Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Compas équilibrée pour hémisphère N ou S


    Recommended Posts

    Bonjour,

     

    C 'est fait, les billets pour Maurice sont pris pour le mois de mai. Je vais faire quelques plongées et j'apporte mon matos, sauf la combi. après réflexion.

    J'ai un Compas SK8, jamais utilisé ce jour, que j'avais acheté il y a quelque temps déjà. Il est équilibrée pour l'hémisphère nord (H.Nord)

    Est-ce que vous le prendriez ou pas sachant que la mesure risque d'être approximative ?

     

     

    Link to comment
    Share on other sites

    il y a 26 minutes, speaktome a dit :

    Est-ce que vous le prendriez ou pas sachant que la mesure risque d'être approximative ?

     

    ??????  

     

    Un cap c'est un cap...  et a mon avis tu seras guidé tu n'auras jamais besoin de ton compas... sauf pour avoir une idée plus ou moins précise de la direction ou tu vas.... pour cela tu as d'autre moyen comme le soleil

     

     

    Link to comment
    Share on other sites

    à l’instant, caolila a dit :

     

    ??????  

     

    Un cap c'est un cap...  et a mon avis tu seras guidé tu n'auras jamais besoin de ton compas... sauf pour avoir une idée plus ou moins précise de la direction ou tu vas.... pour cela tu as d'autre moyen comme le soleil

    le soleil ? c'est le même dans l'hémisphère sud ?

    • Haha 2
    Link to comment
    Share on other sites

    il y a 11 minutes, caolila a dit :

    tu n'auras jamais besoin de ton compas... 

     

    Cela m'arrange :) bonne aide à la décision pour la préparation de la valise

    Link to comment
    Share on other sites

    Il y a 1 heure, Typhon a dit :

     

    Ce n'est pas une question de mesure approximative, mais d'inclinaison. La rose du compas s'aligne sur les lignes de champs magnétique, cf. la figure ci-dessous.

     

    image.jpeg.40164c3b8c72581756bea33287fe71db.jpeg

     

    Du coup, si la masse de la rose était parfaitement équilibrée, dans l'hémisphère nord, le côté nord de la rose (celui où il y a marqué Sud du coup, parce qu'on regarde par l'opposé) « plongerait » vers l'intérieur de la terre. Autrement dit, le disque de la rose ne serait pas bien horizontal mais penché par le nord. Pour compenser ça, le côté Sud (celui où il y a a marqué Nord) est plus lourd, ainsi la rose reste à peu près horizontale.

     

    Du coup, si tu apportes ton compas « hémisphère nord » dans l'hémisphère sud, c'est l'inverse : comme tu le vois sur les lignes de champs, elle va maintenant avoir tendance à pencher du côté Sud. Comme en plus il est alourdi, les deux effets se renforcent.

     

    Le risque n'est pas donc une mesure approximative, mais une rose qui se « coince » dans le cadran au lieu de tourner correctement. Si jamais tu en as besoin, tu le remarqueras vite, et en inclinant un peu le compas tu pourras toujours la décoincer au moins le temps qu'elle s'aligne correctement.

     

    Quelques notes en vrac :

     

    - Tu peux voir sur l'image que les lignes de champs n'attaquent pas la surface avec le même angle sur tout l'hémisphère nord. La compensation est donc « moyenne », parce que l'effet reste suffisamment faible pour qu'on puisse espérer avoir une boussole utilisable à la fois à Alger et à Reykjavik.

    - Les bateaux qui ont un besoin sérieux d'un compas fiable et qui voyagent dans toutes les mers du globe, plutôt qu'une compensation constante, utilisent des compas gyroscopiques pour assurer l'inclinaison de la rose.

    - En plongée, vue l'utilisation qu'on en fait, l'inclinaison du compas a pour seul effet éventuel de le « coincer ». Dans d'autres domaines comme l'aviation, ces effets de l'orientation en 3D du champs magnétique sont à prendre en compte aussi pour interpréter la mesure : par exemple, un avion qui vire vers l'ouest n'est plus sur un plan « horizontal », et le temps du virage la mesure sera décalée.

     

     

    Ça confirme ce que je pensais : c'est trop compliqué, mieux vaut ne pas utiliser de compas !

     

    :D

     

    Je sors.

    • Haha 4
    Link to comment
    Share on other sites

    En navigation, tu as, sur les cartes marines, et dans les IN, la déclinaison à apporter sur tes mesures que ce soit à la lecture de la carte ou de ton relevé compas.

    A noter que cette déclinaison change en permanence, on va dire d’année en année et suivant l’endroit où tu te trouves.

    En fonction de la nécessité de ta navigation, tu prends plus ou moins en compte cette indication. En général, plus tu te rapproches de la cible ou quand tu navigues à l’estime, plus tu la prends en compte.

     

    A+

     

    🍻

     

     

    • J'aime 1
    Link to comment
    Share on other sites

    Posted (edited)

    La déclinaison, c'est encore un autre sujet, lié à la différence entre le nord géographique (le point « à l'extrémité » de la terre) et le nord magnétique (le pôle magnétique du « gros aimant à l'intérieur de la terre », comme sur le schéma. Le lecteur averti aura remarqué que ce qu'on appelle pôle nord magnétique est le pôle sud de l'aimant, mais c'est un détail qui n'a pas d'importance ici).

     

    Il se trouve que ce gros aimant est plus ou moins aligné sur l'axe géographique nord/sud, mais pas exactement. Sur un point donné à la surface de la terre, cette différence entre les deux directions est la déclinaison. Elle est variable en fonction de l'endroit parce que les lignes de champs ne sont pas exactement alignées, et en fonction du temps parce que le gros aimant n'est pas fixe et bouge un peu dans le noyau.

     

    C'est une distinction importante en navigation, parce que l'endroit où on veut arriver est géographique (c'est un point donné sur la surface, qui est à une position donnée et fixe par rapport au pôle nord géographique), alors que le moyen dont on dispose pour s'y rendre est magnétique (le compas). Du coup, pour une navigation précise, il est nécessaire de corriger la déclinaison sous peine de ne pas arriver où on voulait.

     

    En plongée, ça n'a aucune importance pour plusieurs raisons :

     

    1. La navigation à la palme est de toute façon beaucoup trop approximative ;

    2. La navigation se fait sur des très courtes distances ;

    3. Le fait de se repérer géographiquement n'a souvent aucun intérêt : pour revenir à mon point de départ, il suffit de suivre l'azimut inverse, et peu importe s'il était calé sur le nord magnétique ou sur la direction de Tombouctou.

     

    Si malgré tout on voulait prendre ça en compte pour rejoindre un point précis de la carte assez éloigné de la plage, il faudrait par ailleurs connaître avec précision les courants... qui auront vite un effet bien plus dramatique sur la réussite ou non de la navigation !

    Edited by Typhon
    • J'aime 5
    • Merci 1
    Link to comment
    Share on other sites

    je plonge régulierement au compas.

     

    avant de m'immerger, je prends le cap de la cote (d'un coté, entre 50 et 100 m, à l'opposé, 400 km pour Mada, au Nord, (dans le cas où je rentre à l'Ouest), en gros 6000 km avant le Yemen, et au Sud, un peu moins, dans les 3000 km pour l’Antarctique...)

    quelques degrés ne m'interessent pas dans ce cas...

     

    Par contre, en départ d'une plage, prendre un cap pour retrouver l'épave du bombardier qui git dans 25 m de fond, à 100 m, avec une visi horizontale de 3 m, si, là, ça va m'interesser, MAIS

    si le site est matérialisé par une bouée, en surface et que je prends le cap de cette bouée, comme l'écrit Typhon, cela n'a aucune importance que mon compas marque 150 ou 130...

     

    accessoirement, si le compas est sur le bras, il subit aussi le champ magnétique de l'ordi et, est donc, inexact.

    si on veut etre tatillon, il faudrait le démagnétiser, c'est à dire aller avec le compas (sans autre instrument polluant les champs magnétiques) dans une zone avec des caps connus et rajouter des masses métalliques à des distances variables, autour du compas, pour qu'il donne le cap exact (à cet endroit là)... bref, une usine à gaz qui est trop loin de nos loisirs.

    Link to comment
    Share on other sites

    Il y a 7 heures, Typhon a dit :

    La déclinaison, c'est encore un autre sujet, lié à la différence entre le nord géographique (le point « à l'extrémité » de la terre) et le nord magnétique (le pôle magnétique du « gros aimant à l'intérieur de la terre », comme sur le schéma. Le lecteur averti aura remarqué que ce qu'on appelle pôle nord magnétique est le pôle sud de l'aimant, mais c'est un détail qui n'a pas d'importance ici).

     

    Il se trouve que ce gros aimant est plus ou moins aligné sur l'axe géographique nord/sud, mais pas exactement. Sur un point donné à la surface de la terre, cette différence entre les deux directions est la déclinaison. Elle est variable en fonction de l'endroit parce que les lignes de champs ne sont pas exactement alignées, et en fonction du temps parce que le gros aimant n'est pas fixe et bouge un peu dans le noyau.

     

    C'est une distinction importante en navigation, parce que l'endroit où on veut arriver est géographique (c'est un point donné sur la surface, qui est à une position donnée et fixe par rapport au pôle nord géographique), alors que le moyen dont on dispose pour s'y rendre est magnétique (le compas). Du coup, pour une navigation précise, il est nécessaire de corriger la déclinaison sous peine de ne pas arriver où on voulait.

     

    En plongée, ça n'a aucune importance pour plusieurs raisons :

     

    1. La navigation à la palme est de toute façon beaucoup trop approximative ;

    2. La navigation se fait sur des très courtes distances ;

    3. Le fait de se repérer géographiquement n'a souvent aucun intérêt : pour revenir à mon point de départ, il suffit de suivre l'azimut inverse, et peu importe s'il était calé sur le nord magnétique ou sur la direction de Tombouctou.

     

    Si malgré tout on voulait prendre ça en compte pour rejoindre un point précis de la carte assez éloigné de la plage, il faudrait par ailleurs connaître avec précision les courants... qui auront vite un effet bien plus dramatique sur la réussite ou non de la navigation !

    Nous sommes bien d’accord, aucun intérêt en plongée, juste pour info et culture générale.

     

    A+

     

    🍻

    • J'aime 2
    Link to comment
    Share on other sites

    si vous voulez en savoir encore plus:
    https://www.ngdc.noaa.gov/geomag/geomag.shtml

    https://www.ngdc.noaa.gov/geomag/WMM/

     

    si vous voulez connaître votre déclinaison:
    https://www.magnetic-declination.com/
     

    une appli sur votre smartphone pour connaître la déclinaison en fonction d'une localisation ?
    https://www.ngdc.noaa.gov/geomag/crowdmag.shtml
    https://www.ngdc.noaa.gov/geomag/crowdmag.shtml#apps

    • Merci 2
    Link to comment
    Share on other sites

    Posted (edited)
    Il y a 21 heures, Typhon a dit :

     

    Ce n'est pas une question de mesure approximative, mais d'inclinaison. La rose du compas s'aligne sur les lignes de champs magnétique, cf. la figure ci-dessous.

     

    image.jpeg.40164c3b8c72581756bea33287fe71db.jpeg

     

    Du coup, si la masse de la rose était parfaitement équilibrée, dans l'hémisphère nord, le côté nord de la rose (celui où il y a marqué Sud du coup, parce qu'on regarde par l'opposé) « plongerait » vers l'intérieur de la terre. Autrement dit, le disque de la rose ne serait pas bien horizontal mais penché par le nord. Pour compenser ça, le côté Sud (celui où il y a a marqué Nord) est plus lourd, ainsi la rose reste à peu près horizontale.

     

    Du coup, si tu apportes ton compas « hémisphère nord » dans l'hémisphère sud, c'est l'inverse : comme tu le vois sur les lignes de champs, elle va maintenant avoir tendance à pencher du côté Sud. Comme en plus il est alourdi, les deux effets se renforcent.

     

    Le risque n'est pas donc une mesure approximative, mais une rose qui se « coince » dans le cadran au lieu de tourner correctement. Si jamais tu en as besoin, tu le remarqueras vite, et en inclinant un peu le compas tu pourras toujours la décoincer au moins le temps qu'elle s'aligne correctement.

     

    Quelques notes en vrac :

     

    - Tu peux voir sur l'image que les lignes de champs n'attaquent pas la surface avec le même angle sur tout l'hémisphère nord. La compensation est donc « moyenne », parce que l'effet reste suffisamment faible pour qu'on puisse espérer avoir une boussole utilisable à la fois à Alger et à Reykjavik.

    - Les bateaux qui ont un besoin sérieux d'un compas fiable et qui voyagent dans toutes les mers du globe, plutôt qu'une compensation constante, utilisent des compas gyroscopiques pour assurer l'inclinaison de la rose.

    - En plongée, vue l'utilisation qu'on en fait, l'inclinaison du compas a pour seul effet éventuel de le « coincer ». Dans d'autres domaines comme l'aviation, ces effets de l'orientation en 3D du champs magnétique sont à prendre en compte aussi pour interpréter la mesure : par exemple, un avion qui vire vers l'ouest n'est plus sur un plan « horizontal », et le temps du virage la mesure sera décalée.

     

     

    Un grand merci pour ces explications !

    J'en déduis donc que pour le plongeur voyageur (pas le pigeon svp ;) ) un compas à forte capacité d'inclinaison (et pas déclinaison !!! ) peut être intéressant pour ne pas coincer ou bien our vous déclinaison = inclinaison ?

    Edited by speaktome
    Link to comment
    Share on other sites

    Il y a 6 heures, speaktome a dit :

    J'en déduis donc que pour le plongeur voyageur (pas le pigeon svp ;) ) un compas à forte capacité d'inclinaison (et pas déclinaison !!! ) peut être intéressant pour ne pas coincer ou bien our vous déclinaison = inclinaison ?

     

    C'est toujours un plus si ton compas a une tolérance plus importante à l'inclinaison (même sans voyager, ça permet de le tenir pas forcément exactement à l'horizontale), mais je ne sais pas à quel point en pratique c'est un vrai problème. En tout cas je ne m'inquiéterais pas pour ça, d'autant plus que comme d'autres l'ont dit plus haut ton modèle est connu pour ne pas poser de problème.

    Link to comment
    Share on other sites

    Create an account or sign in to comment

    You need to be a member in order to leave a comment

    Create an account

    Sign up for a new account in our community. It's easy!

    Register a new account

    Sign in

    Already have an account? Sign in here.

    Sign In Now
     Share

    • Dernières Discussions

    • Similar Topics

      • 30
        Bonjour à tous,   Voilà le dilemme du jour : le choix de ma plaque. Je m'explique, je vais bientôt commencer une formation en plongée sout pour ensuite en faire régulièrement dans mon département. Rien de très engagé (trimix, recycleur...), mais plutôt loisir.   Pour le matériel, je m'oriente vers une wing tecline 17 L, avec un harnais et un bi 7,5 litres 230 bars (de chez Roth). Viendra sans doute plus tard un relais de 7,5 litres également. Petite précision, je plonge en semi-étanche.
      • 8
        Pour ceux cherchent une bonne excuse pour venir plonger à la Gravière du Fort  en Alsace, il y en a une nouvelle.   Haut-Rhin: Bergheim élu village préféré des Français (msn.com)   Ce ne sont pas moins de 4 villages Alsaciens qui ont été élu comme plus beau village de France durant les 10 dernières années.   A coté de cela pensez a la route des vins, quelques châteaux et monuments a visiter et le magnifique musée national de l'automobile a Mulhouse. , ,
      • 5
        Bonjour  Nous partons plonger à Bonaire en Août. Quels sont vos conseils pour bien profiter de la plongée du bord? Quels sont les horaires et les sites à privilégier pour éviter l'affluence ? Peut on facilement se garer? Peut on trouver facilement à boire et manger à proximité de la plupart des sites? Et j'ai entendu parler de vols dans les voitures.  Qu'en est il? On est preneurs de toute autre information utile. Merci pour vos conseils avisés.  
      • 10
        Bonjour,   Je suis plongeur N2 à la recherche de conseils pour l'achat de mon premier gilet stabilisateur personnel.   Après mes premières recherche je pense m'orienter vers une stab ayant un système standard d'accroche des poches à plomb, (voir les modèles ci-dessous) Je privilégierais ce système "standard" d'accroche des poches par boucle plastique car d'après ma petite expérience de plongeur et avec ce que j'ai pu lire sur le web. Les systèmes d'accroche "automatique"
      • 0
        Hello happy tax payer   J'ai eu une idée "saute-grenue" ce matin ; "et si on organisait une initiation au SM comme "sortie" (de mon club) ?"   Disons qu'on serait 5 ou 6, un club de la RP ==> plutôt un hôte à portée de TGV, avec logement possible proche ; certainement sur un WE.   N'ayant pas d'idée très claire sur le contenu de cette initiation, intéressé par quelques éléments de son contenu.   Auriez-vous des propositions ?   En mp si des pe
    ×
    ×
    • Create New...

    Bonjour,

     

    logo.png.c7536bd9e68359a8804d246d311256bd.png

     

    L'ensemble des services de Plongeur.com sont gratuits et c'est grâce à la publicité que vous pouvez en profiter. Or il semble que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

    Si vous aimez le site et que vous voulez pouvoir en profiter longtemps, merci de désactiver votre bloqueur de publicités lorsque vous naviguer sur Plongeur.com.