Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Help! Conseils pour manoeuvres d'équillibrage


    Recommended Posts

    Bonjour à tous, 

    Je lance un appel (un peu désespéré) à votre expérience pour essayer de trouver une solution quant à mes oreilles qui ne passent pas bien (voir pas du tout) lorsque je descends. Car je souhaiterais me mettre à la plongée en apnée depuis que j'ai vu ce qu'il y avait sous l'eau lors de mon séjour en Australie, mais je n'arrive pas à réguler la pression au niveau de mes oreilles lorsque je descends aux environs de 5m.

    J'utilise la méthode Valsalva mais à chaque descente soit la pression ne s'équilibre pas, soit elle s'équilibre mais très doucement et mal, comme si un tout petit filet d'air seulement passait par mes trompes d'Eustache, ce qui est très embêtant quand on veut faire de la plongée en apnée (comparé à la plongé en bouteille où on a plus de temps...). Je précise que je n'étais pas enrhumé et respirait très bien par le nez avant de plonger. 

    De ce fait, pourriez-vous me donner votre opinion/expérience concernant les points suivants:

     

    - Pensez-vous qu'aller voir un ORL fédéral serait utile ? (j'ai peur qu'il ne veuille prendre aucun risque et qu'il me dise d'abandonner la plongée avant même d'avoir essayer). Si vous en connaissez un bon sur Paris, je veux bien son nom, merci :)

     

    - Que pensez-vous du Baume Scaphander (https://www.scaphander.com/product-page/1-tube-100ml-baume-scaphander-fr) ou autres produits comme le Sudafed ? Avez-vous essayé, est ce que ça a marché sur vous et est ce que c'est sans risque ? Peut être existe-t-il d'autres produits efficaces pour faciliter les manoeuvres d'équilibrage ?  

     

    - Etant donné que je suis tout débutant en plongée, est ce que vous pensez que mes trompes d'Eustache pourraient s'adapter avec le temps et me permettre d'équilibrer la pression plus facilement ? 

     

    - Est ce qu'il serait possible que je ne fasse pas bien le Valsalva ? Je ne pense pas car j'arrive très à équilibrer la pression en dehors de l'eau et à la surface. 

     

    Je suis très déçu car je suis très à l'aise dans l'eau, et je souhaiterais vraiment me mettre à la plongée en apnée afin de découvrir ce qu'il y a sous l'eau en France et à l'étranger.

     

    Je vous remercie par avance pour vos précieuses réponses.

    Bien à vous, 
    Vincent

    Link to comment
    Share on other sites

    Bonjour,

     

    Mes oreilles passent plutôt facilement et je ne serai donc pas de grand conseil... mais deux petites choses quand même :

    - Valsalva est très violent pour moi : relache tout d'un coup et j'ai la chance de pouvoir m'en passer...

    - en plongée (et pas apnée que je ne pratique pas) je fais un mouvement de contraction de la machoire  (comme pour déglutir ou bailler, c'est selon, en voulant l'étirer vers le bas mais en empêchant le mouvement en lui même, comme quand tu veux cacher un baillement... ). Un test pour essayer de le faire à sec (là en écrivant ce message) est que le bruit entendu doit faire un peu caisse de résonance. J'accompagne parfois cette contraction musculaire de petits mouvements gauche/droite.
    Je le fais tout de suite dès 2 ou 3 mètres afin que ce soit très progressif et pas violent du tout.

     

    Voilà mon humble apport peut être dérisoire par rapport à tes problèmes.

    Link to comment
    Share on other sites

    Bonjour,


     Je ne connais pas les produits dont tu parles, mais une déformation de la trompe d'Eustache peut expliquer ce problème. 
    Au préalable, tu devrais peut-être équilibrer devant un binôme (sous la surface) qui vérifierait que tu n'expires effectivement pas un peu par la bouche. Les problèmes de dissociation buco-nasales dont on n'a pas conscience sont courants.  🙂

    Link to comment
    Share on other sites

    On équilibre pas de la meme facon en apnée qu'en plongée bouteille.

    Primo, en apnée, tu le fais tête en bas (et c'est plus difficile), et deuxio, en apnée tu le fais avec un volume d'air réduit dans les poumons/bouche (plus difficile)


    La technique valsava est violente, Il vaut mieux utiliser la technique de frenzel (expliqué un peu plus haut ).
    Mais c'est un peu plus dur à matriser (j'ai des video de gars qui explique très bien comme apprendre à la faire, mais je suis pas à l'aise a t'expliquer comment t'autoformer 😉 ).



    Je ne serai que trop te conseiller de suivre un cours de plongée en apnée avec un instructeur. Tu veux faire de l'apnée, c'est super, mais ca s'apprend 😉 


    Ton problème peux venir de plein de chose: est-ce que tu équilibre assez tôt et assez régulièrement (je suis persuadé que non 😉 ) est-ce que tu équilibre avec la tete dans l'axe du corps et non pas en tension en regardant ou tu vas ? etc....

    Un instructeur saura identifier les problèmes de techniques et t'apporter des solutions


    Donc suit un cours 😉 

    Il y a 9 heures, Tunji a dit :

    Bonjour,


     Je ne connais pas les produits dont tu parles, mais une déformation de la trompe d'Eustache peut expliquer ce problème. 
    Au préalable, tu devrais peut-être équilibrer devant un binôme (sous la surface) qui vérifierait que tu n'expires effectivement pas un peu par la bouche. Les problèmes de dissociation buco-nasales dont on n'a pas conscience sont courants.  🙂

    En apnée, tu as la bouche fermé (oui parce qu'on ne garde pas son tuba en bouche ! )

    Donc aucune chance que de l'air s'échappe par là 😉 

    Link to comment
    Share on other sites

    il y a une heure, fufu74 a dit :


    j'ai des video de gars qui explique très bien comme apprendre à la faire, mais je suis pas à l'aise a t'expliquer comment t'autoformer 😉 ).

    Mettez la vidéo et le tour est joué 😂

    • J'aime 1
    • Haha 1
    Link to comment
    Share on other sites

    Le 07/04/2022 à 08:51, fufu74 a dit :

    En apnée, tu as la bouche fermé (oui parce qu'on ne garde pas son tuba en bouche ! )


    Bien sûr 🙂. Ce qui n'empêche pas certains(nes) d'en laisser échapper par la bouche, une fois un détendeur dans le bec (ou un tubas)...

    Link to comment
    Share on other sites

    Bonjour à tous, 

    Merci pour toutes vos réponses. 

    J'ai effectivement fait un baptême d'apnée il y a un mois avec un moniteur, et je suis retourné avec le père d'un ami qui est aussi moniteur de plongée, mais ces deux fois là je n'ai, malgré leurs conseils, pas réussi à compenser la pression... Le problème c'est que que je me suis retrouvé sous l'eau avec pas mal de temps pour essayer de compenser la pression en essayant de bouger la mâchoire, de déglutir ect. mais ça ne fonctionnait toujours pas. 

    Effectivement je pense que le Valsalva peut être violent pour les oreilles, même si c'est la technique utilisée pour les débutants. J'ai déjà entendu parlé d'autres techniques comme celle de Frenzel, mais elles sont beaucoup plus compliquées à expliquer et à comprendre apparemment (ce que je confirme en ayant regardé une vidéo sur youtube).

    Je vais regardé vos vidéos de plus près, et il faut que je retourne en piscine pour tester d'autres techniques.

    J'hésite aussi à prendre rdv chez l'ORL pour savoir si j'ai des soucis de formation des trompes d'Eustache.  

    Il faut que je persévère visiblement, peut être que certaines personnes doivent avoir recours à des techniques moins traditionnelles, adaptées à leur physiologie pour arriver à compenser comme il faut. 

    Merci ++

    Link to comment
    Share on other sites

    @Serratia-35

     

    Bien évidemment, il te faut faire faire un bilan ORL pour t'assurer qu'il n'y aucun contre-indication à la pratique de l'activité.

     

    - La première étape consiste à se détendre. La relaxation est donc ton amie.

    - Bien penser à se nettoyer le nez dans l'eau avant de s'immerger.

    - Il faut retenir que la compensation, c'est préventif et non réactif (à un quelconque signe de l'oreille).

    - Il te faut donc faire une première manoeuvre avant d'immerger la tête.

    - Dés que tu as les yeux dans l'eau, les oreilles y sont déjà, donc on recommence une seconde fois.

    - Puis toutes les 3-4 secondes, on recommence.

     

    De préférence, descends le long d'un pendeur ou de l'échelle à la piscine. Cela te permettra de mieux contrôler la vitesse de descente, voir à te stabiliser tous les 30 ou 50 cm. Enfin voir à remonter d'un cran en cas de coinçage.

     

    Il ne faut pas forcément vouloir aller trop vite, trop profond. Ton cerveau enregistrera chaque avancée comme un nouveau seuil accessible éloignant de futurs blocages possibles.

     

    Have Fun

    Link to comment
    Share on other sites

    • 2 months later...

    Bonsoir à tous,


    Je reprends  le fil du sujet car je suis également bien gêné par les oreilles. J’ai  fait beaucoup de démarches pour essayer d’améliorer les choses.

     

    Récemment  la situation  semble s’être améliorée grâce à la découverte d’Octovent qui est un petit ballon à gonfler avec le nez (15 euros env )et qui permet d’éduquer la trompe d’Eustache pendant 3 semaines. Des essais piscines semble confirmer une amélioration. Vous soufflez 10 fois dedans par jour et vous habituez le corps à envoyer de l’air.

     

    Mais de manière générale c’est important de voir un orl quand le problème persiste, de préférence un orl qui est habitué à travailler avec des plongeurs. Mon orl m’a fait un test qui permet de visualiser l’état de la trompe d’Eustache et apprécier le degré de complication.

     

    le problème c’est que j’ai peur de refaire mon niveau 1 (que j’avais dû abandonner suite à un barotraumatisme) car le rythme attendu est très important (4 plongées sur 2 jours). Je préférais faire ça tranquillement 1 séance par semaine par exemple mais je ne sais pas si c’est un rythme qui est possible dans une association ?
     

    Ce qui est sur c’est que prendre le temps de bien passer les oreilles en piscine en apnée ne peut faire que du bien car c’est moins stressant que dans un stage où il y a un programme de formation à suivre en groupe. Maintenant j’aimerais bien trouver le moyen de faire des heures de plongées dédiées au passage des oreilles sans forcément être sous la pression du niveau 1…

     

    En apnée piscine j’essaye désormais d’apprendre Frentzel et de multiplier les phases de compensation (tous les 50 cm). Je me demande à ce titre si c’est judicieux de mettre un pince-nez pour faciliter la régularité ? Autre question, est-ce qu’il y a un risque à envoyer trop d’air (surtout quand 1 oreille sur 2 ne passe pas) ?

     

    voila j’espère que cette expérience pas très heureuse pourra servir et s’enrichir de vos réponses 

     

    Link to comment
    Share on other sites

    il y a 40 minutes, Juinolyn2003 a dit :

    le problème c’est que j’ai peur de refaire mon niveau 1 (que j’avais dû abandonner suite à un barotraumatisme) car le rythme attendu est très important (4 plongées sur 2 jours). Je préférais faire ça tranquillement 1 séance par semaine par exemple mais je ne sais pas si c’est un rythme qui est possible dans une association ?

    Il y avait une discussion sur un autre sujet là semaine dernière ou quelqu'un expliquait que dans son asso, il formait les N1 sur plusieurs mois...

    Sinon, n'importe quel professionnel devrait pouvoir te monter un N1 au rythme qui te convient. C'est ce que mon épouse avait fait avec Pôle Plongée Normandie qui lui avait proposé des séances en fonction de son planning (à l'époque elle bossait à l'hôpital et alternait les postes de matin et les poste d'après-midi).

     

    Link to comment
    Share on other sites

    Il y a 10 heures, Juinolyn2003 a dit :

    Ce qui est sur c’est que prendre le temps de bien passer les oreilles en piscine en apnée ne peut faire que du bien car c’est moins stressant que dans un stage où il y a un programme de formation à suivre en groupe. Maintenant j’aimerais bien trouver le moyen de faire des heures de plongées dédiées au passage des oreilles sans forcément être sous la pression du niveau 1…

     

     

     

    Il existe des "packs découverte" qui sont la continuité du baptême, sans aller jusqu'au niveau 1. Le mieux, c'est d'aller rencontrer une asso et d'échanger avec les encadrants pour voir ce qu'il est possible de faire.

    Link to comment
    Share on other sites

    L'inconvénient d'enchainer les baptêmes ou les packs découvertes, c'est que tu restes limité à 6m et que tu es complètement "assisté" par l'encadrant. "Sacrifier" quelques plongées pour valider un N1 permet d'élargir son aire de jeu et de plonger en étant encadré et non plus assisté.

    Link to comment
    Share on other sites

    Create an account or sign in to comment

    You need to be a member in order to leave a comment

    Create an account

    Sign up for a new account in our community. It's easy!

    Register a new account

    Sign in

    Already have an account? Sign in here.

    Sign In Now
     Share

    ×
    ×
    • Create New...

    Bonjour,

     

    logo.png.c7536bd9e68359a8804d246d311256bd.png

     

    L'ensemble des services de Plongeur.com sont gratuits et c'est grâce à la publicité que vous pouvez en profiter. Or il semble que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

    Si vous aimez le site et que vous voulez pouvoir en profiter longtemps, merci de désactiver votre bloqueur de publicités lorsque vous naviguer sur Plongeur.com.