Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Les N3 ont les clés du bateau


alofi

Recommended Posts

il y a 5 minutes, val74700 a dit :

Tu es autonome au volant, seul...

 

...mais tu dois respecter le code de la route

 

C'est ce que je fais.

 

 

 

il y a 5 minutes, val74700 a dit :

(ou pas :petard:)

 

Hors structure je dépasse 40 régulièrement tout comme toi... non ?

mais nous ne sommes pas dans l'illégalité me semble t il 

 

 

Link to comment
Share on other sites

Ce que veut faire remarquer Nobubble (je pense), c'est que le plongeur autonome tel qu'il est défini par le code du sport depuis 2012, n'est plus vraiment un plongeur autonome.

Il dépend toujours d'un responsable :

- soit d'un DP qui l'uatorise ou non à utiliser la totalité de ses prérogatives de plongeur

- soit d'un "exploitant" (président de club en général) qui doit donner son autorisation et avec une dégradation de ses prérogatives de profondeur (40m max).


Avant 2012, il était simplement indiqué :

"En absence du Directeur de Plongée, ils (N3 à N5) peuvent plonger en autonomie et choisir le lieu, l’organisation et les paramètres de leur plongée."


En l'occurence, le plongeur autonome de l'époque était vraiment autonome dans l'organisation de sa plongée.

 

  • J'aime 2
  • Merci 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 4 minutes, caolila a dit :

Hors structure je dépasse 40 régulièrement tout comme toi... non ?

mais nous ne sommes pas dans l'illégalité me semble t il 

 

 

 

Le code du sport ne s'appliquant qu'à la plongée en structure, non tu n'es pas dans l'illégalité. Tu es justement hors structure, donc sans loi applicable (sauf arrêté spécifique type plongée solo interdite au bourget par exemple)

  • J'aime 2
Link to comment
Share on other sites

D'autant plus que mes HS sont en Allemagne... alors là le code du sport...  :) 

Petite remarque sur le "formatage" des plongeurs FFESSM.

 

Il y a 3 semaines environ j'ai fais une petite plongée solo de presque 2 heures en Allemagne en ressortant de l'eau je me retrouve nez a nez avec une groupe de plongeurs de mon premier club.

 

 

aie aie aie... réaction de certains (N3)... mais qu'est ce que tu fais "plongée solo", mais c est interdit...  mais tu n'es pas assuré etc

 

bref  j'avais pas envie de discuter...  cela ne sert a rien 

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, bardass a dit :

Ce que veut faire remarquer Nobubble (je pense), c'est que le plongeur autonome tel qu'il est défini par le code du sport depuis 2012, n'est plus vraiment un plongeur autonome.

Il dépend toujours d'un responsable :

- soit d'un DP qui l'uatorise ou non à utiliser la totalité de ses prérogatives de plongeur

- soit d'un "exploitant" (président de club en général) qui doit donner son autorisation et avec une dégradation de ses prérogatives de profondeur (40m max).


Avant 2012, il était simplement indiqué :

"En absence du Directeur de Plongée, ils (N3 à N5) peuvent plonger en autonomie et choisir le lieu, l’organisation et les paramètres de leur plongée."


En l'occurence, le plongeur autonome de l'époque était vraiment autonome dans l'organisation de sa plongée.

 

Merci @bardass pour ce résumé qui résume parfaitement ma pensée.

il y a 3 minutes, pparis a dit :

Ce qui est intéressant n'est pas de savoir d'où vient cette copie (la voie de son maitre !) mais de ce que tu en penses car il y a largement à redire.

Le discours fédéral nous est imposé depuis des décennies, on nous parle de plongeurs autonomes qui n'en ont que le nom, on nous explique et impose une façon de plongée... à la française.  Aujourd'hui personne ne peut ignorer que nous sommes les seuls en Europe et au monde à se voir imposé de telles restrictions. Les plongeurs ne sont plus vraiment autonomes depuis longtemps (merci à la FFESSM et au ministère des sports) mais il semblerait que les homo sapiens aient également perdu de leur superbe.

Link to comment
Share on other sites

il y a 45 minutes, nobubble a dit :

Ce qui est intéressant n'est pas de savoir d'où vient cette copie (la voie de son maitre !) mais de ce que tu en penses car il y a largement à redire.

Ce que j'en pense n'a pas vraiment grand intérêt, il y a deux textes distinctifs, le MFT FFESSM et le CDS en majeure partie calqué sur les prérogatives édictées dans le MFT. En tant que pro... , des N3 qui veulent organiser leur plongée ne sont plus dans la structure donc pour moi ils vivent leur vie ... Maintenant en ce qui concerne mon attitude face aux demandes d'autonomie N3 ou plus généralement PAxxx, et bien là je n'ai pas d'autre choix que de me référer à ma bible qui est le CDS. Il faut dire que sauf dans des cas vraiment particuliers il est rare de refuser l'autonomie et disons que l'on est un peu plus pointilleux concernant les 60m . Rien de bien compliqué en fait ....

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 46 minutes, nobubble a dit :

Ce qui est intéressant n'est pas de savoir d'où vient cette copie (la voie de son maitre !) mais de ce que tu en penses car il y a largement à redire.

Le discours fédéral nous est imposé depuis des décennies, on nous parle de plongeurs autonomes qui n'en ont que le nom, on nous explique et impose une façon de plongée... à la française.  Aujourd'hui personne ne peut ignorer que nous sommes les seuls en Europe et au monde à se voir imposé de telles restrictions. Les plongeurs ne sont plus vraiment autonomes depuis longtemps (merci à la FFESSM et au ministère des sports) mais il semblerait que les homo sapiens aient également perdu de leur superbe.


je sais que cela ne s'adresse pas à moi, mais je souhaite apporter mon point de vue.
Je considère comme toi que le plongeur autonome mouture CDS 2012 n'est plus un plongeur autonome et que le qualificatif d'autonomie est galvaudé.
Définition d'autonomie (Larousse) : "Capacité de quelqu'un à être autonome, à ne pas être dépendant d'autrui"
On voit bien l'écart avec la vision du code du sport.

Du coup, qu'est-ce qu'un plongeur autonome pour moi ?
c'est un plongeur en capacité de plonger quand et comment il l'entend, seul ou en palanquée, formé pour organiser et sécuriser sa pratique sur et sous l'eau.

Mais du coup, et c'est là mon bémol par rapport à ta position, est-il possible d'être un plongeur autonome (avec ma définition) quand on plonge dans une structure n'importe où dans le monde ?
Je ne pense pas ou alors c'est extrêmement rare : dans tous mes voyages à l'étranger, j'ai toujours reçu des consignes d'organisation ou de sécurité, imposées par la structure qui me recevait.
Etait-ce différent de la France ? non.

La responsabilité engagée par le plongeur est-elle différente ? oui, car en France, une personne est déclarée comme responsable, le DP. A l'étranger, ce n'est aps forécement le cas.
 

Link to comment
Share on other sites

Vous vous prenez bien la tête avec des versions du CDS qui n'existent plus.

 

Si je reprends votre version d'autonomie que @nobubble appel "assisté", on se demande bien d'où cela sort ?

 

Dans ce cas tous les autonomes PA20, PA40 et PA60 sont des assistés !

 

Soit tu interviens et réponds dans le cadre réglementaire et dans ce cas tu utilises les références et notions à jour (le CDS actuel), soit tu es dans la discussion de comptoirs et alors chacun peu dire ce qu'il veut.

 

-----------------

 

Aujourd'hui en tant que DP et Président de Club, si j'ai des plongeurs N3, correctement formés, en qui j'ai pleine confiance, je n'aurais aucune difficulté, si j'en avais, à leur confier la clé du bateau du club. Idem pour un Niveau 5.

 

La seule question est là. Mais c'est exactement la même chose pout tout plongeur autonome, encadré et même encadrant. Il m'arrive aujourd'hui d'avoir des doutes sur telle ou telle autre plongeur. Dans ce cas, je limite ou je fais accompagner par des gens en qui j'ai pleine confiance.

 

En dernier ressort, je me suis déjà exprimé la dessus, je ne plonge pas ou je ne faits pas plonger des gens de mon club avec des gens qui m'ont démontrés leur incapacité à respecter les fondamentaux (cf. RETEX à Marseille).

Link to comment
Share on other sites

Respecter le Code du Sport, c'est simple et basique :

en tant que DP, nous avons été formés à organiser les palanquées entre encadrants, PE et PA, pas de souci pour appliquer le CDS avec un peu de bon sens.

 

Mais cela n'empêche nullement de réfléchir aux termes utilisés pour construire et dispenser une formation de plongeur "autonome".

Certes le MFT est là pour guider le formateur, dans la version minimale des compétences à enseigner.

 

Toutefois, selon les attentes des plongeurs (je ne suis ni pour l'obligation, ni pour l'application de package type bateau ou nitrox obligatoire en sus du N3), le formateur a aussi la possibilité d'aller au delà pour dispenser une formation d'autonomie "réelle" dans le sens premier du terme.
Et non dans celui utilisé, abusivement selon Nobubble et j'en suis proche, par le code du sport.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, caolila a dit :

D'autant plus que mes HS sont en Allemagne... alors là le code du sport...  :) 

Petite remarque sur le "formatage" des plongeurs FFESSM.

 

Il y a 3 semaines environ j'ai fais une petite plongée solo de presque 2 heures en Allemagne en ressortant de l'eau je me retrouve nez a nez avec une groupe de plongeurs de mon premier club.

 

 

aie aie aie... réaction de certains (N3)... mais qu'est ce que tu fais "plongée solo", mais c est interdit...  mais tu n'es pas assuré etc

 

bref  j'avais pas envie de discuter...  cela ne sert a rien 

non, plus simple : le code du sport s'applique aux établissements ...

pas aux particuliers dans leur sphère privée.

 

Reste à verifier les possibilités dans les plans d'eau interieurs qui peuvent etre privés ou avoir une reglementation propre.

Link to comment
Share on other sites

Ne confondons-nous pas ici la notion de liberté (totale) avec celle d'autonomie ?

 

Je prends l'exemple du Bourget ou du Léman côté français. Interdiction de plongée solo.

Si je fais une plongée hors club à 60 mètres à l'air pour aller taper le fond à Chindrieux (..à 65 mètres :petard:), j'organise tout de A à Z, donc totalement autonome....par contre, pas le droit d'y aller tout seul.

Chose que je fais allègrement dans le Léman.

 

Je suis autonome...mais pas libre de faire ce que je veux.

 

Lors des plongées club chez nous, les N3 c'est 60 mètres, 60 minutes, point.

Autonome, mais pas libre...encadré en temps et profondeur comme dit plus haut par @bardass

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 16 minutes, val74700 a dit :

Je suis autonome...mais pas libre de faire ce que je veux.

 

:+1:

il y a 17 minutes, val74700 a dit :

Je prends l'exemple du Bourget ou du Léman côté français. Interdiction de plongée solo.

 

:gagon:

Bon après tu peux y aller a deux... et chacun fais sa plongée solo... si jamais il y a un contrôle ben tu diras que tu as perdu ton binôme... 

 

 

 

:jesors:

Link to comment
Share on other sites

il y a 22 minutes, val74700 a dit :

Ne confondons-nous pas ici la notion de liberté (totale) avec celle d'autonomie ?

 

Je prends l'exemple du Bourget ou du Léman côté français. Interdiction de plongée solo.

Si je fais une plongée hors club à 60 mètres à l'air pour aller taper le fond à Chindrieux (..à 65 mètres :petard:), j'organise tout de A à Z, donc totalement autonome....par contre, pas le droit d'y aller tout seul.

Chose que je fais allègrement dans le Léman.

 

Je suis autonome...mais pas libre de faire ce que je veux.

 

Lors des plongées club chez nous, les N3 c'est 60 mètres, 60 minutes, point.

Autonome, mais pas libre...encadré en temps et profondeur comme dit plus haut par @bardass

 

 

quand tu plonges hors structure, tu es autonome car tu ne dépends de personne.

Cf définition "Capacité de quelqu'un à être autonome, à ne pas être dépendant d'autrui" .

Il y a donc une notion de dépendance qui n'a rien à voir avec la liberté.

En revanche, dans une structure, tu dépends soit du DP qui fixe les paramètres, soit du président de club qui autorise ou non la sortie sans DP.

Peu importe la profondeur : tu dépends d'une personne qui fixe de son propre fait un cadre que tu doit respecter. Tu dépends donc de cette personne. 
Au sens du dictionnaire, tu n'es pas autonome.

Au delà de la sémantique pure, le contenu des compétences , le contenu de l'équipement minimal listés dans le code du sport sont totalement liés à cette vision déformée de la notion d'autonomie.
Et du coup, les formations dispensées le sont aussi.

A mon sens, un plongeur autonome devrait :
- posséder son propre matériel de plongée et de sécurité (ne dépendre d'aucun prêt ou location)

- savoir intervenir sur ses propres problèmes (ne dépendre d'aucun équipier)
- pouvoir planifier et organiser sa plongée (ne dépendre d'aucune instance).
- pouvoir choisir de plonger seul ou à plusieurs (ne dépendre d'aucune instance, sauf respect de la loi sur les sites de plongées)
- pouvoir choisir son site de plongée (ne dépendre d'aucune instance, sauf respect de la loi sur les sites de plongées)

Edited by bardass
  • J'aime 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 13 minutes, bardass a dit :

A mon sens, un plongeur autonome devrait :
- posséder son propre matériel de plongée et de sécurité (ne dépendre d'aucun prêt ou location)

- savoir intervenir sur ses propres problèmes (ne dépendre d'aucun équipier)
- pouvoir planifier et organiser sa plongée (ne dépendre d'aucune instance).
- pouvoir choisir de plonger seul ou à plusieurs (ne dépendre d'aucune instance, sauf respect de la loi sur les sites de plongées)
- pouvoir choisir son site de plongée (ne dépendre d'aucune instance, sauf respect de la loi sur les sites de plongées)

 

J'aime bien cette vision de la chose.

 

Combien de plongeurs ont leur propre matos de sécurité ?  Pas beaucoup surtout quand je vois le nombre de N3 qui n'ont même pas leur propre bloc.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Dernières Discussions

  • Similar Topics

    • 170
      Salut   Vous avez peut-être vu passer cette vidéo que je relaye ici.      A l'heure ou la fede se pose la question sur le rajeunissement des clubs, il est important de réfléchir sur les points soulevés dans cette video. Ya aussi beaucoup de réactions sur le site youtube de cette vidéo.    La fede a tout récemment modifié les conditions pour que les jeunes (enfants et ados) puissent passer des diplômes plus progressivement, à la mode un diplôme par an
    • 14
      Bonjour,   On m’a récemment offert un ordi et sonde (garmin mk3i) et je souhaite donc acquérir un pack détendeur afin d’en profiter pleinement lors des vacances. Je suis niveau 2, je plonge chaque année en eaux chaudes. La question que je me pose est la suivante : prendre un aqualung legend et tout miser sur sa sécurité et son confort ? Ou prendre plus léger pour le transport lors des voyages ?  si plus léger : lequel ?   merci d’avance pour vos avis !
    • 47
      Je m’apprête tout juste à envoyer mon O2ptima à Lamar, en Floride, pour une conversion en ChestMount (CM) qu’on porte cette petite bête à mon attention: https://ccr.sub-gravity.com/fx-ccr/ Vous connaissez? Les X-CCR sont de solides et très sérieuses machines; j’imagine que ce sérieux va percoler jusque dans le dernier-né de la fratrie, non?…   Pretty neat, pourrait-on dire sur la base de cette vidéo qui détaille les connecteurs de la tête: https://www.google.com/url?sa=t&rct=j
    • 14
      Salut à tous !   60 ans, Marathonien et parachutiste (HAHO et HALO) depuis plus de 35 ans, il y a deux mois j'ai eu l'idée quelque peu saugrenue de voir ce qui se passait sous la surface. Le verdict a été sans appel : j'ai a-do-ré et j'en redemande !   Dans les airs aucun problème, sous l'eau, c'est une autre histoire. Avec N1 et mon Open Water tout neufs + mes 6 plongées, je suis encore très loin de d'espérer me sentir comme un poisson dans l'eau, pour cela il faudrait déjà
    • 10
      Bonjour, Je sais qu'on vous demande souvent de répondre à des questionnaires réalisés dans le cadre de formation DEJEPS Plongée... Si ma demande entre bien dans le cadre d'une étude/projet DEJEPS ... Elle est un peu différente car j'ai choisi une thématique un peu particulière et   JE VOUDRAIS INTERROGER DES PLONGEURS QUI ONT ARRETE DE PLONGER... DEPUIS AU MOINS 2 ANS (VOIR BEAUCOUP PLUS...)   Du coup, merci de ne PAS REPONDRE à ce questionnaire (je me doute bien qu
×
×
  • Create New...

Bonjour,

 

logo.png.c7536bd9e68359a8804d246d311256bd.png

 

L'ensemble des services de Plongeur.com sont gratuits et c'est grâce à la publicité que vous pouvez en profiter. Or il semble que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

Si vous aimez le site et que vous voulez pouvoir en profiter longtemps, merci de désactiver votre bloqueur de publicités lorsque vous naviguer sur Plongeur.com.