Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Vessie percée montée sur Wing : de la réalité à la fiction


    Recommended Posts

    Coucou   :)  

     

    Ne vous emballez pas, rien qu'une petite question suite à échange que j'ai eu avec un plongeur (N3).

     

    Dit-il : avec la Wing, si la vessie se perce accidentellement sous l'eau, avec une plaque en acier, tu ne peux même pas te délester correctement pour remonter plus facilement. Avec une stab enveloppante classique, on lâche la ceinture de plombs et remonte plus simplement.

     

    J'ai une wing, je n'ai pas quoi su vraiment quoi répondre, mis à part que tout dépend de la profondeur, et que ce type d'accident doit être peut fréquent . Qu'en pensez vous ?

     

    Link to comment
    Share on other sites

    il y a 16 minutes, speaktome a dit :

    Coucou   :)  

     

    Ne vous emballez pas, rien qu'une petite question suite à échange que j'ai eu avec un plongeur (N3).

     

    Dit-il : avec la Wing, si la vessie se perce accidentellement sous l'eau, avec une plaque en acier, tu ne peux même pas te délester correctement pour remonter plus facilement. Avec une stab enveloppante classique, on lâche la ceinture de plombs et remonte plus simplement.

     

    J'ai une wing, je n'ai pas quoi su vraiment quoi répondre, mis à part que tout dépend de la profondeur, et que ce type d'accident doit être peut fréquent . Qu'en pensez vous ?

     

     

     

    salut

     

     

    voui

     

    non

     

    j'esplique :

     

    lu comme ça, c'est exact... donc, la solution, c'est la double wing (ça existe)

    https://www.google.com/imgres?imgurl=https%3A%2F%2Fwww.subsport.ch%2Fe-shop%2Fcontents%2Fmedia%2Fl_gilet-exp-transpac-dive-rite-plongee-double.jpg&imgrefurl=https%3A%2F%2Fwww.subsport.ch%2Fe-shop%2Fcontents%2Ffr%2Fp612.html&tbnid=JAdhwQtajfzCYM&vet=12ahUKEwj_-9KXycH4AhXXhc4BHaTwAhAQMygLegUIARDKAQ..i&docid=RMSATCik548KoM&w=373&h=500&q=plongee double wing&client=firefox-b-d&ved=2ahUKEwj_-9KXycH4AhXXhc4BHaTwAhAQMygLegUIARDKAQ

     

    https://www.diverite.com/products/wings/classic-xt-wing/

     

    https://www.amazon.com/Hollis-Double-Tank-Scuba-Diving/dp/B00C0FN6P4

     

     

     

    à mes débuts de la wing, vers 2002-2003, la religion était plutot "pour ou contre les élastiques" qui compactent la wing :

    certains te disaient qu'en cas de crevaison, l'élastique chassera plus facilement l'air contenu et videra plus vite l'aile.. (alors qu'autrement, tu places ton corps de maniere à ce que le trou soit en bas, pas en haut, et l'air ne sort pas)

     

    (je n'ai pas d'élastique et je n'ai jamais eu d'élastique sur les miennes ; j'en suis à la 3eme, que j'utilise depuis 2006 ou 2007 (à une moyenne de 120 plongées par an (mini 90, maxi 175 plonges..), elle a donc passé largement le millier de plongées et meme pas crevée.

     

    j'ai des copains qui ont crevé, sur le pont ; comment ? par pincement, entre le bloc et le pont, ou, avec un autre bloc qui tombait dessus...

    et là, le concept est plus entre la wing qui a une vessie (sur laquelle tu places une rustine) ou qui n' en n'a pas (un gros patch de colle).

     

    sinon, j'ai vu, aussi, des stabs avec des fenstop (au moins 2) dont le tuyau annelé s'arrachait de la vessie (un joli geyser de bulles, et merte, il faut intervenir, sinon, le copain va aller faire un tour trop bas).

     

    donc, en résumé, le postulat de départ est possible.

    maintenant, combien de plongées par an en France ? combien de plongeurs avec des wings ? combien de wings crevées au fond et le mec qui doit remonter en ayant decapelé ?

     

    c'est un calcul de probabilité ... (et chaque plongée avec une wing nous rapproche de l'accident... (c'est une peu comme les accidents d'avion ; 1 accident pour 12 millions de vols... dès que tu augmentes le nombre, tu te rapproches de 12 millions, tu risque l'accident d'avion)...

     

    et, sinon, à la place de la double wing, tu peux aussi plonger en étanche ; tu auras une redondance de flotta.

    Edited by christophe 38
    • J'aime 2
    • Merci 1
    Link to comment
    Share on other sites

    il y a 35 minutes, speaktome a dit :

    Avec une stab enveloppante classique, on lâche la ceinture de plombs et remonte plus simplement.

    Et les paliers sans plombs ça se passe comment ?

    Au dessus de 10 m il se fait aspirer et il perce la surface.

    Vitesse de remontée sur les derniers mètres sensés être plus longs ?

     

    Car remonter à la palme et poumons ballast ça marche même avec les plombs..

    • J'aime 2
    Link to comment
    Share on other sites

    il y a 46 minutes, speaktome a dit :

    Coucou   :)  

     

    Ne vous emballez pas, rien qu'une petite question suite à échange que j'ai eu avec un plongeur (N3).

     

    Dit-il : avec la Wing, si la vessie se perce accidentellement sous l'eau, avec une plaque en acier, tu ne peux même pas te délester correctement pour remonter plus facilement. Avec une stab enveloppante classique, on lâche la ceinture de plombs et remonte plus simplement.

     

    J'ai une wing, je n'ai pas quoi su vraiment quoi répondre, mis à part que tout dépend de la profondeur, et que ce type d'accident doit être peut fréquent . Qu'en pensez vous ?

     

     

    Imaginons ce cas hypothétique où tu perce ta wing sous l'eau (:rolleyes:), tu as encore plein de possibilité pour remonter (je parle en plongée "loisir", pour de la plongée en config lourde c'est un autre sujet):

    • avec tes palmes et le poumon ballast, même si ça demande un petit effort, si tu n'es pas surlesté comme un âne ça se fait pas trop mal
    • avec ton parachute, même si ça doit pas être évident (surtout si tu ne l'as jamais fais, ce qui est mon cas)
    • Avec ton binôme qui a encore un moyen de flottabilité (1 wing crevé, j'ai déjà du mal à l'imaginer sous l'eau, alors tous les moyens de flottabilité de la palanquée :rolleyes:)
    • Avec ton étanche si tu en as une.

     

    Bref, ok admettons, tu peux pas larguer ton lest. Tu as encore quand même quelque moyen de remonter, le plus simple étant de te faire aider par ton binôme et/ou avec tes palmes.

    Le largage de lest, je ne l'envisage même pas:

    • Je veux être capable de pouvoir tenir un palier, ce qui va être compliqué sans lest
    • Je veux être capable de pas faire surface en mode bouchon, idem, compliqué sans lest.

    Bref, ça fait quelques années/centaines de plongée où je plonge sans aucun lest largable, et ça ne m'inquiète pas le moins du monde étant donné que je n'envisage aucun cas où j'aurais besoin de le larguer :)

     

    Pour la partie wing percé, le seul cas où je l'ai vu, c'était moi même quand j'étais débutant, et c'est lorsque mon bloc est tombé sur le bateau au moment de m'équiper (pincement de la stab entre le pont du bateau et le robinet du bloc)...

    Sous l'eau j'ai du mal à imaginer comment ça peut se produire, ou alors tu es dans des conditions "extrêmes" (pénétration d'épave tranchante et très étroite, en bourrinant comme un âne) et dans ce cas tu tient compte de cette possibilité en t'équipant en conséquente (redondance de flotta via étanche par exemple...)

    Edited by iove
    • J'aime 3
    Link to comment
    Share on other sites

    Faut demander à @Pica !!!

     

     

    Ca m'est arrivé de plonger avec une wing qui fuyait. J'étais parti plonger chez @caval87 aux Saintes et pour le trajet en avion j'avais démonté le tuyau de l'inflateur de la wing. Lors du remontage, j'avais oublié de remettre le joint. Du coup sous l'eau ça fuyait fort par là. J'ai fait les 2 plongées de la première journée penché sur la gauche pour maintenir la bulle d'air sur la droite. Pas confortable mais efficace.

    Donc tant que tu peux injecter de l'air et maintenir une bulle d'air au-dessus de la fuite, pas de problème.

     

    Sinon, pour remonter, tu peux utiliser ton étanche si t'es pas en humide (perso ma wing ne me sert jamais, je fais tout à l'étanche). Si tu as un dévidoir assez long, tu largues ton parachute et te "hisses" le long du fil (sans doute plus facile que de remonter en gonflant le parachute dans les mains). Tu peux aussi demander de l'aide à ton binôme (faut bie  qu'il serve...).

     

    Larguer les plombs, ça va faciliter la remontée mais faut pas avoir de paliers à faire !

     

    Edited by pmk
    Fôôte
    • J'aime 3
    Link to comment
    Share on other sites

    il y a une heure, speaktome a dit :

    Coucou   :)  

     

    Ne vous emballez pas, rien qu'une petite question suite à échange que j'ai eu avec un plongeur (N3).

     

    Dit-il : avec la Wing, si la vessie se perce accidentellement sous l'eau, avec une plaque en acier, tu ne peux même pas te délester correctement pour remonter plus facilement. Avec une stab enveloppante classique, on lâche la ceinture de plombs et remonte plus simplement.

     

    J'ai une wing, je n'ai pas quoi su vraiment quoi répondre, mis à part que tout dépend de la profondeur, et que ce type d'accident doit être peut fréquent . Qu'en pensez vous ?

     

     

    réponds lui que c'est un cul de jatte ...
    Si 2,5kg de plaque l'empêche de remonter via un poumon ballast et un coup de palme, ce n'est pas la plaque qui pose problème, mais plutôt sa façon de plonger.
    Voir aussi son lestage complémentaire à la plaque : si le gars est une gueuse, ce n'est pas le problème de la plaque.
    Virer son lestage : bonne idée aussi pour la fin de plongée quand il y a des paliers obligatoires.
    Sinon, il ya plein de façon de remonter avec une source d'air complémentaire à la stab : l'étanche, le parachute ...
    Encore un qui a parlé sans savoir de quoi il parle.

    • J'aime 3
    • Merci 1
    • Haha 2
    Link to comment
    Share on other sites

    il y a 46 minutes, pmk a dit :

    J'étais parti plonger chez @caval87 aux Saintes

     

    Petite pensée pour lui.....  

    il y a 25 minutes, bardass a dit :

    Voir aussi son lestage complémentaire à la plaque :

    Sur ma plaque inox, plus exactement sur la sangle du bas qui fixe la plaque sur le bloc j'ai deux poches a plombs avec max 2 kg par poche... j'arrive a y accéder et a virer un kg ou plus en fonction des besoins.... 

    mais cela ne sera pas mon choix premier... je plonge et m'équilibre a l'étanche 

    Link to comment
    Share on other sites

    En général, sauf config atypique, on ajoute quelques plombs à la wing par exemple dans des poches à plombs attachées à la plaque. On règle le sujet en les larguant, puis le coup de palme et poumon ballast.

    Pour aller au bout, la config atypique: une wing à plaque acier en eau chaude, donc la plaque remplace le lestage, confort maximum. On  perce la bouée de la wing (je sais c'est hautement improbable): sauf déchirure sur 30cm rendant le gonflage impossible, un simple perçage de la wing n'empêche pas son gonflage et le décollage, il se trouve que ça m'est arrivé.

    Et si (la chauve souris de Bigard...) on déchire sur 30 cm et tout gonflage est impossible, ben comme l'ont dit mes camarades, il reste le binôme ou les copains de palanquées, et évidemment les muscles des cuisses, on va quand même se laisser mourir noyé au fond sans combattre, non ?!

    • J'aime 1
    Link to comment
    Share on other sites

    Posted (edited)
    il y a 7 minutes, nics a dit :

    Dans le questionnement de départ on aurait tout le lestage qui se résumerait à la plaque...

    C'est pas complètement logique non plus...

     

    Pour mes 10 dernières plongées (eau chaude) je n'ai utilisé aucun lestage en sup à la wing 600gr de STA et 1,7kg de plaque.

    Edited by speaktome
    Link to comment
    Share on other sites

    il y a 7 minutes, nics a dit :

    Dans le questionnement de départ on aurait tout le lestage qui se résumerait à la plaque...

    C'est pas complètement logique non plus...

    Pourquoi "pas logique" ?

    Sur mon JJ-CCR, j'ai dû remplacer la plaque inox par une plaque alu sinon j'étais trop lourd. Je n'ai donc aucun lestage additionnel. Faut-il que je rajoute une ceinture de plomb afin de pouvoir larguer du lest en cas de problème ?? 🤔

    • Haha 2
    Link to comment
    Share on other sites

    Wing percée il y a un petit mois à Marseille, en allant sur la Drôme. Plongée trimix, donc un p'tit peu d'palier on va dire, et config' "bi12 + 2 déco'", donc pas vraiment léger :petard:.

    Wing sans doute percée par les chocs contre le  porte bouteille sur le zod'...4 trous en bas, deux de chaque côté !

    Ben franchement, à par buller comme un âne sous l'eau, et avoir un peu de mal avec ma stabilisation au palier, du fait de la perte de gaz, au final, je ne m'en suis rendu compte qu'en rinçant le matos...avec un joli jet d'eau sortant de la vessie, après l'avoir retiré de son enveloppe.

    Réparée avec des rustines de camping et de l'aquasur.

    • J'aime 2
    Link to comment
    Share on other sites

    Il y a 17 heures, christophe 38 a dit :

    dès que tu augmentes le nombre, tu te rapproches de 12 millions, tu risque l'accident d'avion

     

    Sauf que pour celui qui monte dans un avion, les tirages sont indépendants, il a toujours qu'une chance sur 12 millions d'être dans un avion qui va avoir un accident ...

    • Haha 1
    Link to comment
    Share on other sites

    Il y a 19 heures, christophe 38 a dit :

     

     

     

     

     

    j'ai des copains qui ont crevé, sur le pont ; comment ? par pincement, entre le bloc et le pont, ou, avec un autre bloc qui tombait dessus...

    et là, le concept est plus entre la wing qui a une vessie (sur laquelle tu places une rustine) ou qui n' en n'a pas (un gros patch de colle).

     

     

    Il y  y a principalement 2 modèles de vessie ( le sac étanche à l’intérieur) pour wing . Celle en PU( polyuréthane ) et celles en CORDURA  ( toile enduite et soudée)...

    En fait, la plus par du temps , les wing qui crévent sont celle avec  la vessie   en PU , qui ressemble à un sac plastique épais /transparent.. Ce sont celles là qui sont sensibles aux pincements entre blocs /à l'écrasement...et si le sac extérieur de la wing n'est pas suffisamment  solide/épais/tissé serré, elles seront aussi sensible au percement ( exemple plongée sur tôle/épave....ça m'est aussi arrivé sur le St Dominique)  ) ...Donc si vous devez acheter une wing, ouvrez là et regardez la vessie ...

    Et ne cédez pas aux grand discours de certaines grandes marque , le PU c'est du PU ...Il n'y en à pas de tissé ..

    • Merci 1
    Link to comment
    Share on other sites

    Create an account or sign in to comment

    You need to be a member in order to leave a comment

    Create an account

    Sign up for a new account in our community. It's easy!

    Register a new account

    Sign in

    Already have an account? Sign in here.

    Sign In Now
     Share

    ×
    ×
    • Create New...

    Bonjour,

     

    logo.png.c7536bd9e68359a8804d246d311256bd.png

     

    L'ensemble des services de Plongeur.com sont gratuits et c'est grâce à la publicité que vous pouvez en profiter. Or il semble que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

    Si vous aimez le site et que vous voulez pouvoir en profiter longtemps, merci de désactiver votre bloqueur de publicités lorsque vous naviguer sur Plongeur.com.