Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Vieux détendeur


speaktome
 Share

    Recommended Posts

    Bonsoir,

     

    Alors déjà un premier conseil,  fait très attention a la boite et à la notice leur valeur  seul est presque plus élevé que le détendeur lui même !!

    Un ensemble  complet détendeur et son emballage d'origine représente pour les collectionneurs un vrai petit trésor !

     Après pour savoir  ou estimé sa date de fabrication ou du moins la période il faudrait avoir une photo bien lisible de la plaque jaune de façade ! 

    Il faut savoir que ce détendeur  Mistral standard  été fabriquer a trois endroits différents donc trois adresses différentes gravé sur cette plaque, l'adresse ( et accessoirement le numéro)   permettra de savoir  quel fut la période ou il est sortie d'usine, et de par ce fait sa valeur et son ancienneté  si il s'agit de la première adresse, de la seconde ou la troisième le prix peut en être multiplier par dix...............

    en photo une petite partie de ma collection,  ( cinquante cinq pièces venues du monde entier )   ou tu peut voir les trois plaques jaunes avec donc les trois adresses différentes,  juste avant le  Royal Mistral qui fut lui la dernière  appellation commercialisé   elle aussi distribué sous  plusieurs versions .......

    Ils sont accompagnés d"une version  royal mistral avec masque faciale, et de  l'un des détendeurs  étranger ( Anglais pour celui ci )  fabriquer  sur le principe du brevet  qui porte eux aussi l'appellation Mistral 

     

    trois Mistrals.jpg

    Edited by doumes
    Link to comment
    Share on other sites

    il y a 10 minutes, speaktome a dit :

    en regardant mieux, la notice est datée de juillet 68

     

    KHntV4r0x4T_IMG-7450.JPG

    Bonsoir

    Dernière génération de Mistral, Avant la sortie du royal Mistral qui va le Remplacer ; une chose parait bizarre sur cette photo c'est que la plaque parait ne pas être  riveter sur son support ? ( la demi gamelle ) 

     Le numéro n'ont plus ne me semble pas correspondre à a la période des détendeurs  construits a cette adresse, mais je ne suis pas chez moi, et je ne peut vérifier plus avant?  donc sur ce point ?  

    Edited by doumes
    Link to comment
    Share on other sites

    il y a 40 minutes, doumes a dit :

    en photo une petite partie de ma collection,  ( cinquante cinq pièces venues du monde entier )   ou tu peut voir les trois plaques jaunes avec donc les trois adresses différentes,  juste avant le  Royal Mistral qui fut lui la dernière  appellation commercialisé   elle aussi distribué sous  plusieurs versions .......

    Ils sont accompagnés d"une version  royal mistral avec masque faciale, et de  l'un des détendeurs  étranger ( Anglais pour celui ci )  fabriquer  sur le principe du brevet  qui porte eux aussi l'appellation Mistral 

     

    trois Mistrals.jpg

     

    Merci pour cette photo et toutes ces précisions. C'est impressionnant ! ils sont bien présentés, montés sur support !

     

    Pour le  numéro de série, je ne sais pas mais la plaque est bien rivetée sur son support, on voit mal car c'est noir..

     

    Il y a également une étiquette qui indique que le matériel a été controlé avec son numéro de série (en sortant de la fabrication je suppose). Sur la notice, elle est complète avec également une vue éclatée

    Link to comment
    Share on other sites

    Il y a 11 heures, speaktome a dit :

    Coucou amis plongeurs,

     

    J'ai récupéré dans une cave d'un ami le vieux détendeur suivant ! Il est neuf !

    Savez vous de quand il date par curiosité ?

     

     

    KHntekoIpBT_IMG-7447.JPG

     

     

    KHntfutFvJT_IMG-7448.JPG

     

    KHntfZSUoBT_IMG-7446.JPG

     

     

    Il y a notamment un groupe dédié sur FB, probable que tu pourras avoir toutes infos utiles : "Détendeurs 2 étages et double tuyaux sous licence Cousteau Gagnan" 

    Groupe "créé pour tout les nostalgiques de vieux détendeurs doubles tuyaux sous licence Cousteau Gagnan et uniquement ces détendeurs.
    Pour ceux qui recherchent des infos, ou qui désirent en proposer, ceux qui cherchent, ou veulent vendre du détendeur double tuyaux Cousteau Gagnan."
    Link to comment
    Share on other sites

    Bonjour,

    Tout d'abord mes excuses , pour cette histoire de rivets, effectivement  les rivets son bien la ,ce qui ma tromper en regardant la photo trop rapidement c'est qu'il sont noir,  alors que sur les mien  qui on eux  une usure due à leurs ages et leur utilisation la peinture est partie.

     

    Encore  ( si il le fallait ) une preuve de l'excellent état du tien, qui est comment sortie d'usine hier !

     

    Donc j'ai retrouver quelques infos, que je ne pensais pas avoir à disposition  ici , donc pour confirmer les infos de date qui sont en ta possession, voici un petit tableau qui compare les plaques et les situe dans le temps

     ET un historique de la marque et de son évolution très bien documenté par un passionné 

    Je pense que le tien serait suivant cet historique une Version Mistral 92

     

    D'autre part fait attention au site FB tel que celui cité, c'est un site commerçant  avant d'être un site de collectionneur,  je t'expliquerais en MP .

     

    Chronologie des plaques constructeurs des détendeurs MISTRAL

     

     

     

    Le commandant COUSTEAU va étrenner son scaphandre autonome CG45 à la fin des années 40 et début 50 de manière intensive (campagne du Grand Congloué et en Mer Rouge pour ne citer que celles-ci). Il va se rendre compte rapidement qu’il a besoin pour ses expéditions futures à travers le monde d’un détendeur plus robuste et plus simple d’entretien.

    Il demande alors à ses ingénieurs de la SPIROTECHNIQUE de refonder la conception du CG45. C’est dans cet esprit que nait l’idée d’abandonner la détente à double étage pour celle d’un simple étage…

    MISTRAL COGNACQ JAY

    En 1955 le détendeur MISTRAL sort des ateliers situés "Cours la Reine, à BOULOGNE-BILLANCOURT" en remplacement du détendeur CG-45.

    La plaque constructeur de cette première série de MISTRAL arbore la fameuse adresse commerciale "6 RUE COGNACQ JAY PARIS VII", tout comme son prestigieux prédécesseur. C'est l'adresse la plus rare, le détendeur MISTRAL le plus recherché et le plus coté des collectionneurs, produit aux environs de 2500 exemplaires (certitude jusqu'au N° 2526, photo à l'appui).

    D’origine, le boitier de ce détendeur se ferme avec des agrafes, car le jonc (ou collier) n’est sorti qu’en 1957. On rencontre de nos jours des « COGNACQ JAY » avec jonc car par la suite les agrafes ont été abandonnées, moins pratique pour l’entretien du détendeur, sans oublié le fait qu’elles se cassent souvent au démontage.

    À noter deux autres points plus technique sur cette première génération de MISTRAL : le siège HP qui est usiné dans le corps HP et le trou de l'ergot dans la gamelle arrière qui empêche le corps HP de pivoter sur son axe est en haut par rapport à la tuyère d'inspiration, contrairement aux versions futures orientées vers le bas.

    Entre 1955 et 1960 le détendeur MISTRAL sera commercialisé en 2 modèles différents: 

    -Une version standard avec un embout fixe, dénommé embout D 10.

    -Une version Pro avec embout démontable, dénommé embout D 10 P, pour adapter le vêtement à volume constant "PHOQUE"

     

    MISTRAL 56

     

    En 1956 la SPIROTECHNIQUE emménage dans de vastes locaux à LEVALLOIS.
    Sur la plaque constructeur une nouvelle adresse voit le jour :                    

     "27 RUE TRÉBOIS LEVALLOIS (seine) ». C’est le "MISTRAL 56". Ce MISTRAL est identique  au "COGNACQ JAY", seul l'adresse de la plaque est différente. Les caractères de la plaque sont en lettres fines de même épaisseur, le boitier se ferme avec des agrafes et le siège HP est usiné dans le corps. Le plus petit numéro de série que je connaisse à ce jour de MISTRAL 56 est le N°2757 et plus gros numéro le N° 3789. Ce qui signifie que cette variante est probablement la plus rare...mais pas forcément la plus recherchée, du moins pour l'instant.

     En 1957 le MISTRAL évolue comme cité précédemment, avec la sorti du jonc en remplacement des agrafes, qui permet une manutention plus facile du détendeur. Mais aussi, et de manière plus discrète un nouveau corps HP avec siège HP amovible et le trou de l’ergot orienté vers le bas sur la gamelle arrière. On différencie aussi cette nouvelle série de MISTRAL par leur plaque : le "LA SPIROTECHNIQUE" apparait dorénavant en caractères épais par rapport à l'adresse commerciale. Le plus petit numéro de série que je connaisse à ce jour est le N°4623... probablement un MISTRAL produit au tout début de l'année 1957.

    MISTRAL 61

    En 1961 apparait la version avec tuyaux à spires jointives et embout AQUA-STOP (première version) : c’est le fameux MISTRAL 61, appelé aussi modèle à embout D 10 E. Ce nouvel embout est un échec, il est inconfortable et équipé d'une membrane phonique...qui ne marche pas!

    Il évoluera dès l'année suivante dans sa seconde version définitive, avec l’embout décalé de l’axe pour créer une mentonnière confortable et la membrane phonique sera abandonnée. À noter que la plus grande majorité des embouts 61 sont remplacés par cette montée de version…rendant rare le MISTRAL 61avec son embout original.

    Il existera donc à partir de 1961 dans le catalogue de la spirotechnique 3 modèles de MISTRAL proposés à la vente:

    -Le modèle avec un embout fixe ( appelé aussi Mistral standard ) ou Mistral D 10.

    -Le modèle avec un embout démontable ( appelé aussi  Mistral Pro ), ou Mistral D 10 P, pour adapter le vêtement à volume constant "PHOQUE".

    -Le modèle avec un embout Aqua-stop ( appelé aussi Mistral 61 puis Mistral Aqua-stop par la suite) ou Mistral D 10 E.

     MISTRAL 92

    En 1964, le 10 Juillet exactement, une loi est promulguée pour la réorganisation de la région parisienne est une modification de l'administration territoriale du district de la région parisienne.
    Ce décret rentrera en vigueur le 1er janvier 1968.Le département Seine, nommé ainsi depuis 1795, sera remplacé par ceux de Paris, des Hauts-de-Seine, de la Seine-Saint-Denis, et du Val-de-Marne) et de Seine-et-Oise (remplacé par ceux de l'Essonne, des Yvelines, et du Val-d'Oise). La Seine-et-Marne ne fut pas concernée par ce redécoupage.
    Ainsi le (seine) est remplacé par le nombre 92 à partir de 1968. Il apparaitra dorénavant sur les adresse "27 RUE TRÉBOIS LEVALLOIS 92". Le label de ce MISTRAL est rare en bel état car sa peinture est de mauvaise qualité et la plaque a de plus tendance à s’oxyder rapidement en milieu marin.

    MISTRAL MARIUS AUFAN

    Au début de l’année 1970 la SPIROTECHNIQUE abandonne ses locaux vétustes de la rue TRÉBOIS à LEVALLOIS pour déménager dans un immeuble neuf dans la même commune, où tous les services administratifs, ainsi que bureaux d'études et ateliers seront regroupés. (Officiellement, l'abandon du 27 RUE TRÉBOIS LEVALLOIS ce fera au 1er Mars 1971 pour les revendeurs).
    Une nouvelle adresse voit donc le jour, il s’agit du « 114 RUE MARIUS AUFAN 92 »

    Elle sera aussi la dernière car en 1976, la SPIROTECHNIQUE abandonne la fabrication du MISTRAL (ainsi que sa branche professionnelle) et déménage sur Nice à Carros, déménagement qui se terminera en Octobre 1977.

    Plaque Mistral.jpg

    Edited by doumes
    • J'aime 5
    Link to comment
    Share on other sites

    Je pense @doumes qu'avec tes informations, c'est certain que c'est un mistral 92 ! 

    Merci beaucoup à vous tous pour l'aide à l'identification.

     

    Juste une dernière photo avec l'étiquette de contrôle + la clé livrée avec ....

     

    Je ne suis collectionneur pour la plongée.  Je vais aviser car c'est une belle pièce

     

     

    KHoiylMsRtT_IMG-7451.JPG

     

     

    Edited by speaktome
    Link to comment
    Share on other sites

    bonsoir

     

    C'est une tres belle pièce, en état neuf et qui plus est avec son emballage et les étiquettes d'époque .

     alors de deux  choses ou tu te le garde jalousement, car tu ne reverra, ne retrouvera  jamais ça, et que bien que non collectionneur  c'est l'un des  symbole de l'avénement de la pongée. 

     

    Soit tu le vend mais la  ne te laisse pas faire par  le premier venu et surtout pas pour une "poignée de cerise"  car il  ferait le bonheur et serait peut être la vedette de  quelques musées .

     

    Aujourd'hui bien que dernier des modèle  Mistral a être construit  en RP  avant le déménagement des usine dans le sud ,et ensuite le passage au royal Mistral, cet exemplaire peut être estimé avec son emballage sa clef et ses étiquettes et notices  a une somme qui peut sans soucis   borduré avec les  800/ 1000 € 

     

    Je pourrais après mon retour  te donner si tu le veux des adresses de personnes sérieuses , de vrai collectionneurs et connaisseurs ( pas des marchands ) qui pourront infirmer ou confirmer mon estimation.

    • J'aime 1
    Link to comment
    Share on other sites

    Create an account or sign in to comment

    You need to be a member in order to leave a comment

    Create an account

    Sign up for a new account in our community. It's easy!

    Register a new account

    Sign in

    Already have an account? Sign in here.

    Sign In Now
     Share

    • Dernières Discussions

    • Similar Topics

      • 1
        Bonjour à toutes/tous,   Cela fait bien 10 ans que je n’ai pas écris sur le forum  ! Depuis tout ce temps j’ai vécu en région parisienne avec une seule et malheureuse plongée par an en vacances...MAIS si tout ce passe bien, je devrais retourner vivre dans le sud proche de Marseille ! J’ai donc pour objectif des plongées plus régulières (hiver comme été) et le passage de mon N3.   Du coup, j’en ai profité pour faire un bilan de mon matériel et je voulais savoir lequel
      • 77
        Bonsoir ! Déjà premier post pour moi ici, j'ai lu bon nombres d'articles, merci pour le partage d'information et expérience ! En synthèse, je suis un plongeur du 13, je plonge sur Carry ces temps-ci. Niveau 1 depuis 2015, passionné par le monde aquatique depuis toujours, je passe en ce moment mon PE40 puis PA20 d'ici fin d'année. Mon objectif est de plonger 10 à 20 fois par saison, j'imagine passer un niveau 3 à un moment. Je suis sur mon premier achat de détendeur. J'hésite, par ex
      • 2
        Salut,   Pour info, Aqualung viens de diffuser un rappel sur des lots de détendeurs Calypso ( un défaut d'usinage )   https://rappel.conso.gouv.fr/fiche-rappel/5051/Interne   Le site Internet d'Aqualung étant un peu mal foutu , je n'ai pas trouvé l'info en direct.   Netgear
      • 8
        Bonjour, voila je voudrais acheter un detendeur Apeks mais j’ai une config 100% Aqualung je voulais donc savoir s’il n’y avait aucun problème a lier 2 premier étage de marque différente ? merci d’avance 
      • 29
        AQUALUNG   nous avise d'un avis de rappel pour maintenance des 1er étage TITAN DIN   Sont concerné par ce rappel les détendeurs de numéro de serie 6062501 et/ou dont le siège DIN est marqué   300 BAR MAX   L'avis de rappel concerne un remplacement en SAV de la vis de siège en laiton par une autre vis de siège en acier INOX marqué 300 BAR MAXI   Ce remplacement est effectué sous garantie   A NOTER : que les détendeurs TITAN de numero de série supérieur à 6062501 et/ou dont
    ×
    ×
    • Create New...