Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

niveau 2 avant ou après 40 m ?


    Recommended Posts

      

    il y a 31 minutes, caolila a dit :

    Et ???? est ce un problème ? 

    On m'a toujours expliqué que bon MF1 n'est pas forcément un bon plongeur.... ;)

     

     

    C'est la même chose au DE, même probablement plus marqué encore, je dirais au doigt mouillé que de nombreux DE sortant des CREPS n'ont jamais dépassé 40m, et encore pas très souvent.

    Et quasiment aucun OWSI PADI n'a jamais plongé au delà de 40... mais eux ils ne forment pas des plongeurs qui sont censés aller plus profond.

     

    Ce n'est effectivement pas corrélé avec les qualités pédagogiques.

     

    C'est problématique sur deux points à mon avis:

    - comme le dit @bardass pour le rôle de DP dans la zone 40-60.

    - Parce qu'ils vont certifier des N3. Ils vont donc évaluer, à 40m, la capacité de leurs élèves à aller à 60m en autonomie, sans avoir aucune expérience ce cette zone d'évolution.

     

    Pour moi, un formateur devrait avoir l'expérience de ce pour quoi il forme, évalue et certifie.

    • J'aime 6
    • Merci 1
    Link to comment
    Share on other sites

    il y a 10 minutes, val74700 a dit :

    Quand à la formation de cadre fédé', j'ai encore eu une bonne raison ce week-end pour ne jamais me lancer là-dedans : Un pote prépare le MF1. Sur une plongée d'exercice de formation N4, on lui a imposé de mettre une semi-étanche. Sauf que monsieur n'en a pas. On lui a donc prêté une merde trop grande pour lui (forcément, prévenu la veille pour le lendemain, quasi)...et il s'est gelé toute la plongée.

    Si quelqu'un peu m'expliquer la logique de ça, je suis preneur...

     

     

     

    C'est pas la fédé ça, c'est les encadrants de ton pote...

    J'étais en journée péda MF1 avec l'IdF à Beaumont samedi, j'étais en étanche/wing, et j'étais loin d'être le seul, y compris dans les E4/IR qui était là.

    Bref, attention aux amalgames préco de la FFESSM / demandes des instructeurs présent ;) 

    • J'aime 2
    Link to comment
    Share on other sites

    Il y a 5 heures, val74700 a dit :

    J'aurais bien voulu aller à 60 pendant ma formation....sauf que pas de E4 à l'horizon !

    Donc, bien content au final d'avoir eu mon N3 avec un E3 qui s'est limité à 40.

     

    C'est comme le trimix ça...c'est cool dans le principe, et parfois fort compliqué dans la réalité...

    Se que je faisait , je certifiais le P3 et après je le faisais descendre progressivement à 60m pour rester dans les clous , je lui le proposais au début de la formation pour voir s'il était d'accord avec cette façon de faire  sinon pas de formation avec moi . Pour trouver 60 chez nous c'était le lac de Thoune  ou les 4 cantons . C'était ma façon de faire  et surtout pour moi plus sérieux que de les laisser partir sans être accompagner pour les 60.

    Pour le trimix normo j'ai vu des formation validé à 38m à la GDF non mais sérieux ?

    • J'aime 2
    Link to comment
    Share on other sites

    je procède aussi ainsi :

    le lendemain de la certification PA60, nous les emmenons (s'ils sont volontaires ...) dans la zone 50m en autonomie et mode compagnonage. Charge à eux de faire le briefing avec les paramètres de plongée, parcours etc... On corrige s'il y a lieu, comme tout équipier.

    Et pour ceux qui le souhaitent, nous mettons en place un atelier "narcose" avec un test de calcul.
    Là nous sommes borderline : cela peut être vu comme un acte d'enseignement.

    Les plongeur sont informés du test mais ne savent pas à quoi s'attendre.

    En général, un calcul à poser.

    On les filme sous l'eau et on part ensuite en exploration.

    Au retour sur le bateau, on leur demande de nous expliquer ce qu'ils sont vu sous l'eau, de se rémémorer le calcul et on leur refait faire en surface, filmés encore une fois.

    Et on compare l'attitude et le temps mis sous et sur l'eau.
    Cela leur permet de constater leur comportement face à la narcose, très différent d'un plongeur à l'autre.

    • J'aime 1
    • Merci 1
    Link to comment
    Share on other sites

    J'ai également procédé ainsi cet hiver.

    Après validation, descente à 50 m en explo.

    Le N3 devais tout organiser, planifier et briefer.

    Je ne fais plus systématiquement de calcul en test de narcose, mais parfois :

    un test psychomoteur en alternant pouce / doigt - index-nez,

    - le labyrinthe (test de narcose physio-extrem),

    - ou d'autres tirés du même jeu de test,

    - etc.

    Link to comment
    Share on other sites

    Il y a 2 heures, LGF a dit :

      

    - Parce qu'ils vont certifier des N3. Ils vont donc évaluer, à 40m, la capacité de leurs élèves à aller à 60m en autonomie, sans avoir aucune expérience ce cette zone d'évolution.

     

    Pour moi, un formateur devrait avoir l'expérience de ce pour quoi il forme, évalue et certifie.

     

    En ce qui concerne la profondeur, le moniteur FFESSM ne certifie pas que le plongeur N3 est apte à aller à 60m mais que le plongeur est apte à s'étendre sa profondeur d'evolution progressivement jusqu'à 60m sans formation supplémentaire.

     

    Ce qui n'est pas du tout la même chose.

     

    • J'aime 2
    • Merci 2
    Link to comment
    Share on other sites

    Il y a 3 heures, McLean a dit :

     

    En ce qui concerne la profondeur, le moniteur FFESSM ne certifie pas que le plongeur N3 est apte à aller à 60m mais que le plongeur est apte à s'étendre sa profondeur d'evolution progressivement jusqu'à 60m sans formation supplémentaire.

     

    Ce qui n'est pas du tout la même chose.

     


    tout à fait.

    mais pour s’assurer de cette aptitude, encore faut-il avoir les outils pour le faire. 
    et parmi ces outils, que je considère indispensable, il y a l’expérience de cette zone.

    Afin de se projeter à partir d’éléments concrets et non théoriques.

     

    • J'aime 1
    • Merci 1
    Link to comment
    Share on other sites

    Et là on regrette de ne pas demander un pré-requis d'expérience en autonomie au delà de 40m...

     

    Théoriquement un plongeur peut obtenir un permis pour 60m d'un moniteur qui n'y a jamais mis les palmes..

    Que dire si ce moniteur est DP.. sur le donator il te bloque à 40 car en dessous il ne connaît pas ?

     

    Comme pour tout, à force de niveler par le bas...

    • Merci 1
    Link to comment
    Share on other sites

    Il y a 9 heures, whodive a dit :

    Et là on regrette de ne pas demander un pré-requis d'expérience en autonomie au delà de 40m...

     

    Théoriquement un plongeur peut obtenir un permis pour 60m d'un moniteur qui n'y a jamais mis les palmes..

    Que dire si ce moniteur est DP.. sur le donator il te bloque à 40 car en dessous il ne connaît pas ?

     

    Comme pour tout, à force de niveler par le bas...

    Tout à fait c'est du vécu un moniteur qui valide des P3 alors qu'il n'a jamais dépassé les 45m.

    • Paumé 1
    Link to comment
    Share on other sites

    Le 11/05/2022 à 16:50, bardass a dit :


    sauf que c'est au DP d'assumer la responsabilité d'une décision et pas au plongeur.
    Et cela ne change pas grand chose que le plongeur ait été réellement formé à 50m ou non : ce n'est pas les 2 plongées de formation (chez ANMP par exemple) qui change grand chose à l'expérience.
    Je ne suis pas plus partisan d'une période probatoire comme avec le permis de conduire : moins il y a de législation, mieux je me porte.
    Masi dans une responsabilisation du plongeur.

    Pour ma part j'ai eu mon niveau 3 ANMP, pas par choix juste parce que le club où j'étais été ANMP. Quand tu es jeune tu ne te poses pas trop la question ANMP, FFESSM etc ... c'est plus tard lorsque tu reçois ta carte et que tu souhaites plonger dans un club FFESSM que avec ton numéro de licence et bien il ne retrouve rien sur toi .... Alors que me concernant 80% des plongées de mon N3 je les ai faites dans la zone des 40/60m. Ce qui me semble tout à fait logique puisque N3 veut dire autonome 60m. Dans le club où je suis il y a des N3 en fin de formation et une chose est sûr, je préfère faire une croix sur ma plongée que d'aller avec eux au-delà de 40m.... Donc je pense que c'est plus une logique de club, comment peut-on donner un brevet d'automne à quelqu'un pour 1 profondeur qu'il ne connaît pas?! C'est dangereux 

    • J'aime 1
    Link to comment
    Share on other sites

    il y a 47 minutes, Lili83 a dit :

    Pour ma part j'ai eu mon niveau 3 ANMP, pas par choix juste parce que le club où j'étais été ANMP. Quand tu es jeune tu ne te poses pas trop la question ANMP, FFESSM etc ... c'est plus tard lorsque tu reçois ta carte et que tu souhaites plonger dans un club FFESSM que avec ton numéro de licence et bien il ne retrouve rien sur toi .... Alors que me concernant 80% des plongées de mon N3 je les ai faites dans la zone des 40/60m. Ce qui me semble tout à fait logique puisque N3 veut dire autonome 60m. Dans le club où je suis il y a des N3 en fin de formation et une chose est sûr, je préfère faire une croix sur ma plongée que d'aller avec eux au-delà de 40m.... Donc je pense que c'est plus une logique de club, comment peut-on donner un brevet d'automne à quelqu'un pour 1 profondeur qu'il ne connaît pas?! C'est dangereux 

     

    quand tu as passé ton permis de conduire, ton formateur et ton inspecteur t'ont formé puis validé à 110km/h alors que tu n'avais jamais conduit à 130km/h.
    Pourtant, tu es autorisé maintenant à rouler à 130km/h

    • J'aime 2
    Link to comment
    Share on other sites

    il y a une heure, bardass a dit :

     

    quand tu as passé ton permis de conduire, ton formateur et ton inspecteur t'ont formé puis validé à 110km/h alors que tu n'avais jamais conduit à 130km/h.
    Pourtant, tu es autorisé maintenant à rouler à 130km/h

    La comparaison à ses limites, après ton permis de conduire et en tant que jeune conducteur tu sais que tu ne dois pas dépasser les 110 et tu as plusieurs années pour déjà dans un premier temps t'aclimaté à cette vitesse. Hors là avec un N3 ce n'est pas comparable, après avoir reçu sa petite carte rien n'empêche le nouveau N3 nouvellement formé à s'inscrire sur une profonde si ce n'est le bon son bon sens et celui du DP..... 

    Link to comment
    Share on other sites

    Posted (edited)
    Il y a 1 heure, bardass a dit :

    quand tu as passé ton permis de conduire, ton formateur et ton inspecteur t'ont formé puis validé à 110km/h alors que tu n'avais jamais conduit à 130km/h.
    Pourtant, tu es autorisé maintenant à rouler à 130km/h

     

    Non ma formatrice m'as formée jusqu'à 130 km/h, et clairement je m’étais fait engueuler car je cite : "je ne te forme pas a etre avec "A" toute ta carrière, mais a savoir conduire pour toute ta vie" donc roules !
    Danielle, ma monitrice auto ecole (aujourd'hui en repos bien merité)

    Edited by zoreil41
    • J'aime 1
    • Merci 1
    Link to comment
    Share on other sites

    Create an account or sign in to comment

    You need to be a member in order to leave a comment

    Create an account

    Sign up for a new account in our community. It's easy!

    Register a new account

    Sign in

    Already have an account? Sign in here.

    Sign In Now
     Share


    • Dernières Discussions

    • Similar Topics

      • 114
        Bonjour à tous,   La communauté de ce groupe étant active, je me permets de poster un message sur ce forum en espérant avoir une réponse à mes interrogations.   Je tiens à m’excuser si la problématique a déjà été posée. Dans ce cas, n’hésitez pas à me renvoyer vers le bon post.   Pour donner un peu de contexte, je suis en prépa N2. Si j’ai bien assimilé mon cours, un plongeur N2 pouvant être autonome à 20m, il doit savoir gérer une remontée assisté.   En r
      • 19
        Bonjour à tous,   Je suis novice niveau 1 en plongée avec une 40 aines de plongée à mon actif. J’expose ici un sujet que je trouve particulier et je ne sais pas si la plongée en est la cause, j’ai déjà pris un futur rdv chez un médecin pour confirmation mais j’aimerais avoir peut être des retours à des personnes à qui cela est déjà arrivé ? Suite à une journée classique avec deux plongées « consécutives » (intervalle de 3H entre les deux / 55 min de plongée / 20 mètres maxi / co
      • 17
        Bonjour, suite au message suivant, je vous propose d'ouvrir un nouveau fil     Il n'est pas question pour moi ici d'ouvrir un front polémique, mais bien de confronter des avis de ce qui se pratique en club associatif et / ou en SCA. Pour mémoire, j'ai pratiqué les 2 en tant qu'élève de l'intérieur et bord de mer, avec créneau piscine et en tant que moniteur (y compris en organisation type SCA).   Qu'elle qu'en soit la forme, écrite avec correction, relecture conjo
      • 2
        Bonjour. Je serai au sud d'Hurghada du 4 au 11 juillet, avec ma fille de 20 ans. Je suis plongeur CMAS 3. Ma fille n'a pas de formation et souhaite passer l'open water diver ou le niveau 1 pendant le séjour. Avez-vous des centres francophones à recommander ? Merci d'avance  
      • 21
        Bonjour tout le monde ,  J'ai eu le covid en février cette année , gros mal de gorge et toux sèche. Le problème c'est que je tousse toujours un peu  (quelque fois par jour) même si ce n'est pas douloureux , j'attendais de voir si ca allait passer mais non ... Je vois prochainement mon généraliste pour le certif médical je lui en parlerais, mais je trouve ces contrôles ridicule , limite à ausculter mes tympans et c'est tout ... les médecins fédéraux auront un meilleur point de vue
    ×
    ×
    • Create New...

    Bonjour,

     

    logo.png.c7536bd9e68359a8804d246d311256bd.png

     

    L'ensemble des services de Plongeur.com sont gratuits et c'est grâce à la publicité que vous pouvez en profiter. Or il semble que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

    Si vous aimez le site et que vous voulez pouvoir en profiter longtemps, merci de désactiver votre bloqueur de publicités lorsque vous naviguer sur Plongeur.com.