Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Quelle procédure pendant / après une remontée assistée


    Recommended Posts

    Bonjour à tous,

     

    La communauté de ce groupe étant active, je me permets de poster un message sur ce forum en espérant avoir une réponse à mes interrogations.

     

    Je tiens à m’excuser si la problématique a déjà été posée. Dans ce cas, n’hésitez pas à me renvoyer vers le bon post. :)

     

    Pour donner un peu de contexte, je suis en prépa N2. Si j’ai bien assimilé mon cours, un plongeur N2 pouvant être autonome à 20m, il doit savoir gérer une remontée assisté.

     

    En revanche, je suis confus sur les procédures que la palanquée doit suivre (pendant et après) dans le cas de remontée assistée.

     

    Pour être plus parlant, prenons un exemple d’une palanquée de 4 plongeurs composée comme suit:

    • Plongeur #1: Chef de palanquée - Niveau 4
    • Plongeur #2: Niveau 2
    • Plongeur #3: Niveau 2
    • Plongeur #4: Niveau 2

     

    Cette palanquée avait prévu de plongée à 38 mètres pendant 30min et donc de respecter les paliers indiquées dans les Tables MN90:

    • 3min à 6 mètres
    • 24 min à 3 mètres

     

    A environ 18 mètres, Plongeur #2 à une détresse et ai pris en charge par le Plongeur #1 - Chef de palanquée.

     

    Le chef de palanquée notifie la fin de la plongée ainsi que la remontée.

     

    Que se passe-t-il vis à vis de la vitesse de remontée et des paliers?

     

    • Si détresse non-vitale, la palanquée doit elle remonter à une vitesse normale (15m/min) et respecter les paliers?
    • Si détresse vitale, Plongeur#1 et #2 doivent-ils procéder à une remontée rapide et quid du respect des paliers?
      • => Quid également des plongeurs #3 et #4 qui eux sont autonomes à cette profondeur et peuvent remonter à une vitesse normale ainsi que respecter les paliers?
      • Enfin, si le Plongeur #1 remonte sans palier, doit il redescendre dans les 3min à mi profondeur pendant 5 min et faire ses paliers ou bien rester sur le bateau avec le directeur de plongée (en supposant qu’un équipage peut prendre en charge le plongeur #2 à bord).

     

    Merci beaucoup pour vos éclaircissements,

     

    Benoît

    Link to comment
    Share on other sites

    Mon point de vue

     

    il y a 16 minutes, ben81 a dit :

    Cette palanquée avait prévu de plongée à 38 mètres pendant 30min et donc de respecter les paliers indiquées dans les Tables MN90

    Des plongeurs qui plongent aux MN90, ça existe encore ??

     

    il y a 16 minutes, ben81 a dit :

    Si détresse non-vitale, la palanquée doit elle remonter à une vitesse normale (15m/min) et respecter les paliers?

    De nos jours, la vitesse de remontée est plutôt de 10m/min max.

     

    il y a 16 minutes, ben81 a dit :

    Si détresse vitale, Plongeur#1 et #2 doivent-ils procéder à une remontée rapide et quid du respect des paliers?

    Si tu veux avoir 2 plongeurs en détresse plutôt qu'un, c'est une bonne solution.

    Tous les plongeurs respectent les vitesses de remontée et les paliers qu'ils pourraient avoir sur leur ordinateur (en suivant le plus "pénalisant" de la palanquée), à l'exception des "paliers de sécurité".

    Edited by pmk
    Correction
    • J'aime 1
    Link to comment
    Share on other sites

    9 minutes ago, pmk said:

    Mon point de vue

     

    Des plongeurs qui plongent aux MN90, ça existe encore ??

     

    De nos jours, la vitesse de remontée est plutôt de 10m/min max.

     

    Si tu veux avoir 2 plongeurs en détresse plutôt qu'un, c'est une bonne solution.

    Tous les plongeurs respectent les vitesses de remontée et les paliers qu'ils pourraient avoir sur leur ordinateur (en suivant le plus "pénalisant" de la palanquée), à l'exception des "paliers de sécurité".

    Merci pour ton retour.

     

     J'ai pris les tables MN90 par simplicité afin d'avoir des suggestions de plongées avec paliers. L'objectifs étant de connaitre la procedure à suivre concernant la remontée et les paliers:

     

    --

     

    Que se passe-t-il vis à vis de la vitesse de remontée et des paliers?

     

    • Si détresse non-vitale, la palanquée doit elle remonter à une vitesse normale (10m/min ;) ) et respecter les paliers?
    • Si détresse vitale, Plongeur#1 et #2 doivent-ils procéder à une remontée rapide et quid du respect des paliers?
      • => Quid également des plongeurs #3 et #4 qui eux sont autonomes à cette profondeur et peuvent remonter à une vitesse normale ainsi que respecter les paliers?
      • Enfin, si le Plongeur #1 remonte sans palier, doit il redescendre dans les 3min à mi profondeur pendant 5 min et faire ses paliers ou bien rester sur le bateau avec le directeur de plongée (en supposant qu’un équipage peut prendre en charge le plongeur #2 à bord).

     

    Benoît

    Link to comment
    Share on other sites

    il y a 4 minutes, ben81 a dit :

    Si détresse vitale, Plongeur#1 et #2 doivent-ils procéder à une remontée rapide et quid du respect des paliers?

    Relis la fin de ma réponse précédente :

    il y a 20 minutes, pmk a dit :

    Tous les plongeurs respectent les vitesses de remontée et les paliers qu'ils pourraient avoir sur leur ordinateur (en suivant le plus "pénalisant" de la palanquée), à l'exception des "paliers de sécurité".

     

    Le principe de la palanquée, c'est que tous les plongeurs restent ensemble de l'immersion à la sortie.

    • J'aime 1
    Link to comment
    Share on other sites

    il y a 59 minutes, pmk a dit :

    Le principe de la palanquée, c'est que tous les plongeurs restent ensemble de l'immersion à la sortie.

     

     

    Oui ok, mais en étant a 4   si deux N2 (on ne parle pas de N1) sont en état de faire leur petit palier sous leur para .... je dirais qu'ils doivent le faire. 2 plongeurs  ayant shunter les paliers c'est largement suffisant (trop)

     

    Après chaque situation est différente mais la sécu surface/bateau doit pouvoir prendre le relais histoire de ne pas laisser les 2 N2 completement seul...   

     

    La théorie c'est bien, la réalité est tout autre.

    Link to comment
    Share on other sites

    il y a 26 minutes, caolila a dit :

    2 plongeurs  ayant shunter les paliers c'est largement suffisant (trop)

    Qu'est-ce que tu ne comprends pas dans "Tous les plongeurs respectent les vitesses de remontée et les paliers qu'ils pourraient avoir " ?

    • Merci 1
    Link to comment
    Share on other sites

    Il y a 1 heure, ben81 a dit :

    Merci pour ton retour.

     

     J'ai pris les tables MN90 par simplicité afin d'avoir des suggestions de plongées avec paliers. L'objectifs étant de connaitre la procedure à suivre concernant la remontée et les paliers:

     

    --

     

    Que se passe-t-il vis à vis de la vitesse de remontée et des paliers?

     

    • Si détresse non-vitale, la palanquée doit elle remonter à une vitesse normale (10m/min ;) ) et respecter les paliers?
    • Si détresse vitale, Plongeur#1 et #2 doivent-ils procéder à une remontée rapide et quid du respect des paliers?
      • => Quid également des plongeurs #3 et #4 qui eux sont autonomes à cette profondeur et peuvent remonter à une vitesse normale ainsi que respecter les paliers?
      • Enfin, si le Plongeur #1 remonte sans palier, doit il redescendre dans les 3min à mi profondeur pendant 5 min et faire ses paliers ou bien rester sur le bateau avec le directeur de plongée (en supposant qu’un équipage peut prendre en charge le plongeur #2 à bord).

     

    Benoît

    un peu comme mes binomes

    (je passe sur le fait que, pour 30 minutes à 38 m, il en faut, du gaz (et beaucoup )

    je vais te le prendre un peu plus loin ;

    pour toi, la solution, en cas de problème, c'est la surface.

     

    Pour moi, à la surface, tu passes à la caisse ! donc, tu paies les erreurs d'en dessous.

    un petit rappel ou une idée en passant : les copains qui ne feront pas leurs paliers doivent être mis sous oxy.

    combien de bateaux ont de quoi donner de l'oxy à 4 plongeurs ?

    je continue à peine : ce sont les secours et particulièrement le médecin qui décident de l’arrêt de l'oxy (donc, on ne joue pas à échanger les masques) ; il en faudra de l'oxy pour patienter.

    et, coté patience, à ton avis, entre la détresse vitale (laquelle ?) et l'arrivée à l’hôpital, combien d'heures ???

     

    en résumé, si détresse vitale (je pense, par exemple, à un OAP (coucou, la belle, si tu lis ces lignes...)) évidemment, c'est impossible de tenir le palier.

    En France métropolitaine, on ne conseille pas la ré-immersion pour le binôme qui a shunté le palier.

     

    par contre, pour les deux autres, ils ont aussi le droit de remonter à la bonne vitesse (10 m minute, maxi) et de faire leurs paliers sous parachute.

    Ce n'est pas la peine, alors qu'ils vont bien, de les mettre en vrac en violant leurs paliers, en les obligeant à un passage au caisson et à prendre un risque d'accident (avec sequelles).

     

    donc, en gros, le risque vital, là, c'est le guide de palanquée qui l'apprécie. Et vous, vous avez aussi votre libre arbitre (n'allez pas au caisson, rien ne presse dans votre cas , laissez l'oxy pour la palanquée qui doit sortir)

    • J'aime 1
    • Merci 2
    Link to comment
    Share on other sites

    Il y a 2 heures, ben81 a dit :

    Pour être plus parlant, prenons un exemple d’une palanquée de 4 plongeurs composée comme suit:

    • Plongeur #1: Chef de palanquée - Niveau 4
    • Plongeur #2: Niveau 2
    • Plongeur #3: Niveau 2
    • Plongeur #4: Niveau 2

     

    Cette palanquée avait prévu de plongée à 38 mètres pendant 30min et donc de respecter les paliers indiquées dans les Tables MN90:

    • 3min à 6 mètres
    • 24 min à 3 mètres

    c'est deja une grosse erreur d'encadrer des PE sur une plongée avec une si grosse DTR (30min)

     

    Pour le reste, assistance ou pas, il faut respecter les vitesses et paliers.

    Il y a 2 heures, ben81 a dit :

    Quid également des plongeurs #3 et #4 qui eux sont autonomes à cette profondeur et peuvent remonter à une vitesse normale ainsi que respecter les paliers?

    depuis quand deux N2 sont autonomes à 38m ?

     

    Pour finir, je pense qu'il vaut mieux laisser tomber les scénarios  catastrophes sachant qu'en réalité c'est le terrain et les événements qui commandent, et que la réaction des uns et des autres n'est pas prévisible dans de tel cas.

     

     

    • J'aime 2
    • Merci 1
    Link to comment
    Share on other sites

    il y a 4 minutes, whodive a dit :

    Pour finir, je pense qu'il vaut mieux laisser tomber les scénarios  catastrophes sachant qu'en réalité c'est le terrain et les événements qui commandent, et que la réaction des uns et des autres n'est pas prévisible dans de tel cas.

     

    Pour une fois nous sommes d'accord ;)

     

    Il y a 1 heure, caolila a dit :

    La théorie c'est bien, la réalité est tout autre.

     

     

    🍻

    Link to comment
    Share on other sites

    Posted (edited)
    12 minutes ago, whodive said:

    c'est deja une grosse erreur d'encadrer des PE sur une plongée avec une si grosse DTR (30min)

     


    c’était pour prendre un exemple avec des paliers. L’objectif n’est pas de commenter si c’est réaliste / secure ou pas…

     

    12 minutes ago, whodive said:

    Pour le reste, assistance ou pas, il faut respecter les vitesses et paliers.

    depuis quand deux N2 sont autonomes à 38m ?


    merci. C’est la réponse à mes questions. 
     

    donc en résumé, quelque soit la nature de la détresse, on respecte les temps de remontée 10m/min ainsi que les paliers. 
     

    Et tant pis pour le plongeur #2! ;)

     

    12 minutes ago, whodive said:

    depuis quand deux N2 sont autonomes à 38m ?

     
    Ils sont autonomes a 18m (cf mon exemple au moment où le Plongeur #2 a une détresse.)

    Edited by ben81
    Link to comment
    Share on other sites

    il y a 2 minutes, ben81 a dit :

    Et tant pis pour le plongeur #2! ;)

    Dans la théorie, oui. On fait ce qu'il faut pour le sauver sans mettre les autres en danger (d'où ma remarque "si tu veux avoir 2 plongeurs en détresse...")

     

    Dans la réalité, tu feras en fonction de la situation et de ce qui te semble préférable sur le moment, de l'affect,...

    Tu ne réagiras sans doute pas de la même manière si c'est ton conjoint, ton enfant ou un parfait inconnu rencontré juste avant la plongée.

    • Merci 1
    Link to comment
    Share on other sites

    il y a 44 minutes, ben81 a dit :

    donc en résumé, quelque soit la nature de la détresse, on respecte les temps de remontée 10m/min ainsi que les paliers. 
     

    Et tant pis pour le plongeur #2! ;)

    Tu peux être ironique mais rien que le choix de ton exemple on comprend que tu n'es que dans la théorie et tu demande une réponse qui conviendrait à la réalité.

    Christophe à parfaitement répondu.

     

    La première chose à faire et d éviter le sur accident.

    Donc le maximum de personnes doivent remonter en respectant les paliers et les vitesses.

    Concernant l'assistant et l'assisté, tout repose sur l'assistant. A lui de faire comme il peut et au mieux.

    • J'aime 1
    • Merci 1
    Link to comment
    Share on other sites

    Il y a 7 heures, ben81 a dit :


    c’était pour prendre un exemple avec des paliers. L’objectif n’est pas de commenter si c’est réaliste / secure ou pas…

     


    merci. C’est la réponse à mes questions. 
     

    donc en résumé, quelque soit la nature de la détresse, on respecte les temps de remontée 10m/min ainsi que les paliers. 
     

    Et tant pis pour le plongeur #2! ;)

     

     
    Ils sont autonomes a 18m (cf mon exemple au moment où le Plongeur #2 a une détresse.)

    le truc de vieux pratiquant, c'est que si tu crames 3minutes à 3 mètres, avec un ordi, ce n'est pas la même chose que de cramer 30 minutes.

    donc, le (réalisme du) thème est important (tout est important quand tu as des décisions à prendre, des choix à faire)

     

    tant pis pour le numéro 2 ?

    toi, tu as loupé un truc !

    le sauveteur ne doit pas se mettre en péril, en danger, pour tenter de sauver quelqu'un..

    parce que, tu es en encore à te dire que si le moniteur remonte en une minute sur le bateau le numéro 2, ça sera mieux ?

    le sauveteur aura fait une déco explosive et aura mis en danger sa vie pour ...... parfois remonter un cadavre (si tu explores le forum, tu trouveras des exemples de binômes remontés morts à la surface). Ensuite, la prise en charge éventuelle sur le bateau n'a pas encore sorti d'affaire la victime (mais, pour les 3 autres, la situation est tendue)

     

    quant aux autres, qui seraient autonomes à partir de 18 m, à quelle vitesse sont ils remontés du fond à 18 m ?

     

    tu es dans un schéma "noir/blanc".... alors qu'il y a plein de variables

    Link to comment
    Share on other sites

    Il y a 10 heures, ben81 a dit :

    Ils sont autonomes a 18m (cf mon exemple au moment où le Plongeur #2 a une détresse.)

    négatif, sur le papier ils sont encadrés pour la plongée

     

    Link to comment
    Share on other sites

    Il y a 14 heures, ben81 a dit :

    Pour donner un peu de contexte, je suis en prépa N2. Si j’ai bien assimilé mon cours, un plongeur N2 pouvant être autonome à 20m, il doit savoir gérer une remontée assisté.

     

    En revanche, je suis confus sur les procédures que la palanquée doit suivre (pendant et après) dans le cas de remontée assistée.

    Apparemment tu ne l'as pas bien assimilé justement :

    Un plongeur N2 est autonome à 20 mètres, donc faire une remontée assistée de 40, tu n'auras pas à faire.

    Si tu es plus bas, c'est que tu es encadré, et je doute qu'un guide de palanqué balade trois N2 à 40 pendant 30 minutes ! Ca, c'est déjà une plongée bien "engagée", que déjà peu de gens font dans la vraie vie sans au moins un bi sur le dos et une ou deux déco' donc.

    Par exemple par chez moi, il y a l'épave de France, qui est à cette profondeur. T'as pas une structure qui te laisse plus de 12, aller, grand max' 15 minutes de temps fond pour des plongeurs loisir.

    On y fait 30 minutes en recycleur ou bi au nitrox +déco' surox", sinon personne ne te laisse y aller aussi longtemps.

    Surtout que, comme le souligne @christophe, y'a peu de chance que tu es le gaz suffisant pour le faire en sécurité.

    Avec une conso' de 18 l/min, il te faut un 20 litres à 200 bars pour ne serait-ce que sortir. Et là, c'est sans prendre en compte les éventuels problèmes. Juste pour toi quand tout va bien.

     

    Donc tu te fais des noeuds au cerveau pour rien là 😉.

    Attends un peu pour te poser ce genre de question...profite pour l'instant de plonger sans trop avoir à te les poser justement :D.

     

    • J'aime 5
    • Haha 1
    Link to comment
    Share on other sites

    Create an account or sign in to comment

    You need to be a member in order to leave a comment

    Create an account

    Sign up for a new account in our community. It's easy!

    Register a new account

    Sign in

    Already have an account? Sign in here.

    Sign In Now
     Share


    • Dernières Discussions

    • Similar Topics

      • 4
        Bonjour.   Je n'arrive pas à retrouver le sujet où ça parlait de "remontée assistée" lorsque le plongeur-secouru est en sidemount. Je suis quasi sûr d'avoir vu ce sujet abordé, à moins que je ne confonde de forum. Mais j'ai la croyance que mes deux questions sont plus précises que ce que j'avais lu.   Lors d'une RA, si on souhaite avoir le plongeur-secouru les yeux dans les yeux, et le maintenir avec les jambes ... 1) ... est-ce que les bouteilles sur le côté sont gênant
      • 0
        https://www.lefigaro.fr/voyages/vietnam-ce-spot-de-plongee-celebre-bannit-les-baigneurs-pour-proteger-le-corail-20220628   "Restreindre le tourisme pour protéger la nature. C'est le choix que vient de faire le Vietnam en interdisant la baignade dans l'île de Hon Mun. Un moyen de ranimer le récif corallien très endommagé par endroits..."
      • 3
        Salut à tous,   J'ai déjà posté ce message au bar d'en face, je recommence ici, en le précisant :   Quelqu'un connaîtrait-il une entreprise, basée sur le Sud-Ouest (préférence 31, 82, 47) capable de faire des retouches sur une combinaison humide ? Il s'agirait de raccourcir un peu bras et jambes.   J'ai déjà des adresses, mais trop éloignées par rapport à ma demande, or dans les semaines qui viennent, je ne vais pas pouvoir me déplacer si facilement et comme il s'ag
      • 32
        Bonjour,   J'ai déjà passé beaucoup de temps à parcourir ce forum, car je souhaite remplacer mon action cam., entrée de gamme (moins de 150 tout compris avec caisson étanche 40m) par du matériel plus cossu. En effet j'ai été déçu par ce matériel lors de mon dernier séjour. Néanmoins, il m'a déjà bien rendu service.   J'ai donc retenu gopro, paralenz, ... mais du mal à faire un choix au final.   Je ne suis pas un spécialiste de la photo/films, je ne souhaite pas l'êt
      • 2
        Bonjour je plonge depuis quelques temps en combi étanche néoprène ( blizard d'aqualung et everdry de scuba). Cette dernière viens de lacher au niveau de la fermeture au bout d'un an et demi et 100 plongées, celle d'avant avait fait 250 plongées. Cà me parait un peu court au vu de l'investissement.   Je regarde donc vers les toiles trilam et vais à la pêche aux infos.   Je suis tombé sur la Santi Espace. Quelle est la fiabilité, entretien entre un zip métal et p
    ×
    ×
    • Create New...

    Bonjour,

     

    logo.png.c7536bd9e68359a8804d246d311256bd.png

     

    L'ensemble des services de Plongeur.com sont gratuits et c'est grâce à la publicité que vous pouvez en profiter. Or il semble que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

    Si vous aimez le site et que vous voulez pouvoir en profiter longtemps, merci de désactiver votre bloqueur de publicités lorsque vous naviguer sur Plongeur.com.