Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Il y a 30 ans... la grotte Cosquer


    Recommended Posts

    Quand on voie que l état aura mis 15 ans pour donner son indemnité de déclaration de découverte à H Cosquer, ça donne tout de suite envie de faire part de ses découvertes... Même si je pense que le but premier de l exploration n était pas de toucher de l argent. 

    Link to comment
    Share on other sites

    J’ai eu la chance de rencontrer Henri Cosquer à  St Raphaël lors d’un petit déjeuner avant plongée. Il était avec la monitrice qui avait plongée avec lui lors de la seconde plongée.

    De ce que je me souviens, il n’attendait pas de récompense particulière. Le seul fait qu’il a évoqué, c’était que cela lui ferait plaisir que la grotte porte son nom.

    Un homme d’une grande simplicité et qui s'était régalé de nous raconter ses plongees dans cette grotte et l’émerveillement ressenti lorsqu’ils y sont retournés pour vérifier ce qu’ils avaient vu tout d'abord sur leurs photos.

     

    A +

     

    🍻

    Link to comment
    Share on other sites

    Et oui  quand tu vois que Monsieur Henri Cosquer  a mis si longtemps  pour être seulement reconnu et respecté comme découvreur/ inventeur   et éventuellement  recevoir un remerciement  pour la découverte de ce qui  est un élément  témoin de notre humanité  découverte unique au monde   à ce jour !

    Je fais partie d ’un Groupe  de plongeurs qui depuis plus de trente  ans maintenant   vulgarise les découvertes qu’i l  fait  ou  ressort de l’ombre des épaves parfois  connues et plongés  sans  pour autant que leurs découvertes  en soit officiellement faite, mais surtout   de faire ressurgir leur histoire et celle de leur naufrage, déclarer un bout de bois  ou un morceau de ferraille ici ou la n’a aucun intérêt si  ont en recherche  pas la provenance et l’historique.

    Sur le Secteur d’Oéron    par exemple  nous en connaissons au moins  huit ou dix qui ne sont pas répertoriées ni  déclarées,  elles sont pourtant  fréquentées  pour quelques  une  par les clubs et les plongeurs  locaux et même par le  correspondant local de l’ADRAMAR/ DRASSM elle ont des noms  fantaisiste  « l’aile d’avion »  ( 25/30 m  de ferrailles éparses)   «  l’Espagnol » «  l’enchanteur »  «  le Recoin »  etc  etc ……..

     Par ailleurs revendiquer la  «  découverte » d’une épave  sans même savoir si des dizaines de plongeurs sont eux aussi déjà passer dessus  et cela depuis peut être des décennies .

    Dans notre groupe  nous avons pris le parti de faire les investigations  d’usage qui n’ou  paraissent  être celles utiles  qui permettent d’identifier  l’épave et da partir de la de connaître  tout ou parties de sont histoire   c’est cela  et rien d’autres qui nous motive,   et beaucoup de  groupe de recherche agissent de même une fois c’elles si faites  ont communique de diverses manières  et ont  les  communiqué au  Drassm  cela par obligation.  

     Encore aujourd’hui  nous somme et  je suis  en  contact  avec une des Archéologue du Drassm sur le cas d’une  épave en particulier  très riche en histoire récente  …… elle m’affirme  elle même ne pas avoir de budget  ne serais que pour financer même  partiellement  le cout de recherches en archives, alors  remercié  financièrement  un découvreur  elle ne l’évoque même pas .

    Nous n’avons jamais perçu  le moindre subsiste que ce soit financier ou matériels, de la part de l’état ou de l’un de ses organisme, par contre nous avons quelques sponsort .  

    Par aiileurs  je connais et ai connu  beaucoup de monde dans ce domaine, et je peux vous affirmer  mettre souvent entendue  dire au fil de nos échanges ,  qu’aucun de ces gens  n’ont jamais toucher le moindre centime de l’état , et dans ces personnes il y a Monsieur  JP Joncheray  Monsieur  Demaisoneuve,  et quelques autres  pointures  de vrais découvreurs  et passionnés dont le volume et la qualité  des  travaux ainsi que  la valeur culturelle de leur découvertes ne peuvent  être  mis en doutes !!   

    Tous loin d’être des amateurs  Tous nous  ont  affirmer n’avoir  jamais   perçu le moindre centime,  hormis une  ou deux  deux  amphores ou pièces de vaisselle provenant de leur découverte  ou des caves  du fort Saint Jean pour « remerciement ».

    Par contre tous, nous ont contée des déboires plus ou moins  sérieux avec certaines organisations d’état ! Nous connaissons tous l’histoire du procès  fait à monsieur Joncheray  après des années de  proche collaboration,  ou la spoliation de découverte comme ce qui fut le cas pour mr Dabady qui découvrit en sont temps  les épaves de l’Ariane et de L’Andromaque  ……

    Il avait d’ailleurs écrit un  livre très  documenté avec preuves  et documents à l’appui  sur son aventure a laquelle j’ai eu la chance de participé une ou deux fois………….

    Link to comment
    Share on other sites

    Create an account or sign in to comment

    You need to be a member in order to leave a comment

    Create an account

    Sign up for a new account in our community. It's easy!

    Register a new account

    Sign in

    Already have an account? Sign in here.

    Sign In Now
     Share

    ×
    ×
    • Create New...