Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Utilisation du Suunto D5 en mode multigaz


tom0tom
 Share

    Recommended Posts

    il y a 9 minutes, caolila a dit :

    Il y a plusieurs solutions et donc des risques d'erreurs.

    Mais pour moi il devrait "simplement" faire le calcul de déco/DTR comme si il n'avait plus le gaz de dispo mais sans afficher "gaz ignoré" 

     

     

    pas tout à fait, le gaz reste dispo mais ignoré, donc on n'en tient pas compte dans la DTR.

    fonctionnement normal, quoi.

    Link to comment
    Share on other sites

    • 3 weeks later...
    On 2/2/2022 at 11:40 PM, McLean said:

    Dans la famille des Extrêmes nous avons décidé que rien est changé sans intervention directe de la part de l'utilisateur, ce qui est différent mais forcement mieux ou pire que les differentes approches  des OSTC, Shearwater, Suunto ou autres.

    Hi,

    Je ne vois pas en quoi les ordis Extremes sont differents sur ce point des ordis HW-OSTC et Shearwater.

    Les ordis Shearwater et OSTC imposent aussi tous les 2 une validation de la part du plongeur pour prendre en compte un gaz déco pré-activé ... Sans validation du plongeur les 2 considèrent que le gaz switch n'a pas eu lieu. La différence est au niveau de l'affichage de la DTR (TTS).

    Les ordis Shearwater considèrent jusqu'à la fin de la plongée que le gaz switch va avoir lieu dans les 5 secondes qui suivent donc la DTR est sous-estimée (mais l'ordi allongera la durée des minutes de déco pour ne pas laisser remonter un plongeur ayant encore une obligation de déco car, comme deja dit, il ne valide pas automatiquement un gas switch quand la MOD est atteinte).

    Dans le cas des OSTC, apres une certaine durée (réglable) sans validation du plongeur, l'ordi considere que le gaz pré-activé ne sera pas utilisé et recalcule sa DTR (a la hausse). 

    PS1 : En effet, super moisi et dangereux l'option d'avoir des changements de gaz déco sans validation du plongeur.

    PS2 : vive Shearwater les ordis qui vibrent !

    Link to comment
    Share on other sites

    Hello tout le monde,

     

    Voici un retour d'expérience sur l'utilisation en plongée du D5 en mode multigaz. Peut-être que cela pourra être utile à d'autres utilisateurs de cet ordinateur.

     

    En synthèse :

    1-      pour faire suite aux posts précédents, le D5 fonctionne d'une manière logique et ne change pas automatiquement de gaz pour le calcul de la déco sans confirmation du changement de gaz par le plongeur ;

    2-      la notice est incomplète et ne décrit pas la procédure de changement de gaz - alors que, bizarrement, elle indique bien comment modifier ou supprimer un gaz en plongée.

     

    Ce qui suit n'est que le résultat de d'une procédure découverte et testée de manière empirique en plongée. Je n'ai pas la prétention de me substituer à la notice. Il pourrait être utile que d'autres utilisateurs confirment que leur D5 réagit de la même manière.

     

    Voici donc comment fonctionne mon D5.

     

    Il faut bien sûr régler l'ordi en mode multigaz : dans le menu principal : Paramètres de plongée/Paramètres/Plusieurs Gaz : On. Evidemment avant chaque plongée il faut aussi avoir paramétré correctement ses gaz : dans le menu principal : Gaz (puis sélectionner, ajouter, supprimer ou modifier des gaz, en faisant joujou avec les trois boutons on voit très vite comment ça fonctionne, pas de difficultés particulières).

     

    Pour les besoins de l'exemple, supposons qu'on commence la plongée à l'air, et qu'on emmène un pony de nitrox 37%, avec une PPO2 max paramétrée à 1,4 bars (ce qui correspond à une MOD de 27,8m). Voici ce qui se passe :

     

    1.       A la remontée, lorsque l'on passe en dessous de la MOD du nitrox 37% (profondeur inférieure à 27,8m donc), le D5 émet une notification pour proposer au plongeur de changer de gaz (c'est ce qui est dit au paragraphe 3.14.11 de la notice). Ce n'est qu'une notification (paragraphe 3.1 de la notice, p.13), donc une information donnée au plongeur.

     

    Comme pour les autres notifications, il suffit d'appuyer sur n'importe quel bouton pour la faire disparaître de l'écran (paragraphe 3.1. de la notice, p.12).

     

    A ce stade, l'algorithme de l'ordinateur n'a pas changé de gaz pour le calcul de la déco. En effet :

    -      si on a paramétré l'affichage du gaz utilisé dans la fenêtre commutable (à savoir la bande d'affichage inférieure de l'écran), le gaz affiché est toujours l'air ;

    -      si on redescend en dessous de la MOD du nitrox 37%, puis que l'on remonte au-dessus de cette MOD, il n'y a aucune alarme de dépassement de MOD et la notification de changement de gaz apparaît à nouveau.

     

    Le plongeur décide donc du moment où il change de gaz. Il n'y a aucun changement automatique du D5.

     

    2.       Si le plongeur décide de changer de gaz, la procédure à suivre pour confirmer le changement de gaz - non décrite dans la notice - est la suivante (par hypothèse on est en mode plongée) :

    -      Appuyer longtemps sur le bouton central de l'ordinateur

    -      L'ordinateur va entrer dans le menu principal et proposer directement le sous-menu gaz. J'ai tenté avant de faire la manipulation d'entrer dans le menu principal et de sélectionner un autre sous-menu (par exemple, réveil), de sortir puis de re-rentrer dans le menu principal : de mes expériences l'ordinateur propose toujours immédiatement le sous-menu gaz. C'est évidemment très appréciable d'y arriver directement. Quand je change de gaz, le réveil, ben c'est pas vraiment ma préoccupation.

    -      Pression courte du bouton central pour entrer dans le sous-menu gaz. Le D5 propose automatiquement le gaz "optimal" pour lequel la MOD est supérieure à la profondeur à laquelle le plongeur se trouve. Dans mon exemple à deux gaz, le nitrox 37% donc. Pression courte du bouton central pour sélectionner le nitrox 37% puis sortie des menus et retour à l'affichage plongée par pressions longues sur le bouton central. Le changement de gaz effectué : si on a paramétré l'affichage du gaz utilisé dans la bande d'affichage inférieure de l'écran, le nitrox 37% est cette fois bien affiché.

     

    Lorsque l'on est dans le sous-menu Gaz, il est aussi assez facile même en plongée d'aller sur "ajouter nouveau" (bouton du haut ou du bas puis sélection avec le bouton central) et de paramétrer un nouveau gaz. Cela suppose toutefois d'avoir au préalable activé l'option "Modifier les gaz en plongée" Paramètres de plongée/Paramètres/Modifier les Gaz : On

     

    Au final la procédure est plutôt instinctive et ne nécessite pas de parcours compliqué dans les menus.

     

    Conclusion perso : le D5 est mieux fait que sa notice (c'est toujours mieux que l'inverse 🙂).

    • Merci 2
    Link to comment
    Share on other sites

    1 hour ago, tom0tom said:

    Hello tout le monde,

     

    Voici un retour d'expérience sur l'utilisation en plongée du D5 en mode multigaz. Peut-être que cela pourra être utile à d'autres utilisateurs de cet ordinateur.

     

    En synthèse :

    1-      pour faire suite aux posts précédents, le D5 fonctionne d'une manière logique et ne change pas automatiquement de gaz pour le calcul de la déco sans confirmation du changement de gaz par le plongeur ;

    2-      la notice est incomplète et ne décrit pas la procédure de changement de gaz - alors que, bizarrement, elle indique bien comment modifier ou supprimer un gaz en plongée.

     

    Ce qui suit n'est que le résultat de d'une procédure découverte et testée de manière empirique en plongée. Je n'ai pas la prétention de me substituer à la notice. Il pourrait être utile que d'autres utilisateurs confirment que leur D5 réagit de la même manière.

     

    Voici donc comment fonctionne mon D5.

     

    Il faut bien sûr régler l'ordi en mode multigaz : dans le menu principal : Paramètres de plongée/Paramètres/Plusieurs Gaz : On. Evidemment avant chaque plongée il faut aussi avoir paramétré correctement ses gaz : dans le menu principal : Gaz (puis sélectionner, ajouter, supprimer ou modifier des gaz, en faisant joujou avec les trois boutons on voit très vite comment ça fonctionne, pas de difficultés particulières).

     

    Pour les besoins de l'exemple, supposons qu'on commence la plongée à l'air, et qu'on emmène un pony de nitrox 37%, avec une PPO2 max paramétrée à 1,4 bars (ce qui correspond à une MOD de 27,8m). Voici ce qui se passe :

     

    1.       A la remontée, lorsque l'on passe en dessous de la MOD du nitrox 37% (profondeur inférieure à 27,8m donc), le D5 émet une notification pour proposer au plongeur de changer de gaz (c'est ce qui est dit au paragraphe 3.14.11 de la notice). Ce n'est qu'une notification (paragraphe 3.1 de la notice, p.13), donc une information donnée au plongeur.

     

    Comme pour les autres notifications, il suffit d'appuyer sur n'importe quel bouton pour la faire disparaître de l'écran (paragraphe 3.1. de la notice, p.12).

     

    A ce stade, l'algorithme de l'ordinateur n'a pas changé de gaz pour le calcul de la déco. En effet :

    -      si on a paramétré l'affichage du gaz utilisé dans la fenêtre commutable (à savoir la bande d'affichage inférieure de l'écran), le gaz affiché est toujours l'air ;

    -      si on redescend en dessous de la MOD du nitrox 37%, puis que l'on remonte au-dessus de cette MOD, il n'y a aucune alarme de dépassement de MOD et la notification de changement de gaz apparaît à nouveau.

     

    Le plongeur décide donc du moment où il change de gaz. Il n'y a aucun changement automatique du D5.

     

    2.       Si le plongeur décide de changer de gaz, la procédure à suivre pour confirmer le changement de gaz - non décrite dans la notice - est la suivante (par hypothèse on est en mode plongée) :

    -      Appuyer longtemps sur le bouton central de l'ordinateur

    -      L'ordinateur va entrer dans le menu principal et proposer directement le sous-menu gaz. J'ai tenté avant de faire la manipulation d'entrer dans le menu principal et de sélectionner un autre sous-menu (par exemple, réveil), de sortir puis de re-rentrer dans le menu principal : de mes expériences l'ordinateur propose toujours immédiatement le sous-menu gaz. C'est évidemment très appréciable d'y arriver directement. Quand je change de gaz, le réveil, ben c'est pas vraiment ma préoccupation.

    -      Pression courte du bouton central pour entrer dans le sous-menu gaz. Le D5 propose automatiquement le gaz "optimal" pour lequel la MOD est supérieure à la profondeur à laquelle le plongeur se trouve. Dans mon exemple à deux gaz, le nitrox 37% donc. Pression courte du bouton central pour sélectionner le nitrox 37% puis sortie des menus et retour à l'affichage plongée par pressions longues sur le bouton central. Le changement de gaz effectué : si on a paramétré l'affichage du gaz utilisé dans la bande d'affichage inférieure de l'écran, le nitrox 37% est cette fois bien affiché.

     

    Lorsque l'on est dans le sous-menu Gaz, il est aussi assez facile même en plongée d'aller sur "ajouter nouveau" (bouton du haut ou du bas puis sélection avec le bouton central) et de paramétrer un nouveau gaz. Cela suppose toutefois d'avoir au préalable activé l'option "Modifier les gaz en plongée" Paramètres de plongée/Paramètres/Modifier les Gaz : On

     

    Au final la procédure est plutôt instinctive et ne nécessite pas de parcours compliqué dans les menus.

     

    Conclusion perso : le D5 est mieux fait que sa notice (c'est toujours mieux que l'inverse 🙂).

    Merci pour cette info. Mieux ainsi.

    Qu'en est il au niveau de la durée batterie ? Une charge permet de faire combien de plongées ? J'ai entendu dire que cet aspect avait été amélioré ...

    PS : Quel ordi a l'option de valider un gaz switch sans confirmation du plongeur ?

    Link to comment
    Share on other sites

    Il y a 7 heures, TokongLaut a dit :

    Merci pour cette info. Mieux ainsi.

    Qu'en est il au niveau de la durée batterie ? Une charge permet de faire combien de plongées ? J'ai entendu dire que cet aspect avait été amélioré ...

     

    La batterie n'est pas le point fort de mon D5 (acheté courant 2020) :

    • J'ai toujours pris soin de la batterie (je n'ai jamais stocké l'ordinateur déchargé).
    • En pleine charge, l'indicateur de batterie indique 10 ou 11 heures d'autonomie en plongée, ce qui paraît peu. J'ai fait envoyer l'ordi pour contrôle de la batterie au SAV de Suunto, RAS d'après eux. Après environ 70 plongées et des recharges assez fréquentes je ne constate pas de baisse de cette autonomie.
    • L'autonomie est assez vite dégradée par l'utilisation de l'ordinateur en mode montre.
    • Je pense qu'avec une pleine charge il est en réalité possible de faire 4 plongées (45 min à 60 minutes) au maximum - c'est une estimation, je n'ai jamais cherché à pousser la batterie à ses limites et je recharge systématiquement une veille de plongée. En principe l'ordinateur ne permet pas de plonger avec moins de 2 heures d'autonomie affichées.
    • J'ignore si la batterie a été améliorée sur les modèles plus récents que le mien.

     

    Il y a 7 heures, TokongLaut a dit :

    Il y a 7 heures, TokongLaut a dit :

    PS : Quel ordi a l'option de valider un gaz switch sans confirmation du plongeur ?

     

     

    Aucun j'espère 🙂 ! Mais la lecture de la notice du D5 et la première réponse reçue de Suunto quand je leur ai posé la question m'avait laissé un gros doute, d'où ce post.

     

    image.png.16d91412b065a31df6a27cbbb0199553.png

     

    image.png.c60db4889f4613211c8e1f3a1d02f8a3.png

    image.png

    Link to comment
    Share on other sites

    Create an account or sign in to comment

    You need to be a member in order to leave a comment

    Create an account

    Sign up for a new account in our community. It's easy!

    Register a new account

    Sign in

    Already have an account? Sign in here.

    Sign In Now
     Share


    • Dernières Discussions

    • Similar Topics

      • 7
        Bonjour,   Après une discussion avec un élève en formation N3 sur le briefing de palanquée pré-plongée et notamment sur l'importance de s'accorder sur :   - la communication palier de vs deco, - palier mi-profondeur activé ou non, - historique de plongée (log), - paramètres de durcissement, ...   et là, il me sort "à tiens justement je devrais peut-être modifier mes paramètres agressifs". Qui selon lui sont plus permissifs pour la déco.   Je
      • 87
        Hi, Beaucoup par ici pensent que le modèle de décompression RGBM de Suunto est une grosse coui@#e pour la plongée tec. Avez vous essayé le Suunto D5 en plongées déco ? Le profil de décompression est sérieux ou bien on est envoyé direct a 9m après 30' à 55m !!! Merci pour votre retour
      • 8
        J’ai écrit un ouvrage ayant pour titre « Directeur de plongée. Mode d’emploi ». Mon objectif a été d’essayer de regrouper des éléments : météo, notion de risque, notion de groupe, qlq aspects juridiques, etc. qui me semblaient intéressants pour cette fonction. Pour les photos, il y a un co-auteur qui est passionné de biologie subaquatique. Je les trouve fantastiques.   Ce livre sera disponible du 30 novembre 2021. Je vous remercie de son accueil.   On peut retrouver
      • 6
        Bonjour ,   J'ai besoin d'un petit éclaircissement sur l'utilisation de mon G2 . Lorsque vous utilisez le mode PMG ( multi gaz ) . Dans mon cas : bloc t1 géré avec sonde  a l'air . bloc t2 50% sans sonde .   ce week end formation NX confirmé ,au moment de switcher  j'avais depuis quelques minutes déjà vu passer le message me confirmant que la profodeur me permettait de passer sur le bloc 2 .   Donc j'ai fait une pression longue sur Book pour comm
      • 6
        Bonjour, J'ai fait changer la pile de mon ordinateur mares smart. Pour vérifier l'étanchéité ils l'ont positionné en apnée...plus simple pour eux apparemment.  Bref ça fait donc une semaine que la montre est sur apnée et impossible de changer le mode et donc pas possible de plonger. Je dois être un gros boulet et louper un truc... quelqu'un pourrait m'aiguiller?
    ×
    ×
    • Create New...

    Bonjour,

     

    logo.png.c7536bd9e68359a8804d246d311256bd.png

     

    L'ensemble des services de Plongeur.com sont gratuits et c'est grâce à la publicité que vous pouvez en profiter. Or il semble que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

    Si vous aimez le site et que vous voulez pouvoir en profiter longtemps, merci de désactiver votre bloqueur de publicités lorsque vous naviguer sur Plongeur.com.