Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Choisir mon bi bouteille


Val plongeure

    Messages recommandés

    il y a 33 minutes, Typhon a dit :

    .- La "desat moins violente", en l'occurrence, ça ne veut strictement rien dire. Il existe certes des mesures du "stress" de décompression, mais ça n'a rien à voir avec "accélérer la desat d'un coup à 6 m" -- et je suis à peu près certain que ce ne serait pas le 40 qui serait gagnant si on voulait optimiser ça.

     

    La mesure de stress de décompression la plus répandue - l'integral supersaturation - donne presque systématiquement "monter au plus vite possible à 6m puis faire le reste des paliers à l'oxygen pur à 6m".

     

    Il commence à avoir pas mal de publications à ce sujet, mais ils ne sont pas forcement d'un abord très facile.

    Modifié par McLean
    • Merci 2
    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Il y a 7 heures, nics a dit :

    J'adore l'ambiance portnawak de cette discussion...

    hé oui...

     

    l'immense majorité des plongées, de 6 m jusqu'à profond se fait avec des monos ; ces futs représentent la presque totalité du parc de blocs (parce qu'avant, les bi servaient à aller profond ou loin ; c'est remplacé par le recycleur).

     

    s'il y avait risque de défaillance, des soucis avec cette configuration, je pense que tout le monde n'attendrait pas des millions de plongées realisées pour admettre ceci et modifier la config...

    mais, c'est subjectif, hein, pas factuel.

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Il y a 2 heures, christophe 38 a dit :

    s'il y avait risque de défaillance, des soucis avec cette configuration, je pense que tout le monde n'attendrait pas des millions de plongées realisées pour admettre ceci et modifier la config...

    mais, c'est subjectif, hein, pas factuel.

     

    Merci Christophe. 

     

    Le plus important pour moi c'est d'apprendre et faire régulièrement des ouvertures/fermetures des robinet avec son mono (avec double sortie bien sur)  a partir de là je me considère "presque" comme avec un bi.

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Il y a 15 heures, Olivier_V a dit :

    HS mais questions pour @caolila à propos des gaz...

     

    Je viens de faire ma formation Nitrox conf + Déco procédures (TDI à Port Vendres).
    Et la logique enseignée est d'emmener un Nx 40... ce qui m'a un peu étonné au début car sur une profonde type 20 minutes Donator la simulation me donne à peu près 8-9 minutes de plus en Nx 40 qu'en Nx 80 qu'on voit classiquement en Déco.
    Mais l'idée est d'avoir un gaz prenable vers 28 m.

     

    Du coup cet écart risque de ne pas être très pratique à l'usage avec un binôme Nx 80...


    Je pensais faire gonfler au Nx 50 (j'aurai ma déco)  plutôt qu'au Nx 40 comme en formation.
    Ainsi je pourrai prendre dès 20 m si besoin et n'avoir que quelques minutes de plus de déco qu'un Nx 80.
    Que penses-tu de ce compromis ? Idiot ou bon choix ?

    ça vaut ce que ça vaut....mais on peut trouver un article qui aborde un peu ce sujet dans le dernier N° de "Plongez!"

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Il y a 13 heures, Typhon a dit :

    Merci pour la précision, je me posais effectivement la question sans oser te déranger pour si peu 😉

     

    L'approche intergral supersaturation est vraiment très intéressante :  il est même possible de - à partir d'une durée de remontée donnée - générer des profils de sortie complets sans faire référence aux modèles de décompression plus traditionnels.

    Modifié par McLean
    • J'aime 1
    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Il y a 16 heures, McLean a dit :

     

    La mesure de stress de décompression la plus répandue - l'integral supersaturation - donne presque systématiquement "monter au plus vite possible à 6m puis faire le reste des paliers à l'oxygen pur à 6m".

     

    Il commence à avoir pas mal de publications à ce sujet, mais ils ne sont pas forcement d'un abord très facile.

    et, tu as des liens ??

    j'aimerai mettre à jour mes connaissances...

     

    J'ai abandonné les Pyles stop, les deep stop à l'air depuis longtemps (en ouvert)...

    je bourrine, à l'air, avec du 85/85 jusqu'à 60 m sans fatigue notable et sans douleur... (sans prendre systématiquement une déco oxy) (bourrine, parce que je n'ai pas de trimix ici)

     

    bref, j'ai besoin d'un refresh..

    si tu as, ce sera avec plaisir.

     

    Merci

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Il y a 23 heures, Olivier_V a dit :

    HS mais questions pour @caolila à propos des gaz...

     

    Je viens de faire ma formation Nitrox conf + Déco procédures (TDI à Port Vendres).
    Et la logique enseignée est d'emmener un Nx 40... ce qui m'a un peu étonné au début car sur une profonde type 20 minutes Donator la simulation me donne à peu près 8-9 minutes de plus en Nx 40 qu'en Nx 80 qu'on voit classiquement en Déco.
    Mais l'idée est d'avoir un gaz prenable vers 28 m.

     

    Pour rester dans le HS :


    Est-ce que cette affaire de gaz prenable à 28m ne serait pas simplement une fausse excuse (consciente ou inconsciente) de la structure pour justifier de se limiter à du Nx40 qui permet de rester sur du matériel classique et de ne pas "s’encombrer" de blocs et détendeurs oxy clean ? Ou une question de disponibilité de mix > 40% ?

     

    Sachant qu’a priori, cela ne modifie pas fondamentalement l’aspect pratique de la formation. Pour la théorie et le bon choix des gaz, c’est pas la même :)

     

    Bon we à tous. 

    • J'aime 2
    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    J'y ai pensé aussi à cet possibilité de bouteilles pas oxy clean, mais je ne pense pas.
    La raison est plutôt aller à chercher dans la logique de formation TDI qui se fait en deux temps :
    - Decompression Procedures avec 1 déco et une limite à 45 m de fond
    - Extended Range avec 2 décos et une limite à 55 m.
    Dans cette logique pour aller à 45 on prend du Nx 40.
    Puis pour aller à 55 m on prend du Nx 40 et du Nx 80 (ou plus).
    Le centre applique donc la logique de formation internationale pour aller sous les 40 m...

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Le 23/07/2021 à 19:29, Olivier_V a dit :

    Je viens de faire ma formation Nitrox conf + Déco procédures (TDI à Port Vendres).
    Et la logique enseignée est d'emmener un Nx 40... ce qui m'a un peu étonné au début car sur une profonde type 20 minutes Donator la simulation me donne à peu près 8-9 minutes de plus en Nx 40 qu'en Nx 80 qu'on voit classiquement en Déco.
    Mais l'idée est d'avoir un gaz prenable vers 28 m.

     

    Du coup cet écart risque de ne pas être très pratique à l'usage avec un binôme Nx 80...

    C'est assez logique car ou se trouve la profondeur de palier ou tu passes le plus de temps. Ce sont les paliers de 6 et 3 mètres. C'est donc là qu'il faut optimiser au max. Et donc avec le mélange le plus riche possible.
    Un mélange prenable à 28m présente peu d'intérêt car entre 28 et on dira 6 ou 9 mètres tu n'y feras qu'un bref passage. Cela veut dire que ton nitrox n'aura pas le temps de faire de l'effet d'autant plus qu'il est à faible % d'O2. Et arrivé à 6 mètres ton Nx40 ne te permettra pas de désaturer très vite comme le ferait de l'O2 pur.

     

    Je ne connais pas en détail le cursus TDI mais toutes les écoles RSTC ont une démarche similaire. Le premier point à comprendre est que dans l'école US les plongées avec déco obligatoire ne s'entendent qu'avec un mélange Nx pour la déco. Ne pas oublier également que la plongée avec déco entre dans le cursus TEC pour les écoles de l'oncle SAM. Le loisir est uniquement sans déco obligatoire. C'est bien pour cela que tous les gens qui comparent le cycle loisir français (N1 à N3) avec le même cycle dans l'école RSTC ont tout faux.

    Par exemple chez padi sur la formation TEC40 (la première du cycle TEC) on prend également un mélange de type Nx40. L'objectif n'est pas de réduire ses paliers mais juste d'améliorer sa déco. On fait alors de la déco Nx40 avec un temps de palier AIR. On appelle aussi cela la déco du vieux chez nous.
    Tj chez Padi l'utilisation d'un mélange pour réduire son temps de palier (déco avancée) se fait au niveau suivant le TEC 45 (avec un mélange O2 pur ou proche). Et au TEC50 tu abordes la déco multi-mélanges.
    Et, à priori, le deco procedure TDI correspond au TEC40 Padi, ce qui explique ton Nx40 pour la déco. Mais pas dans le sens de réduire ton temps de palier. Juste améliorer ta désat. La différence est que TDI à séparé le Nx de la partie plongée avec déco alors que PADI intègre les deux en même temps. C'est une autre logique.

    Modifié par nobubble
    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    à l’instant, Olivier_V a dit :

    @nobubble

    Nos messages se sont croisés et ce que tu dis confirme ce que j'ai écrit juste au dessus.

    En partie car ce qu'il faut retenir est que le Nx40 n'est pas pour réduire son temps de déco mais améliorer sa désat. On fait les paliers avec la déco Nx40 tout en gardant un temps air.

     

    Tout cela fait partie de la logique de la formation. Mais dans la vraie vie pour un extended range tu utiliseras rarement deux mélanges. Un simple bloc avec O2 pur fera l'affaire. Et cela est d'autant plus vrai pour une plongée à 40 ou 45m (tj une déco avec un Nx proche du 100%).

    Modifié par nobubble
    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    il y a 20 minutes, nobubble a dit :

    En partie car ce qu'il faut retenir est que le Nx40 n'est pas pour réduire son temps de déco mais améliorer sa désat.

     

    Très bien, mais d'une part, « réduire son temps de déco » et « améliorer sa désat », c'est en fait en l'occurrence exactement le même processus. Dans les deux cas, il s'agit d'accélérer la désaturation -- que ce soit pour sortir plus vite (à saturation de sortie constante) ou sortir moins saturé (à durée de remontée constante). On pourrait d'ailleurs aussi bien se placer au milieu du spectre : faire la déco au 40 et régler l'ordi sur du 30, pour sortir moins saturé et plus rapidement qu'à l'air.

     

    D'autre part, et c'est un peu lié au point précédent : ça ne justifie toujours pas le nitrox 40 en déco par rapport à n'importe quel autre mélange. On améliore bien mieux sa désat avec des nitrox plus riches.

     

    Je crois que la vraie raison du choix du 40 a déjà été donnée : ça simplifie les questions de matériel, parce qu'on peut utiliser n'importe quels bloc et détendeur ; et dans ces contraintes, c'est le choix le plus riche. En dehors de ça, il n'a aucune justification propre : « pouvoir le prendre plus bas », d'accord, mais pourquoi est-ce que c'est « 28 m » la limite intéressante ?

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    ×
    ×
    • Créer...