Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Comment s'orienter de nuit ?


pmariett
 Share

    Recommended Posts

    C'est un classique, je suis toujours hyper stressé quand je dois guider ma palanquée. Je ne suis pas super à l'aise lors des plongées de nuit non plus. Alors la combinaison des 2 :(

    Il m'est arrivé de plonger en autonome avec ma femme pour une plongée de nuit, c'était au 7 patates à Safaga (j'ai lu un post sur le forum de quelqu'un qui parlait orientation sur ce site... de jour...  je m'y suis revu), une catastrophe : on a trouvé la première et ... on n'a fait qu'elle en remontant en spirale.

     

    Donc la question : quelles sont les/vos astuces pour s'orienter lors d'une plongée de nuit (autre que le compas) ?

     

    Link to comment
    Share on other sites

    se faire un petit dessin sur une tablette avec les caps à suivre, poser la boussole sur celle-ci, éviter de dévier du cap.

    y plonger en journée et se prendre des repères.

    les guides locaux connaissent souvent le site par-cœur, ça facilite beaucoup la chose.

    • J'aime 2
    Link to comment
    Share on other sites

    Boussole et une bonne connaissance du site de jour, il n'y a pas de miracle ! 

    Avoir un bon sens de l'orientation, ça aide !

    C'est comme un dessinateur en 3d soit c'est naturel d'etre doué ,soit il faut s'entrainer ! 

    Tout s'apprend ! 

    A mes début de la plongée le club avait une section "orientation ", on ne voit rien, puisque en pleine eau, généralement assez sale, il fallait faire un circuit précis, compas en 3d,  un petit loch mécanique à étalonner, sur une planchette avec le tracé... 

     

     

    • Merci 1
    Link to comment
    Share on other sites

    Suivre les indications de direction données par le soleil ?

     

     

     

     

     

    Plus sérieusement , limiter sa profondeur, limiter son éloignement du point d'immersion et utiliser un chrono .

    Prévoir un temps max de plongée, partir avec un repère solide (genre tombant mains droite)  et bien avant le demi temps de plongée, rebrousser chemin .

    Après, le fil d'Ariane est un must aussi !

    • Merci 1
    Link to comment
    Share on other sites

    Une tablette  pour, en plus de faire un p'tit plan avec les azimuts notés en surface, noter le temps passé sur les  azimuts.

    Une balise de fond pour retrouver la sortie (ça dépend évidemment de la plongée). 

     

    J'ai un petit lac tout près de chez moi. Totalement uniforme au fond. Ben même de jour, c'est coton !

    Quand tu peux prendre un repaire au fond suite à ta prise de cap, ça va.

    Quand il n'y a que de la vase et que tu ne peux pas fixer des points, la dérive arrive vite...très vite !

     

    Il y a peu j'ai fait une plongée "perpendiculaire" à la rive. Sauf qu'avec les herbiers contournés, ça fausse toujours le cap. Et après, sur fond uniforme...

    Du coup  j'ai palmé 20 minutes dans un sens, 20 dans l'autre...et suis sorti entre 50 et 100  mètres du point d'immersion. Et ce n'était pas de nuit...mais ça n'change rien, c'était "no visi'" 

    • J'aime 1
    • Haha 1
    Link to comment
    Share on other sites

    Il y a 2 heures, nico501 a dit :

    Boussole et une bonne connaissance du site de jour, il n'y a pas de miracle ! 

    Avoir un bon sens de l'orientation, ça aide !

    C'est comme un dessinateur en 3d soit c'est naturel d'etre doué ,soit il faut s'entrainer ! 

    Tout s'apprend ! 

    A mes début de la plongée le club avait une section "orientation ", on ne voit rien, puisque en pleine eau, généralement assez sale, il fallait faire un circuit précis, compas en 3d,  un petit loch mécanique à étalonner, sur une planchette avec le tracé... 

     

     

    j'ai connu cela sur Grenoble...

     

    apres, j'ai rarement plongé sur des sites plats comme la main, sans repères.

     

    en gros, quand il y a une pente, si je pars pente main droite, je reviens pente main gauche..

     

    j'observe la profondeur du mouillage pour le retrouver (pas la peine de zoner sur 12 m si l'ancre ou le bloc de mouillage est sur 4 m et inversement)

    si je pars 20 minutes dans un sens, et que je vais faire un strict demi tour, je repars dans l'autre sens pour la meme durée

     

    autour de ce qui est le point de départ, je cherche les lumieres soit du bateau, soit des copains plongeurs...

     

    et, dans le pire des cas, je fais surface, reprend un cap pour aller sur le point de départ et je le rejoins par dessous.

    • J'aime 1
    Link to comment
    Share on other sites

    Une balise fond c'est bien.

    Un vieux para' à peine gonflé avec un plomb d'un kilo, posé au point d'immersion ou pas loin, ça aide pas mal.

    En tout cas nous, en plongée du bord, de nuit (voir de jour), c'est ce que je fais.

    Posé à 6 mètres, avec en plus, une lampe dedans qui l'illumine, c'est imparable.

    • J'aime 1
    • Merci 1
    Link to comment
    Share on other sites

    il y a 13 minutes, val74700 a dit :

    Une balise fond c'est bien.

    Un vieux para' à peine gonflé avec un plomb d'un kilo, posé au point d'immersion ou pas loin, ça aide pas mal.

    En tout cas nous, en plongée du bord, de nuit (voir de jour), c'est ce que je fais.

    Posé à 6 mètres, avec en plus, une lampe dedans qui l'illumine, c'est imparable.

    Et vos trucs, ça permettra à l'auteur de retrouver les 6 autres patates de corail dont il parle dans son 1er message ?

    • J'aime 1
    • Merci 1
    • Haha 1
    Link to comment
    Share on other sites

    Les solutions proposées par @val74700 sont pas mal. L'ardoise avec le plan et les azimuts c'est une bonne idée, si on met de coté le problème de l'estimation des distances. Le parachute avec une lampe c'est bien aussi pour un parcours "simple" genre le long d'un tombant ou départ du bord.

    J'ai remarqué qu'on m'a toujours proposé en plongée de nuit la même plongée que la précédente (faite l'après-midi ou le matin).

     

    Mais ce que je remarque surtout c'est que sur les bateaux on a pas vraiment le temps de faire un croquis du site, de prendre tous les azimuts avant de se préparer et de se mettre à l'eau. En voyage je ne me promène pas avec 2 parachutes non plus.

    Par contre si je me souviens bien, sur les 7 patates de nuit, Dune avait mis une lampe à éclat au pendeur.

     

    J'ai vu que chez SSI mais surement d'autres, il y avait une épreuve d'orientation de nuit pour passer le Divemaster. Ceux qui l'ont fait s'en sont sortis comment ?

     

    Link to comment
    Share on other sites

    il y a 43 minutes, pmariett a dit :

    Les solutions proposées par @val74700 sont pas mal. L'ardoise avec le plan et les azimuts c'est une bonne idée, si on met de coté le problème de l'estimation des distances. Le parachute avec une lampe c'est bien aussi pour un parcours "simple" genre le long d'un tombant ou départ du bord.

    J'ai remarqué qu'on m'a toujours proposé en plongée de nuit la même plongée que la précédente (faite l'après-midi ou le matin).

     

    Mais ce que je remarque surtout c'est que sur les bateaux on a pas vraiment le temps de faire un croquis du site, de prendre tous les azimuts avant de se préparer et de se mettre à l'eau. En voyage je ne me promène pas avec 2 parachutes non plus.

    Par contre si je me souviens bien, sur les 7 patates de nuit, Dune avait mis une lampe à éclat au pendeur.

     

    J'ai vu que chez SSI mais surement d'autres, il y avait une épreuve d'orientation de nuit pour passer le Divemaster. Ceux qui l'ont fait s'en sont sortis comment ?

     

    re

     

     

    Prends une feuille de papier, pose la sur la table (elle remplacera la planchette sub).

    Tu dessines une croix au milieu, ce sera ton point de départ.

    Imaginons que tu décides de partir au Nord ; tu vas tracer un segment vers le haut (puisque, en carto, on considere que le nord est en haut d'une carte).

    La longueur du segment correspondra à la durée du déplacement ; tu peux avoir, au choix, 2 moyens d'etalonner ; soit au temps passé (en minutes) soit en nombre de coups de palmes (par exemple, combien de coups de palme coté droit..)

    Perso, j'aime bien le temps passé.

    Donc, imaginons que tu partes au Nord pendant 10 minutes.

    Tu pars, ensuite, 5 minutes, à l'Est . Rien d'interessant ? tu pars au 45 pendant 5 minutes.

    Toujours rien ? direction le Sud pendant 5 minutes.

    Si tu as bien suivi tes caps et que tu décides de rentrer, à ce moment, tu relies ton dernier point au point de départ (ce qui, à vue de nez, donne un cap au 220-225 et, en durée, quand tu compares avec les segments que tu as tracé, à l'échelle, ça donne dans les 15 minutes et un poil plus de trajet retour).

    La contrainte, c'est de se déplacer avec le nez sur le compas, pour savoir quel cap on tient..

    parce qu'on palme toujours plus fort sur une jambe que sur l'autre et que, dans l'absolu, sans repere exterieur, on tourne en rond (avec un "joli" diametre, mais on n'est pas capable d'aller droit).

     

    Mais, se perdre, ça fait aussi partie du charme de la ballade

    Link to comment
    Share on other sites

    Il y a 2 heures, christophe 38 a dit :

    re

     

     

    Prends une feuille de papier, pose la sur la table (elle remplacera la planchette sub).

    Tu dessines une croix au milieu, ce sera ton point de départ.

    Imaginons que tu décides de partir au Nord ; tu vas tracer un segment vers le haut (puisque, en carto, on considere que le nord est en haut d'une carte).

    La longueur du segment correspondra à la durée du déplacement ; tu peux avoir, au choix, 2 moyens d'etalonner ; soit au temps passé (en minutes) soit en nombre de coups de palmes (par exemple, combien de coups de palme coté droit..)

    Perso, j'aime bien le temps passé.

    Donc, imaginons que tu partes au Nord pendant 10 minutes.

    Tu pars, ensuite, 5 minutes, à l'Est . Rien d'interessant ? tu pars au 45 pendant 5 minutes.

    Toujours rien ? direction le Sud pendant 5 minutes.

    Si tu as bien suivi tes caps et que tu décides de rentrer, à ce moment, tu relies ton dernier point au point de départ (ce qui, à vue de nez, donne un cap au 220-225 et, en durée, quand tu compares avec les segments que tu as tracé, à l'échelle, ça donne dans les 15 minutes et un poil plus de trajet retour).

    La contrainte, c'est de se déplacer avec le nez sur le compas, pour savoir quel cap on tient..

    parce qu'on palme toujours plus fort sur une jambe que sur l'autre et que, dans l'absolu, sans repere exterieur, on tourne en rond (avec un "joli" diametre, mais on n'est pas capable d'aller droit).

     

    Mais, se perdre, ça fait aussi partie du charme de la ballade

    Se perdre oui parce que faire une plongée de nuit avec le nez sur la boussole ça risque de ne pas être trop intéressant

    • J'aime 1
    • Merci 1
    Link to comment
    Share on other sites

    Il y a 4 heures, val74700 a dit :

    Une balise fond c'est bien.

    Un vieux para' à peine gonflé avec un plomb d'un kilo, posé au point d'immersion ou pas loin, ça aide pas mal.

    En tout cas nous, en plongée du bord, de nuit (voir de jour), c'est ce que je fais.

    Posé à 6 mètres, avec en plus, une lampe dedans qui l'illumine, c'est imparable.

     

    Il y a 6 heures, val74700 a dit :

    Du coup  j'ai palmé 20 minutes dans un sens, 20 dans l'autre...et suis sorti entre 50 et 100  mètres du point d'immersion. Et ce n'était pas de nuit...mais ça n'change rien, c'était "no visi'

    Apparemment le "no visi" en a décidé autrement .... :lol:

    Plus sérieusement, effectivement, la lampe au point de départ est un must .... pour les plongées avec un minimum de visibilité naturellement 😉

    Link to comment
    Share on other sites

    En sus des conseils ci-dessus apportés, pour éviter de dévier (effet courant, jambe plus forte, etc.), il est conseillé de prendre un repère le plus éloigné possible dans l'axe de ton cap.

     

    Sans oublier que lorsque l'on doute, le meilleur atout d'un plongeur, mieux d'un guide ou encadrant, c'est savoir renoncer ou rester dans sa zone de confort. La sécurité est souvent à ce prix.

    • J'aime 1
    Link to comment
    Share on other sites

    Create an account or sign in to comment

    You need to be a member in order to leave a comment

    Create an account

    Sign up for a new account in our community. It's easy!

    Register a new account

    Sign in

    Already have an account? Sign in here.

    Sign In Now
     Share

    ×
    ×
    • Create New...