Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

International


    Recommended Posts

    Bonjour a tous, 
    Je suis une etudiante francaise arrivee sur Montreal il y a maintenant 6 mois pour realiser ma these en biologie marine. En France j'avais commence a passer mes niveaux FFESSM dans le but d'atteindre le niveau 3 et par la suite passer ma Classe 1B a l'ENS en vue de devenir plongeur scientifique. Pour le moment je ne suis que PE40. 
    J'aimerais donc continuer ma formation ici au Canada mais cela semble plus complique aue prevu, j'ai donc besoin de conseils.
    On m'a parle de la CMAS qui existe au Canada et qui serais apparament reconnu par la FFESSM le probleme c'est que mon niveau 1 et mon PE40 ne eux pas reconnu je devrais donc recommencer ma formation de zero et faire mon niveau 1, 2 et 3 CMAS. Si je veux revenir en France pour passer ma classe 1b est-ce que les niveaux CMAS seront vraiment reconnus sans soucis ? 
    La classe 1B ne sera reconnu elle qu'en France et ne sachant pas vraiment ou je vais atterir a la fin de mon doctorat je me demandais s'il n'etais pas judicieux de passer du cote PADI ou SSI puis de faire un formation de plongeur pro au canada. Dans ce cas savez vous si cette formation sera reconnu en France ou pas ? 
    Quelle option est la meilleur selon vous ? Avez des conseils ? 
    Je suis un peu perdue entre toutes les equivalences et les differents pre-requis .... 
    Merci beaucoup. 

    Marie 

    Link to comment
    Share on other sites

    Posted (edited)

    Bonjour,

     

    FFESSM et CMAS travaillent de concert. Normalement les niveau 1, 2 et 3 FFESSM sont corrélés au plongeur 1, 2 et 3 étoiles CMAS (les cartes de niveau sont même recto-verso CMAS, FFESSM). Ainsi, si tu es plongeuses 3étoiles CMAS, tu es normalement considérée N3 en France, et vice versa.

    https://plongee.ffessm.fr/actualites/les-niveaux-de-plongeurs-ffessm-a-l-international

     

    Le problème avec PADI est que la France ne reconnaît pas le côté professionnel de ces formations.

     

    En résumé, PADI : très bien pour travailler hors France (et encore, je ne connaît pas les équivalences pour le travail en hyperbarie)

    FFESSM: reconnu en France, moins à l'étranger...

    Edited by MyO
    Link to comment
    Share on other sites

    Ok, merci beaucoup car les clubs que j'ai eu telephone m'expliquais que meme en passant par la CMAS il ne pouvais pas me faire passer directement mon niveau 2 car mon niveau 1 n'est pas equivalent a l'etoile 1 de la CMAS. Hors sur le site c'est clairement indiquer que cela ne devrais pas poser de probleme donc je vais essayer d'em rediscuter avec eux. 

    Pour ce qui est de la classe 1B esperons que je trouve du travail en France dans ce cas 🤞

    Link to comment
    Share on other sites

    Bonjour,

     

    Pour être certaine de ton parcours, envoie un mail à Nico PRIEUR de DEEP TURTLE en Martinique.

    Il a ouvert un antenne de l’ENS et forme des Scaphandriers notamment des biologistes.

     

    Le patron d’Aquasearch en Martinique fait partie de l’équipe des formateurs locaux pour l’ENS.

     

    Pour plus d’info en MP.

     

    • J'aime 2
    • Merci 1
    Link to comment
    Share on other sites

    Posted (edited)
    Il y a 14 heures, MyO a dit :

    Bonjour,

     

    FFESSM et CMAS travaillent de concert. Normalement les niveau 1, 2 et 3 FFESSM sont corrélés au plongeur 1, 2 et 3 étoiles CMAS (les cartes de niveau sont même recto-verso CMAS, FFESSM). Ainsi, si tu es plongeuses 3étoiles CMAS, tu es normalement considérée N3 en France, et vice versa.

    https://plongee.ffessm.fr/actualites/les-niveaux-de-plongeurs-ffessm-a-l-international

     

    Le problème avec PADI est que la France ne reconnaît pas le côté professionnel de ces formations.

     

    En résumé, PADI : très bien pour travailler hors France (et encore, je ne connaît pas les équivalences pour le travail en hyperbarie)

    FFESSM: reconnu en France, moins à l'étranger...

    oulala

     

    hummm

     

     

    la CMAS, c'est la confédération mondiale !

    la ffessm, c'est la fédération française qui est affiliée à la CMAS ;

    la ffessm est un des acteurs qui composent la cmas.

     

    peux tu me trouver le cursus du plongeur 3 étoiles CMAS ?

     

    le probleme avec PADI, c'est quoi ???

     

     

    enfin, @ Mary, si tu veux avoir des infos précises sur la plongée pro, passe par la source, l'INPP, par exemple ou un organisme de formation de plongeurs pros . Ce sera précis !

    Edited by christophe 38
    Link to comment
    Share on other sites

    Il y a 2 heures, christophe 38 a dit :

     

    le probleme avec PADI, c'est quoi ???

     

    Le problème avec PADI c'est que la France ne reconnaît pas grand chose. Un instructeur PADI ne pourra pas travailler en France ni faire valoir son statut de professionnel de la plongée. Après je me garderais bien de me positionner sur leurs formations, je ne les connaît pas assez!

     

    Quand à la CMAS, la FFESSM est habilité à délivrer le three stars divers (qui correspond au niveau 3)

    le référentiel ici:

    https://www.cmas.org/document?sessionId=&fileId=5392&language=1

    Le lien vers les fédérations nationales reconnues par la CMAS:

    https://www.cmas.org/federation-list

     

     

    Il y a 10 heures, Marielny a dit :

    Ok, merci beaucoup car les clubs que j'ai eu telephone m'expliquais que meme en passant par la CMAS il ne pouvais pas me faire passer directement mon niveau 2 car mon niveau 1 n'est pas equivalent a l'etoile 1 de la CMAS. Hors sur le site c'est clairement indiquer que cela ne devrais pas poser de probleme donc je vais essayer d'em rediscuter avec eux. 

    Pour ce qui est de la classe 1B esperons que je trouve du travail en France dans ce cas 🤞

    Oui c'est bien le problème de reconnaissance entre différents pays...

    Bon courage pour ce beau projet en tout cas!!

    Link to comment
    Share on other sites

    Il y a 2 heures, MyO a dit :

    Le problème avec PADI c'est que la France ne reconnaît pas grand chose. Un instructeur PADI ne pourra pas travailler en France ni faire valoir son statut de professionnel de la plongée. Après je me garderais bien de me positionner sur leurs formations, je ne les connaît pas assez!

     

    Quand à la CMAS, la FFESSM est habilité à délivrer le three stars divers (qui correspond au niveau 3)

    le référentiel ici:

    https://www.cmas.org/document?sessionId=&fileId=5392&language=1

    Le lien vers les fédérations nationales reconnues par la CMAS:

    https://www.cmas.org/federation-list

     

     

    Oui c'est bien le problème de reconnaissance entre différents pays...

    Bon courage pour ce beau projet en tout cas!!

    re

     

    ce n'est pas lié qu'aux PADI...

    pour travailler comme professionnel dans la plongée loisir (en opposition avec les travaux publics), il faut etre soit Diplomé d'Etat soit Brevet d'Etat ; c'est valable pour PADI mais pas que, TDI, SSI et autres sont au meme plan.

    D'ailleurs, nous avons plusieurs intervenants, ici, qui sont aussi dans d'autres cours..

     

    concernant le plongeur 3 etoiles CMAS, je ne partage pas ton point de vue, désolé.

    un CMAS 3 etoiles équivaut à notre N4 :

    COMPETENCIES OF A CERTIFIED CMAS THREE-STAR DIVER
    A CMAS Three-Star Diver shall be trained such that, when assessed by a CMAS
    Instructor, he shall be deemed to have a professional level knowledge of
    diving theory, solid rescue skills, dive management and supervision abilities,
    exemplary diving skills and sufficient diving experience to plan, organize and
    conduct open water diving activities and lead other recreational sport divers
    in open water on both guided and organized dives in a safe and competent
    manner.

    A CMAS Three-Star Diver is qualified to dive within the following parameters:
    Dive to a maximum depth of 40 meters if accompanied by a diver with same
    level or equivalent according to the national and local legal requirements.

    To lead night dives for all diver levels.
    To conduct any specialized sport diving activities for which he has received
    appropriate training.

    To plan and execute emergency procedures appropriately for the diving
    environment and activities.

     

     

    là, tu as son cursus, en fr : https://www.cmas.org/document?sessionId=&fileId=2249&language=2

     

    nul part, il est écrit que c'est un plongeur autonome ; c'est un encadrant qui emmene des palanquées, de jour comme de nuit, jusqu'à 40 m.

    le CMAS 3 etoiles permet ou permettait de demandé le niveau de guide de palanquée associé, coté FFESSM.

     

    on en parlait ici, il n'y a pas tres longtemps

    et c'est un sujet récurrent.

     

     

     

    et, pour les niveaux :

    Paragraphe 3
    Espaces d’évolution et les conditions d’évolution
    Art. A. 322-75.
    - Au sens de la présente section, la plongée en exploration correspond à la pratique de la plongée
    en dehors de toute action d'enseignement.

    Art. A. 322-76. – En fonction des gaz utilisés, du niveau de qualification de l’encadrement et des aptitudes des
    plongeurs
    , les espaces d’évolution sont définis comme suit :
    Espace de 0 à 6 mètres ;
    Espace de 0 à 12 mètres ;
    Espace de 0 à 20 mètres ;
    Espace de 0 à 40 mètres ;
    Espace de 0 à 60 mètres ;
    Espace de 0 à 70 mètres ;
    Espace de 0 à 80 mètres ;
    Espace au-delà de 80 mètres.
    La plongée subaquatique à l'air est limitée à 60 mètres.
    La teneur en oxygène du nitrox détermine l’espace d’évolution.
    L'encadrement de la plongée subaquatique aux mélanges trimix ou héliox est limité à 80 mètres.
    La pratique de la plongée subaquatique en autonomie aux mélanges trimix ou héliox est limitée à 120 mètres.

     

    Art. A. 322-77. - Le plongeur justifie, auprès du directeur de plongée, des aptitudes mentionnées aux annexes
    III-14a, III-17a ou III-18a, notamment par la présentation d'un brevet ou diplôme et, le cas échéant, d'un carnet de
    plongée permettant d’évaluer son expérience.
    En l'absence de cette justification, le directeur de plongée organise l’évaluation des aptitudes de l'intéressé à
    l'issue d'une ou plusieurs plongées.
    Le plongeur titulaire d’un brevet mentionné à l’annexe III-14b justifie des aptitudes correspondantes.
    Au sens de la présente section, les aptitudes sont définies comme suit :

    les aptitudes à plonger encadré à l’air : PE ;
    les aptitudes à plonger en autonomie à l’air : PA ;
    les aptitudes à plonger en utilisant un mélange au nitrox : PN ;
    les aptitudes à plonger en utilisant un mélange au trimix ou à l’héliox : PTH.
    Dans l’espace de 0 à 40 mètres, pour justifier des aptitudes PE-12 à PE-40 et des aptitudes à plonger au nitrox, les
    personnes en situation de handicap peuvent bénéficier d’une assistance adaptée en encadrement ou en matériel
    pour évoluer en palanquée encadrée.

     

     

    Art. A. 322-86. - Une palanquée constituée de plongeurs justifiant des aptitudes PE-40 peut évoluer dans l'espace de 0 à 40 mètres, sous la responsabilité de la personne encadrant la palanquée.
    En cours de formation technique conduisant à un brevet délivré par la Fédération Française d’Etudes et de Sports Sous-Marins, la Fédération Sportive et Gymnique du Travail, l’Union nationale des Centres sportifs de Plein Air, l’Association Nationale des Moniteurs de Plongée, le Syndicat National des Moniteurs de Plongée ou la
    Confédération Mondiale des Activités Subaquatiques justifiant des aptitudes PE-60, la palanquée peut évoluer dans l'espace de 0 à 60 mètres, sous la responsabilité d'un enseignant de niveau 4 (E4) mentionné à l'annexe III-15b.

    Art. A. 322-87. – Une palanquée constituée de plongeurs titulaires d’un brevet délivré par la Fédération Française d’Etudes et de Sports Sous-Marins, la Fédération Sportive et Gymnique du Travail, l’Union nationale des Centres sportifs de Plein Air, l’Association Nationale des Moniteurs de Plongée, le Syndicat National des Moniteurs de Plongée ou la Confédération Mondiale des Activités Subaquatiques justifiant des aptitudes PE-60 peut évoluer dans l'espace de 0 à 60 mètres, sous la responsabilité de la personne encadrant la palanquée enseignant de niveau 4 (E4) mentionné à l'annexe III-15b.
     

    Art. A. 322-89. – Les plongeurs majeurs titulaires d’un brevet délivré par la Fédération Française d’Etudes et de Sports Sous-Marins, la Fédération Sportive et Gymnique du Travail, l’Union nationale des Centres sportifs de Plein Air, l’Association Nationale des Moniteurs de Plongée, le Syndicat National des Moniteurs de Plongée ou la Confédération Mondiale des Activités Subaquatiques justifiant des aptitudes PA-60 sont, sur décision du directeur de plongée, autorisés à plonger en autonomie dans l'espace de 0 à 60 mètres.

     

    (petite parenthèse : je te laisse chercher quelle federation de plongée, affiliée à la CMAS laisse plonger ses membres en dessous de 40 m et jusqu’à 60 à l'air.)

     

    (pour le PA 60, qui commence dès qu'on descend en dessous de 40 m, le texte officiel dit :

    *) Cet espace d'évolution est réservé aux plongeurs titulaires d'un brevet délivré par la FFESSM, la FSGT,
    l'UCPA, l'ANMP, le SNMP ou la CMAS permettant la pratique dans l’espace de 0 à 60 mètres. )

    je t'ai mis, aussi, l'annexe III-14B, qui donne les profondeurs d'évolution des plongeurs (et le N4 n'est pas un plongeur, c'est un encadrant, il plonge pour les autres)
     

     

    je te laisse regarder, dans les annexes, les niveaux de plongeurs ou d'encadrants obligatoires pour plonger en structure, à partir de la page 9/17 : https://ffessm.fr/uploads/media/docs/0001/01/7ba9ce942790838a9ad870e0a55ec04712773efc.pdf

    profndeurs d evolution.pdf annexe III-14B.pdf

    • Merci 1
    Link to comment
    Share on other sites

    Il y a 20 heures, MyO a dit :

    Bonjour,

     

    FFESSM et CMAS travaillent de concert. Normalement les niveau 1, 2 et 3 FFESSM sont corrélés au plongeur 1, 2 et 3 étoiles CMAS (les cartes de niveau sont même recto-verso CMAS, FFESSM). Ainsi, si tu es plongeuses 3étoiles CMAS, tu es normalement considérée N3 en France, et vice versa.

    https://plongee.ffessm.fr/actualites/les-niveaux-de-plongeurs-ffessm-a-l-international

     

    Le problème avec PADI est que la France ne reconnaît pas le côté professionnel de ces formations.

     

    En résumé, PADI : très bien pour travailler hors France (et encore, je ne connaît pas les équivalences pour le travail en hyperbarie)

    FFESSM: reconnu en France, moins à l'étranger...

    Qui a parlé de Padi ?
    Au Quebec il doit y avoir 14 organismes de certification pour plonger.
    En France 3, dont une étatique, l'autre corporatiste et la 3e association de moniteur professionnel

    Pas simple, mais là
    https://fqas.qc.ca/?p=275

    il y a un début d'indice.
     

     

    il y a 45 minutes, christophe 38 a dit :

    re

    ..........................................

     

    je te laisse regarder, dans les annexes, les niveaux de plongeurs ou d'encadrants obligatoires pour plonger en structure, à partir de la page 9/17 : https://ffessm.fr/uploads/media/docs/0001/01/7ba9ce942790838a9ad870e0a55ec04712773efc.pdf

    profndeurs d evolution.pdf 257 Ko · 0 téléchargement annexe III-14B.pdf 261 Ko · 0 téléchargement

    L'equivalence Cmas 3* et N3 francais a dégagé parce que ce n'est pas équivalent (pendant des années il y avait une periode de flou)
    "Avant" le Cmas 3* était équivalent au N4 et réciproquement.(ex 2e echelon, qui suivait le 1er)
    La FF ayant crée le N3 pour les plongeurs qui voulaient juste plonger, il s'est retrouver en parallèlle de N4, avec une équivalence CMAS qui commencait à poser problème puisque le niveau du N3 n'était pas au niveau du CMAS 3* (qui était au niveau du N4 FF, à tort certainement).

    Si on passe par les normes ISO europeenne à défaut de mondiales, il y a 3 niveaux de plongeurs (P1, P2, P3) et 2 niveaux de Moniteurs (M1 et ...M2).
    Le P3 est plus du niveau N4, et pas N3, donc avec une direction de la CMAS (qui n'est plus en France et encore moins à Marseille depuis longtemps) le sort de l'équivalence N3-P3 est règlé.




     

    • Merci 1
    Link to comment
    Share on other sites

    Il y a 3 heures, gerard95 a dit :

    Qui a parlé de Padi ?

    Regarde le message initial, c'est dedans.

     

    Le 05/05/2022 à 15:37, Marielny a dit :

    je me demandais s'il n'etais pas judicieux de passer du cote PADI ou SSI

     

    En fait ta question a déjà été posée de nombreuses fois sur ce forum. Pour faire simple :

     

    - Tu veux faire carrière en France ou son territoire maritime 

    A titre professionnel, il te faudra être Scaphandrier classé 0,1,2 ou 3 B. Formation effectuée à l'ENS à Fréjus ou dans une de ses antennes, comme celle de Grande-Anse en Martinique =>> Deep Turtle

     

    - Tu veux faire carrière à l'étranger, globalement, il te faudra au moins obtenir le niveau Divemaster PADI ou SDI (SSI ,je ne pense pas var les pro SSI sont rattaché à un Dive Center) contrairement aux PADI et SDI. Et là pour la formation, il suffit de trouver un Instructeur PADI ou SDI.

     

    Avec le PE40 et ton carnet de plongée, avec un peux de bonne volonté, il est facile de t'intégrer dans un cursus CMAS ou RSTC (PADI/SDI) sans avoir à te refaire passer par un baptême, etc.

     

    Dans tous les cas, il te faut au moins être plongeuses autonome, donc au moins la PA 12 pour 0B, PA40 pour le 1B (mini 30m). Toi tu es PE donc encadré.

     

    Je crains que l'ENS n'accepte pas les diplômes PADI / SDI pour l'autonomie, mais à nouveau adresse-toi à Nico chez Deep, il te répondra avec plaisir.

    Link to comment
    Share on other sites

    Il y a 11 heures, PlongeurSDF a dit :

    - Tu veux faire carrière à l'étranger, globalement, il te faudra au moins obtenir le niveau Divemaster PADI ou SDI (SSI ,je ne pense pas var les pro SSI sont rattaché à un Dive Center) contrairement aux PADI et SDI. Et là pour la formation, il suffit de trouver un Instructeur PADI ou SDI.

    Euh ... t'es sûr ?!? :confused:

     

    Parce que PADI, SSI, pour être pro de la plongée loisir à l'étranger, je veux bien ... mais là, @Marielny parle clairement de plongée professionnelle NON-loisir :

    Le 05/05/2022 à 09:37, Marielny a dit :

    et par la suite passer ma Classe 1B a l'ENS en vue de devenir plongeur scientifique.

    Et je serais surpris que même à l''étranger (et c'est un vaste domaine !) il n'y ait pas des qualifications spécifiques pour la plongée professionnelle.

     

    Quand on voit la réglementation "loisir" québécoise signalée plus haut (https://fqas.qc.ca/?p=275), je doute qu'il n'y ait rien du coté pro.

     

    Link to comment
    Share on other sites

    il y a une heure, Scubaphil a dit :

    Euh ... t'es sûr ?!? :confused:

     

    Parce que PADI, SSI, pour être pro de la plongée loisir à l'étranger, je veux bien ... mais là, @Marielny parle clairement de plongée professionnelle NON-loisir :

    Et je serais surpris que même à l''étranger (et c'est un vaste domaine !) il n'y ait pas des qualifications spécifiques pour la plongée professionnelle.

     

    Quand on voit la réglementation "loisir" québécoise signalée plus haut (https://fqas.qc.ca/?p=275), je doute qu'il n'y ait rien du coté pro.

     


    La plongée ne représente qu’à peine 5% du travail dans le milieu de la biologie sous marine. Dans pas mal de missions à l’étranger, le DM PADI et seulement cela est exigé. C’est majoritairement des plongées d’observation, comptage, photo en milieu peu profond, voir en bassin ou aquarium.


    Connaissant des gens dans le milieu bio, je l’ai invité à me contacter pour la mettre en relation.

    Et selon son projet, ils pourront parfaitement la conseiller.

     

    Pour avoir plongé, formé partiellement et discuté avec des personnes concernées, la difficulté est rarement d’amener les gens à la plongée.

    Link to comment
    Share on other sites

    Posted (edited)
    il y a 49 minutes, PlongeurSDF a dit :

    C’est majoritairement des plongées d’observation, comptage, photo en milieu peu profond, voir en bassin ou aquarium.

     

    il y a 49 minutes, PlongeurSDF a dit :

    la difficulté est rarement d’amener les gens à la plongée.

    Mon propos n'est pas là.

     

    Ma remarque posait la question des exigences réglementaires "à l'étranger" (soit 196 réponses différentes possibles au moins) en termes de plongée professionnelle NON-loisir.

     

    Quand je vois cette page, j'ai l'impression que certains pays au moins ont des exigences.

    Edited by Scubaphil
    Link to comment
    Share on other sites

    re,

     

     

    je pense que contacter scubacastor serait un bon départ....

    il est scientifique, il est plongeur, il bossse dans un labo

     

    et pourra répondre aux questions....

     

    méheu, j'ai souvenir que la plongée et la science... n'occupent pas le meme temps dans l'année.

     

     

    https://www.plongeur.com/forums/search/?q="plongeur scientifique"&quick=1&updated_after=any&sortby=relevancy

     

    what else ??

    (désolé de tuer le reve)

    Link to comment
    Share on other sites

    Il y a 13 heures, Scubaphil a dit :

    Ma remarque posait la question des exigences réglementaires "à l'étranger" (soit 196 réponses différentes possibles au moins) en termes de plongée professionnelle NON-loisir.

     

    Nous sommes tout à fait d'accord, c'est pour cela que je lui propose de la mettre en contact avec des gens qui font le même métier en France et à l'Etranger.

     

    Sans revenir sur un sempiternel débat AOWSI PADI vs DEJEPS, les exigences françaises sont bien différentes de bcp de pays étrangers ou européens. Et pourtant est-ce que l'accidentologie est très différente ? Pas vraiment. Est-ce que le marché pro se porte mieux sur le territoire français, pas l'impression. Est-ce que la qualité de service est bien supérieur en France, bon là je préfère ne pas répondre.

     

    A titre perso, j'avais, il y a quelques temps fait des recherches pour sonder le marché, en Asie, au US etc. Tu serais étonné le nombre de proposition ne demandant que le DM Padi.

     

    Mais depuis que je l'ai invité en MP, aucun message. Je ne l'ai pas vu en retour sur ce fil. Donc peut-être pas si motivée que cela. Peut-être pas si utile de la mette en relation ? et de faire perdre du temps à mes amis qui sont dans le secteur.

     

    Il faut également savoir que c'est un secteur professionnel qui nourrit très mal, voir sollicite beaucoup les bénévoles. Un taux de chômage extrêmement élevé. Qui oblige les gens en fin de parcours, post stage a se recycler.

     

    Pour ceux que cela intéresse, il existe même un DU spécifique à l'Université de Perpignan :

    https://www.univ-perp.fr/fr/diplome-duniversite-plongee-scientifique-en-environnement-marin

    • J'aime 1
    Link to comment
    Share on other sites

    Create an account or sign in to comment

    You need to be a member in order to leave a comment

    Create an account

    Sign up for a new account in our community. It's easy!

    Register a new account

    Sign in

    Already have an account? Sign in here.

    Sign In Now
     Share

    ×
    ×
    • Create New...

    Bonjour,

     

    logo.png.c7536bd9e68359a8804d246d311256bd.png

     

    L'ensemble des services de Plongeur.com sont gratuits et c'est grâce à la publicité que vous pouvez en profiter. Or il semble que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

    Si vous aimez le site et que vous voulez pouvoir en profiter longtemps, merci de désactiver votre bloqueur de publicités lorsque vous naviguer sur Plongeur.com.