Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Utilisation PMG avec Scubapro G2


marmogre
 Share

    Recommended Posts

    Bonjour ,

     

    J'ai besoin d'un petit éclaircissement sur l'utilisation de mon G2 .

    Lorsque vous utilisez le mode PMG ( multi gaz ) .

    Dans mon cas :

    bloc t1 géré avec sonde  a l'air .

    bloc t2 50% sans sonde .

     

    ce week end formation NX confirmé ,au moment de switcher  j'avais depuis quelques minutes déjà vu passer le message me confirmant que la profodeur me permettait de passer sur le bloc 2 .

     

    Donc j'ai fait une pression longue sur Book pour commencer la procéduretardive , qui m'a semblé réussi ...

    Je dit semblé car au bout de quelques temps je suis retourné sur l'affichage du bloc T1 avec forcement les paliers qui allaient avec  😀.et je n'ai pas cessé de faire des aller retour entre passage t2 réussi et retour bloc t1 ...

     

    Après relecture de la notice plus en profondeur je m’aperçois qu'en plus de la pression longue j'aurai du appuyer sur Save  pour valider le passage .

     

    J’espère que c'est vraiment ce détail qui a fait que ma procédure a foiré , alors si l'un de vous utilise le G2 avec plusieurs bloc et pouvait me confirmer la procédure ce serai cool , samedi prochain je termine mon nitrox confirmé avec une plongée profonde et déco nx , j'aimerai ne pas encore être celui qui fait capoter la fin de l'histoire 🙄.

     

    A un moment je me suis posé la question de la gestion de l'air avec la sonde qui ferait que je repasse sur le bloc t1 a chaque fois parce que le t2 lui n'est pas avec sonde .

     

    Mais c'est ce clic sur save qui me fait maintenant douter de l'avoir fait ou non , voir de l'avoir fais avec un clic long au lieu de cours ce qui invaliderai le changement de bloc ...

     

    Merci pour vos réponses

    Link to comment
    Share on other sites

    il y a 17 minutes, marmogre a dit :

    Après relecture de la notice plus en profondeur je m’aperçois qu'en plus de la pression longue j'aurai du appuyer sur Save  pour valider le passage .

     

    Tu as tout compris   

    Mon fils a fait exactement la même erreur... et il ne comprenait pas pourquoi il n'avait pas switcher de gaz... après explication plus de problème

    Les choses sont claires... la pression longue c'est pour changer de gaz... après tu dois valider ou avant choisir le bloc que tu veux valider.

    Avec 2 blocs il te propose automatiquement l'autre logique il n'y a pas le choix  si tu en as plusieurs  tu peux encore te déplacer dans la liste des blocs dispos. 

     

     

     

    En passant je te conseille d'investir dans une sonde supplémentaire pour ton bloc de déco  c'est le top... toujours toutes les infos au poignet ;)

    Link to comment
    Share on other sites

    il y a une heure, caolila a dit :

     

     

     

    En passant je te conseille d'investir dans une sonde supplémentaire pour ton bloc de déco  c'est le top... toujours toutes les infos au poignet ;)

    C'est l'idée a court terme car  je me suis habitué a ce gadget 😏 et même si j'ai toujours gardé mon mano pour vérifier , la sonde a un petit coté pratique qui m'a manqué sur le bloc déco .

     

    Merci d'avoir confirmé pour la procédure .

    • Merci 1
    Link to comment
    Share on other sites

    Encore une petite question .

    Pour désactiver les paliers PDIS il faut que ce soit sur on ou sur off ? la question peut paraitre idiote mais pour certains paramètre et réglages  il faut voir disable pour que ce soit activé ...

    Du coup je me pose la question , pour pmg c'est sur on pour ce soit actif , j'aurai tendance  a supposer que pour désactiver les paliers pdis il faut que ce soit sur off .

    Link to comment
    Share on other sites

    il y a 6 minutes, marmogre a dit :

    Encore une petite question .

    Pour désactiver les paliers PDIS il faut que ce soit sur on ou sur off ? la question peut paraitre idiote mais pour certains paramètre et réglages  il faut voir disable pour que ce soit activé ...

    Du coup je me pose la question , pour pmg c'est sur on pour ce soit actif , j'aurai tendance  a supposer que pour désactiver les paliers pdis il faut que ce soit sur off .

     

     

    Hummm j'vais voir sur mon ordi, mais je n'ai jamais eut de palier profond avec la config initial 

     

     

    PDIS : Off   chez moi 

    Euhh le PDIS c'est pas les paliers profond...

     

    Extrait de la doc

    Citation

    2 .2 .14 Activation de la plongée en circuit fermé avec recycleur PDIS ............. 27

     

     

    Je crois qu'il y a un truc pas claireffectivmeent dans la doc

    image.thumb.png.540b929c52c3e076c3988c5bf3f20143.png

     

     

    image.thumb.png.9ec0f176c724ed8cd6397fbf714a9a47.png

     

     

    Bon c'est clair 

    image.png.455c5c0ceda5e909fa92c7046f161af6.png

     

     

    Si tu veux utiliser les paliers profonds il faut l'activer....   --> mettre sur ON

    image.png.e52ef502d9553381ad40e7760e5d150c.png

    Link to comment
    Share on other sites

    concernant les paliers pdis, les paliers profonds, qui sont facultatifs, ce qui était vrai à la sortie du Galileo ne l'etait plus 10 ans apres ....

    https://www.plongee-plaisir.com/fr/paliers-profonds-point-question/

     

    https://okclub.over-blog.com/2019/07/les-paliers-profonds-a-l-air-fortement-deconseilles.html

     

    en passant, tant que tu ne plonges pas solo, tu imposes à tes équipiers un arret où leurs ordinateurs (et leurs corps) continuent de charger de l'azote, de consommer du gaz (plus qu'à une profondeur moindre).

    Citation

    Paliers profonds : à désactiver, au moins pour les plongées à l’air

    La pratique des paliers profonds n’est pas validée sur le plan scientifique, au moins pour les plongées à l’air.

    Elle conduirait à générer plus de bulles que les paliers conventionnels et donc à augmenter le risque d’accident.En conséquence cette pratique est déconseillée.

    L’option “paliers profonds” des ordinateurs de plongée doit donc être désactivée.

     

    Citation

    Paliers profonds : extrapolation aux plongées à l’air ?

    En 2004, l’étude de A. Marroni, P. B. Bennett et coll. (5) portant sur :

    • 22 plongeurs de loisir volontaires sur 8 week-end (dont certains n’ont pas réalisé les 8 profils de plongée prévus – dont 2 plongeuses détectées enceintes avant la 5e plongée) ;

    « Most subjects completed all 8 profiles. Two divers were excluded before completing the fifth profile, due to pregnancy. A few divers omitted the repetitive dive profile due to feeling too cold or due to adverse sea conditions. »

    • dans le cadre de plongées peu profondes (< 25 m) ;
    • sans entrer dans les paliers obligatoires ;

    conclut que :

    • pour des plongées à faible profondeur, de l’ordre de 25 m, sans paliers et avec une vitesse de remontée de 10 m/min, faire un court arrêt à 13 m puis à 3 m réduisait d’un facteur 1,7 le nombre de bulles produites.
    (5) A. Marroni, P. B. Bennett, F. J. Cronjes, R. Cali-Corleo, P. Germonpre, M. Pieri, C. Bonuccelli, C. Balestra, A deep stop during decompression from 82 fsw (25 m) significantly reduces bubbles and fast tissue gas tensions, Undersea and Hyperbaric Medical Society, Inc., 2004.
    Télécharger la publication
    voir la lettre d’un lecteur à l’éditeur : Letter to the Editor
    et la réponse des auteurs : Author Reply

    Un effet de mode

    Il n’en fallait pas plus pour qu’un « effet de mode » s’installe et que les ordinateurs de plongée extrapolent les « deep stops » (paliers profonds) des plongées à l’helium aux plongées à l’air. 

    Pourtant, sur le strict plan scientifique, rien n’avait été validé. Mais comme vous le savez sans doute, il n’existe pas vraiment de procédure ou de norme de validation des algorithmes programmés dans les ordinateurs de plongée. Chaque fabricant peut donc faire (quasiment) comme il l’entend.

    Dit autrement, les logiciels programmés dans les ordinateurs de plongée ont  intégré les « paliers profonds » pour les plongées à l’air alors même que les modèles mathématiques ne les avaient pas pris en compte. Les modèles Bühlmann, RGBM ou VPM n’ont pas été modifiés en ce sens.

    Les études scientifiques invalident la procédure pour les plongées à l’air

    C’est dans ce contexte qu’une étude française, présentée au congrès scientifique annuel de l‘EUBS du 15 au 19 September 2004 à Ajaccio puis publiée en France (2) et aux Etats-Unis (3) en 2005 a jeté un pavé dans la marre.

    Cette étude (Marine nationale) conclut que les paliers profonds à l’air ne « réduisent pas les niveaux de bulles par rapport à la table de référence MN90 et qu’au contraire l’apparition de niveaux de bulles élevés et prolongés plusieurs heures lors des plongées successives ainsi que la survenue d’un accident de désaturation de type bends ont conduit à affirmer la dangerosité de cette procédure. […] Le concept de paliers profonds en décompression humaine mérite confirmation pour la plongée profonde à l’air. »

    faire un dogme sur une base de 22 plongeurs, en 2004.... et s'y accrocher encore 20 ans après... alors qu'une étude francaise de MedSubHyp de 2005 prouvait déjà son inefficacité, voire sa dangerosité..

    entretemps, nous avons tres nettement ralenti la vitesse de remontée...

     

     

    je (désolé) trouve interessant de se faire un avis quand on est infirmé des tenants et aboutissants (qui sont dispo sur internet, librement)

    • Merci 1
    Link to comment
    Share on other sites

    Create an account or sign in to comment

    You need to be a member in order to leave a comment

    Create an account

    Sign up for a new account in our community. It's easy!

    Register a new account

    Sign in

    Already have an account? Sign in here.

    Sign In Now
     Share

    ×
    ×
    • Create New...