Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

plongée a l air, deco a l'o2


    Recommended Posts

    On 10/11/2021 at 7:53 PM, NetGear said:

    Niveau fatigue :

     - fatigue normale pour un séjour ( aller 1000 km en une journée - 1 journée de repos - 5 jours plongées - retour 1000 km) - Hygiene de vie stricte sur la semaine + tres bonne hydratation

     - Profil plongeur sportif

     - Plusieurs plongées de préparation dans mon coin en Bretagne moins profond mais plus engagée

    - Pas d'accidents ( et heureusement ! )

     - Pas de GF particulier à te donner , j'avais à l'époque un Suunto Vyper Air

     

    C'est donc possible et relativement courant en France.

     

    Je me souviens d'avoir eu des plongeurs sur le bateau qui faisaient le meme programme mais à l'air , les différences de décos étaient impressionnante à la fin de semaine

     

    Mais c'est à toi de placer le curseur de la sécurité ...

     

    Ce qui m'interpele dans les profils que tu parle est la contrainte aller / retour

     

    Hope this help

     

    Netgear

    Merci Pour ta reponse claire et illustrative.

    1000 bornes le trajet, ca en fait des bornes pour alle rplonger, moi qui me plains quand je dois faire 100km hahahaaha.

    La deco a l air est hors de question dans mes plans de plongee, c'est par contre souvent le facteur qui determine le temps de fond car meme si un ou 2 gaz de deco, je fais toujours un plan ou les 2 gazs de deco ne sont pas disponibles (peu probable certes) et donc pour etre sur de pouvoir toute la deco a l air ou sur le gaz de fond (et comme dit plus bas ou voir plus haut, les temps de deco a l air sur ce type de profil, et en repetition, et sur les plan +3m +3min c est interminable, et quand l eu est froide ici c'est au mexicque c'est 24, au costa rica 20C)

     

    la contrainte aller / retour au mexique n est pas vraiment une contrainte, il suffirat de bien gerer le dpv et la flotta, pour bien rester a 6m . Je sais pas si vous faites des "air breaks" mais quand je suis a l'02 jen fait 3 a 5 min toutes les 10 /12 min. C'est donc pendant les airs breaks que je ferais le retour avec le scooter (une erreur de pilote qui fait descendre de 2 m sous oxy peut a mon avis creer rapidement une tox, donc on va miser la securite).

    Je vais par contre faire pas mal de plongees d entrainement car au costa rica le pacifique c'est pas les memes conditions que les caraibes. Marees, vagues, ressac courrant montants/descendants, changement de visi, thermoclines... le tout au milieu de nulle part avec un support surface surement inexistant pour les endroits ou on veut aller.
    Donc la je pense plus me baser sur des profils"un peu  comme en cave" (je sais pas si je vais reussir a me faire comprendre mais j essaye).
    Aller, descente, temps de fond et remonte avec debut de la deco a 15 m. palier a 15, palier a 12 en mode retou (en navigant avec le dpv) palier a 9 on commence a ralentir le dpv voire statique si les conditions sont tendues. Ensuite deco a 6m sous oxy ans nav, juste en derive. a moitie de la deco repasser a l air et naviguer entre 6 et 9 m. 6 si les conditions le permettent, sinon redescendre a 9/10m et lorsqu'on est assez pret de la cote ou d un point de sortie) et finir la deco a l oxy.

     

    23 hours ago, la philoche said:

    Des plongées profondes Air et Oxy , j’ai du en faire environ 200 et si je compte les plongeurs autour de moi on est facilement à plus de 1000. L’oxy est un vrai plus pour la déco , déco plus rapide qu’à l’air, donc moins de temps passé dans l’eau ,moins de fatigue et de meilleure qualité(dixit Gardette) . Il n’y a que des avantages. Comme @bardass je me fous du cns.

    Entierement d accord, qu en termes de deco et de bien etre apres la plongee l oxy n a que des avantages, surtout en grotte ou le tank peut etre laisser et utiliser a la profondeur parfaite. En mer ou autre endroit ou l'on ne peut s accrocher et ou les conditins de surfaces peuvent etre rudes, il faut bien faire gaffe a pas "aller trop profond". Mais c'est pour ca qu un plongeur s entraine hehehe !

    J aimerais bien me foutre du CNS... Mais quand on enseigne c'est important de rester dans le cadre, surtout le jour ou il y a un pepin. Donc si possible je vais essayer le rendre en compte, sinon je discuterai lus tard avec moi meme et les voix qui me murmurent dans les oreilles ce grand dilemne d exploser le CNS avec une longue deco a l oxy hahaha !

    Link to comment
    Share on other sites

    20 hours ago, dangue said:

    Comme par hasard il s'est avéré que ces mêmes plongeurs avaient pour certain déjà fait des petits ADD et pas d'ADD dans la population qui bullait pas ou peu avec C .

    le hasard fait bien les choses disait ma prof a l ecole primaire... ils auraient du nous y enseigner la deco haha
     

     

    20 hours ago, dangue said:

    On avait aussi eu lors de ces test la chance d'avoir une réunion/conférence à la COMEX avec B Gardette  qui nous avait éxpliqué la décompression et répondu à nos question .

     

    D'aprés ces tests/mesures  on avait étalonné nos protocoles de déco en fonction de chaque plongeur ...certain faisaient des déco plus longues que les autres/commençaient la déco plus bas etc....

    ca c'est quand meme un grande chance/opportunite que vous avez eu la, les connaissances qu'ont du vous apporter ce monsieur de la COMEX auraient pour moi plus de valeur que l'or ou le bitcoin !

     

    20 hours ago, dangue said:

    e pense que tu as un début de réponse  sur une raison purement valable de commencer la déco avec un NX à 30 /40 m   avant de passer sur O2 ..

    J ai appris comme ca et ca me parait relativement valable et coherent avec la/les theories de la decompression, et surtout avec 2 bons gaz de deco dont un oxy, apres 25 min a 50 a l air et un plan de deco bien respecte, je me sens frai comme un gardon (meme mieux qu apres amener un DSD bien mauvais a lair a 12m en dent de scie hahaha)

     

    20 hours ago, bardass said:

    Concernant la fatigue, je constate que je suis en meilleur état quand j'utilise de l'oxy pu que du Nx50. Cela est une impression, cela n'en fait pas une vérité scientifique.


    C'est aussi mon cas, effet placebo ou pas, je me sens toujours mieux lorsque j utilise de l oxy.
    La majeure partie du temps je prevois des plans de plongee ou en commencant au 50 ou au 40 la deco, loxy racourci a peine de 5 min le temps de deco. Mais lorsque j enchaine 10 jours de plongees comme ca, je sens la difference et clairement lorsque je fais les derniers paliers a l oxy et en general a partir du 5 ou 6 eme jour ca devient systematique car il y a aussi l accumulation de fatigue.

     

    20 hours ago, bardass said:

    Enfin, concernant l'enchainement des plongées sur une semaine, prenons les hypothèses suivantes les plus pénalisantes en termes de CNS :
    - plongée d'environ 90 minutes de run time avec 20 min à 12m suivi de 20min à 50m
    - déco Oxy
    - 2 plongées identiques par jour
    - intervalle de 3h entre les deux plongées du jour 
    - intervalle de 17h entre la plongée de la veille (sortie à 16h) et du lendemain (entrée à 9h)
    - GF60/70
    je calcule un CNS de 50% en fin de chaque journée.
    L'intervalle de 17h permet de faire tomber ce CNS à quasi 0% pour la plongée du lendemain.
    Ce qui fait qu'à l'issue de la semaine, on finit toujours à 50% en fin de journée.


    Je tombe sur ce type de resultat avec deco planner, et mon objectif et clairement d optimiser le temps au fond et de reduire la deco a un seul gaz. De plus je ne peux avoir que de lair et de loxy donc tu l as dit plus haut, et c omme on m a souvent repete a l ecole, les mathematiques sont une verite qui applique tout le temps et libre de jugement.
    Le truc c'est que je me connais et j' ai aussi une idee assez claire quel organisation et le temps qui passe au Costa rica ont du mal a etre respectes/contenus... Bref ca se passe rarement comme prevu et encore plus rarement a l heure prevue. Donc intervalle de surface vont surement/souvent etre ecourtes, et j ai un peu peur qu il y ai moins de jours mais plus de plongees par jour...

    En tout cas merci pour avoir ecrit clairement avec des lettres et en francais comprehensible un plan /profil qui touche bien le poit de la question, et d y avoir apporter une solution !
     

    Link to comment
    Share on other sites

    20 hours ago, nobubble said:

    Je fais régulièrement ce type de plongée en Méditerranée et j'organise également des sorties pour mon club pour des N3 Nx Confirmé depuis de nombreuses années. En plus de vingt ans nous avons tout de même eu un ADD (au moins 60mn après la sortie de l'eau) qui a imposé une évacuation (par hélicoptère). Sur le bateau j'ai cependant souvent assisté, pour d'autres groupes, à des évacuations pour diverses raisons; ADD suite paliers non ou mal effectués, pannes d'air, malaises sur le bateau, etc. Attention cependant car le Nx est globalement peu utilisé dans les clubs. Ceci explique peut-être cela ?
    Au début je faisais des sorties sur la semaine (5 jours, 10 plongées) et je me suis rapidement aperçu que les gens fatiguaient au bout de 2 ou 3 jours. Du coup je prends généralement un contrat pour 8 plongées avec au minimum une matinée de repos en milieu de semaine. Je dois dire que mes N3 ne sont pas tous des plongeurs réguliers et la moyenne d'âge est plus proche de la retraite que du début de carrière. Même en ce qui me concerne je plongée assez régulièrement mais j'apprécie de faire une halte de temps en temps. Comme je dis souvent, on n'a plus 20 ans. Depuis je suis passé au recycleur mais cela ne m'empêche pas de plonger en CO. Voilà pour le décors.

     

    Perso, je conçois difficilement des plongées au-delà des 40 avec juste un 15 litres rempli avec le bon air du seigneur. Sur ce point je rejoins beaucoup plus le modèle nord-américain de la plongée profonde que celui de la FFESSM qui aujourd'hui me semble obsolète. La formation N3 est pour moi ce que j'appelle une formation au juste nécessaire (avec la bite et le couteau) pour plongée dans la zone 40-60. Il faut dire que cette formation n'a quasi pas bougé depuis ses débuts dans les années 80. Par contre le profil moyen des plongeurs à bien évolué mais pas dans le bon sens.


    En ce qui me concerne je propose tj au N3 du club de compléter leur formation par un Nx Conf. Cependant ma formation est plus axé sur un Extended Range TDI. Pour moi le Nx Conf n'apporte pas grand chose par rapport au simple nitrox si ce n'est de balader une déco. AMHA la formation à la plongée profonde fédérale aurait besoin d'une sérieuse mise à jour.

     

    Pour résumer, nos profils sont des plongées profondes entre 40 et 60 le matin (Togo, Donator, Grec, Rubis, Sec du cap d'arme, Trafik, Hellcat, etc.) et un peu moins l'APM (40 max, Prophète, Espingole, Port-Cros, etc.). Toutes les plongées se font avec un 15L et une déco O2 ou Nx80. Rarement des déco intermédiaires de type Nx50.

    Comme le dit @NetGear il y a aussi sur le même bateau des plongeurs qui font ce type de programme uniquement à l'air. Par contre avec la déco on reste généralement un peu plus longtemps. Donc au final pas tj sûr que ce soit beaucoup mieux. On sature plus mais on désature également beaucoup mieux. Généralement on fait des décos de 10 à 20mn à l'O2. On reste également raisonnable. C'est à dire que si on a tartiné le matin on se fait tranquillement la Gab (20/25m) l'après-midi. On ne cherche pas à embrayer sur le Rubis. On le garde pour le lendemain matin. Si il y a un coup de fatigue dans le groupe on n'hésite pas à faire un stop. D'où l'intérêt de ne pas s'engager sur 10 plongées dans la semaine.

     

    Merci de votre reponse, c'est tres illustratif (et ca m a donné une bonne idee de comment ce passe en vrai ce type de plongee en mediterranee sur ces epaves dot j ai si souvent entendues parler) et ca va dans le sens des autres reponses, de plus que vous avez bien mis en avant que vous restez humble et tranquille par rapport a votre condition physique, dans le but de pas pousser et pas vous faire mal, mais plutot de vous faire plaisir et de le faire avec une bonne methode.

    Bonnes plongees!

    Link to comment
    Share on other sites

    @Peio Y Pour le cns, je suis complètement d’accord avec toi, à partir du moment où tu enseignes, tu dois à minima suivre les standards édicter par l’école, la fédé etc … que tu représentes.

    Pour les gaz de déco , on passe très peu de temps (en sportif) au palier en dessous de 6 mètres, donc j’ai tendance à faire simple et à ne pas prendre dans ce cas là de nitrox (sauf si j’ai un long trajet à une profondeur ou c’est interessant pour optimiser la deco)

    A312ECE5-DA94-4D07-B7AF-5063BE1C053C.jpeg

    • J'aime 1
    Link to comment
    Share on other sites

    20 hours ago, christophe 38 said:

    agur,

    Kaixo !

    Gauzak pikoak ezar detzagun

    20 hours ago, christophe 38 said:

    en commençant par le début, as tu fait une simulation de consommation de gaz pour le profil dont tu nous parles ?

    what if ? que se passe t il si tu perds l'oxy ? as tu assez de gaz (air) pour assurer la déco ?


    Mon sac est entre 7 et 8 l en sidemount avec 4 tanks s80 en etanche dans de l eau a 24 25C en nageant doucement. ca baisse avec le dpv. Pour mes propres plans j'utilise toujours 11l / min.

    Lorsque que c'est en mer, ou avec beaucoup de deco je prends toujours un SAC de 14 qui remonte aussi celui de ma binome (10 11 reel) pour donner de la securite.

    Oui, j ai fait des siulation de conso, et le software de deco assure que je fais pas d erreur de calcul.
    Comme j ai repondu dans un post avant, j e fait toujours plusieurs plan, lesquels sont sur ma tablette avec leur runtime respectif.
    plan A, la ou tout se passe comme prevu
    Plan B too deep too long (+3m+3min) et souvent celui qui remet en question, notamment avec la deco sur gas de fond.

    Plan C gas de deco 1 perdu
    Plan D oxy perdu

    Plan E pas de gas de deco
    plan F too short (la moitie du temps de plongee a profondeur max, histoire d avoir un plan pour sortir plus vite si il y a vraiment besoin d annuler laplongee ou qu il y a eu une perte de gas de fond avant le temps max...)

     

    Bref la question c est pas vraiment ca, je veux juste des retours de vrais plongeurs qui plongent (souvent ou moins souvent )sur des plongee au fond a l air et deco a l oxy car j ai fait ca uniquement les fois ou mes nitrox intermediaires n ont pus etre remplis... et j ai donc pas d experience sur ce changement "brutal" de l air a l oxy et ne connait donc pas les consequences physiologiques...

     

     

    Ez ditutela gauzak errdika egiten, AGUR.

     


     

    Link to comment
    Share on other sites

    Et passer au recycleur ?

    Perso, ça change sacrément la donne, moins de gaz, meilleure déco, surtout si tu boost à 1.6 au dernier palier.

     

    Après, peut être un problème logistique dans le coin ou tu es ou vas.

     

    A+

     

    🍻

    Link to comment
    Share on other sites

    20 hours ago, christophe 38 said:

     

    Comme mes copains en dessus, les facteurs à surveiller seront plus la fatigue, la déshydratation, l'alcool (en cas de plongeurs festifs), plus que les éventuelles conséquences d'une déco oxy.

     

    Oui, facteurs tres importants.

    l hydratation au costa rica c est moins un probleme qu au mexique car l eau du robinet n'est pas seulement potable, elle est bonne. Donc boire de l eau qui te transforme pas les reins en stalagmytes est tres facile est pas cher, et deplus ps besoin de boire de l'eau purifiee qui n hydrate pas bien ou pas.

    L'alcool on peut en boire tout le temps, ce type de plongees ca peut pas se faire tout les temps et ca coute une blinde en temps organisation et argent... donc les grosses goulades ce serat apres la grosse semaine plongee (peut etre meme juste apres, mais apres haha).

    La fatigue... Fatigue chronique depuis au moins 8 ans... syndrome du pro de la plongee qui a son propre business et qui plonge encore ses jours libre car il aime sa passion en plus d etre papa ey de na voir qu une seule vie... il y a toute la mort pour se reposer disait quelqu'un que j aimais beaucoup et qui se repose maintenant.

    La condition physique, c'est pas le sur poid qui me fait peur mais plutot l inverse, rien que la semaine derniere j ai eu une grosse semaine de formation cave avec de longues journees et j ai perdu 5 kg... (jai meme du re regler mes d ring sur mon harnais et l excess de ceinture et tujours plus longa hahaha) pour un type taille comme mois (1.74m 60/66kg 35 ans) c'est presque 10 % de mon poids qui varie en une semaine (c est relativement normal, du moins ca m arive souvent et ca me choque pas). 
    Je pense que l alimentation a aussi beaucoup a voir dans l hydratation des tissus, la bonne condition physique et la bonne circulation / deco. On s apprete a manger du thon en boite et des galletas soda midi et soir, bananes mangues ananas manzana de agua t granadilla pour le petit dej et les snacks... question de logistique...  Bref c'est un gros point faible mais on le sais deja et on le prend en compte.
    Si je pose la question c'est aussi parce qu on veut pas se faire mal et on veut avoir des avis direct de plongeurs qui font ca.

     

    9 hours ago, CDMC said:

    Désolé, mais tu es tellement "capé" que le modeste "plongeur du dimanche après-midi" que je suis ne peut nullement t'aider....

     

    My half cent ...

    Ca veut dire quoi cape?  moi aussi je plonge le dimanche apres midi, et je vois pas trop la difference avec le lundi ou le jeudi matin...

    Your other half cent...

    Link to comment
    Share on other sites

    re,

     

    mais, les problemes d'alcool, de surpoids, de méforme, de fatigue, d'hydratation, c'est aussi (surtout ! ) pour les clients

     

    nous croisons, sur les bateaux, des gens qui ne déjeunent pas, soit par habitude, soit par stress, soit parce qu'ils ont fait la fete la veille et se sont levés trop tard...

    ils arrivent donc au bord de la crise d'hypoglicémie, (je ne te parle pas des gens qui veulent perdre du poids et qui zappent la bouffe),

    il y a ceux qui sont encore alcoolisés de la veille, ceux qui ont fumé un cone ou pris des cachets...

     

    bref, ma remarque était simple : ne pas mettre la barre trop haut pour des gens de passage dont on ignore tout et qui ne sont peut etre pas au niveau.

    • J'aime 1
    Link to comment
    Share on other sites

    Il y a 15 heures, Peio Y a dit :

    Merci Pour ta reponse claire et illustrative.

    1000 bornes le trajet, ca en fait des bornes pour alle rplonger, moi qui me plains quand je dois faire 100km hahahaaha.

     

    J'habite Lorient, la mer à 5 min en vélo et les sites à 10 min ....  les 1000 km c'est juste pour aller voir les superbes épaves et sites de la méditerranée ( Togo , Donator , Hellcat, Grec ,Rubis, Gabinère etc ...)

     

     

    Il y a 15 heures, Peio Y a dit :

    quand l eu est froide ici c'est au mexicque c'est 24, au costa rica 20C)

     

    Tu met en avant un point essentiel pour la déco à mon avis : le froid . c'est vraiment à tenir compte

     

     

    Il y a 15 heures, Peio Y a dit :

    la contrainte aller / retour au mexique n est pas vraiment une contrainte, il suffirat de bien gerer le dpv et la flotta, pour bien rester a 6m . Je sais pas si vous faites des "air breaks" mais quand je suis a l'02 jen fait 3 a 5 min toutes les 10 /12 min. C'est donc pendant les airs breaks que je ferais le retour avec le scooter (une erreur de pilote qui fait descendre de 2 m sous oxy peut a mon avis creer rapidement une tox, donc on va miser la securite).

    Je vais par contre faire pas mal de plongees d entrainement car au costa rica le pacifique c'est pas les memes conditions que les caraibes. Marees, vagues, ressac courrant montants/descendants, changement de visi, thermoclines... le tout au milieu de nulle part avec un support surface surement inexistant pour les endroits ou on veut aller.
    Donc la je pense plus me baser sur des profils"un peu  comme en cave" (je sais pas si je vais reussir a me faire comprendre mais j essaye).
    Aller, descente, temps de fond et remonte avec debut de la deco a 15 m. palier a 15, palier a 12 en mode retou (en navigant avec le dpv) palier a 9 on commence a ralentir le dpv voire statique si les conditions sont tendues. Ensuite deco a 6m sous oxy ans nav, juste en derive. a moitie de la deco repasser a l air et naviguer entre 6 et 9 m. 6 si les conditions le permettent, sinon redescendre a 9/10m et lorsqu'on est assez pret de la cote ou d un point de sortie) et finir la deco a l oxy.

     

    Et le deuxieme point est la :

     - les plongées en France air/oxy sont dans un cadre de confort , les bateaux identifient bien le courant avant de lacher les plongeurs au plus pres des bouées, la consigne dans le club était "pas de retour à la bouée de départ, faite le temps de fond voulu et remontée parachute "

     

    Cela te permet d'avoir toutes les palanquées en dérive identifiées avec des parachutes alignés dans le courant , les plus proches étant ceux avec le temps de fond le plus court ( donc déco plus court) et les derniers , ceux avec le temps de fond le plus long donc la déco la plus longue et les derniers à remonter sur le bateau.

     

    D'ou pas d'effort durant la déco et une remontée assistée puis zero effort sur le bateau => minimum de risque.

     

    Dans ton cas , tu parle de scoot ( DPV ) , zero secu surface , besoin d'un retour sur la terre à un point donné (point de départ de la plongée).  L'orientation sera primoridale (stress ) , déco + courant  peut donner de belles surprises ( expérience inside ! )  si tu rajoute la houle ... (autre expérience inside ! )

     

    Je ne connais pas les perfos et autonomie de ton DPV mais c'est clairement pour moi l'un des points clé de tes plongées

     

     

    Netgear

    Link to comment
    Share on other sites

    17 hours ago, Jeff__06 said:

    Et passer au recycleur ?

    Perso, ça change sacrément la donne, moins de gaz, meilleure déco, surtout si tu boost à 1.6 au dernier palier.

     

    Après, peut être un problème logistique dans le coin ou tu es ou vas.

     

    A+

     

    🍻

    Un side winder ou un bon meg ferait l affaire. le probleme c'est si il y a le moindre besoin de piece (senseur 02, ou quelqconque bricole que les ccr ont besoin) le costa rica c est l enfer pour trouver et importé. autre probleme le sorb, deja qu ici au mexique ca coute 300 usd le bidon (et ce a bon prix) je me vois pas voyager avec un bidon de 20 l la compagnie aerienne va adorer. Et trouver du sorb au Costa rica je veux mem pas demander les delais ni le prix, c'est deja impossible (du moins j ai pas reussi) a trouver un tank avec une valve DIN alors pour ce qui touche au ccr...

    Link to comment
    Share on other sites

    Il y a 6 heures, Peio Y a dit :

    Un side winder ou un bon meg ferait l affaire. le probleme c'est si il y a le moindre besoin de piece (senseur 02, ou quelqconque bricole que les ccr ont besoin) le costa rica c est l enfer pour trouver et importé. autre probleme le sorb, deja qu ici au mexique ca coute 300 usd le bidon (et ce a bon prix) je me vois pas voyager avec un bidon de 20 l la compagnie aerienne va adorer. Et trouver du sorb au Costa rica je veux mem pas demander les delais ni le prix, c'est deja impossible (du moins j ai pas reussi) a trouver un tank avec une valve DIN alors pour ce qui touche au ccr...

    Effectivement, pas facile !

    Et cher !

     

    A+

     

    🍻

     

    Link to comment
    Share on other sites

    Il y a 14 heures, NetGear a dit :

    Tu met en avant un point essentiel pour la déco à mon avis : le froid . c'est vraiment à tenir compte

     

    Il y a 14 heures, NetGear a dit :

    D'ou pas d'effort durant la déco et une remontée assistée puis zero effort sur le bateau => minimum de risque.

    Un article intéressant notamment sur le sujet de la température corporel à différentes phases de la plongée.

    https://dan.org/alert-diver/article/the-many-factors-in-decompression-stress/

    Du coup il est plutôt conseillé de faire un peu d'exercice aux paliers, et si on a des vêtements chauffants, de les activer à la remontée (si possible).

    • Merci 1
    Link to comment
    Share on other sites

    à l’instant, LA LOUBINE a dit :

    Perso au palier je ne suis pas immobile, je palme un peu

     

    A proximité du bout si remontée le long du bout, à proximité et autour des collègues

    Mais, c'est vrai que l'oxy refroidit plus que l'air

    mais, aussi, que l'on profite du shoot à l'oxy (quand on plonge le matin, on est au top l'apres midi et pas en train de faire la sieste, pas cuit)

    Link to comment
    Share on other sites

    Bonjour,

    Tout a sans doute été dit, mais

    - je trouve ta durée de plongée excessive avec ta configuration, il me semble qu'elle laisse peu de marge

    - les MT92 sont présentées dans un message précédent et à mon avis incontournables quand on parle de plongée air + O2, surtout en solo.

    - je l'ai fait de nombreuses fois et c'est une solution qui me convenait  facile à mettre en œuvre et rassurante, c'est le plus important en plongée profonde.

    Le portage et tout le reste sont  largement plus fatigants que la différence de décompression, mais c'est vrai que j'ai des petits bras.

     

    Autre avantage : de quoi tenir longtemps en cas de suspicion d'ADD, y compris en surface.

     

    Bonne balade, ça doit être chouette !

     

     

     

    • J'aime 1
    Link to comment
    Share on other sites

    Create an account or sign in to comment

    You need to be a member in order to leave a comment

    Create an account

    Sign up for a new account in our community. It's easy!

    Register a new account

    Sign in

    Already have an account? Sign in here.

    Sign In Now
     Share


    • Dernières Discussions

    • Similar Topics

      • 13
        Bonjour,   J'ai entendu dire que la mairie de cassis a sortit un arrête préfectoral interdisant la plongée au bestouan a cassis. J'ai été voir sur internet pour voir si je trouvais quelque chose et rien trouvé. En savez vous quelque chose? Avez vous ce fameux arrêté?   Merci
      • 44
        J’ouvre ce fil pour qu’il soit l’équivalent de celui ouvert par Martinoo dans la salle Asie .   Le but est la mise en commun de nos connaissances pour établir un bilan sur les conditions de plongée au fil des saisons (ouverture des clubs et déroulement des croisières, possibilités de plonger, températures de l’eau) dans les pays de l'Océan Indien.   A vous de l'enrichir, que vous soyez un spécialiste ou que vous n'y ayez passé qu'une semaine.   Je commence le boulot en mettant des inf
      • 9
        Bonjour,  Jusqu'à présent je plonge de nuit avec une petite seac de 300 lumens ça dépanne mais c'est pas super faut le dire . Alors voilà je pars à la recherche d'une bonne lampe en sachant que je plonge en Polynésie mais que l'année prochaine je retourne en France en gravière et donc je voudrais quelques choses de polyvalent, d'autant que j'essaie de faire aussi de petite vidéo sans prétention avec ma gopro . j'hésite avec  Une nova 850 , sur le terrain ça éclaire plus que ma pet
      • 9
        Bonjour, j'ai commencé la plongée il y a peu et possède actuellement un niveau 1. Je commence mes études l'automne prochain et aurais aimé profiter de l'été pour passer mon niveau 2. J'aurais alors 18 ans. Je me demandais si cela était possible de trouver un arrangement du type "j'aide le club et et en échange je peux plonger avec eux les plongées nécessaires et obtenir le diplome", n'ayant pas forcément l'argent pour me payer le voyage, l'hébergement et les plongées. Je sais que ces arrang
      • 6
        Bonjour, j avais une petite lampe de plongée de secours à laisser dans la poche du BCD. C 'était une petite lampe peu couteuse et avec une faisceau variable de 8° à +/- 40°. Très commode parce que polyvalente bien que très peu employée. Je ne parviens pas à trouver un remplacement comparable à max 50 Euros. Quelqu'un peut il me donner une référence. Je ne cherche nullement un gros phare, j en ai déjà deux. Juste quelque chose de petit et pas trop cher. Un grand merci.
    ×
    ×
    • Create New...