Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Les N3 ont les clés du bateau


alofi

Recommended Posts

Je lis que "le N3 n'est pas autonome". Je dis simplement que ce n'est pas le N3 qui n'est pas autonome mais qu'il n'y a aucun plongeur, en structure, qui l'est. Que ce soit en France ou à l'étranger, avec un diplôme FFESSM ou de tout autre organisme.

Link to comment
Share on other sites

il y a 7 minutes, pmk a dit :

Alors ne faisons pas croire qu'ailleurs on forme des autonomes et qu'on peut y plonger en autonomie.

 

il fait distinguer la formation en immersion et l’organisation de la plongée.

oui, il existe des formations de plongeurs ne dépendant pas d’autres plongeurs sous l’eau, des plongeurs autonomes sous l’eau, j’ai cité deux organismes’ il en existe d’autres. mais pas dans l’ecole française de plongée.

quand à l’organisation de la plongée, elle existait sous sa forme autonome, il y a 10 ans. le code du sport 2012 l’a supprimé.

 

si le plongeur n’est ni autonome sous l’eau, ni autonome dans l’organisation, quel sens donner à son aptitude d’autonomie à la française ?

Link to comment
Share on other sites

Côté organisation de la plongée, à moins d'être le DP d'une sortie en club associatif, on n'est pas autonome en structure (à minima choix du site et durée d'imersion imposés par la "structure").

 

Côté formation en immersion, tu me cites 2 organismes, TDI et IANTD, qui formeraient des plongeurs autonomes. Ok mais quelles formations dans leurs catalogues ?

Et dans la plongée loisir, Padi SSI CMAS et les autres, qui forme des plongeurs autonomes ? Dans quelles formations ?

 

Au sens du CDS, le plongeur autonome s'oppose au plongeur encadré qui est guidé par un encadrant. Soit, ça n'est pas forcément la définition donné par Robert ou la Rousse mais c'est une convention qui permet, dans le domaine concerne, de savoir de quoi on parle.

 

A en croire certains, c'est une spécificité franco française de former des plongeurs non autonomes. J'ai plutôt l'impression que c'est une règle universelle.

  • J'aime 2
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, bardass a dit :

quand à l’organisation de la plongée, elle existait sous sa forme autonome, il y a 10 ans. le code du sport 2012 l’a supprimé

Ca devrait être une bonne chose de ton point de vue :

J'ai passé mon N3 en 2011. Quand je compare le contenu de la formation que j'ai eu avec le cursus actuel, que tu juges insuffisant pour former des plongeurs autonomes, je ne vois pas d'écarts significatifs. Donc la formation de l'époque n'était pas suffisante pour former des plongeurs autonomes. Ce qui veut dire qu'avant 2012 on autorisait des plongeurs à plonger au-delà de leurs compétences. Heureusement que le CDS 2012 a fait rentrer les choses dans l'ordre.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 6 heures, bardass a dit :

 

tu parles donc de choses que tu ne connais pas

oui si tu veux, soit tu prends tes N3 pour des ânes, soit ce sont des ânes. Dans tout les cas ce n'est pas représentatif de tout les n3 de france.

 

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, whodive a dit :

oui si tu veux, soit tu prends tes N3 pour des ânes, soit ce sont des ânes. Dans tout les cas ce n'est pas représentatif de tout les n3 de france.

 


c'est ton interprétation, pas la mienne ...
ce n'est pas parce que je ne les pense pas autonome au sens premier du terme que je les prends pour des ânes.
je suis simplement factuel par rapport au contenu des formations de l'école française.
Cite moi un exemple de compétences dans un cursus de formation de l'efp (ffessm, anmp comme tu veux) permettant au plongeur de ne pas être dépendant de son équipier en cas de problème. 

Il y a 5 heures, pmk a dit :

Ca devrait être une bonne chose de ton point de vue :

J'ai passé mon N3 en 2011. Quand je compare le contenu de la formation que j'ai eu avec le cursus actuel, que tu juges insuffisant pour former des plongeurs autonomes, je ne vois pas d'écarts significatifs. Donc la formation de l'époque n'était pas suffisante pour former des plongeurs autonomes. Ce qui veut dire qu'avant 2012 on autorisait des plongeurs à plonger au-delà de leurs compétences. Heureusement que le CDS 2012 a fait rentrer les choses dans l'ordre.

 

joli syllogisme :

ce n'est pas parce que ta formation en 2011 ne t'a pas permis d'être pleinement autonome dans le choix de tes plongées hors DP que toutes les formations avant 2012 étaient dentiques à la tienne.

Link to comment
Share on other sites

Euh, même avant 2012 et le CDS, le responsable de la structure (assoc pour ce que je connais) a toujours été le président et il fallait déjà aviser le président qu'on allait organiser une sortie... Sinon, c'est que le président n'était pas dans son rôle...

C'est pas parce qu'on est autonome que ça doit être la fête du slip... Il y a un minimum d'organisation à respecter pour que tout le monde trouve sa place...

Link to comment
Share on other sites

il y a 9 minutes, bardass a dit :

joli syllogisme :

ce n'est pas parce que ta formation en 2011 ne t'a pas permis d'être pleinement autonome dans le choix de tes plongées hors DP que toutes les formations avant 2012 étaient dentiques à la tienne.

N'est-ce pas toi qui renvoie vers d'autres organismes pour apprendre à plonger en autonomie ??

Link to comment
Share on other sites

oui

pour ceux qui le demande

mon enseignement déborde déjà bien au delà de ce qui est attendu par ma fédération, je ne peux pas aller trop loin au risque de dégouter ceux qui se contentent juste du cursus de base.
j'enseigne donc juste certaines compétences permettant de traiter les principaux problèmes que l'on rencontre dans notre région (gestion du givrage avec fermeture seul des robinets par exemple, remontée sans vision des instruments de mesure et sans repère visuel ...).

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 12 minutes, bardass a dit :

oui

pour ceux qui le demande

mon enseignement déborde déjà bien au delà de ce qui est attendu par ma fédération, je ne peux pas aller trop loin au risque de dégouter ceux qui se contentent juste du cursus de base.
j'enseigne donc juste certaines compétences permettant de traiter les principaux problèmes que l'on rencontre dans notre région (gestion du givrage avec fermeture seul des robinets par exemple, remontée sans vision des instruments de mesure et sans repère visuel ...).

 

C'est pas le cas dans les efp? ou les formateurs ne le font pas ? effectivement certains dissent de suivre la vitesse de remontée de l'ordi comme cela ils en discutent au bar  :tetedure:

Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, pmk a dit :

Parce que le requis du cursus fédéral n'est pas suffisant ? 

 

très largement insuffisant dans le sens où la "liberté pédagogique" est poussée à son paroxysme dans les derniers MFT.
prenons un exemple le calcul de conso et la planification.
Je me retrouve avec des N3 issus d'autres clubs qui calculent leur consommation depuis le début de la plongée pour estimer si leur planif tient la route.

Dis moi, c'est avec ça que tu vas planifier ta plongée à venir, en 20 secondes, après avoir reçu les consignes du DP ?
"Ben non, mais c'est comme ça que j'ai appris ...".
Et des exemples j'en ai à la pelle.


Et largement approximatif.
Prenons le dernier MFT de mai 2021 :
Pour l'évolution en autonomie, voici ce qui est demandé :

"Modalités d’évaluation : Nages de surface : distances de l’ordre de 250 m pour le PMT et 100 m pour le capelé."
pour l'intervention sur un plongeur en difficulté :

"Nage capelée : il ne s’agit pas d’une épreuve chronométrée, la capacité à effectuer un parcours en surface de 300 m dans de bonnes conditions physiques constitue le critère d’évaluation."

dites les gars, cest 100 ou 300m ?
Mettez vous d'accord, on ne va pas organiser 2 épreuves différentes pour évaluer la nage capelée ...
Parce qu'il y a aussi une nage pmt et de l'apnée à faire. Si on doit faire 2 capelés, c'est plus de la plongée profonde qu'on enseigne mais de la plongée surface ...

Autre exemple : 
"Pour la REC, lors des situations d’évaluation, aucun critère de temps n’est recherché. La réalisation sans stress et en respectant une vitesse correcte de remontée est primordiale."

Super, la REC elle sort d'où ? à quelle profondeur et jusqu'où ? selon quelle modalité, détendeur en main ou en bouche avec contrôle de l'expiration ?
Rien n'est défini, démerde toi

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×
×
  • Create New...

Bonjour,

 

logo.png.c7536bd9e68359a8804d246d311256bd.png

 

L'ensemble des services de Plongeur.com sont gratuits et c'est grâce à la publicité que vous pouvez en profiter. Or il semble que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

Si vous aimez le site et que vous voulez pouvoir en profiter longtemps, merci de désactiver votre bloqueur de publicités lorsque vous naviguer sur Plongeur.com.