Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Quelle procédure pendant / après une remontée assistée


    Recommended Posts

    Il y a 20 heures, ben81 a dit :

    Que se passe-t-il vis à vis de la vitesse de remontée et des paliers?

     

    • Si détresse non-vitale, la palanquée doit elle remonter à une vitesse normale (15m/min) et respecter les paliers?
    • Si détresse vitale, Plongeur#1 et #2 doivent-ils procéder à une remontée rapide et quid du respect des paliers?
      • => Quid également des plongeurs #3 et #4 qui eux sont autonomes à cette profondeur et peuvent remonter à une vitesse normale ainsi que respecter les paliers?
      • Enfin, si le Plongeur #1 remonte sans palier, doit il redescendre dans les 3min à mi profondeur pendant 5 min et faire ses paliers ou bien rester sur le bateau avec le directeur de plongée (en supposant qu’un équipage peut prendre en charge le plongeur #2 à bord).

     

    Merci beaucoup pour vos éclaircissements,

     

    Bienvenue parmi nous @ben81 :biere:

     

    Au delà de l'exemple imaginaire que tu as proposé, je lis ta question sur l'attitude à avoir en cas de problème au fond dans la palanquée.

     

    la première réponse de tous ceux qui l'ont réellement vécu est simple: on fait ce qu'on peut sur le moment et on improvise parce que chaque situation est unique.

    Il n'y a plus aucune notion de règlement ou de bonnes pratiques qui tienne quand tout part en couille.

     

    Quelle que soit la situation on peut imaginer plusieurs scénarios avec tout un tas de variantes, aucun n'est à privilégier systématiquement ou à jeter à la poubelle d'office:

     

    scénario 1) tout le monde remonte directement en surface à vitesse plus ou moins contrôlée.

    • Solution évidente si l'accès à la surface est libre et sans palier obligatoire.
    • Si la détresse de l'assisté est modérée, ça ne se passe pas trop mal.
    • Si la remontée est rapide avec des débutants, le risque est la surpression pulmonaire. La solution est d'essayer de ralentir la remontée (plutôt à la vitesse recommandée par les ordinateurs)
    • Si la palanquée avait du palier obligatoire, la recommandation va être de mettre tout le monde sous oxygène et de contacter les secours pour qu'ils décident de l'opportunité d'une évacuation vers le caisson le plus proche. Inconvénient: on crée 4 accidentés là où il n'y en avait qu'un au départ et il est rare qu'on bateau soit équipés pour mettre plus d'une personne sous oxygène.
    • si l'assisté est en détresse vitale, c'est la solution qui donnera le plus de chances de le sauver, si c'est encore possible. Les chances de le sauver valent elles la prise de risque des autres? Chacun sa réponse: en secourisme la règle de base est de ne pas générer de sur accident.

    Scénario 2) Tout le monde remonte à la vitesse des ordinateurs et fait les paliers obligatoires avant de sortir.

    • Moins de risque de sur accident, les plongeurs en bonne santé le restent.
    • L'état de l'assisté peut s'aggraver durant la remontée ou s'il est en arrêt cardio-respiratoire, les chances de réanimation diminuent avec le délai supplémentaire (Note: les chances de survie sont déjà très compromises en cas d'arrêt cardio-respiratoire au cours d'une plongée).
    • Comme dit au-dessus, l'aspect émotionnel peut prendre le pas sur la sécurité, surtout si c'est un proche.
    • Faire des paliers avec une personne en mauvais état ou "morte" dans les bras est difficile à tout point de vue.

    Autres scénarios:

    • du fond ou en arrivant au palier, envoyer la victime (consciente ou inconsciente) seule en surface (par exemple en gonflant son gilet) et laisser le support de surface le repérer (parachute par exemple) et le prendre en charge pendant que la palanquée fait les paliers (Note: faire ses paliers en imaginant une personne morte ou très mal en point en surface est difficile).
    • une personne remonte en surface avec la victime, alerte le support surface pour qu'il prenne en charge la victime, et redescend faire ses paliers aussitôt que possible (note: les 3 minutes décrites dans le mode d'emploi des tables MN90 ne sont ni une garantie d'absence de problème ni une limite absolue).
    • une personne remontée l'accidenté en surface pendant que l'une ou les autres suivent leurs ordinateurs. Si les personnes qui remontent seules sont peu expérimentées, le risque de panique et de sur accident est loin d'être nul. Sinon on retrouve les avantages et inconvénients des autres scénarios.

     

    Réfléchir à ces possibilités au sec et à tête reposée peut être formateur.

    Pour le reste chacun fera comme il pourra sur le moment.

     

     

    • J'aime 2
    • Merci 3
    Link to comment
    Share on other sites

    Bon après des N2 en PA20, avec 20 minutes de paliers, on va pas s'mentir, ça n'courent pas les rues 🤪.

    Sinon perso' j'ai déjà vécu la remontée assistée d'une plongeuse plus ou moins inconsciente de 40 mètres, lors d'une plongée où nous étions PE40.

    Le E3 a commencé à remonter à une vitesse indécente (de mémoire, dans les 27-30 m/min). Mon ordi' c'est mis à biper comme un camion de pompier.

    J'ai donc pris la décision, seul, de me désolidariser et de remonter à la bonne vitesse, une dizaine de mètres par minute.

    Petite précision...c'était une plongée de nuit :D.

    Autant dire que le E3 en question n'a pas du tout apprécié que je ne remonte pas avec eux.

    Perso', ma peau avant tout, donc je ne regrette absolument pas mon choix, même si ça lui a  causé une belle frayeur.

    Ah...et personne n'est parti au caisson.

    • J'aime 2
    Link to comment
    Share on other sites

    Il y a 1 heure, val74700 a dit :

    Autant dire que le E3 en question n'a pas du tout apprécié que je ne remonte pas avec eux.


    Si tu es remonté à la bonne vitesse en ayant lancé ton parachute pour indiquer ta manœuvre à ceux en surface, je ne vois pas le problème.

    Link to comment
    Share on other sites

    il y a 1 minute, Julaye a dit :


    Si tu es remonté à la bonne vitesse en ayant lancé ton parachute pour indiquer ta manœuvre à ceux en surface, je ne vois pas le problème.

    perte de vue d'une personne moins qualifiée dont tu as la responsabilité... (et tu peux avoir le doute qu'elle reagisse correctement)

    les emmerdes qui volent en escadrille...

     

    j'aurai fait comme Val, mais, pour le moniteur, je peux comprendre, meme si je ne suis pas d'accord

    • J'aime 1
    Link to comment
    Share on other sites

    il y a 16 minutes, christophe 38 a dit :

    j'aurai fait comme Val, mais, pour le moniteur, je peux comprendre, meme si je ne suis pas d'accord

     

    :+1:

     

    J'avoue que en tant que guide tu paumes (ou si il se casse volontairement) un encadré.... ben c'est un bon coup de flip.... surtout si le gars ne remonte pas mais fait sa vie et sort 150 m plus loin et que toi tu cherches et tu cherches en faisant des A/R entre la surface et 5 à 10 m d'eau ......

     

     

    Mauvais souvenir... :( 

    Link to comment
    Share on other sites

    il y a 29 minutes, Julaye a dit :


    Si tu es remonté à la bonne vitesse en ayant lancé ton parachute pour indiquer ta manœuvre à ceux en surface, je ne vois pas le problème.

    et, quand je parle d'emmerdes qui volent en escadrille, tu vois que le moniteur est intervenu sur une plongée à 40... de nuit

    la narcose, le stress, la désorientation, toussa...

     

    (et, pour parler de nuit, Arnaud Niel, qui n'était pas encore à la retraite, nous avait proposé une plongée de nuit sur l'avant du Togo au trimix. Pas d'originalité : nous devions rester sur le pont, pas aller au sable, pas rentrer dans l'épave avec un run time court ; il avait fait une exception pour l'équipe de la W2, parce qu'il avait arreté les plongées de nuit sur épave... mais, comme nous étions tous trimix et que le pont est vers 45-47, de mémoire. Une plongée rare, exceptionnelle)

     

    sinon, pour en avoir fait quelques unes, l'idée générale, c'est d'éviter les paliers, la narcose, favoriser une sortie de l'eau sans délai (je me repete, sans palier). Donc, là, l'encadrant de Val a peut etre eu peur de cumuler les handicaps apres coup).

    et, en lac sombre, meme de nuit, l'éclairage ne porte pas des masses (pour signaler qu'on est là, que tout va bien..) d'où son stress (et, comme nous sommes nombreux à ne pas vouloir reconnaitre qu'on a merdé, il a peut etre préféré en vouloir à Val plutot que de remettre son choix en cause)

    Edited by christophe 38
    Link to comment
    Share on other sites

    3 hours ago, val74700 said:

    J'ai donc pris la décision, seul, de me désolidariser et de remonter à la bonne vitesse, une dizaine de mètres par minute.

    image.thumb.png.3bcebaf018daa9635475372a6e27360b.png

    Il n'y a pas de bonne vitesse de remontée. Il y a celle préconisée par tes moyens de désaturation.

     

    Les plongeurs ont plutôt la (mauvaise) habitude de remonter trop lentement bien en dessous de 10m/min qui a pour conséquence d'augmenter la DTR lorsque la plongée est profonde. D'autre part quand l'ordi à 10m/min bipe c'est que tu as dépassé 10m/min, peut-être 10,5 et ta vitesse de remonté sera plutôt à 8 ou 9, pour que ça ne bipe pas. A l'inverse une (relative)  grande vitesse de 40m à 30m mais récupérée ensuite en ne dépassant pas 18m/min (c'est la vitesse de remonté des tables MN90), ne va pas entrainer un accident à coup sûr. Dans ton exemple si tu es resté à 10m/min et que le E3 était en moyenne à 20  sur la remonté vous aviez une petite vingtaine de m d'écart.

    Edited by abcabc
    spelling
    Link to comment
    Share on other sites

    il y a 21 minutes, abcabc a dit :

    image.thumb.png.3bcebaf018daa9635475372a6e27360b.png

    Il n'y a pas de bonne vitesse de remontée. Il y a celle préconisée par tes moyens de désaturation.

     

    Les plongeurs ont plutôt la (mauvaise) habitude de remonter trop lentement bien en dessous de 10m/min qui a pour conséquence d'augmenter la DTR lorsque la plongée est profonde. D'autre part quand l'ordi à 10m/min bipe c'est que tu as dépassé 10m/min, peut-être 10,5 et ta vitesse de remonté sera plutôt à 8 ou 9, pour que ça ne bipe pas. A l'inverse une (relative)  grande vitesse de 40m à 30m mais récupérée ensuite en ne dépassant pas 18m/min (c'est la vitesse de remonté des tables MN90), ne va pas entrainer un accident à coup sûr. Dans ton exemple si tu es resté à 10m/min et que le E3 était en moyenne à 20  sur la remonté vous aviez une petite vingtaine de m d'écart.

     

    Il est intéressant de comparer les vitesses préconisées dans la notice de l'Aladin Pro, dont tu montres un extrait, avec celles indiquées dans la notice du successeur du successeur du successeur de son successeur (ouf !), le Galiléo G2 🙂

     

    296400151_VitesseG2.thumb.jpg.3e79accddf26318c6e306cde4d87f502.jpg

    Link to comment
    Share on other sites

    Oui, il y a une tendance à remonter de plus en plus lentement, je ne pense pas que cela ait eu pour conséquence de diminuer les accidents de désaturation et il faudra que cela s'arrête.

    Penser qu'au delà de 10m/min le plongeur est en grand danger  aurait eu des conséquences néfastes pour les plongeurs des années 80.

     

    Voir ici sur un autre post :

    image.png

     

    la vitesse de remonté est de 7m/min

     

    Edited by abcabc
    Link to comment
    Share on other sites

    il y a 28 minutes, abcabc a dit :

    image.thumb.png.3bcebaf018daa9635475372a6e27360b.png

    Il n'y a pas de bonne vitesse de remontée. Il y a celle préconisée par tes moyens de désaturation.

     

    Les plongeurs ont plutôt la (mauvaise) habitude de remonter trop lentement bien en dessous de 10m/min qui a pour conséquence d'augmenter la DTR lorsque la plongée est profonde. D'autre part quand l'ordi à 10m/min bipe c'est que tu as dépassé 10m/min, peut-être 10,5 et ta vitesse de remonté sera plutôt à 8 ou 9, pour que ça ne bipe pas. A l'inverse une (relative)  grande vitesse de 40m à 30m mais récupérée ensuite en ne dépassant pas 18m/min (c'est la vitesse de remonté des tables MN90), ne va pas entrainer un accident à coup sûr. Dans ton exemple si tu es resté à 10m/min et que le E3 était en moyenne à 20  sur la remonté vous aviez une petite vingtaine de m d'écart.

     

    Je te remercie de ton intervention.

    Toutefois, sache que cet incident m'est arrivé il y a un bail. Ca fait un moment (en nombre de plongée,  finalement pas tant que ça en années) que je ne suis plus PE40 (plutôt PA70 en réalité).

    Depuis, j'ai "un peu" évolué dans mes connaissances de la plongée.

    Perso', je "pilote" ma remontée avec la DTR, la DTR@+5 et les GF99.

    Et vitesse de remontée à 9-10 m/min. C'est mieux de prendre de bonnes habitudes, pour quand je rajoute de l'hélium dans mon gaz.

     

    Et, dernière petite remarque : Vingt mètres d'écart sur une remontée de quarante, ben...ça fait quand même la moité.

     

    Link to comment
    Share on other sites

    Ouah, la religion des paliers! À croire que la survie des plongeurs dépends ou non des paliers réalisés. 

    Je lis vraiment n'importe quoi sur ce fil. L'importance des paliers est très relative!

     

    Une table, ou un ordinateur donne un palier pour que le risque d'accident diminue sous un certain seuil, par exemple 1/50000. Si tu loupes une minute de palier, tu as un risque de 1/45000 donc ça ne change pas grand chose...... Si tu loupes un 1/4 d'heure ça devient plus sérieux,  du genre 1 risque sur 500.

    Comprenez bien, sur 500 plongeurs qui vont zapper un quart d'heure de palier, un seul fera un ADD! 

    Sans dire qu'aujourd'hui, on se remet dans l'immense majorité des cas bien d'un ADD bien traité.

    Compares ça à la situation du binôme en détresse pour choisir la bonne attitude!

     

    Dernière chose, un plongeur qui s'hydraterait bien avant chaque plongée mais zapperai systématiquement 10 minutes de palier, a moins de chance de faire un ADD qu'un plongeur qui suit aveuglément son ordi mais oublie de boire avant une plongée!

     

    Urgence vitale= on ne fait pas les paliers, on remonte (18m/min puis 15m/min, pour finir à 6m/min) pour sauver la victime, tous ensemble, on boit tous 1L d'eau, on respire de l'O2 si on peut et on file tous au caisson, bien sûr!!!!

     

    Il y a 5 heures, whodive a dit :

    le mec qui me fera faire surface en shuntant mes paliers n'est pas encore né ! surtout quand t'en as pour 20min...

    Avant de plonger avec toi, j'aimerai que tu me précise ce que tu fais si je fais un malaise au fond...

    Le 14/06/2022 à 15:39, ben81 a dit :

     

    donc en résumé, quelque soit la nature de la détresse, on respecte les temps de remontée 10m/min ainsi que les paliers. 
     

    Et tant pis pour le plongeur #2! ;)

     

    Non, non, et non!

    Edited by alofi
    • Haha 2
    Link to comment
    Share on other sites

    il y a 19 minutes, abcabc a dit :

    Voir ici sur un autre post :

    image.png

     

    la vitesse de remonté est de 7m/min

     

     

    Tu as pris le mauvais exemple: c'est une plongée trimix en recycleur. On est sages sur les vitesses de remontée avec l'hélium.

    • Haha 1
    Link to comment
    Share on other sites

    Create an account or sign in to comment

    You need to be a member in order to leave a comment

    Create an account

    Sign up for a new account in our community. It's easy!

    Register a new account

    Sign in

    Already have an account? Sign in here.

    Sign In Now
     Share


    • Dernières Discussions

    • Similar Topics

      • 45
        Depuis quelques jours, les températures de l'eau atteignent 28 à 30 °C le long de la côte méditerranéenne, soit un niveau record de 5 °C au-dessus des moyennes de saison. https://www.futura-sciences.com/planete/actualites/meteorologie-mer-mediterranee-surchauffe-ce-nest-pas-bonne-nouvelle-99866/      
      • 4
        Bonjour,       Je m'interroge : comment sécuriser la zone de gonflage ? Pendant que je gonfle, j'ai mes 4 blocs debout devant ma rampe et je me suis dit : "Que se passerait-il si un bloc décide de tomber ? " Il va arracher le flexible de gonflage, risque de faire tomber les autres blocs, faire des dégats au niveau de la rampe.... bref, il peut se passer plein de choses.      Comment faire pour empecher les blocs de tomber sans pour autant que cela gène la manipulati
      • 22
        Bonjour à tous,   Je suis novice niveau 1 en plongée avec une 40 aines de plongée à mon actif. J’expose ici un sujet que je trouve particulier et je ne sais pas si la plongée en est la cause, j’ai déjà pris un futur rdv chez un médecin pour confirmation mais j’aimerais avoir peut être des retours à des personnes à qui cela est déjà arrivé ? Suite à une journée classique avec deux plongées « consécutives » (intervalle de 3H entre les deux / 55 min de plongée / 20 mètres maxi / co
      • 8
        Bonjour à tous, J’ai un problème avec ma stab Beuchat Masterlift Voyager, achetés il y a une douzaine d’années mais qui a peu plongé et qui a toujours été très bien entretenue.  Le dos de la stab supportant la bouteille est attaché au gilet par une couture qui s’est partiellement déchirée (voir la photo). J’aurais donc bien voulu faire recoudre cette partie, mais les revendeurs m’ont dit qu’il fallait aller chez le fabricant, et Beuchat m’a dit qu’ils ne réparent pas les problèmes de cout
      • 11
        Alors que nous sortons d'une pause de 2 ans dans les voyages, la durabilité est-elle toujours à l'ordre du jour ? Reef-World a demandé à plus de 2 400 plongeurs et la réponse était limpide, avec quelques surprises en cours de route.   L'article en anglais : https://reef-world.org/blog/sustainability-report   L'article en français : https://reef--world-org.translate.goog/blog/sustainability-report?_x_tr_sl=en&_x_tr_tl=fr&_x_tr_hl=fr&_x_tr_pto=wapp   Le ra
    ×
    ×
    • Create New...

    Bonjour,

     

    logo.png.c7536bd9e68359a8804d246d311256bd.png

     

    L'ensemble des services de Plongeur.com sont gratuits et c'est grâce à la publicité que vous pouvez en profiter. Or il semble que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

    Si vous aimez le site et que vous voulez pouvoir en profiter longtemps, merci de désactiver votre bloqueur de publicités lorsque vous naviguer sur Plongeur.com.