Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Accident au Ressel


    Recommended Posts

    il y a 5 minutes, stef75 a dit :

     

    Oui. On ressasse dans nos têtes. C'est une bonne idée en fait. 

    tous les psy ne sont pas formés à l'ESPT, (etat de stress post traumatique) ; si tu cherches des coordonnées, passe par un medecin pompier qui doit avoir ça dans son repertoire...

    ça commence à se developper (en fait, depuis l'attentat du Bataclan, en 2015, en France ; avant, les sachants se comptaient sur les doigts d'une seule main).

     

    au cours des entretiens (en fait, c'est toi qui cause, qui vide ces mauvais souvenirs), un scoring est realisé qui permet de déterminer le degré de choc...

     

    entre autres, les symptomes peuvent etre des nuits agitées, le retour de mauvais souvenirs, des pensées suicidaires, des crises de nerf explosives, de l'hyperactivité....

     

    il faut atténuer tout cela.

     

     

     

     

    autre sujet, plus leger : j'étais à Gramat hier, à la cave to be.... j'ai vu Oli pour une Santi.

     

     

     

    • J'aime 2
    Link to comment
    Share on other sites

    il y a 2 minutes, christophe 38 a dit :

    tous les psy ne sont pas formés à l'ESPT, (etat de stress post traumatique) ; si tu cherches des coordonnées, passe par un medecin pompier qui doit avoir ça dans son repertoire...

    ça commence à se developper (en fait, depuis l'attentat du Bataclan, en 2015, en France ; avant, les sachants se comptaient sur les doigts d'une seule main).

     

    au cours des entretiens (en fait, c'est toi qui cause, qui vide ces mauvais souvenirs), un scoring est realisé qui permet de déterminer le degré de choc...

     

    entre autres, les symptomes peuvent etre des nuits agitées, le retour de mauvais souvenirs, des pensées suicidaires, des crises de nerf explosives, de l'hyperactivité....

     

    il faut atténuer tout cela.

     

     

     

     

    autre sujet, plus leger : j'étais à Gramat hier, à la cave to be.... j'ai vu Oli pour une Santi.

     

     

     

    On avait eu une étude sur ce sujet au niveau de la ffs il y a quelques années , je vais voir si je peux retrouver des éléments.

    • J'aime 2
    Link to comment
    Share on other sites

    Il y a 4 heures, losbh a dit :

    Wopinaise ! je suis un scientifique expert ! J'appelle ma mère tout de suite. Merci Lolo, je t'aime. (et je t'envoie de ce pas un Yquem 76)

     

    je n’en attendais pas moins de toi, Lolo

    mes louanges ne sont jamais gratuites …

    Edited by bardass
    Link to comment
    Share on other sites

    Le 14/10/2022 à 21:42, christophe 38 a dit :

    tous les psy ne sont pas formés à l'ESPT, (etat de stress post traumatique) ; si tu cherches des coordonnées, passe par un medecin pompier qui doit avoir ça dans son repertoire...

    ça commence à se developper (en fait, depuis l'attentat du Bataclan, en 2015, en France ; avant, les sachants se comptaient sur les doigts d'une seule main).

     

    au cours des entretiens (en fait, c'est toi qui cause, qui vide ces mauvais souvenirs), un scoring est realisé qui permet de déterminer le degré de choc...

     

    entre autres, les symptomes peuvent etre des nuits agitées, le retour de mauvais souvenirs, des pensées suicidaires, des crises de nerf explosives, de l'hyperactivité....

     

    il faut atténuer tout cela.

     

     

     

     

    autre sujet, plus leger : j'étais à Gramat hier, à la cave to be.... j'ai vu Oli pour une Santi.

     

     

     

    Un peu acculturé sur le sujet des ESPT, je rajouterai que cette maladie peut rester en "dormance" pendant des années et peu se déclencher suite à l'exposition à un stimuli particulier.

    Pratiquant aussi dans le Lot en CCR avec ma moitié, j'ai souvent réfléchi au "what if" s'il lui arrivait quelque chose.... cela fait partie, pour moi, de la préparation mentale à l'activité et la définition claire des attitudes à adopter avec mon binôme. Cet exercice mental nécessite beaucoup d'honnêteté: dans la très grande majorité des cas, les réactions à l'exposition au danger imminent ne sont ni le fruit du hasard ni innées. L'entraînement et les répétitions des gestes jusqu'à leur automatisme prend du temps. Pour autant, l'humain n'est pas infaillible...

    La définition du risque accepté ou si je reformule, quel risque j’accepte de prendre pour mon binôme ou pour moi est très personnel. Par exemple, mon binôme (et donc moi quand nous plongeons ensemble) n'ira jamais au delà du fond du P4 du Ressel.

    Pour conclure, la milieu de la plongée et de la sout en particulier se caractérise par un nombre important de "donneurs de leçon" et de "sachants", dont je fais sans doute régulièrement partie ....

    • J'aime 2
    Link to comment
    Share on other sites

    Il y a 1 heure, spielou a dit :

    Un peu acculturé sur le sujet des ESPT, je rajouterai que cette maladie peut rester en "dormance" pendant des années et peu se déclencher suite à l'exposition à un stimuli particulier.

    Pratiquant aussi dans le Lot en CCR avec ma moitié, j'ai souvent réfléchi au "what if" s'il lui arrivait quelque chose.... cela fait partie, pour moi, de la préparation mentale à l'activité et la définition claire des attitudes à adopter avec mon binôme. Cet exercice mental nécessite beaucoup d'honnêteté: dans la très grande majorité des cas, les réactions à l'exposition au danger imminent ne sont ni le fruit du hasard ni innées. L'entraînement et les répétitions des gestes jusqu'à leur automatisme prend du temps. Pour autant, l'humain n'est pas infaillible...

    La définition du risque accepté ou si je reformule, quel risque j’accepte de prendre pour mon binôme ou pour moi est très personnel. Par exemple, mon binôme (et donc moi quand nous plongeons ensemble) n'ira jamais au delà du fond du P4 du Ressel.

    Pour conclure, la milieu de la plongée et de la sout en particulier se caractérise par un nombre important de "donneurs de leçon" et de "sachants", dont je fais sans doute régulièrement partie ....

    tout à fait d'accord...

     

    j'ai, pas bien loin de moi, un score de 66/88, 3 ans apres les faits.

     

    la dormance ? OUI (un grand oui) ; dans les criteres du non dit, quand tu as une blessure en service, tu as une visite quinquénale pour verifier l'évolution du handicap.

    Là, pas de revision, ce qui peut se comprendre que ça restera  (je parlais, sur le post en haut de page d'atténuation et pas d'oubli, d'effacement, de guerison).

     

    Il faut vivre avec (et, cela ne doit pas etre évident pour le plongeur lambda qui n'a pas l'habitude de cotoyer la mort ou le risque vital)

    • Triste 1
    Link to comment
    Share on other sites

    Il y a 4 heures, christophe 38 a dit :

    La dormance ? OUI (un grand oui) ; da).

     

    C'est un peu le problème. Je vis depuis 2015 un deuil d'un copain pour lequel je n'ai rien fait (à l'étranger) sauf prendre soin de ses potes à l'enterrement. Il est mort en plongée sout'. 

     

    C'était compliqué pour moi, de me dire que je pouvais rien faire dans la situation, j'étais équipé et dans l'eau à l'entrée du ressel, il y a une semaine. J'étais prêt sous l'eau. Après, on en cause avec les copains. Si on s'était retrouvé à trois dans la situation loin, il y a une personne qui aurait eu raison. Lâcher l'affaire.

    • J'aime 3
    Link to comment
    Share on other sites

    Il y a 3 heures, bardass a dit :

    deux semaines après l'accident, est-il possible de parler des circonstances de cet accident sans que cela blesse qlq'un sur ce forum ?

    J'ai tout les éléments. En mp. J'attends le CR du ssf pour en dire plus :)

    Le 18/10/2022 à 17:38, spielou a dit :

     Par exemple, mon binôme (et donc moi quand nous plongeons ensemble) n'ira jamais au delà du fond du P4 du Ressel.

     

    Personne ne réagis de la même façon si la victime est ton gosse ou un ou une compagne évidemment. Après, c'est une très bonne idée de se limiter quand l'affect peut prendre le dessus sur un sauvetage irréaliste. 

    • J'aime 1
    Link to comment
    Share on other sites

    Il y a 4 heures, bardass a dit :

    deux semaines après l'accident, est-il possible de parler des circonstances de cet accident sans que cela blesse qlq'un sur ce forum ?

    Après, je t'ai peut être répondu un peu sèchement. Je te présente des excuses (que tu peux refuser). C'était sur le fait qu'on ne se comprenait pas sur l'histoire de l'article et des postes fb et ici. Pas sur le fait qu'on puisse discuter ici de cet accident. Je suis le premier à trouver intéressant ce genre de débriefing.

    • Merci 1
    Link to comment
    Share on other sites

    il y a 9 minutes, stef75 a dit :

    Après, je t'ai peut être répondu un peu sèchement. Je te présente des excuses (que tu peux refuser). C'était sur le fait qu'on ne se comprenait pas sur l'histoire de l'article et des postes fb et ici. Pas sur le fait qu'on puisse discuter ici de cet accident. Je suis le premier à trouver intéressant ce genre de débriefing.

     

    t'inquiète, je ne l’ai pas mal pris.

    je sais que quand les plongeurs sont témoins directs, il faut les aborder avec pincette et attendre.

    donc pas de souci pour moi.

    tu as dû recevoir mon  mp

    • J'aime 1
    Link to comment
    Share on other sites

    Il y a toujours du bon à apprendre des conséquences d'un accident. Nous sommes nombreux j'imagine à penser ici que le traitement des accidents de plongée devrait s'inspirer de ce qu'il se fait dans le secteur aérien : apprendre, comprendre et s'adapter au fur et à mesure.

     

    Merci d'avance pour le partage lorsque ce sera possible

    • J'aime 2
    Link to comment
    Share on other sites

    Il y a 7 heures, Perfoben a dit :

    Nous sommes nombreux j'imagine à penser ici que le traitement des accidents de plongée devrait s'inspirer de ce qu'il se fait dans le secteur aérien : apprendre, comprendre et s'adapter au fur et à mesure.

     

    C'est déjà le cas depuis belle lurette. C'est simplement moins « industrialisé » pour des questions d'échelle et de moyens 🙂

    Link to comment
    Share on other sites

    Create an account or sign in to comment

    You need to be a member in order to leave a comment

    Create an account

    Sign up for a new account in our community. It's easy!

    Register a new account

    Sign in

    Already have an account? Sign in here.

    Sign In Now
     Share


    ×
    ×
    • Create New...

    Bonjour,

     

    logo.png.c7536bd9e68359a8804d246d311256bd.png

     

    L'ensemble des services de Plongeur.com sont gratuits et c'est grâce à la publicité que vous pouvez en profiter. Or il semble que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

    Si vous aimez le site et que vous voulez pouvoir en profiter longtemps, merci de désactiver votre bloqueur de publicités lorsque vous naviguer sur Plongeur.com.