Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Prix de l'essence et motorisation


iove
 Share

    Recommended Posts

    il y a une heure, zoreil41 a dit :

     

    Moi aussi je le suis (je suis à moins de 5 km de la frontière ....) ben ça vaut pas le coup l’écart n'est pas si important, et ne se justifie pas .... dépenser 3€ pour économiser 2€ sur un plein ...

    je suis quasi-frontalier.
    à 200 km près.

    • Haha 2
    Link to comment
    Share on other sites

    Il y a 2 heures, zoreil41 a dit :

     

    Moi aussi je le suis (je suis à moins de 5 km de la frontière ....) ben ça vaut pas le coup l’écart n'est pas si important, et ne se justifie pas .... dépenser 3€ pour économiser 2€ sur un plein ...

    en métropole, je suis à 12 km de la frontiere ;

    je vais consommer 0.5l de gasoil pour y aller

    si je ne rentre que 50 litres dans le reservoir (de 62-63 utiles) avec 50 cents d'économie par litre, ça tourne à 25 euros d'économie globale...

    2 à 3 fois par mois, ça fait autour de 800 balles économisés par an...

     

    je prends

    • J'aime 3
    Link to comment
    Share on other sites

    Les marins pêcheurs font la gueule avec la hausse du prix du gasoil.

     

    Pas de possibilité de répercuter la hausse pour la pêche vendue à la criée.

     

    Egalement un impact pour les marins payés à la part.

     

    Gasoil détaxé :pas loin de 1€ le litre à Lorient; il était à 0,87 € la veille;  Saint-Quay Portrieux c'est 1,07 €

     

     

    • Triste 2
    Link to comment
    Share on other sites

    il y a une heure, DuboisP a dit :

    tous les clients ayant payé par Carte Bancaire vont se voir rectifier 🙂

    bonsoir,

     Ca sa me parait difficile !!   Bien que cela ce passe EN BELGIQUE  🤣😂🤣le consommateur na pas a supporté l'erreur du commerçant....

    Il assume son erreur et  c'est tout !!

     

    Edited by doumes
    Link to comment
    Share on other sites

    il y a 17 minutes, doumes a dit :

    bonsoir,

     Ca sa me parait difficile !!   Bien que cela ce passe EN BELGIQUE  🤣😂🤣le consommateur na pas a supporté l'erreur du commerçant....

    Il assume son erreur et  c'est tout !!

     

     

    Il y a des précédents mais ma mémoire flanche   en tous cas les consommateurs n'ont pas gagné  

    • Merci 1
    • Haha 1
    Link to comment
    Share on other sites

    il y a 56 minutes, caolila a dit :

     

    Il y a des précédents mais ma mémoire flanche   en tous cas les consommateurs n'ont pas gagné  

    Oui c'est exact, pour la France si un prix est manifestement trop bas par erreur , et en plus comme dans ce cas les clients le savent ( réseaux sociaux) et tentent d'en profiter le commençant peut déjà bloquer la vente et récupérer la différence, la loi est avec lui. Généralement il y a accord pour un prix qui en aucun cas sera à perte, puisque interdite hors période de solde. 

    À voir si en Belgique la loi est similaire pour éviter les abus. 

    Moi aussi je suis frontalier, mais avec les îles Anglo Normandes, si l'essence y est moins taxée, là ce n'est plus la peine d'y aller l'Euro c'est écroulé face à la livre anglaise comme face aux autres monnaies. Les produits importés vont explosés ( USA, Chine...) 

    • Haha 1
    Link to comment
    Share on other sites

    Un texte De loi ?  un précédent officiel ?  un jugement ?   POUR LA FRANCE .....  J’ENTENDS ? 

     

     Jusque preuve du  contraire !! ................ un produit facturé et payé  ne peut être surfacturé ou que sont prix soit majoré après en avoir perçu le règlement,  cela   ( comme sous entendu  ) en plus sans en avoir au préalable informer et obtenus  l"accord du client !

     

     Je suis fort curieux de lire le texte de loi qui le stipule et en gère les modalités et conditions  d'application ?

     

     

    Edited by doumes
    Link to comment
    Share on other sites

    C'est simple, la loi française, notamment le code de la consommation article L133-2 qui stipule que le prix le plus avantageux doit être appliqué à l'acheteur, sauf afin de protèger le vendeur contre un client qui profite d'un prix manifestement trop bas  ou dans le cas d'un prix nettement en dessous de la valeur du produit. De plus l'article 442-4 interdit la vente à perte et imposera de faire payer à minima le prix coûtant. 

    En Belgique ou Ailleurs peut-être différent, mais France c'est comme ça! 

    Le cas de cette station service il évident que les clients on en toute connaissance de l'erreur tenté d'abuser de la situation, et ont montré pour la majorité leur malhonnêteté ! 

    Edited by nico501
    • Triste 1
    Link to comment
    Share on other sites

    Mauvais Affichage Des prix que dit la loi ? 

    " Démarche publiée le 11/05/2021 à 10h40 - La Rédaction de Démarches Administratives.fr
    Dans tout commerce, l'étiquetage permet au vendeur d'informer le client du prix d'un article. Si ce procédé obligatoire fonctionne la plupart du temps sans encombre, nul n'est à l'abri d'une erreur d'affichage.

    Que faire lorsque le tarif indiqué en rayon ne correspond pas à celui du passage en caisse ? À qui profite cette inadvertance ? On fait le point ensemble.

     

    Les obligations du vendeur

     

    Le Code de la consommation est clair : selon l'article L113-3, tout vendeur a pour obligation d'informer ses clients des prix auxquels il commercialise ses biens et ses services, que ce soit par voie de marquage, d'étiquetage, d’affichage ou tout autre procédé approprié.

    Cet impératif a pour objectif de permettre au consommateur de s'engager en toute connaissance de cause. Un manquement à cette exigence est d'ailleurs passible de 3 000 euros d'amende pour les personnes physiques, et de 15 000 euros d'amende pour les personnes morales.

     

    Que dit la loi en cas d'erreur d'étiquetage ?

     

    Lorsque le prix d'un article en rayon diffère du prix de ce même article en caisse, la loi est en faveur du consommateur. En effet, cette erreur peut être assimilée à une pratique commerciale trompeuse. L'article L133-2 du Code de la consommation indique alors qu'en cas de quiproquo, le vendeur est tenu de vendre le produit au prix le plus avantageux pour le client.

    En principe, face à une erreur de prix en magasin, le consommateur est donc en droit d'exiger d'acheter l'article au prix affiché. Attention, des exceptions à la règle existent cependant. Elles visent notamment à protéger le vendeur d'une éventuelle mauvaise foi de la part du client.

     

    Quelles sont les exceptions à la règle ?

     

    Il y a deux principaux cas où le vendeur n'est pas tenu de vendre le produit au prix le plus bas.

    Le premier, c'est tout simplement lorsque le tarif affiché diffère de la valeur réelle de l'article de manière dérisoire. On peut citer en exemple un événement qui s'est produit en janvier 2020 dans des hypermarchés de Nîmes et de Montpellier. Des dizaines de clients ont tenté de passer en caisse avec des écrans plats dont les prix en rayon étaient, en raison d'un bug informatique, de 30,99 euros. En réalité, ces articles valaient 439,99 euros. Les forces de l'ordre ont fini par intervenir, obligeant les consommateurs les plus déterminés à repartir sans l'article convoité.

     

    ( la effectivement  dans cette exemple il est difficile de prétendre  qu'il puisse agir d'une promo ou d'une vente à prix coutant ! mais le cas est  exceptionnel quand  à la différence   )

     

    Le deuxième relève d'une attitude considérée comme malhonnête de la part du consommateur. Autrement dit, lorsque le consommateur sait pertinemment qu'il existe une erreur de prix, mais qu'il tente tout de même d'en profiter.

     

    Par ailleurs, selon l'article L-442-4 du Code de commerce et la Loi de modernisation de l'économie, un vendeur, hors périodes de soldes, n'est pas autorisé à vendre à perte. Cette règle existe afin de limiter d'éventuels abus de position dominante. Le prix d'un article redistribué doit donc nécessairement être supérieur au prix auquel il a été acheté au fournisseur.

     

    Acheteur , que faire en cas d'erreur de prix ?

     

    En tant qu'acheteur, si vous rencontrez une erreur de prix en magasin, et que celle-ci, dont vous n'aviez pas connaissance, est en cohérence avec la valeur du produit, vous êtes en droit de faire appliquer l'article L133-2 du Code de la consommation. Pour rappel, ce dernier indique qu'en cas de doute, c'est le tarif le plus avantageux pour le consommateur qui s'applique. !https://demarchesadministratives.fr/demarches/mauvais-affichage-des-prix-que-dit-la-loi


    Donc il s'agit dans le  cas présent d'une erreur d'affichage , mais aussi d'une erreur répercuter sur les  compteur des pompe également !

    Ce ne sont pas des soldes !

    ce n'est pas un opération "prix coutant" bien que sa peut être  au yeux  du consommateur  y être  être assimilé en toute honnête ! ( je doute  fort que  vous  soyer en mesure de connaitre au jour le jour le cout d'achat  du carburant par  la station qui le délivre )  il ni a donc pas d'intention flagrante de Grivellerie

     

    C'est une erreur et la l'erreur profite aux consommateurs , pour le temps qu'elle a pu durer ! 

     

    Quand  au fait de prouvé  que le consommateur  est conscient de la situation et en profite  volontairement ,  ce qui  est quasi impossible pour une personne qui  arrive et fait son plein  comme tout le monde ( a moins qu'il ne passe 15 fois avec des jerricans ) je suis comme beaucoup le premier a aller  au moins cher !!

     

    Quand  a ce qui est écrit dans l'une des réponses, " tous les clients ayant payé par Carte Bancaire vont se voir rectifier"  Le  fait que  la différence de  prix   soit  répercuter/ refacturer par le distributeur après  règlement du prix affiché au moment de la  livraison,  EN FRANCE ce serait a considéré comme un vol ou une escroquerie de la part du commerçant qui la risquerait  gros , donc sauf preuve irréfutable du contraire !  c'est pour moi impossible  légalement !

     

    d'ailleurs si on prend le temps de lire l'article cité

    https://www.ouest-france.fr/economie/transports/carburants-essence-diesel/le-diesel-vendu-par-erreur-1-077-eu-le-litre-dans-une-station-service-en-belgique-7662965

     

    le commerçant  responsable reconnait son erreur et  en assume les conséquences  et les couts !!

    il n'est pas question  de réclamer la différence a ceux de ses clients qui ont pu en profiter !

    Edited by doumes
    Link to comment
    Share on other sites

    il suffit de lire pour comprendre que les client ont profiter de l'erreur, puisqu’ils sont venus suite à la publication de l'erreur sur les réseaux sociaux, donc cela se classe bien dans le cas ou le client abuse de l’erreur, et aussi que c'est de la vente à perte (pour l'état aussi avec les taxes qu'il aurait du toucher...)

    Cela montre la malhonnêté de certains clients  !  D'autres ont quand même du respect et ont téléphoné! Comme la pub le contrat de confiance!!  Après un +50 centimes sur le litre et il récupère la perte !

    • Haha 1
    Link to comment
    Share on other sites

    il y a une heure, nico501 a dit :

    il suffit de lire pour comprendre que les client ont profiter de l'erreur, puisqu’ils sont venus suite à la publication de l'erreur sur les réseaux sociaux,

     

     

    A bon ??  et c'est écrit ou dans l'article ?.......je ne  sais pas lire entre les lignes ,mais je ne peut pas non plus lire ce qui n'est pas écrit !

     

    " Une erreur qui coûte cher. Samedi 5 mars 2022, les prix affichés par une station-service belge située à Kampenhout ont interpellé les automobilistes. Alors que les prix des carburants ne cessent d’augmenter, la station-service proposait le litre de diesel à… 1,077 €, rapporte 7 sur 7. Un tarif imbattable également sur l’essence, vendue aux alentours de 1,3 € le litre.

    Les conducteurs ont cru à une erreur d’affichage mais le prix indiqué était bien celui qu’ils ont payé en caisse. Le diesel avoisinant dans certaines stations-service 2 € le litre, certains automobilistes ont donc eu une agréable surprise au moment de régler leur plein de carburant.

    Afflux d’automobilistes

    Ces prix extrêmement bas sont restés affichés pendant plusieurs heures. Le groupe Colruyt, qui détient cette station-service, n’avait rien remarqué. « Ce sont des clients qui nous ont appelés pour demander si les prix étaient corrects », a expliqué le groupe à nos confrères. Et d’ajouter : « Nous avons corrigé cette erreur dès que possible. » Après correction, le diesel était affiché à 1,999 € et l’essence entre 1,799 € et 1,899 €. "

     

    "Après un +50 centimes sur le litre et il récupère la perte ! "  rien de moins sur ! si les stations environnante, elles appliquent un tarif  au plus prêt du marché  ils n'en vendront pas plus et certainement moins en l'ayant augmenter au delà du marché !! 

     

     Sa passe sur la ligne comptable  en Profits  et pertes .

     

    De toutes les façons , mon  intervention n'était pas de discuter sur l’honnêteté  des gens  ( il faudrait être bien  ... pour ne pas en profiter raisonnablement )   c'est une erreur !!  le commerçant l'assume point !!

    Et il n'est  je pense en Belgique comme en France  pas question de re-facturé légalement après livraison  une quelconque différence de cout,  peut en  importe la raison  ou l'origine ! 

    Edited by doumes
    Link to comment
    Share on other sites

    Je propose d'en rester la pour la digression sur cet article, les texte de loi ont été cité, chacun est libre d'en penser ce qu'il veut et sauf à ce que ce cas spécifique finisse au tribunal il me semble qu'on ne saura jamais quelle interprétation de la loi s'applique dans ce cas spécifique.

    • Merci 1
    Link to comment
    Share on other sites

    • LGF locked this topic
    • LGF unlocked this topic

    Create an account or sign in to comment

    You need to be a member in order to leave a comment

    Create an account

    Sign up for a new account in our community. It's easy!

    Register a new account

    Sign in

    Already have an account? Sign in here.

    Sign In Now
     Share


    ×
    ×
    • Create New...

    Bonjour,

     

    logo.png.c7536bd9e68359a8804d246d311256bd.png

     

    L'ensemble des services de Plongeur.com sont gratuits et c'est grâce à la publicité que vous pouvez en profiter. Or il semble que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

    Si vous aimez le site et que vous voulez pouvoir en profiter longtemps, merci de désactiver votre bloqueur de publicités lorsque vous naviguer sur Plongeur.com.