Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

L’analyse des risques en plongée


JCT1953
 Share

    Recommended Posts

    il y a 48 minutes, JCT1953 a dit :

    cela n’empêche pas de rendre l'information disponible. Le plongeur le lis ou pas en tient compte ou pas c'est son choix 

     

    Je ne pourrais pas être plus d'accord ; rien de pire que la rétention d'information si ce n'est pas la rétention d'information sous prétexte que "ils n'ont pas besoin de savoir" ou "c'est trop compliqué pour eux".

     

    A ce titre il faudrait que les clubs ouvrent les modules de formation d'encadrement ou initiation aux plongeurs intéressés sans pour autant qu'ils soient inscrits en N4.

    Edited by McLean
    Link to comment
    Share on other sites

    il y a 25 minutes, McLean a dit :

     

     

     

    A ce titre il faudrait que les clubs ouvrent les modules de formation d'encadrement ou initiation aux plongeurs intéressés sans pour autant qu'ils soient inscrits en N4.

    La vache!!! L'image du sachant à la sauce gauloise va en prendre un sacré coup....😉

    • Haha 3
    Link to comment
    Share on other sites

    il y a 31 minutes, McLean a dit :

    A ce titre il faudrait que les clubs ouvrent les modules de formation d'encadrement ou initiation aux plongeurs intéressés sans pour autant qu'ils soient inscrits en N4.

     

    :gagon:

     

    Et puis quoi encore... après ils vont encore se mettre dans la tête d'aller plonger hors club... non mais ça va bien ?

     

    :gagoff:

     

     

    Pour le reste à 200% d'accord avec toi.

    • Haha 1
    Link to comment
    Share on other sites

    Il y a 9 heures, nobubble a dit :

    Ces qualificatifs permettent également de mettre en lumière un type de pratique.
    Un plongeur PADI qui me dit qu'il fait de la plongée loisir, je sais tout de suite de quoi il s'agit. Un plongeur FFESSM qui me dit la même chose et je suis incapable de savoir si j'ai à faire à un plongeur profond à l'air ou à un simple promeneur à la mode loisir au sens nord-américain. De même que selon ma définition si tu me dis que tu es un plongeur sportif je saurais immédiatement que tu ne te contentes pas de faire de la simple promenade à faible profondeur et donc que tu es au minimum N2 voire N3.
    Comme toutes définitions cela reste des conventions. Le plus dur est de se mettre d'accord sur ladite convention.

    Les seuls plongeurs FFESSM qui me disent faire de la plongee sportive sont ceux qui font de la PSP.

     

    Il y a 9 heures, nobubble a dit :

    Par définition on ne peut nier qu'une plongée (à conditions identiques) à 60 est plus physique qu'une à 15 mètres. cela veut dire que les appellations loisir, sportive et technique ont tout de même un sens réel en lien avec la réalité du plongeur.

    je ne vois pas ce qu'il y a de sportif à subir la pression et comme tu dis, c'est le milieu qui commande.

    Un N1 loisir peut se retrouver du jour au lendemain dans le courant est devenir un sportif.

    Bref, c'est n'importe quoi ces notions de sportifs.

    Des lors qu'on prend une licence 2F on est sportif car c'est le 1er S de FESSM ?

     

    Alors qu'un N3 qui refuse de faire des palier peut être qualifié de plongeur loisir, tandis qu'un PA40 qui fait du palier peut être qualifié de plongeur engagé et qu'un troisième plongeur souterrain peut être qualifié de plongeur technique.

    Le sport n'a pas de rapport avec les paliers où la technique.

     

    • J'aime 1
    Link to comment
    Share on other sites

     

    Visiblement tu ne lis pas les posts ou alors uniquement du point de vue qui t'intéresse. Si c'est l’appellation de sportive qui te gêne dis-toi que cette notion, comme déjà expliqué à maintes reprises, est relative et que chacun peut avoir son point de vue sur la question. D'ailleurs on parle aussi souvent de la plongée comme un sport que comme une activité de loisir. Il n'y a pas que la PSP ou l'on parle de sport.
    Une activité de loisir peut très bien se pratiquer de façon tranquille ou encore comme un sport extrême et cela personne ne pourra le nier même toi. Chacun pourra en faire ce qu'il veut. La plongée est d'ailleurs qualifier de "sport à risque" et bizarrement elle se trouve réglementé dans le "code du sport". Comme quoi même les fonctionnaires n'ont pas le même point de vue que le tien.

     

    Il y a 16 heures, whodive a dit :

    je ne vois pas ce qu'il y a de sportif à subir la pression et comme tu dis, c'est le milieu qui commande.

    Oui c'est bien le milieu qui commande mais pas que. Même dans de bonnes conditions en Egypte je peux faire de la plongée un sport. C'est donc le mode de pratique, selon chacun, qui pourra en faire un sport ou une simple promenade de santé.

    Dans le même genre mon voisin pratique la marche sportive. Quand il parle de la marche comme un sport cela en fait rire certains. Quand tu le vois marcher tu comprends tout de suite ce que l'on appelle marche sportive. Pour le suivre je ne marche pas je suis obligé de faire du footing. Et pourtant pour beaucoup de gens la marche ce n'est que de la promenade. Là encore ce n'est qu'une question de point de vue.

     

    Il y a 16 heures, whodive a dit :

    Un N1 loisir peut se retrouver du jour au lendemain dans le courant est devenir un sportif.

    Un N1 ou n'importe quel autre plongeur dans le courant verra tout de suite que si il n'a pas la condition physique il n'ira pas bien loin. On ne lui a pas vendu la plongée sous forme d'entrainement sportif mais dans de mauvaises conditions n'importe qui s'apercevra qu'il vaut mieux être sportif et d'avoir un peu d'endurance voire beaucoup. Ce n'est pas pour rien que l'on s'entraine à faire des longueurs en piscine que ce soit en PMT ou en capelé ou même sous l'eau en scaphandre. Et oui, on vient bien à la piscine pour faire de la plongée dite "de loisir" et pourtant on ne fait pas de PSP.
    D'ailleurs combien de plongeurs remontent sur le bateau après une plongée dans le jus et te dise "P... ça a été sportif". Et oui difficile de le nier quand les conditions se gâtent.
    Demande également à des prépa N4 ou MF2 si la plongée n'est pas un sport ?

     

    Il y a 16 heures, whodive a dit :

    Bref, c'est n'importe quoi ces notions de sportifs.

    Des lors qu'on prend une licence 2F on est sportif car c'est le 1er S de FESSM ?

    Relis les posts à tête reposer et essaye 2mn d'enlever tes oeillères 🧐. On parle bien de loisir, de technique alors pourquoi pas de sportive. Ces 3 notions sont dans ce cas là pour catégoriser des modes de pratique et ne sont pas obligatoirement à prendre au 1er degré. Si c'est sportive qui te gêne remplace cela par le mot qui te plaira. Tu semblais aimer "semi-technique" ou "plongée avancée".

     

    Quant au S (Sport) de la FFESSM, oui c'est bien relatif au côté sportif des activités de la fédération, plongée comprise, même si cela te déplait. Pourquoi crois-tu que les adhérents des clubs associatifs viennent en piscine tout au long de l'année. Pour regarder les petits poissons  🤣 ?

     

    Il y a 16 heures, whodive a dit :

    Alors qu'un N3 qui refuse de faire des palier peut être qualifié de plongeur loisir, tandis qu'un PA40 qui fait du palier peut être qualifié de plongeur engagé et qu'un troisième plongeur souterrain peut être qualifié de plongeur technique.

    Le sport n'a pas de rapport avec les paliers où la technique.

     

    Voir posts précédents.

     

     

    Edited by nobubble
    Link to comment
    Share on other sites

    Il y a 2 heures, nobubble a dit :

    Demande également à des prépa N4 ou MF2 si la plongée n'est pas un sport ?

    Si tu fais référence à l'entraînement pour les épreuves de natation à l'examen, rien ne me paraît plus éloigné de la plongée que ce passage obligatoire.

    • J'aime 1
    • Merci 2
    Link to comment
    Share on other sites

    Il y a 2 heures, nobubble a dit :

     

    Un N1 ou n'importe quel autre plongeur dans le courant verra tout de suite que si il n'a pas la condition physique il n'ira pas bien loin.

    D'ailleurs combien de plongeurs remontent sur le bateau après une plongée dans le jus et te dise "P... ça a été sportif".

     

    Dans nos régions ont a une expérience conjointe du courant, du froid, du manque de visu et de l’absence d'un bateau qui repêche les plongeurs.... Puisque 90% de nos plongée se font en partant du bord (Zélande) .  Par expérience je puis t'assurer que le muscle le plus important en cas de courant important c'est celui qu'on a entre les deux oreilles 🙂 Il est tout à fait illusoire de lutter contre un courant qui dépasse 0.8-1.0 nœuds  

    • Merci 2
    Link to comment
    Share on other sites

    il y a 27 minutes, JCT1953 a dit :

    Dans nos régions ont a une expérience conjointe du courant, du froid, du manque de visu et de l’absence d'un bateau qui repêche les plongeurs.... Puisque 90% de nos plongée se font en partant du bord (Zélande) .  Par expérience je puis t'assurer que le muscle le plus important en cas de courant important c'est celui qu'on a entre les deux oreilles 🙂 Il est tout à fait illusoire de lutter contre un courant qui dépasse 0.8-1.0 nœuds  

    Je suis bien d'accord que l'objectif n'est pas de lutter contre le courant. Je connais bien car je plonge dans des conditions identiques en Normandie comme en Bretagne. Dans la rivière d'Etel (plongée du bord), par exemple, on plonge 15mn avant l'étale de marée haute en se laissant dériver dans le bras de mer et ensuite 15mn dans l'autre sens à marée descendante (après l'étale) pour revenir à notre point de départ. Le courant varie entre 4 et 6 noeuds et la plongée se fait sans effort.
    Par contre lorsque l'on plonge sur une épave ou sur un point fixe en mer le courant on le subit car l'objectif n'est pas de faire une dérivante. Même si on joue avec le relief pour se protéger du courant cela reste beaucoup plus physique et d'autant que l'on est plus profond.

    • J'aime 1
    • Merci 1
    Link to comment
    Share on other sites

    il y a 2 minutes, nobubble a dit :

    Par contre lorsque l'on plonge sur une épave ou sur un point fixe en mer le courant on le subit car l'objectif n'est pas de faire une dérivante. Même si on joue avec le relief pour se protéger du courant cela reste beaucoup plus physique et d'autant que l'on est plus profond.

     

    Le reef hook est ton ami...

    Link to comment
    Share on other sites

    il y a 11 minutes, val74700 a dit :

     

    Le reef hook est ton ami...

    Tu as l'habitude d'utiliser un crochet pour plonger sur une épave ?

    Hormis aux Maldives dans les passes je n'en ai pas utilisé ailleurs.

     

    il y a une heure, Typhon a dit :

    Si tu fais référence à l'entraînement pour les épreuves de natation à l'examen, rien ne me paraît plus éloigné de la plongée que ce passage obligatoire.

    Les entrainement que l'on fait en piscine sont également éloignés des conditions habituelles de plongée. Bien heureusement. Mais si on s'entraine c'est bien car on sait que la plongée ne se fait pas tj comme une promenade de santé. C'est également pour cela que notre chère fédé a inventé le DP dont une des fonctions est justement de choisir un lieu de plongée adapté (en terme de profondeur, courant, état de la mer, etc.) au niveau des participants. C'est donc que par définition la plongée n'est pas tj une promenade de santé.

    Edited by nobubble
    • Merci 1
    Link to comment
    Share on other sites

    il y a 21 minutes, nobubble a dit :

     C'est également pour cela que notre chère fédé a inventé le DP dont une des fonctions est justement de choisir un lieu de plongée adapté (en terme de profondeur, courant, état de la mer, etc.) au niveau des participants.

    Moouiiaiii . Cela a probablement du bon en France ou les gens plongent majoritairement en club et au départ d'une embarcation. Néanmoins il ne faut pas occulter les effets pervers: des plongeurs déresponsabilisés, incapables d'appréhender une situation et de prendre des décisions. Lorsqu'ils sont livrés à eux-même cela devient vite folklorique 🙂  Je l'ai constaté en Zélande avec des plongeurs du Nord ainsi qu'a Bonaire ou lorsqu'on leur dit "vous êtes grand, majeur et vacciné (pas toujours) 🙂  vous pouvez vivre votre vie sans garde-chiourme".  Ils tombent en bas de leur chaises 🙂

    • J'aime 1
    Link to comment
    Share on other sites

    Tu prêches un convaincu. Par essence le système français de plongée déresponsabilise complètement les plongeurs au dépend des encadrants et responsables de structure qui se retrouvent à assumer toute la misère du monde. Le DP (aussi appelé Dieu le Père) ainsi que les cohortes de plongeurs encadrés en sont les parfaites illustrations. Difficile de faire bouger un système qui est noyauté de l'intérieur d'une part par la fédération délégataire et surtout par les fonctionnaires du ministère des sports qui n'ont comme principale préoccupation que de savoir comment il vont pouvoir encore règlementer (et restreindre) plus efficacement les activités dites à environnement spécifique (comprendre à risque).

    • J'aime 1
    Link to comment
    Share on other sites

    il y a une heure, nobubble a dit :

    Les entrainement que l'on fait en piscine sont également éloignés des conditions habituelles de plongée

    Ca dépend ce que tu entends par entraînement !

     

    S'entraîner aux différents palmages (les fameux kick), aux V-drill, S-drill, free-flow, lâcher de para', le tout en étant "au cordeau" et/ou sans bouger une oreille, ça se fait très bien en piscine et c'est plus raccord avec les vrais gestes en plongée.

    il y a une heure, nobubble a dit :

    C'est également pour cela que notre chère fédé a inventé le DP dont une des fonctions est justement de choisir un lieu de plongée adapté (en terme de profondeur, courant, état de la mer, etc.) au niveau des participants. C'est donc que par définition la plongée n'est pas tj une promenade de santé.

    Je rejoins @JCT1953.

    Rien n'est plus gratifiant que de tout gérer de A à Z. Autonome quoi 😉.

    Et quand ça ne se passe pas comme prévu, l'expérience grimpe en flèche (on apprend de ses erreurs, pas de ses réussites..)

     

     

     

    Link to comment
    Share on other sites

    il y a 4 minutes, val74700 a dit :

    Rien n'est plus gratifiant que de tout gérer de A à Z. Autonome quoi 😉.

    Et quand ça ne se passe pas comme prévu, l'expérience grimpe en flèche (on apprend de ses erreurs, pas de ses réussites..)

    Je ne peux qu'être d'accord, malheureusement le principe même du système français n'encourage pas à devenir autonome. C'est même tout le contraire car les cohortes de plongeurs encadrés font vivre toute la filière des encadrants. On peut même sans se tromper affirmer que nous avons le plus gros taux au monde de plongeurs encadrés (64% de N1 et 25% de N2). En deux niveaux de formation on arrive tout juste à faire des plongeurs autonome à 20 mètres.

     

    Link to comment
    Share on other sites

    il y a 1 minute, nobubble a dit :

    Je ne peux qu'être d'accord, malheureusement le principe même du système français n'encourage pas à devenir autonome. C'est même tout le contraire car les cohortes de plongeurs encadrés font vivre toute la filière des encadrants. On peut même sans se tromper affirmer que nous avons le plus gros taux au monde de plongeurs encadrés (64% de N1 et 25% de N2). En deux niveaux de formation on arrive tout juste à faire des plongeurs autonome à 20 mètres.

     

     

     

    Le pire c'est que même en associatif   c'est ainsi. Certain par leur statu imposent/dictent leur vision de la plongée.

     

    Moi cela me fait gerber... 

     

    Je n'ai toujours pas repris ma licence et je pense que je ne la reprendrai plus   peut etre(même certainement juste une "licence passager", histoire de s'en servir comme sésame pour rentrer à la GdF... ) 

    Link to comment
    Share on other sites

    Create an account or sign in to comment

    You need to be a member in order to leave a comment

    Create an account

    Sign up for a new account in our community. It's easy!

    Register a new account

    Sign in

    Already have an account? Sign in here.

    Sign In Now
     Share


    • Dernières Discussions

    • Similar Topics

      • 16
        Bonjour.   Ce qui suit est totalement théorique et c'est aussi une réflexion ( = pas sûr que ce soit réalisable en pratique mais j'ai envie de creuser le sujet) J'essaye de voir comment les choses pourraient être améliorée dans le cas d'une remontée assistée.   Situation : à 40m, le binôme ne va pas bien, il respire mais semble inerte. Décision prise de faire une remontée assistée en maintenant son détendeur dans sa bouche.   Actuellement : la RA se déroule com
      • 57
        Bonjour,   Comme le souligne @alofi sur un autre fil :     À partir de quand commencez-vous à initier, voir former vos élèves ou plongeurs à l'utilisation d'un ordinateur de plongée ?   Es-ce réservé selon vous aux plongeurs autonomes, non encadrés ? Proposez-vous une ou plusieurs plongées de formation ? Une formation théorique au calme ou à chaud avec les ordis au poignet ? dans les différents modes et conditions ?   Au plaisir de lire vo
      • 8
        Bonsoir,   J'ai enfin décidé de laisser tomber ma torche à ampoule qui n'éclaire rien.   N'y connaissant rien en matière de lumens, auriez-vous un avis sur les produits en vente chez segitek (chez qui je m'équipe en grande partie): https://www.segytek.com/materiels/lampe-phare/lampes/lampes-dive-rite.html   Le modèle de 3500 lumens n'est-ce pas too much pour de la plongée loisir ?   J'ai egalement repéré la d710 de orcatorch. https://www.tradeinn
      • 16
        Ça vous dit de plonger dans le "Cantales" ?   Quésako Cantales ?   Il s’agit du lac de St Etienne Cantales, une quinzaine de km à l’ouest d’Aurillac ; il se termine par un barrage avec une centrale hydroélectrique.   Ça fait un certain temps que je me balade régulièrement dans la région, en vacances et je n’avais jamais vu de plongeurs sur le site ; le post d’un forumeur du coin de Brive (ou Tulle ?) m’ayant interpelé, je me suis attelé à la recherche de ce qu’on pouvait bien y faire.
      • 2
        slt,   Je suis plongeur niv 3 et nitrox...   ... je souhaite faire un séjour plongée au mois d'aout d'une semaine, j'ai un budget de 1500/2000e. Je pensais partir aux canaries par habitude car j'aime bien cette archipel.   Mais je changerais bien de  destination histoire de voir autres choses, flores, animaux etc... alors j'ai pensé a l'égyptes. Aprés lecture sur le forum FL team me semble assez fiable pour un séjour.   J'ai également vu l'ucpa qui propose
    ×
    ×
    • Create New...

    Bonjour,

     

    logo.png.c7536bd9e68359a8804d246d311256bd.png

     

    L'ensemble des services de Plongeur.com sont gratuits et c'est grâce à la publicité que vous pouvez en profiter. Or il semble que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

    Si vous aimez le site et que vous voulez pouvoir en profiter longtemps, merci de désactiver votre bloqueur de publicités lorsque vous naviguer sur Plongeur.com.