Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

niveau 2 avant ou après 40 m ?


    Recommended Posts

    Avis perso, quand on passe une certification pour aller à 60m normalement on y va pendant la formation car on est certifier pour y aller. Chez TDI on certifie à la profondeur du brevet préparé sauf pour l'hypo là c'est 90m , les 10 en plus c'est au bon vouloir du formateur .

    Pour la 2F c'est toujours oui mais bla bla ........

    Si tu veux pas passer ton P3 autonomie   à 60 , donc pendant ta formation tu vas à la profondeur du brevet  , sinon tu passes ton PA 40  .

     

    Link to comment
    Share on other sites

    il y a 23 minutes, brochet a dit :

    Si tu veux pas passer ton P3 autonomie   à 60 , donc pendant ta formation tu vas à la profondeur du brevet  , sinon tu passes ton PA 40  .

    J'aurais bien voulu aller à 60 pendant ma formation....sauf que pas de E4 à l'horizon !

    Donc, bien content au final d'avoir eu mon N3 avec un E3 qui s'est limité à 40.

     

    C'est comme le trimix ça...c'est cool dans le principe, et parfois fort compliqué dans la réalité...

    • J'aime 1
    • Merci 1
    Link to comment
    Share on other sites

    il y a 39 minutes, brochet a dit :

    Si tu veux pas passer ton P3 autonomie   à 60 , donc pendant ta formation tu vas à la profondeur du brevet  , sinon tu passes ton PA 40  .

     

    Tu sais que chez nous une 43 a Apostelsee ( voir même 30 ;) ) cela n'a rien a voir avec une 50 en Martinique. ( je compare des trucs réels et vécus)  

     

    Un plongeurs certifié à 40 max en gravière sombre et froide en combi épaisse et gants épais etc... sera très rapidement apte a flirter avec les 60 a des T° de 25/30 °C et des visi de 20 m et plus ..

     

    Je ne me risquerai pas d'encadrer un P3 n'ayant jamais plongé chez nous au fond d'Apostelsee... 

     

    Ahhh les "coconuts divers"    pas taper svp.

     

     

    • Haha 1
    Link to comment
    Share on other sites

    il y a 29 minutes, caolila a dit :

     

    Tu sais que chez nous une 43 a Apostelsee ( voir même 30 ;) ) cela n'a rien a voir avec une 50 en Martinique. ( je compare des trucs réels et vécus)  

     

    Un plongeurs certifié à 40 max en gravière sombre et froide en combi épaisse et gants épais etc... sera très rapidement apte a flirter avec les 60 a des T° de 25/30 °C et des visi de 20 m et plus ..

     

    Je ne me risquerai pas d'encadrer un P3 n'ayant jamais plongé chez nous au fond d'Apostelsee... 

     

    Ahhh les "coconuts divers"    pas taper svp.

     

     

     

    J'entends souvent ce discours sur les plongeurs de lac/carrière qui sont soit disant meilleurs que ceux de mer toussa toussa, et j'avoue qu'il me gêne.

    Alors certes, le froid et le noir c'est stressant/anxiogène, et ça semble plus simple en mer, ça je ne le nie pas.

    Par contre, le plongeur qui ne connais que la carrière, bah il c'est jamais fait tabassé la tronche par une mer bien formé, il connait pas le courant et la dérive pendant les paliers en pleine eau, les marées, la remontée sur un bateau qui bouge fortement avec une échelle casse gueule à raz du hachoir métallique alors qu'il faut se dépêcher parce qu'on approche des roches, ...

    La plongée en carrière "endurcie" sur certains paramètres, mais il y en a plein d'autres à prendre en compte.

     

    Et c'est valable aussi pour les mers tropicales, il y a des zones tropicales avec courant ultra violent, quand tu connais pas...

     

    Bref, perso les plongeurs qui font les malins parce qu'ils "plongent en carrière", ça allume pas mal de warning chez moi :D

    Et de ce que j'ai vu, c'est pas forcément les plus à l'aise sur les semi-rigides en Bretagne :D

    • J'aime 6
    Link to comment
    Share on other sites

    il y a 2 minutes, iove a dit :

    qui sont soit disant meilleurs

    Je ne dis pas cela... mais simplement qu'un plongeur en gravière pourras plus facilement s'adapter aux mers chaudes que l'inverse.

    il y a 3 minutes, iove a dit :

    La plongée en carrière "endurcie" sur certains paramètres, mais il y en a plein d'autres à prendre en compte.

     

    Ok mais la on parlait "simplement" de profondeur ;)

     

    il y a 4 minutes, iove a dit :

    Et de ce que j'ai vu, c'est pas forcément les plus à l'aise sur les semi-rigides en Bretagne :D

     

    J'peux pas dire....   j'ai jamais plongée en Bretagne.... ;)

     

    :biere:

    • Haha 1
    Link to comment
    Share on other sites

    il y a 5 minutes, caolila a dit :

    Je ne dis pas cela... mais simplement qu'un plongeur en gravière pourras plus facilement s'adapter aux mers chaudes que l'inverse.

     

    Ok mais la on parlait "simplement" de profondeur ;)

     

     

    J'peux pas dire....   j'ai jamais plongée en Bretagne.... ;)

     

    :biere:

     

    Je sais que tu ne l'as pas dis, mais il faut être vigilant, je trouve, avec ce discours. Car après on voit débarquer certains qui se l'approprie, le modifie à leurs sauces et ne se sentent plus parce que formé et plonge en carrière, en oubliant tout un tas d'autres paramètres inconnus d'eux qui sont au moins aussi dangereux que la seule profondeur ;)

     

    Et pour la Bretagne, tu devrais y songer, il y a tellement de plongée vraiment canon à y faire ;) 

    • J'aime 1
    Link to comment
    Share on other sites

    il y a 21 minutes, iove a dit :

    Et pour la Bretagne, tu devrais y songer, il y a tellement de plongée vraiment canon à y faire ;) 

     

    je n'en doute pas un instant... mais tu sais la Bretagne de mon coin c'est l'autre bout du monde  de la France

     

    Un jour peut etre mais pour le moment j'attends avec impatience de replonger mes palmes dans les eau chaude de l'Asie ;)

     

    Link to comment
    Share on other sites

    Il y a 5 heures, christophe 38 a dit :

    hummm c'est "autonomie complete" et, dans la meme phrase, "sans jamais obliger quelqu'un à aller sous 40m"

     

    oui, donc, c'est un plongeur autonome à 40, un PA 40...

     

    quant à être dans le sens de sécurité...

    c'est un point de vue ; quel est le ratio des accidents sous 40 par rapport à ceux au dessus de 40 ?

    au pire, faire des plongées "facile"fait peut être baisser plus (trop) la vigilance ?

     

    enfin, qui oblige, qui impose de plonger en dessous de 40 pour être autonome à 40 ? si tu veux te limiter à 40, tu ne descends pas en dessous...

     

    Là en occurrence il s'agit de vouloir que les cursus continuent de  permettre d'accéder à l'autonomie complète, et même aux monitorats,  sans jamais obliger quelqu'un à plonger à l'air sous les 40m, ce qui est vraisemblablement le cas actuel chez la FFESSM mais pas la FSGT.

     

    • J'aime 1
    • Merci 1
    Link to comment
    Share on other sites

    il y a 9 minutes, McLean a dit :

     sans jamais obliger quelqu'un à plonger à l'air sous les 40m, ce qui est vraisemblablement le cas actuel chez la FFESSM mais pas la FSGT.

     

    Effectivement, il y a moyen d'aller jusqu'au MF1 FFESSM sans jamais dépasser 40m.

    Seul l'examen MF2 FFESSM  comprend deux épreuves à l'air à 50m.

     

    • Merci 1
    Link to comment
    Share on other sites

    et c'est d'ailleurs un problème que soulève Eric Martin dans on mémoire d'instructeur national de 2019.
    https://www.ffessmcif.fr/wp-content/uploads/2020/03/MI_Eric-Martin_Enseignement_40-60m.pdf

    il pose 3 questions : 

    1. Le MF1 est-il un plongeur expérimenté dans la zone 40-60m ?

    2. Le MF1 a-t-il une bonne connaissance des critères d’évaluation propres à cet espace ?

    Est-il formé pour ?

    3. Le MF1 est-il formé au rôle de DP pour l’espace 40-60m qui est le plus à risque ?

    Dans son mémoire, il propose plusieurs pistes d'amélioration sur l'enseignement de la plongée profonde dont le MEPPA qui a été reprise ensuite par le groupe de travail de la CTN : le BEPPA (brevet d'enseignement de la plongée profonde à l'air) permettant à un MF1 d'enseigner jusqu'à 60 (devenant ainsi E4)

    • Merci 3
    Link to comment
    Share on other sites

    il y a 9 minutes, LGF a dit :

     

    Effectivement, il y a moyen d'aller jusqu'au MF1 FFESSM sans jamais dépasser 40m.

    Seul l'examen MF2 FFESSM  comprend deux épreuves à l'air à 50m.

     

    Et ???? est ce un problème ? 

    On m'a toujours expliqué que bon MF1 n'est pas forcément un bon plongeur.... ;)

     

    Je force un peu le trait  .....   hein  pas taper svp.

    L'important pour avoir un bon MF1 c'est qu'il soit très pédagogue (et patient ? )   

    • J'aime 3
    Link to comment
    Share on other sites

    Posted (edited)
    il y a 14 minutes, LGF a dit :

     

    Effectivement, il y a moyen d'aller jusqu'au MF1 FFESSM sans jamais dépasser 40m.

    Seul l'examen MF2 FFESSM  comprend deux épreuves à l'air à 50m.

     

     

    lors de mon stage final MF1, nous avions une plongée prévue à 50m, sans aucun exercice, ce qui nous avait tous surpris. Pourquoi ?

    En fait, les instructeurs souhaitaient s'assurer qu'au moins une fois dans leur vie, les stagiaires MF1 aient plongé au delà de 40m, ce qui n'était pas forcément le cas de tous les stagaiaires à l'entrée du stage.
    Ca vaut ce que ça vaut ... 

    il y a 3 minutes, caolila a dit :

    Et ???? est ce un problème ? 

    On m'a toujours expliqué que bon MF1 n'est pas forcément un bon plongeur.... ;)

     

    Je force un peu le trait  .....   hein  pas taper svp.

    L'important pour avoir un bon MF1 c'est qu'il soit très pédagogue (et patient ? )   

    plonger jusqu'à 60m n'est pas signe de la qualité du plongeur.
     

    Le MF1 est aussi et surtout DP jusqu'à 60m : tant qu'à faire, pour organiser correctement, il faut connaitre un minimum les contraintes. Et pas que théoriquement ...

    Edited by bardass
    • J'aime 1
    • Merci 1
    Link to comment
    Share on other sites

    Posted (edited)
    il y a 23 minutes, bardass a dit :

    plonger jusqu'à 60m n'est pas signe de la qualité du plongeur.

     

    On est tout a fait d'accord c'est pour cela que 

    il y a 23 minutes, bardass a dit :

     

    Je force un peu le trait  .....   hein  pas taper svp

     

    il y a 23 minutes, bardass a dit :

    Le MF1 est aussi et surtout DP jusqu'à 60m : tant qu'à faire, pour organiser correctement, il faut connaitre un minimum les contraintes. Et pas que théoriquement ...

     

    Oui effectivement, mais d'un autre coté si tu es DP dans un coin ou tu as "que" 38 m de fond 

     

     

    Et comme indiqué beaucoup plus haut.... un MF1 qui se respecte et bien il va un peu plus loin pour mieux appréhender ce qu'il va enseigner ...  même en théorie

     

     

    J'ai beaucoup de mal avec le fait que des postulants au MF1 n'aient jamais dépassé les 40--> 50 m

     

    mais bon.... 

    Edited by caolila
    • J'aime 1
    Link to comment
    Share on other sites

    Aaaaah, Dieu le Père...y'en aurait à dire (surtout sur les "vieux", pas "refreshés")

    Pas plus tard que dimanche...hein @jppsonia :tetedure: ?

     

    Quand à la formation de cadre fédé', j'ai encore eu une bonne raison ce week-end pour ne jamais me lancer là-dedans : Un pote prépare le MF1. Sur une plongée d'exercice de formation N4, on lui a imposé de mettre une semi-étanche. Sauf que monsieur n'en a pas. On lui a donc prêté une merde trop grande pour lui (forcément, prévenu la veille pour le lendemain, quasi)...et il s'est gelé toute la plongée.

    Si quelqu'un peu m'expliquer la logique de ça, je suis preneur...

     

    il y a 3 minutes, caolila a dit :

    J'ai beaucoup de mal avec le fait que de postulant au MF1 n'ai jamais dépassé les 40--> 50 m

     

    mais bon.... 

     

    S'il n'y avait que le problème de la profondeur...

     

    • J'aime 1
    • Haha 1
    • Paumé 1
    Link to comment
    Share on other sites

    il y a 5 minutes, val74700 a dit :

    S'il n'y avait que le problème de la profondeur...

     

    Pour les changements il faut y aller petit a petit...   c'est comme avec tout ... 

     

     

    :jesors:

    Link to comment
    Share on other sites

    Create an account or sign in to comment

    You need to be a member in order to leave a comment

    Create an account

    Sign up for a new account in our community. It's easy!

    Register a new account

    Sign in

    Already have an account? Sign in here.

    Sign In Now
     Share


    • Dernières Discussions

    • Similar Topics

      • 114
        Bonjour à tous,   La communauté de ce groupe étant active, je me permets de poster un message sur ce forum en espérant avoir une réponse à mes interrogations.   Je tiens à m’excuser si la problématique a déjà été posée. Dans ce cas, n’hésitez pas à me renvoyer vers le bon post.   Pour donner un peu de contexte, je suis en prépa N2. Si j’ai bien assimilé mon cours, un plongeur N2 pouvant être autonome à 20m, il doit savoir gérer une remontée assisté.   En r
      • 19
        Bonjour à tous,   Je suis novice niveau 1 en plongée avec une 40 aines de plongée à mon actif. J’expose ici un sujet que je trouve particulier et je ne sais pas si la plongée en est la cause, j’ai déjà pris un futur rdv chez un médecin pour confirmation mais j’aimerais avoir peut être des retours à des personnes à qui cela est déjà arrivé ? Suite à une journée classique avec deux plongées « consécutives » (intervalle de 3H entre les deux / 55 min de plongée / 20 mètres maxi / co
      • 17
        Bonjour, suite au message suivant, je vous propose d'ouvrir un nouveau fil     Il n'est pas question pour moi ici d'ouvrir un front polémique, mais bien de confronter des avis de ce qui se pratique en club associatif et / ou en SCA. Pour mémoire, j'ai pratiqué les 2 en tant qu'élève de l'intérieur et bord de mer, avec créneau piscine et en tant que moniteur (y compris en organisation type SCA).   Qu'elle qu'en soit la forme, écrite avec correction, relecture conjo
      • 2
        Bonjour. Je serai au sud d'Hurghada du 4 au 11 juillet, avec ma fille de 20 ans. Je suis plongeur CMAS 3. Ma fille n'a pas de formation et souhaite passer l'open water diver ou le niveau 1 pendant le séjour. Avez-vous des centres francophones à recommander ? Merci d'avance  
      • 21
        Bonjour tout le monde ,  J'ai eu le covid en février cette année , gros mal de gorge et toux sèche. Le problème c'est que je tousse toujours un peu  (quelque fois par jour) même si ce n'est pas douloureux , j'attendais de voir si ca allait passer mais non ... Je vois prochainement mon généraliste pour le certif médical je lui en parlerais, mais je trouve ces contrôles ridicule , limite à ausculter mes tympans et c'est tout ... les médecins fédéraux auront un meilleur point de vue
    ×
    ×
    • Create New...

    Bonjour,

     

    logo.png.c7536bd9e68359a8804d246d311256bd.png

     

    L'ensemble des services de Plongeur.com sont gratuits et c'est grâce à la publicité que vous pouvez en profiter. Or il semble que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

    Si vous aimez le site et que vous voulez pouvoir en profiter longtemps, merci de désactiver votre bloqueur de publicités lorsque vous naviguer sur Plongeur.com.