Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Un bateau de plongée coule aux Maldives ??


    Recommended Posts

    il y a 57 minutes, caolila a dit :

    Lors de la navigation durant plusieurs jours tout comme de nuit au mouillage... ben c'est mouvementé... le retour du calme fait beaucoup de bien 

    Tu voudrais tout de même pas que l'on te plaigne 😉

    • Haha 4
    Link to comment
    Share on other sites

    Le 29/09/2021 à 15:00, brenique a dit :

    Hello

     

    Ben nous on ne viendra pas...Pour les 2 dates proposées le bateau etait complet...ce sera pour une autre fois ; pour le moment pas d'autre date dispo.

     

    Profitez en bien ; pour moi ce sera seulement les congres et homards du secteur de St Malo...

    Désolé !!

    002.jpg

    20210930_073548.jpg

    Link to comment
    Share on other sites

    Le 28/09/2021 à 11:34, caolila a dit :

    Bon alors le "manager" il plonge c'est lui qui fait les briefings organise plus ou moins tout ce qui est a organiser sur le bateau...

     

    Moi je trouve que DP ça lui va très bien :)

    Je pense qu'il vaut mieux éviter le terme DP qui est un truc purement franco-français. La grande différence entre notre DP (Dieu le Père) et le Dive Manager local est que chez nous la fonction est hyper réglementée et imposée. Chez tout nos voisins et même à l'autre bout du monde le manager local, le GO ou ce que l'on veut s'organise comme bon lui semble et les fonctions peuvent être répartis. Chez nous tout repose sur les épaules d'une seule et même personne et on ne lui demande d'ailleurs pas son avis. Sans compter cette capacité à attribuer des prérogatives en plus ou en moins selon sa bonne ou mauvaise humeur du moment. Ce point est également une spécificité française qui déresponsabilise complètement le plongeur. A l'étranger le boss peut également limiter des plongeurs mais une part importante de responsabilité reste à la charge du plongeur qui est autonome et s'engage sur ses capacités. Au plongeur de savoir s'il est capable ou non d'effectuer la plongée et à l'occasion de demander un encadrement si besoin.
    Étant donné qu'en France nous avons une majorité écrasante de plongeurs encadrés (plus des deux tiers, ce qui est unique au monde) le pauvre DP français se retrouve bien seul devant la tâche immense. Même les plongeurs autonomes (N2 , N3 et plus) sont sous sont entière responsabilité. Un comble !

    • J'aime 2
    • Merci 2
    Link to comment
    Share on other sites

    Tu as raison @nobubble   d'un autre coté pour le commun des plongeurs français quand t'écris DP il voient tout de suite de quelle personne tu parles.

     

    Il est clair qu'avec la décharge signée au début de la croisière sa responsabilité se retrouve très limité.

    Nous ne sommes absolument pas dans le cadre légal français.

    Link to comment
    Share on other sites

    Pas du tout. Le système français est très particulier et unique au monde et je pense qu'il est important que tout le monde en soit bien conscient. Je me fais d'ailleurs un plaisir et même un devoir de bien le faire savoir afin que tout le monde sache dans quel merdier nous vivons.

    Ceci expliquant cela on peut enfin rejoindre ton post et comprendre pourquoi le monde de la plongée française apprécie tout particulièrement les diptères. Et la boucle est bouclée 🤣.

    • Haha 6
    Link to comment
    Share on other sites

    il y a 1 minute, nobubble a dit :

    Pas du tout. Le système français est très particulier et unique au monde et je pense qu'il est important que tout le monde en soit bien conscient.

     

    J'en suis de plus en plus conscient et cela me gave de plus en plus.... mais bon je vis en France je dois faire avec pas le choix.... :(

     

    Link to comment
    Share on other sites

    Il y a 2 heures, nobubble a dit :

    Le système français est très particulier et unique au monde et je pense qu'il est important que tout le monde en soit bien conscient.

    D'accord avec toi sur ce point et sur les conséquences pour le DP, qui porte un charge un peu trop lourde pour lui tout seul.

     

    Par contre, je pondérerais un peu ça :

    Il y a 4 heures, nobubble a dit :

    Étant donné qu'en France nous avons une majorité écrasante de plongeurs encadrés (plus des deux tiers, ce qui est unique au monde)

    En France nous avons une majorité de plongeurs encadrés, assumés et revendiqués.

    Ailleurs, il y a les mêmes plongeurs (je veux dire par là de niveau technique sensiblement équivalent), mais a qui on donne une qualif dite d'autonomie d'une part, tout en leur proposant (parfois imposant) dans 95% des cas un Guide pour marquer l'itinéraire d'autre part.

    Donc l'affichage est différent, la réalité, beaucoup moins.

     

     

    Bon après, le lien entre le cadre légal français et le naufrage de ce bateau aux Maldives  ... :hehe:

    Edited by Scubaphil
    • J'aime 1
    • Merci 1
    Link to comment
    Share on other sites

    Il y a 4 heures, nobubble a dit :

    Pas du tout. Le système français est très particulier et unique au monde et je pense qu'il est important que tout le monde en soit bien conscient. Je me fais d'ailleurs un plaisir et même un devoir de bien le faire savoir afin que tout le monde sache dans quel merdier nous vivons.

    Ceci expliquant cela on peut enfin rejoindre ton post et comprendre pourquoi le monde de la plongée française apprécie tout particulièrement les diptères. Et la boucle est bouclée 🤣.

    Par sur que le système judiciaire Américain ou tu peux toucher des Millions de $ pour un café trop chaud ou perdre des millions de $ pour ne pas avoir indiqué qu'il ne faut pas mettre de chat dans le micro onde.... soit plus enviable 🙃🙃 .

     

    Bref on aime bien s'auto-flagéler.... très Français aussi 🤐

    Edited by benbulle
    • Haha 1
    Link to comment
    Share on other sites

    Il y a 18 heures, Scubaphil a dit :

    D'accord avec toi sur ce point et sur les conséquences pour le DP, qui porte un charge un peu trop lourde pour lui tout seul.

     

    Par contre, je pondérerais un peu ça :

    En France nous avons une majorité de plongeurs encadrés, assumés et revendiqués.

    Ailleurs, il y a les mêmes plongeurs (je veux dire par là de niveau technique sensiblement équivalent), mais a qui on donne une qualif dite d'autonomie d'une part, tout en leur proposant (parfois imposant) dans 95% des cas un Guide pour marquer l'itinéraire d'autre part.

    Donc l'affichage est différent, la réalité, beaucoup moins.

     

     

    Bon après, le lien entre le cadre légal français et le naufrage de ce bateau aux Maldives  ... :hehe:

    Tout à fait et comme je l'explique souvent la filière des encadrés a été mise en place pour faire vivre celle des encadrants. Sauf que cette logique qui date des années 60 trouve aujourd'hui ses limites. On connait tous les courbes de délivrance des brevets d'encadrant qui sont en chute régulière depuis les années 2000 et cela est accentué par d'autres phénomènes déjà évoqués sur le forum comme la crise du bénévolat ou vu différemment par une autre vision plus consumériste (et donc moins productive si je puis m'exprimer ainsi) du bénévolat. Les temps changent et en corollaire il serait peut être temps de changer la recette... qui justement ne fait plus recette.

     

    Il y a 18 heures, Scubaphil a dit :

    D'accord avec toi sur ce point et sur les conséquences pour le DP, qui porte un charge un peu trop lourde pour lui tout seul.

     

    Par contre, je pondérerais un peu ça :

    En France nous avons une majorité de plongeurs encadrés, assumés et revendiqués.

    Ailleurs, il y a les mêmes plongeurs (je veux dire par là de niveau technique sensiblement équivalent), mais a qui on donne une qualif dite d'autonomie d'une part, tout en leur proposant (parfois imposant) dans 95% des cas un Guide pour marquer l'itinéraire d'autre part.

    Donc l'affichage est différent, la réalité, beaucoup moins.

    D'accord sur l'aspect niveau de formation (presque) équivalent. Cependant ce qui change foncièrement, de mon point de vue, est que l'un est formé comme un encadré et on insiste lourdement sur ce point avec aucun échappatoire possible (sauf formation de niveau supérieur) alors que l'autre est éduqué pour être autonome.

    On admet qu'un niveau 1 ou un OWD seront a un point de départ technique équivalent et un encadrement sera le bienvenu sur les premières plongées. Au bout d'une vingtaine voire trentaine de plongée une différence pourra alors apparaitre. Un niveau 1 restera un niveau 1 ad vitam æternam et il n'aura pas d'autres solutions que de passer le niveau supérieur alors qu'un OWD avec cette expérience pourra revendiquer de partir en autonomie (dans les pays où l'on n'impose pas un guide quelque soit le niveau). Dans notre zone CMAS on retrouve également des plongeurs autonomes en Suisse ou encore en Grande Bretagne. Le plongeur CMAS 1* est d'ailleurs un autonome selon la confédération.
    L'autonomie, dans tous les cas, devrait pouvoir s'acquérir à l'expérience. Mais cela veut dire que la formation, dès le premier niveau, doit dispenser des cours sur l'autonomie. Ce que ne fait pas le niveau 1 français.

     

    Link to comment
    Share on other sites

    il y a 38 minutes, nobubble a dit :

    Un niveau 1 restera un niveau 1 ad vitam æternam et il n'aura pas d'autres solutions que de passer le niveau supérieur alors qu'un OWD avec cette expérience pourra revendiquer de partir en autonomie (dans les pays où l'on n'impose pas un guide quelque soit le niveau).

     

     

     

    Hummm 

     

    je vois 2 point un N1  peut très facilement avoir un PA20 (nous sommes passé par là avant de partir en vacances plongées la première fois)   Le formateur si il n'est pas con le proposera.

     

    Les plongeurs occasionnels c.a.d 1 voyage plongé par an voir tous les 2 ou trois  sont a recycler donc N1 ou autre chose c'est pour moi idem....

     

    mais globalement tu as raison ... je te suis

    Link to comment
    Share on other sites

    Il y a 4 heures, caolila a dit :

     

     

     

    Hummm 

     

    je vois 2 point un N1  peut très facilement avoir un PA20 (nous sommes passé par là avant de partir en vacances plongées la première fois)   Le formateur si il n'est pas con le proposera.

     

    mais globalement tu as raison ... je te suis

    L'idée est bien de dire que le N1, au contraire d'un OWD ou un (vrai) CMAS 1*, ne peut absolument pas prétendre à l'autonomie même avec plusieurs centaines de plongées au compteur. Il devra dans tous les cas faire appel à la formation que ce soit un N2 ou PA20. Et pourtant il est CMAS 1*. Et la confédération précise bien qu'un CMAS 1* est autonome dans 20 mètres d'eau.

     

    J'ai souvent encadré des N1 qui avaient de la bouteille et en fin de plongée je leurs demandais pourquoi ils ne passaient pas le N2 car au vu de leur comportement il étaient déjà autonome.

    Dans le cas d'un OWD ou (vrai) CMAS 1* je leur dis : pas de souci tu peux maintenant voler de tes propres nageoires. Pour un N1 on ne peut que lui dire : passe ton N2 !!!

     

    Il y a 4 heures, caolila a dit :

    Les plongeurs occasionnels c.a.d 1 voyage plongé par an voir tous les 2 ou trois  sont a recycler donc N1 ou autre chose c'est pour moi idem....

    Oui en effet c'est le cas pour tout plongeur qui ne barbote qu'occasionnellement. Que ce soit un N1 ou un N3.

     

    Link to comment
    Share on other sites

    Create an account or sign in to comment

    You need to be a member in order to leave a comment

    Create an account

    Sign up for a new account in our community. It's easy!

    Register a new account

    Sign in

    Already have an account? Sign in here.

    Sign In Now
     Share


    ×
    ×
    • Create New...