Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Otalgie barotraumatisme : petite mésaventure désagréable


speaktome
 Share

    Recommended Posts

    Hello ami(e)s du forum !

     

    Comme chaque année, je retourne en Corse pour des vacances dans ma maison familiale.

    Je n'ai fait que très peu de plongées en Corse, et en plus, je suis loin des côtes (centre Corse) ce qui ne facilite pas.

    Cependant, cette année, je décide d'en faire une pour essayer ma nouvelle caméra GoPro et j'incite ma compagne d'en faire autant.

     

    Ma compagne, avait obtenu un niveau 1 ANMP en 2020, en 3 jours, avec 6 plongées, en "formule touristique rapide" -> sans aucune autre plongée depuis.

     

    Je réserve une plongée de réadaptation pour ma femme et une explo pour moi, en précisant bien que ma femme "a tout oublié".

     

    Le jour de la plongée, on se lève à 6h00 du matin, car pas mal de route pour être au RV à 8h30. Malheureusement, en arrivant sur place, le club ne retrouve pas notre réservation car je me suis trompé de jour (erreur de ma part) -> :( 

     

    Au regard de la route effectuée et de notre déception, le club essaye de rattacher chacun d'entre nous à un groupe le plus adapté possible, afin de nous rendre service, et d'éviter que l'on revienne le lendemain avec toute cette route à faire -> :) 

     

    Mon épouse, re-précise au moniteur qu'elle a tout oublié et se retrouve dans un groupe explo N1, avec ce même moniteur qui n'est pas très content de la recevoir car il indique qu'il a trop de plongeurs à superviser.

     

    Pour ma part, je me greffe à une formation N2 + PE40, avec un instructeur fort sympathique. Juste une remarque à ce sujet, je n'avais pas ma Wing et j'avoue que le matériel prêté était loin d'être l'idéal, j'ai bien regretté mon matos perso, et en plus, j'ai dû réapprendre à faire la boucle 0213 pour gréer mon bloc, la loose :lol:  

     

    Mais revenons en à mon épouse.... !

    • Gréer le bloc : aide minimale car pressés de partir en mer
    • Brief sur la bateau Français + anglais
    • Mise à l'eau :  bascule arrière jamais effectuée -> RAS pour mon épouse
    • Descente : ma femme ne parvient pas à équilibrer tympans, elle a de plus en plus mal et ne peut plus descendre. L'eau rentre dans le masque, sans pouvoir l'extraire correctement (VDM) car cheveux coincés -> mon épouse fait signe au moniteur comme quoi cela ne va pas au niveau du masque et de l'oreille. Elle a trop mal, elle décide de remonter et prévenant l'instructeur. Le moniteur remonte à la surface l'eau avec les autres plongeurs, assez mécontent, et ma femme lui indique qu'elle ne pouvait plus descendre, car trop mal aux oreilles, elle se confond en excuses et demande d'arrêter la plongée -> Il refuse tout simplement : "non tu replonges avec moi, je vais t'aider, cela va aller". 
    • Reste de la plongée : ma femme a toujours très mal à l'oreille avec beaucoup de stess, elle remonte un peu pour essayer d'avoir moins mal, et les autres restent en bas. Elle se demande ce qu'elle doit faire. Finalement, elle arrive a décompresser son oreille et a un peu moins mal et poursuit la plongée jusqu'à la fin (profondeur plongée max=19m).
    • En sortant de la plongée le moniteur demande à ma femme voyant qu'elle est mal : "que penses tu de ta plongée ?" Elle lui répond qu'elle s'est mal débrouillée. Il lui dit : "oui tu t'es mise en danger, tu aurais dû faire une plongée de réadaptation et il faut que tu t'entraines." Ma femme lui répond que c'est exactement ce qu'elle avait demandé au club (le mot réadaptation était également celui que j'avais indiqué de mon côté pour elle). Puis le moniteur ne calcule plus ma femme.
    • Bilan : je remonte avec mon groupe un peu plus tard sur le bateau, je vois qu'elle n'est pas bien. Mon propre instructeur voit qu'elle n'est pas bien et essaye de la rassurer. Elle n'entend quasiment plus rien (oreilles complètement bouchées + mal)- > diagnostique aux urgences  : Otalgie barotraumatisme au niveau des oreilles (amélioration nette en quelques jours donc à priori sans gravité, à confirmer dans le temps)

     

     

    Je n'ai pas donné le nom du club volontairement car l'objet de ce thread n'est pas de discréditer les uns, les autres mais plus d'avoir des avis pour éviter que cela se reproduise.

     

    Perso mon explo était ok avec un très bon moniteur (plongée 30m)

    Nous apprécions que le club fasse son maximum pour nous éviter de revenir le lendemain faire notre plongée. Par contre lorsqu'une personne indique à de multiple reprises, j'ai tout oublié, je repars à zéro, qu'aurait-il fallut dire pour éviter cela ?

     

    A bientôt

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    • Merci 1
    Link to comment
    Share on other sites

    Tu avais toi le bagage nécessaire pour savoir que ça allait mal se passer : rattacher ta femme qui avait "tout oublié" a une palanquée déjà "trop grosse" de N1 en explo dixit le moniteur.

    Il lui fallait une plongée 1:1, ou au mini pas une plongée explo.

     

    Tu ne peux donc que te blâmer.

    Le patron lui a voulu être sympa pour t'arranger, et peut être devant ton insistance, je ne blâme pas le club et le pauvre moniteur qui lui est en plein bourre de la saison haute et doit vendre du rêve aux élèves déjà prévu initialement, et qui a signalé que c'était déjà trop.

    • Paumé 1
    Link to comment
    Share on other sites

    Sans avoir tout le contexte exacte, et sans blâmer personne (des torts sont surement à partager des 2 côtés), ce qui me choque quand même c'est le refus de la part du moniteur de laisser ta femme stopper sa plongée après la première tentative de descente avortée (surtout si douleur et stress)

     

    Alors après suivant les conditions (beaucoup de courant, bateau trop loin, plongée dérivante, pas de sécu surface, etc....) ce n'était peut être pas possible.

     

    Mais bon.....forcer une plongée c'est jamais bon

    • J'aime 2
    Link to comment
    Share on other sites

    Posted (edited)

     

    Il y a 1 heure, benbulle a dit :

    Tu avais toi le bagage nécessaire pour savoir que ça allait mal se passer : rattacher ta femme qui avait "tout oublié" a une palanquée déjà "trop grosse" de N1 en explo dixit le moniteur.

     

    Je n'avais pas connaissance des conditions de plongée de mon épouse. J'ai découvert ces éléments après. J'étais trop occupé à prendre mon matos de mon côté....  Le patron a dit c'est ok mais vous ne serez pas ensemble. Ensuite sur le bateau j'étais avec mon groupe et ma femme avec le sien.

     

     

    Il y a 1 heure, benbulle a dit :

    Tu ne peux donc que te blâmer.

     

    J'y ai pensé, évidemment, et je culpabilise (doucement quand même). J'ai essayé d'être le plus transparent possible dans la description. J'aurais surement dû ne pas faire confiance au système compte tenu de la période estivale.

     

     

    Il y a 1 heure, benbulle a dit :

    Le patron lui a voulu être sympa pour t'arranger, et peut être devant ton insistance

     

    Je n'ai pas insisté et je te le garantie. De lui même, le patron a souhaité être arrangeant car il m'avait eu au tel préalablement, il avait noté que venions de loin, et je lui avait demandé de bien m'informer la veille s'il y avait un souci météo ou autre ... afin que nous ne fassions pas le trajet pour rien.

    Donc on pourrait dire que oui, le patron a été arrangeant, ou bien il s'est senti obligé, mais pas d'insistance de notre côté.

     

    Il y a 1 heure, benbulle a dit :

    le pauvre moniteur qui lui est en plein bourre de la saison haute et doit vendre du rêve aux élèves déjà prévu initialement, et qui a signalé que c'était déjà trop.

     

    Pauvre moniteur...  OK pour le pauvre moniteur qui est obligé de dire OUI à son patron pour prendre un plongeur en sup et qui ne pourra pas suivre, sous peine de perte de son boulot. mais après faut pas pousser...

     

    il y a une heure, Falkor a dit :

    ce qui me choque quand même c'est le refus de la part du moniteur de laisser ta femme stopper sa plongée après la première tentative de descente avortée (surtout si douleur et stress)

     

    Dans mon club associatif (donc non commercial :) ), il y aurait eu fin de la plongée et ensuite avoinée éventuelle sur le bateau.

     

     

    il y a une heure, Falkor a dit :

    Alors après suivant les conditions (beaucoup de courant, bateau trop loin, plongée dérivante, pas de sécu surface, etc....) ce n'était peut être pas possible.

    Mais bon.....forcer une plongée c'est jamais bon

     

    Mer d'huile, bateau à proximité...

     

    Edited by speaktome
    Link to comment
    Share on other sites

    Il y a 1 heure, benbulle a dit :

    ...le pauvre moniteur qui lui est en plein bourre de la saison haute et doit vendre du rêve aux élèves déjà prévu initialement, et qui a signalé que c'était déjà trop.

    avis uniquement basé sur le récit de speaktome, sur sa perception des évènements, et sur le dialogue relaté par sa femme, auquel il n'a pas assisté :

     

    moi, je blâme ce moniteur. À mort. C'est un gros mauvais.

    - parce que je relève : "j'ai trop de plongeurs à superviser" = pas fait pour rassurer une débutante qui a très peu plongé et n'a pas plongé depuis longtemps. Mauvais.

    - moniteur mécontent parce que les oreilles de sa plongeuse ne passent pas = mauvais

    - moniteur qui ne détecte pas l'entrée d'eau dans un masque à cause des cheveux/jupe mal positionnée = mauvais.

    - moniteur qui force les tympans qui ne sont pas les siens = mauvais

    - "tu t'es mise en danger" : nan gros, c'est toi qui l'a mise en danger, elle doit être 100% encadrée, c'est toi qui doit prendre les décisions pour elle, et la seule décision qu'elle prend (remonter parce qu'elle est mal), tu la lui refuses et tu la forces à descendre. Pour tout ça = mauvais.

     

     

     

    • J'aime 2
    • Merci 2
    Link to comment
    Share on other sites

    En gros: fallait pas...

     

    C'est assurément toujours foireux ce genre de cas... comme dit plus haut :

    l'équation plongée avec trop de monde+ pas de plongée depuis 2 ans+ pas d'expérience en général sur laquelle se reposer= 💩

     

    il aurait fallu...

     

    par exemple revenir à la bonne date... mais c'est chiant, ça fait de la route...

    par exemple rester avec elle et plonger avec... mais c'est chiant de se limiter à 19m...

    par exemple ne pas aller jusqu'à 19m et forcer sur les trompes d'eustache avec de l'eau de mer plein la nez et la bouche...mais c'est chiant d'abandonner une plongée quand on est équipé et déjà à 5m...

     

    Etc...

     

     

     

    J'espère qu'elle s'en remettra bien !

    • J'aime 2
    • Merci 1
    Link to comment
    Share on other sites

    il y a 6 minutes, losbh a dit :

    avis uniquement basé sur le récit de speaktome, sur sa perception des évènements, et sur le dialogue relaté par sa femme, auquel il n'a pas assisté :

     

    moi, je blâme ce moniteur. À mort. C'est un gros mauvais.

    - parce que je relève : "j'ai trop de plongeurs à superviser" = pas fait pour rassurer une débutante qui a très peu plongé et n'a pas plongé depuis longtemps. Mauvais.

    - moniteur mécontent parce que les oreilles de sa plongeuse ne passent pas = mauvais

    - moniteur qui ne détecte pas l'entrée d'eau dans un masque à cause des cheveux/jupe mal positionnée = mauvais.

    - moniteur qui force les tympans qui ne sont pas les siens = mauvais

    - "tu t'es mise en danger" : nan gros, c'est toi qui l'a mise en danger, elle doit être 100% encadrée, c'est toi qui doit prendre les décisions pour elle, et la seule décision qu'elle prend (remonter parce qu'elle est mal), tu la lui refuses et tu la forces à descendre. Pour tout ça = mauvais.

     

     

     

     

    J'essaye d'être le plus juste possible. Ceci étant dit, mon épouse apporte le rectificatif suivant :

     

    "moniteur qui ne détecte pas l'entrée d'eau dans un masque à cause des cheveux/jupe mal positionnée = mauvais." : en fait le moniteur n'a pas vraiment vu ce côté sous l'eau, et c'est sur le bateau qu'il a dit que c'était probablement lié à ses cheveux (ou bien il a vu qu'elle avait de l'eau dans le masque mais ne pouvait pas à ce moment gérer tout son groupe.

     

     

     

     

     

    il y a 7 minutes, nics a dit :

    J'espère qu'elle s'en remettra bien !

     

    Merci pour ces mots réconfortants, elle suit son traitement mais va bien mieux maintenant :) 

    • J'aime 1
    Link to comment
    Share on other sites

    Sans donner le nom du centre si tu ne veux pas, tu étais vers où ? 

    Difficile à « juger » sans avoir été présent (et visiblement ce n’est pas le but de ton post) mais effectivement, réadaptation non prévue en pleine saison, c’est toujours risqué. 
    En espérant que ta femme aille mieux et que ça ne l’ait pas dégoûtée. 

    Link to comment
    Share on other sites

    Le centre / club t'aurait envoyé sur les roses parce que tu n'étais pas venu le bon jour, ils auraient pris le risque de se prendre un commentaire pourri sur le forum ou sur TripAdvisor. Là, sympa, ils ont essayé de trouver une solution de dernière minute et derrière ça a tout de même été le bordel. 

    Je ne blamerai pas le moniteur qui a du voir la situation lui être imposée (et difficile pour lui probablement de faire un esclandre avec celui qui a pris la décision de rajouter ta femme à son groupe).On n'a que le point de vue de ton épouse, peut-être que les autres N1 de la palanquée étaient au même niveau. Un encadrant, aussi bon soit-il, n'est pas un poulpe. Son attention va forcément se repartir entre tous les participants... Qu'il insiste pour que ton épouse replonge c'est plutôt dans l'optique de ne pas s'arrêter sur un échec, tellement inculqué durant la formation que ça peut avoir des effets néfastes au final.

    La seule morale pour moi, c'est qu'on s'en tient au plan et rien qu'au plan. Tu t'es gouré de jour... ben tant pis. tu reviens le jour prévu, parce qu'on aura prévu l'encadrement et l'organisation adaptée. 

    A trop vouloir être sympa parfois on est doublement con...

     

    J'espère que tout  épouse va vite se rétablir et oubliera cette mauvaise expérience 

    • J'aime 1
    Link to comment
    Share on other sites

    Il y a 5 heures, speaktome a dit :

    "moniteur qui ne détecte pas l'entrée d'eau dans un masque à cause des cheveux/jupe mal positionnée = mauvais." : en fait le moniteur n'a pas vraiment vu ce côté sous l'eau, et c'est sur le bateau qu'il a dit que c'était probablement lié à ses cheveux (ou bien il a vu qu'elle avait de l'eau dans le masque mais ne pouvait pas à ce moment gérer tout son groupe.

    Ok. Donc en fait c'est pire.

    Ne pas voir un masque plein d'eau (zéro contact visuel) et/ou ne pas en déduire la cause (yen a pas 50 : placement - air dans la cagoule -cheveux-jupe fendue/pliée à l'envers, étanchéité jupe/verre - taille pas adaptée..) = mauvais (moniteur).

    "Ne pas pouvoir à ce moment gérer tout son groupe" (groupe de 4, rassure moi ?) = très mauvais moniteur.

    Mais bon, ce n'est qu'un détail dans l'ensemble de la "prestation".

     

    Rien de grave n'est arrivé à ta femme, c'est bien là le principal.

    Elle n'en gardera ni dégoût ni appréhension à l'avenir, c'est ce qui est à espérer. 

     

    Pour le reste, si on essaye un instant de voir au delà de l'incident, des jugements (je dois dire que "pauvre moniteur" et autre "majeur et vacciné = on assume..." ; me font un peu tousser), des prises de parti et qu'on essaye de jeter un oeil sur des aspects un peu + généraux :

     

    contexte de structure commerciale (je peux me tromper), au pic de la saison (15 Juillet-15 Août, en Corse), en pleine bourre (système de réservation / arrangement bancal de dernière minute).

    = les patrons de centres font au mieux.

     

    Il doivent jongler avec les annulations, la météo, les contraintes diverses et variées *, les exigences des clients (qui se comportent parfois pour le mieux et pour le pire).

    Comme dans n'importe quel secteur de service touriste saisonnier, qui fait son chiffre sur quelques courts mois de l'année).

    * ajouté à cela : la spécificité plongée, ses normes, ses règles et ses ratios franco-français de 1:1 baptême, 1:4 explo brevetés.

     

    Dans ces conditions, pour les patrons, du staff d'encadrement il en faut : ....une tonne.

     

    Dans les départements 06 - 13 - 84 : les instances de contrôle semblent garder un oeil vigilant sur les diplômes d'encadrement, normes, etc...

    Pour la Corse, c'est spécial, c'est à part, c'est plus souple, ça l'a toujours été, ça l'est et ça le sera toujours.

     

    Concrètement : le respect des règles à la lettre est l'exception,.... l'arrangement est la norme.

     

    La conséquence concrète vécue et constatée est qu'un client/plongeur, peut se retrouver encadré par un N4 "toufraimoulu" de ses 2 séances guidage en prépa + 1 séance à l'examen au compteur, dans un centre pro.

    Par un MF1 pas payé, mais qui paye pas ses plongées, en vacances en famille qui n'a pas trop envie de se faire chier avec des changements de programme de dernière minute. 

    Par un poto du patron qui "donne la main" depuis 35 ans. Parce que c'est la tradition, même si il a pas vraiment de diplôme officiel d'encadrement, il connait le coin mieux que personne et c'est une figure, trop sympa le gars...

    Liste non exhaustive des personnages, parfois forts sympathiques et rigolos avec lesquels j'ai eu l'occas' de travailler en Corse.

     

    Quel conseil ?

    Pour un plongeur plutôt aguerri, à l'aise, qui peut s'adapter à différentes situations, pas trop regardant sur les normes et les règles françaises = foncer les yeux fermés, dans n'importe quel centre de Corse (ou de Navarre), à n'importe quelle période de l'année, même la + fréquentée. La Corse, c'est magique et c'est beau. Dessus et dessous.

     

    Pour un plongeur qui a besoin d'attention, qui doute un peu, qui a besoin de conseils, d'encadrement spécifique, de remise à niveau, seul ou en famille =

    plutôt sélectionner le centre avec soin, vérifier les diplôme (BE/DE) & cartes professionnelles affichés à la vue du public à l'accueil, et/ou sur le site web au moment de la réservation. C'est une obligation légale.

     

    Normalement, ça évite de se retrouver sous l'eau....avec un gros mauvais qui voit rien, fait n'importe quoi, qui n'a aucune notion de service et qui en plus : est "mécontent"

    ...pauv' bichon..

     

     

     

    • Merci 1
    • Triste 1
    Link to comment
    Share on other sites

    Il y a 4 heures, losbh a dit :

    Ok. Donc en fait c'est pire.

    Ne pas voir un masque plein d'eau (zéro contact visuel) et/ou ne pas en déduire la cause (yen a pas 50 : placement - air dans la cagoule -cheveux-jupe fendue/pliée à l'envers, étanchéité jupe/verre - taille pas adaptée..) = mauvais (moniteur).

    "Ne pas pouvoir à ce moment gérer tout son groupe" (groupe de 4, rassure moi ?) = très mauvais moniteur.

    Que celui qui n'a jamais péché lui jette la 1er pierre. J'ai une plage de galets juste à côté, je t'en ramène un seau?

     

    Qu'on puisse avoir un avis aussi tranché sur simplement le récit d'une seule des parties, c'est toujours bluffant.

     

    Le moniteur est un gros nul?

     

    peut-être effectivement. 

     

    Ou peut-être que c'est un super bon à qui on a filé 4 N1 qui méritaient chacun une réadaptation en individuel.

     

    Peut-être que lorsque l'une avait de l'eau dans son masque (et le récit ne dit pas qu'il était plein d'eau, mais que de l'eau rentrait) les autres essayaient de s'éclater la gueule au fond. Ou se barraient dans tous les sens et que le mec essayait de les tenir... en palanquée. 

     

    Peut-être que si on interroge les autres N1 du groupe, ils diront que l'encadrant était top. Et peut-être qu'ils ont tout faux parce que comme c'est des débutants, ils n'ont pas vu qu'ils sont passés à côté de la mort 10 fois pendant la plongée à cause des erreurs de leur encadrant.... ou qu'ils ont tout vrai parce que dans les circonstances c'était un exploit de remonter tout le monde.

     

    Peut être que lorsque les portes du centre se sont fermées, cela a valu une engueulade entre le moniteur et le patron parce que c'était de la merde son idée de lui mettre un groupe de 4 avec si peu d'expérience.

    Ou que c'était de la merde son encadrement et son comportement de moniteur et que tous les autres s'en sont aperçus.

     

    Et peut-être finalement que le problème d'oreilles (otalgie = mal aux oreilles sans qu'on en ait identifié la raison au niveau anatomique, pour la cause on en a conclu qu'arrivant après la plongée c'était de nature barotromatique) aurait eu lieu en 1 pour 1 entre tes mains @losbh.

     

    Le moniteur s'est il loupé ? Sûrement étant donné qu'une des plongeuses de sa palanquée a fini chez le médecin.

     

    Les plongées où j'encadre ont très largement supplanté mes plongées en explo, et depuis bien longtemps, et ce genre de situation ne m'est fort heureusement jamais arrivé jusqu'ici. Mais je n'aurai pas l'arrogance de dire que cela ne m'arrivera jamais.

     

    Etre un bon encadrant c'est un titre qu'on remet en jeu à chaque plongée. et pour lequel la moindre défaite écrasera toujours une série de victoires, aussi longue fût elle.

     

    Pour le reste, comme je n'étais pas là je me garderai bien d'avoir un avis tranché. Nous n'avons qu'une partie de l'histoire. ça ne veut pas dire qu'elle est fausse, ça ne veut pas dire qu'elle est vraie, ça veut simplement dire qu'elle n'est pas recoupée et qu'elle est par essence incomplète.

    il y a une heure, nics a dit :

    Parce qu'un diplôme affiché certifie que le gars est bon ?

     

    c'est supposé certifier que le mec n'est pas complètement mauvais 😅

    • J'aime 3
    Link to comment
    Share on other sites

    Je retiens de ces échanges que c’était mal parti dès le départ: erreur sur la date, période de rush, ….

     

    Une réadaptation devrait se faire de la manière la plus rassurante et en 1:1 idéalement, comme évoqué plus haut ! Nous aurions pu y penser effectivement.
     

    Mon épouse aurait dû refuser de plonger sur le bateau, compte tenu des conditions, mais c’était compliqué : soumission à l’autorité compétente. Et moi j’aurais dû ne pas faire confiance et prendre des garanties en amont, d’autant que je suis plus expérimenté qu’elle.

     

    Ceci étant dit, le moniteur s’est bien rendu compte que la plongée  était sensible. Il a préféré accuser mon épouse et ensuite l’ignorer, peut-être parce qu’il était mal à l’aise avec ce qui s’est passé, ou en colère par cette situation à risque qu’il avait détectée dès le départ, et qui lui a été imposée! Évidemment il aurait fallu qu’il puisse intervenir et donner sa version.

    Nous ne blâmons personne ici, chacun peut faire des erreurs.


    Mon épouse aurait juste aimé de sa part un peu plus de compassion après la plongée, et de conseils pour ne pas renouveler ses erreurs! 


     

     

     

     

     

    Link to comment
    Share on other sites

    • Matt locked this topic
    Guest
    This topic is now closed to further replies.
     Share


    • Dernières Discussions

    • Similar Topics

      • 13
        Bonjour à tous,   Je me dis qu'à Noël une petite souris pourrait être agréable sous ma combi 5 mm pour plonger en Egypte dans une eau à 20/22 degrés (oui je sais cela va en faire rire certains). Mais que me conseillez-vous ? Manches longues, courtes, sans manches ? Je plonge habituellement cette destination avec ma 5 mm seule en avril sans avoir froid et l'été je mets la 3 mm. Vous avez des conseils ?   Merci
      • 1
        https://www.lefigaro.fr/voyages/vietnam-ce-spot-de-plongee-celebre-bannit-les-baigneurs-pour-proteger-le-corail-20220628   "Restreindre le tourisme pour protéger la nature. C'est le choix que vient de faire le Vietnam en interdisant la baignade dans l'île de Hon Mun. Un moyen de ranimer le récif corallien très endommagé par endroits..."
      • 7
        Bonjour,  J'ai une combi 4/3 que j'utilise régulièrement pour surfer et qui présente, au niveau du col, une petite déchirure. Le problème est que cette déchirure, avec le frottement sur mon cou, me provoque des irritations rapidement   J'ai recollé la petite partie qui était déchirée mais ça n'est pas convenable   j'ai essayé de coller un bout de tissu réparateur comme j'ai déjà pu le faire sur ma combinaison. Le problème est que ce tissu n'est pas du tout aussi étirable
      • 9
        Bonjour  Apres avoir subit une opération d’un anévrisme abdominal, j’a reçu l’autorisation de replonger à partir de avril, cependant j’ai attrapé une petite éventration du à la cicatrice, mon médecin traitant pense que cela ne posera pas de problème. Bien entendu si je remarque que cela a tendance à augmenter, là je dois repasser une échographie . Maintenant je préfère l’avis d’autres personnes. merci 
      • 7
        Bonjour,   Je vais plonger 4 jours à 40 mètres demain. Également j'ai une douleur, sûrement une carie, à une molaire.   Est-ce que j'ai beaucoup de chance d'avoir un barotraumatisme à cette dent à cause de la pression en remontant ou je m'inquiète pour rien ?   Merci d'avance
    ×
    ×
    • Create New...

    Bonjour,

     

    logo.png.c7536bd9e68359a8804d246d311256bd.png

     

    L'ensemble des services de Plongeur.com sont gratuits et c'est grâce à la publicité que vous pouvez en profiter. Or il semble que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

    Si vous aimez le site et que vous voulez pouvoir en profiter longtemps, merci de désactiver votre bloqueur de publicités lorsque vous naviguer sur Plongeur.com.