Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Encore une question de para!


Nocnoc
 Share

    Recommended Posts

    Pour compléter le tableau de ces parachutes avec embout de gonflage, voilà le type dont je parlais et qui, à l'inverse, ne sont prévus que pour un gonflage à la bouche (ou par l'ouverture basse comme tous bien sûr).

    Sur ceux-là aucune difficulté pour gonfler en soufflant, pas d'embout DS à repousser... C'est un modèle Scubapro.

    16450861022145112202611707382904.jpg

    Link to comment
    Share on other sites

    Il y a 10 heures, El_TiTeP a dit :

    Et oui dans l'univers non FFESSM cela existe et même répendu :

     Deux exemples

    https://www.youtube.com/watch?v=8AhFS9fE4ts

    https://www.youtube.com/watch?v=XNWLEqVkIgQ

    Ce ne 'est pas une question de FFESSM mais de santé 
    Quant à l'intérêt ou à la pertinence de gonfler à la bouche, j'ai de gros doute...

    • J'aime 1
    Link to comment
    Share on other sites

    il y a 2 minutes, jeancri25 a dit :

    Ce ne 'est pas une question de FFESSM mais de santé 
    Quant à l'intérêt ou à la pertinence de gonfler à la bouche, j'ai de gros doute...

     

    Je ne sais plus ou mais un guide gonflait systématiquement  dans la zone des 15/20 m le para à la bouche avant de remonter très doucement.....   

     

    Je crois bien que c'était aux Seychelles, mais pas certain.

     

    L'interet est qu'il le faisait d'une main très peu de manip, mais il avait l'habitude il devait le sortir et faire la manip quasiment 2x par jour.

     

    Il faut aussi voir comment tu le gonfles si c'est en soufflant comme un "abruti"  :) mais si tu expires "normalement" pas de raison d'ouvrir un FOP.

    • J'aime 2
    Link to comment
    Share on other sites

    il y a 18 minutes, caolila a dit :

     

    Je ne sais plus ou mais un guide gonflait systématiquement  dans la zone des 15/20 m le para à la bouche avant de remonter très doucement.....   

     

    Je crois bien que c'était aux Seychelles, mais pas certain.

     

    L'interet est qu'il le faisait d'une main très peu de manip, mais il avait l'habitude il devait le sortir et faire la manip quasiment 2x par jour.

     

    Il faut aussi voir comment tu le gonfles si c'est en soufflant comme un "abruti"  :) mais si tu expires "normalement" pas de raison d'ouvrir un FOP.

    en réalité une toute petite expi permet simplement de lui donner une forme et éviter qu'il "danse" dans le courant, au risque de gêner les manips. Bon, on peut également se souvenir qu'on a un binôme et lui confier le machin pendant qu'on veille à bien positionner ses doigts dans le spool, on le fait souvent avant madame : un qui gonfle l'autre qui tient (NON il n'ya aucune allusion graveleuse :D).

    Edited by volfoni689
    • Haha 2
    Link to comment
    Share on other sites

    il y a 1 minute, volfoni689 a dit :

    en réalité une toute petite expo permet simplement de lui donner une forme et éviter qu'il "danse" dans le courant, au risque de gêner les manips. Bon, on peut également se souvenir qu'on a un binôme et lui confier le machin pendant qu'on veille à bien positionner ses doigts dans le spool, on le fait souvent avant madame : un qui gonfle l'autre qui tient

     

    Tout a fait juste un tout petit peu histoire de déplier le para. la tu peux tout positionner tranquillement et quand c'est bon la "dose" avant de lâcher

     

     

     

    Link to comment
    Share on other sites

    Il y a 5 heures, Nocnoc a dit :

    Merci pour ces réponses.

    Voici le modèle en question:

    https://www.innodive.com/store/bouees-et-parachutes-95/parachute-de-palier-pro-1422.html

     

    @El_TiTeP: il n'y a pas de bague sur cet embout.

     

     

    Effectivement, celui-là gonflage DS  ou par le bec de canard donc tu peux oublier à la bouche.

    Ceux qui permettent d'être gonflés à la bouche ne demandent pas d'effort donc pas de risque d'ouvrir un FOP.

    Link to comment
    Share on other sites

    il y a 57 minutes, El_TiTeP a dit :

    Ceux qui permettent d'être gonflés à la bouche ne demandent pas d'effort donc pas de risque d'ouvrir un FOP.

    Je ne serais pas si catégorique !

    Et le risque ne se limite pas à l'ouverture d'un FOP d'ailleurs.

    Pour rappeler la base physique, pour gonfler il faut souffler à une pression supérieure à la pression ambiante.

    Les échanges gazeux au niveau alvéolaire se font par différences de pressions partielles (ou tension vs pression partielle). En cas de pression alvéolaire élevée, notamment dans cette phase de gonflage à la bouche, la ddp (différence  de pression) peut se retrouver défavorable. Ce qui ne passe pas côté alvéolaire repart alors pour un tour dans la circulation sanguine...

    Non, gonfler à la bouche un parachute, a fortiori en zone de paliers, n'est pas anodin. Chacun fait ce qu'il veut et heureusement que cette pratique n'engendre pas d'accident de façon systématique, pas plus que l'existence d'un FOP.

    • Merci 2
    Link to comment
    Share on other sites

    Il y a 4 heures, rbt83 a dit :

    Pour compléter le tableau de ces parachutes avec embout de gonflage, voilà le type dont je parlais et qui, à l'inverse, ne sont prévus que pour un gonflage à la bouche (ou par l'ouverture basse comme tous bien sûr).

    Sur ceux-là aucune difficulté pour gonfler en soufflant, pas d'embout DS à repousser... C'est un modèle Scubapro.

     

    Non non, tous ne sont pas équipés de bec de canard. Le miens (OMS) ne se gonfle qu'au direct système uniquement. Exemple: OMS

    Link to comment
    Share on other sites

    il y a 12 minutes, rbt83 a dit :

    Je ne serais pas si catégorique !

    Et le risque ne se limite pas à l'ouverture d'un FOP d'ailleurs.

    Pour rappeler la base physique, pour gonfler il faut souffler à une pression supérieure à la pression ambiante.

    Les échanges gazeux au niveau alvéolaire se font par différences de pressions partielles (ou tension vs pression partielle). En cas de pression alvéolaire élevée, notamment dans cette phase de gonflage à la bouche, la ddp (différence  de pression) peut se retrouver défavorable. Ce qui ne passe pas côté alvéolaire repart alors pour un tour dans la circulation sanguine...

    Non, gonfler à la bouche un parachute, a fortiori en zone de paliers, n'est pas anodin. Chacun fait ce qu'il veut et heureusement que cette pratique n'engendre pas d'accident de façon systématique, pas plus que l'existence d'un FOP.

     

    Pour moi gonfler à la bouche c'est au fond ou pas

     

    J'ai un spool avec 40 m dessus cela laisse de la marge  et pour moi je suis encore très loin de la phase de dégazage

    • J'aime 1
    Link to comment
    Share on other sites

    il y a 31 minutes, NTD a dit :

    Non non, tous ne sont pas équipés de bec de canard. Le miens (OMS) ne se gonfle qu'au direct système uniquement. Exemple: OMS

    Merci, je ne connaissais pas cette version. Mais c'était probable que ça existe 😉

    • J'aime 1
    Link to comment
    Share on other sites

    Il y a 2 heures, caolila a dit :

     

    Pour moi gonfler à la bouche c'est au fond ou pas

     

    J'ai un spool avec 40 m dessus cela laisse de la marge  et pour moi je suis encore très loin de la phase de dégazage

    D'autant que vu la profondeur il n'y a pas besoin d'injecter beaucoup d'air, Mariotte faisant le reste.

     

    En plus, pas besoin de souffler comme un malade; il suffit de forcer  l'expiration comme on le fait pour la ventilation au palier.

    • J'aime 1
    • Merci 1
    Link to comment
    Share on other sites

    Comme beaucoup l'ont dit, pas de mise sous pression de la cage thoracique après, ou en fin de plongée. Avec ce genre de pratique on risque, entre autre, d'ouvrir des shunts (FOP ou autre).

    De la même façon il est déconseillé de remonter sur un bateau en bloquant sa respiration, de soulever  un bloc sans souffler ....

     

    De plus je ne vois vraiment pas l'intérêt de gonfler à la bouche alors que l'on a de l'air dans le bloc.

     

    Avis d'un plongeur Fopé qui continue de plonger (avec avis médical favorable) après une chasse au poids (sur le matériel) et l'usage de pony systématiquement en fin de plongée même pour une plongée dans la courbe sans palier. 

     

    L'âge aidant il vaut mieux être prudent 😊

    • Merci 2
    Link to comment
    Share on other sites

    De mon côté, j'ai 2 parachutes :

     

    - 1 classique avec bout de 7m qui sert essentiellement à l'enseignement,

    - 1 second de marque SUBEA a soupape et pipe de gonflage sur le DS sur spool,

    https://www.decathlon.fr/p/parachute-de-plongee-a-soupape-scd-orange/_/R-p-301502?mc=8501538

     

    Pour gonfler les 2, j'utilise un flexible long de DS auquel est branché sur une soufflette ESM qui est détachable

    https://www.palanquee.com/soufflette-pour-tube-ds-mp-esm

     

    La soufflette sert pour le 1er parachute, bcp plus pratique que l'octopus mais également pour le nettoyage et ou le séchage du matériel (plongée du bord notamment). Pour le second parachute, je retire la soufflette et je connecte le flexible à la valve de gonflage qui est lisse, donc elle ne peut rester accrochée.

     

    Selon l'avancement des élèves, ils peuvent avoir l'occasion de s'exercer sur l'un ou l'autre des parachute, ou encore les 2 (donc sans ou avec spool).

    Edited by PlongeurSDF
    Link to comment
    Share on other sites

    Il y a 7 heures, PlongeurSDF a dit :

    De mon côté, j'ai 2 parachutes :

     

    - 1 classique avec bout de 7m qui sert essentiellement à l'enseignement,

    - 1 second de marque SUBEA a soupape et pipe de gonflage sur le DS sur spool,

    https://www.decathlon.fr/p/parachute-de-plongee-a-soupape-scd-orange/_/R-p-301502?mc=8501538

     

    Pour gonfler les 2, j'utilise un flexible long de DS auquel est branché sur une soufflette ESM qui est détachable

    https://www.palanquee.com/soufflette-pour-tube-ds-mp-esm

     

    La soufflette sert pour le 1er parachute, bcp plus pratique que l'octopus mais également pour le nettoyage et ou le séchage du matériel (plongée du bord notamment). Pour le second parachute, je retire la soufflette et je connecte le flexible à la valve de gonflage qui est lisse, donc elle ne peut rester accrochée.

     

    Selon l'avancement des élèves, ils peuvent avoir l'occasion de s'exercer sur l'un ou l'autre des parachute, ou encore les 2 (donc sans ou avec spool).

    Purééééée, j'ai aussi une soufflette mais je ne m'en servais que pour mes pneus. Je vais l'essayer pour gonfler mon parachute dès ce we. Je n'y avais jamais pensé

    Link to comment
    Share on other sites

    En tant que (gros) fopé, j'ai un parachute classique que je gonfle sur expiration en basculant un peu sur le côté, ce qui oriente une moustache de mon det vers le parachute; simple, efficace et qui a fait ses preuves !

    Si je dois passer sur un "truc" plus tecky, je pense qu'il me faudrait un para avec soupape de gonflage sur DS .

    Du coup voilà quelques questions à cent balles :

    - Quel DS utilisez vous ? Un DS dédié, ou vous débranchez ? Si c'est celui du gilet, que faites vous si vous êtes obligé de remettre une petit giclée d'air dans le gilet ? Si c'est celui de l'étanche la question est identique, mais pas adapté aux "coconuts divers".

    - Je suppose que lorsque vous gonflez votre parachute en pleine eau, vous êtes parfaitement équilibré. Or, vu la taille de la bête, quand vous gonflez , je pense que votre équilibre est fortement modifié, et que vous êtes probablement (trés) attiré vers le haut .... et si ce p*utain de DS ne veut pas se décrocher ? Ne riez pas, je suis sur que c'est déjà arrivé ....  Que faites vous ?  percée puis caisson ? 

    Merci d'avance pour vos conseils|réponses ! 

    • J'aime 1
    Link to comment
    Share on other sites

    Create an account or sign in to comment

    You need to be a member in order to leave a comment

    Create an account

    Sign up for a new account in our community. It's easy!

    Register a new account

    Sign in

    Already have an account? Sign in here.

    Sign In Now
     Share


    ×
    ×
    • Create New...

    Bonjour,

     

    logo.png.c7536bd9e68359a8804d246d311256bd.png

     

    L'ensemble des services de Plongeur.com sont gratuits et c'est grâce à la publicité que vous pouvez en profiter. Or il semble que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

    Si vous aimez le site et que vous voulez pouvoir en profiter longtemps, merci de désactiver votre bloqueur de publicités lorsque vous naviguer sur Plongeur.com.