Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

PA40 vers N3


    Recommended Posts

    il y a 4 minutes, LA LOUBINE a dit :

     

    Le PA40 n'a pas la reconnaissance CMAS alors qu'un N3/PA60 est aussi CMAS *** i.e. à l'étranger il pourrait être guide de palanquée alors qu'en France ce n'est pas possible.

     

    Il sera reconnu comme un ***cmas et limité logiquement à 40m

     

    il y a 4 minutes, LA LOUBINE a dit :

     

    Après, on ne peut pas dire que la CMAS soit très représentative à l'étranger; ceci dit c'est une fédération de fédération.

    Pas faux.

    Mais je n'ai jamais eu de problème pour plonger avec mes cartes cmas.

     

    il y a 4 minutes, LA LOUBINE a dit :

     

    Le coût de l'oxygène n'a rien à voir...

    Du coup, qu'est-ce qui fait que ça ne se propage pas ?

    Link to comment
    Share on other sites

    il y a 43 minutes, caolila a dit :

     

    D'accord avec cela. J'ai donné des exemples

     

     

    La par contre

     

    Ne dit-on pas "On ne fait pas d'un âne un cheval de course"

     

    Pour moi l'âne est capable de se noyer à 35 m  voir moins :( 

    Je souris toujours quand je lis ce genre de commentaires sur les N3.

     

    Qui sont les responsables à votre avis ? quand je vois certains N4 et MF1, comment dire... les lacunes sont amont...

    • J'aime 1
    Link to comment
    Share on other sites

    il y a 10 minutes, nics a dit :

     

    Il sera reconnu comme un ***cmas et limité logiquement à 40m

     

    Pas faux.

    Mais je n'ai jamais eu de problème pour plonger avec mes cartes cmas.

     

    Du coup, qu'est-ce qui fait que ça ne se propage pas ?

    Pour la carte CMAS tout dépend du pays; en France un N3 est CMAS*** et peut plonger à 60m.

     

    Tout dépend aussi de la carte (CB); perso je suis aussi NAUI, sortir la carte qui va bien si nécessaire comme PADI, SSI ou autres...

     

    C'est vrai que par rapport à d'autres pays on a notre spécificité plongée; dans d'autres pays c'est plongée loisir et formations spécifiques pour plonger au-delà de 40m.

     

    En France, on a connu l'histoire du nitrox déjà évoqué sur un fil.

     

    L'oxygène ou le nitrox (perso nitrox 80) tout dépend du "besoin" que l'on juge "utile" selon ses plongées; voir aussi pour les français le nombre de plongées qu'ils font par an.

    Link to comment
    Share on other sites

    il y a 59 minutes, LA LOUBINE a dit :

    Je souris toujours quand je lis ce genre de commentaires sur les N3.

     

    Qui sont les responsables à votre avis ? quand je vois certains N4 et MF1, comment dire... les lacunes sont amont...

     

     

    Je partage en parti ce point de vue.

     

    Mais le meilleurs des formateurs ne fera jamais d'un ane un cheval de course. 

    Mais il devra dans ce cas ne pas donner le N3 a cet ane...  ou persevere encore et encore... peut etre qu'un l'élève aura le déclic (pour certain j'en doute ;) )

     

    Et oui il y a aussi des formateurs qui forment des "anes"  parce qu'ils n'ont pas évolué, qu'ils ne sont pas pédagogue etc etc..

     

    Il faut de tout pour faire un monde.

     

    Perso je ne pense pas que je ferais un bon MF1 et encore moins un bon E1... je me connais donc je m'abstiens.. Je connais mes forces et mes faiblesses (nombreuses :D )

     

    J'admire, et je l'ai déjà dit le E1 qui a fait un travail formidable pour que ma femme puisse obtenir sont N1, tout comme le MF1 qui a pris le relais afin de la transformer en N2...  pas parfaite oh non mais a présent après plusieurs années et 450 plongées elle est devenue une plongeuse avec qui j'ai réellement plaisir a plonger. 

     

    J'admire les enseignants qui sont capables de donner envie d'aller plus loin, de donner confiance.. bref des qualités que je n'ai point

     

     

     

    • J'aime 1
    Link to comment
    Share on other sites

    c'est un peu comme une auto école, ils ne forment pas des pros de la conduite, ni des pilotes.

    ils ont les bases pour bien débuter, après l'expérience fait le reste. 

    c'est en forgeant qu'on devient forgeron

     

    il faut être indulgent avec les plongeurs ayant moins de 100 plongées.

    • J'aime 4
    Link to comment
    Share on other sites

    Il y a 1 heure, LA LOUBINE a dit :
    Il y a 5 heures, caolila a dit :

     

    Pas certain  que tu les aurais eut par la suite... en  plus si tu n'en étais pas conscient peut etre que ton formateur n'a pas fait le boulot comme il aurait du...

     

    Si tu es PA60 (N3) et tu plonges avec d'autres N3 tu peux,  etre encadré ... enfin compagnonnage si tu n'es pas N3 mais que PA40 cela n'est pas possible... 

     

     

    Je ne sais vraiment pas quelle est la meilleurs des solutions mais les deux fonctionnent et aucune n'empêchera un "con" de se planter 

    Sauf erreur de ma part le PA40 est franco français i.e. n'est pas CMAS alors que le N3/PA60 est CMAS.

     

    Ceci dit, la CMAS...

     

    Sinon, comme ça a été dit, un extended range est une lacune à la FFESSM...

     

    Je ne comprends pas ta référence à la CMAS... qu'est ce qu'elle vient faire la dedans ?

     

     

    il y a 1 minute, whodive a dit :

    il faut être indulgent avec les plongeurs ayant moins de 100 plongées.

     

    et les surveiller comme le lait sur le feu :D

     

     

    mais par contre l'indulgence pour les MF1 et/ou N4 qui n'ont pas "le niveau" moi je dis non 

    Il y a 1 heure, iove a dit :

     

    Oh, tu sais, nous on aime bien le N1 + PE40 aussi :D

     

     

    Je comprends bien cela évite que les encadrants soit obligé de se limiter a 20 m.... ;)  

     

    Link to comment
    Share on other sites

    Mon post a déchaîné les passions 😬
    merci à tous pour vos retours. Juste pour preciser, ma moitié a choisi le PA40 pour la progressivité de sa formation. Nous sommes prudents et préférons y aller petit à petit même si cela a un coût certain. 
    La formation est envisagée l’été prochain, on imagine que cela prendra 4 à 6 plongées plus le RIFAP. 
     

     

    • Merci 2
    Link to comment
    Share on other sites

    Il y a 7 heures, caolila a dit :

     

    Je ne comprends pas ta référence à la CMAS... qu'est ce qu'elle vient faire la dedans ?

     

     

    La CMAS, c'était dans les échanges avec @nics.

     

    Pour ce qui est des formateurs, ils ont le mérite de s'être investis en temps et aussi argent pour pouvoir former ce qui leur prend également du temps.

    Link to comment
    Share on other sites

    Il y a 13 heures, caolila a dit :

    Personne ne parle de passer de 20 à 60 ni même de 40 a 60 en une seule fois.

     

    Déjà si tu es N2 tu vas plonger quelques fois pour acquérir de l'expérience. Puis tu vas plonger en formation avec le but de pouvoir aller plus profond.. 

     

    Mais une fois le N3 en poche tu va y aller doucement et a chaque étape "encadré" par un binôme qui a de l'expérience... 

     

    Donc si t'es pas "con" tu apprendras. Tu capteras aussi que 40 ce n'est pas 50 et encore moins 60...

     

    Perso je ne suis, en ce moment pas apte a aller à 60. Manque d'entrainements c'est évident...  Par contre 45 ou pourquoi pas 50 ok. Je plonge très régulièrement dans 42/43 en fond de gravière sombre et froide.  

     

    C'est évident pour moi que la progression est importante, et je suis certain que les clubs associatifs sont plus amène de la proposer.

     

    Mais ceci n'est valable que pour les plongeurs réguliers et motivés 

     

    Merci @caolila pour ces précisions,

     

    L'approche que tu préconises, c'est ce que je pouvais avoir quand je vivais à deux pas d'un club dans lequel je pouvais toujours plonger avec les mêmes personnes. Malheureusement, j'ai quitté l'endroit tout juste après le N3.

    Depuis, je plonge en France le plus souvent en structure commerciale et quasiment toujours avec des gens découverts le jour J. Et c'est là que je parle du manque d'expérience : quand tu es jeune N3 et qu'un "vieux" N3 te vend d'aller faire si ou ça parce que c'est dans les limites fixées par le DP, bah t'as pas forcément toujours les bons réflexes pour dire non... Et des N3 pas malins, même expérimentés, j'en ai vu un nombre trop élevé.

     

    Je décris une scène fictive type à laquelle je pense :

    - le DP limite la plongée à 50m pour qques minutes de DTR et une arrivée sur le bateau à 50bars

    - je suis jeune N3 binôme avec un N3 plus expérimenté. On se présente, on échange. J'insiste (comme je l'avais fait avec le DP) sur le fait que je suis jeune N3, donc ne maîtrisant pas forcément mes limites à la narcose par exemple.

    - Bah évidemment, le N3 un peu ancien me dit qu'il n'y a aucun risque/pb à aller taper le 50m jusqu'à la DTR et bien que j'aie en tête le moniteur qui dit "attention, attention, attention", difficile quand tu es encore trop jeune de faire la part des choses et de bien se rendre compte que c'est pas top comme idée.

     

    Avec un N3 probatoire en poche (j'aime bien l'idée) pour les 20 premières plongées dans la zone des 20-40, bah ça arriverait moins facilement et n'obligerait pas à aller repasser le N3 une fois la période probatoire passée. 

     

    Il y a 9 heures, ogillot a dit :

    Mon post a déchaîné les passions 😬

     

    Merci beaucoup au contraire !!!

    Ça fait du bien de voir beaucoup d'acteurs qui s'opposent avec passion sur des sujets hors plongée se retrouver sur le coeur du sujet du forum et avoir un échange que je trouve hyper constructif ;) 

     

    En espérant que tu as eu les éléments de réponse que tu voulais et que tu n'es pas davantage perdu qu'au début !

    • J'aime 1
    Link to comment
    Share on other sites

    Bonjour,

     

    Merci à Laurent pour son intervention @bardass.

     

    Et effectivement, certains ici ne prennent en compte qu'une seule variable dans l'équation, puis-je plonger à 50, voir 60 ?

     

    Car il faut prendre en compte l'individu ses compétences techniques, son comportement et son humilité (ne pas lire humidité),

    Il faut également penser en fonction de l'environnement (le site), les conditions météos, marines (courant notamment), matérielles (conditions de mise à l'eau, de retour à bord).

     

    Sans oublier son adaptation à l'environnement aquatique.

     

    A ce titre, il faut rappeler que selon certains spécialistes, l'effet protecteur en hyperbarie ne serait que de 3 mois, c'est une plongée de réadaptation pour laquelle il est conseillé de ne pas descendre au delà de 30 m.

    D'autres, à juste titre, tiennent compte de l'état de fatigue (voyage la veille, arrivée tardive, nuit écoutée, etc.).

    https://ascadplon.org/wordpress/2016/03/quest-ce-quune-plongee-de-readaptation/

     

    C'est donc aussi de tout cela que devra tenir compte un futur PA60 avant de se lancer vers les Abymes.

     

    Et donc également de la part du moniteur / président qui décideront de la réelle capacité du candidat à prendre en compte tout cela. La partie subjective qui ne retire rien aux critères de réussite des exercices techniques.

     

    Pour la petite histoire, nous avions en décembre une jeune femme (très fine, très jolie) qui stressait à chaque vidage de masque dans 6 m d'eau (en formation N3). Par ailleurs nous avons remarqué que malgré sont corps à faire rêver les cupidons, elle n'avait aucune résistance physique à l'effort. Pensez-vous qu'elle fut validée N3 ? ... Elle attend toujours. Elle a bien compris que cette fois-ci son joli minois (cf. N1 / N2) ne lui apporterait aucune plus-value.

     

    Il y a 15 heures, bardass a dit :

    D'où mon attente pressante pour que le nouveau président de la FFESSM (le perdant propose la même chose) mette un place une proposition de son projet : un module complémentaire permettant au E3 de valider des plongeurs dans la zone 40-60m. 

     

    Depuis que je suis dans une structure FSGT, je suis encore plus confronté à cette limite. Car en effet, pour les clubs FSGT, seuls les E4 peuvent valider un N3. Alors que par exemple dans certains départements, pas un seul E4 n'est licencié FSGT. C'est donc une barrière que seule la participation à un stage national pourrait permette de franchir.

     

    Sauf erreur de ma part, cela nécessiterai une modification du Code du Sport ?

     

    • J'aime 1
    • Merci 1
    Link to comment
    Share on other sites

    Il y a 15 heures, caolila a dit :

    Tout a  fait parce que n'importe qui peut avoir un problème et que dans ces conditions n'importe qui qui pourras aider  sera le bienvenu.

    J'ai passé mon RIFAP juste après mon N1 😉.

    Et mon RIFAA idem, très rapidement

    Il y a 15 heures, iove a dit :

     

    Oh, tu sais, nous on aime bien le N1 + PE40 aussi :D

    Pareil...on n'en a trois quatre bien dégourdi (plongeurs en étanches) qu'on a amené sur le France, c'est dire.

    Pas beaucoup de N1 (PE40) qui peuvent se targuer d'avoir fait le France :petard:

    Link to comment
    Share on other sites

    il y a 4 minutes, val74700 a dit :

    Pas beaucoup de N1 (PE40) qui peuvent se targuer d'avoir fait le France :petard:

     

     

    Bon on va relativiser un peu l'intérêt du PE40 (en associatif)

     

    Pourquoi je fais cette remarque? Simplement parce qu'a partir du N1 les plongeurs vont très souvent s'orienter vers le N2...  Que se passe t il lorsque la plongée va dépasser les 20 m?  Un MF1 va encadrer ce N1 et passer sur la fiche de sécu en enseignement ... donc le N1 pourra se balader sans aucun soucis (légal) jusqu'à 40 m      

     

    Je ne dis pas que c'est la solution mais bon cela donne une certaine marge de manœuvre aux DPs 

    Link to comment
    Share on other sites

    il y a 8 minutes, caolila a dit :

     

     

    Bon on va relativiser un peu l'intérêt du PE40 (en associatif)

     

    Pourquoi je fais cette remarque? Simplement parce qu'a partir du N1 les plongeurs vont très souvent s'orienter vers le N2...  Que se passe t il lorsque la plongée va dépasser les 20 m?  Un MF1 va encadrer ce N1 et passer sur la fiche de sécu en enseignement ... donc le N1 pourra se balader sans aucun soucis (légal) jusqu'à 40 m      

     

    Je ne dis pas que c'est la solution mais bon cela donne une certaine marge de manœuvre aux DPs 

    Pas besoin d'un MF1 et de gruger sur une plongée en enseignement. Si tu considère qu'il est bon tu peux le mettre PE40 sur la fiche de sécu et lui coller un GP. L'avantage du PE40 c'est que le DP se défausse sur la carte et le GP ne se retrouve pas à devoir accepter de guider un plongeur qui n'est pas "sensé" se retrouver à ces profondeurs. Et c'est bien pratique quand tu part en voyage, tout le monde ne fait pas toute ses plongées à la GdF ;)

     

    Pour moi le PE40 c'est le niveau intermédiaire le plus intéressant.

    • J'aime 3
    Link to comment
    Share on other sites

    il y a 10 minutes, caolila a dit :

     

     

    Bon on va relativiser un peu l'intérêt du PE40 (en associatif)

     

    Pourquoi je fais cette remarque? Simplement parce qu'a partir du N1 les plongeurs vont très souvent s'orienter vers le N2...  Que se passe t il lorsque la plongée va dépasser les 20 m?  Un MF1 va encadrer ce N1 et passer sur la fiche de sécu en enseignement ... donc le N1 pourra se balader sans aucun soucis (légal) jusqu'à 40 m      

     

    Je ne dis pas que c'est la solution mais bon cela donne une certaine marge de manœuvre aux DPs 

     

    de mon coté, je vois de plus en plus de demandes de PE40 :

    des plongeurs (euses) qui souhaitent pouvoir descendre si intéret comme une épave

    mais qui n'ont aucun velléité d'autonomie. Le mode Encadré voire Assisté leur convient parfaitement.
    Profil : jeune plongeur de 50 ans et +, pour lesquels la plongée est un loisir et qui n'ont pas envie de stresser le week-end ("pas envie de réfléchir" comme me l'a dit une plongeuse autonome que l'on ne met plus en autonomie)

     

    • J'aime 2
    • Triste 1
    Link to comment
    Share on other sites

    J'pige pas trop ta réponse.

     

    Tout comme toi, ici c'est eau froide (hier, 7°C, pas de thermocline) et donc les plongées clubs se font d'avril à octobre pour les formations.

     

    Nos N1 bien "débrouillés" et motivés ont envie de plonger en hiver aussi, parce qu'ils sont passionnés.

    Ils ont des étanches.

    On ouvre des plongées club "réservées" aux plongeurs équipés en étanche, et ils en profitent, quand un N4 est ok pour les prendre en charge.

     

    Perso 'chui partisan du cursus en quinconce :

     

    PE20 puis PA12 un moment, pour apprendre l'orientation, la gestion de la pression, etc..

    PE40 pour apprivoiser la profondeur, puis PA20 pour affiner l'apprentissage, voir l'ordi', les RA, ...

    PA40 pour entrer dans le vif du sujet, l'espace lointain...

    PN-C pour être sérieux

    PA60 pour finir

     

     

    Le "j'pige pas trop ta réponse", c'est sur le message de @caolila 😉

    • J'aime 1
    Link to comment
    Share on other sites

    Create an account or sign in to comment

    You need to be a member in order to leave a comment

    Create an account

    Sign up for a new account in our community. It's easy!

    Register a new account

    Sign in

    Already have an account? Sign in here.

    Sign In Now
     Share


    ×
    ×
    • Create New...