Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Une plongée avec escorte


    Recommended Posts

    Bonjour,

     

    Aujourd'hui je décide de tester un nouveau club de plongée dans lequel j'ai toujours refusé de plongé (au vue de ce qui m'y était rapporté).

    Lorsque je demande à mon binôme qui est en cours de formation Nitrox confirmé dans le même club sa PpO2, en précisant que je souhaitais prendre 1,5, il me dit que non c'est 1.6. À la question pourquoi auprès de la responsable de la structure, elle répond  "parce que c'est la norme pour le Nitrox en France !".

     

    Avant mise à l'eau, je constate que le bloc de sécu 10 L air, reste à bord "non gréé", la consigne du DP "en cas de besoin vous secouez le parachute, j'arrive et vous l'envoie".

     

    On plonge 40 m max, enfant on s'arrête à 32 (bien la peine de faire le cirque pour les 1.6).

    En remontant, à 20 m, nous avons la visite de 2 plongeurs en gilets fluo orange : les plongeurs de la DRAJES !

    Ils demande si chef de palanquée, en fait nous sommes en autonomie, ce que je lui confirme.

    Contrôle des ordis, vérification des plaquettes % Nitrox, Initiales, MOD, date, etc.

    Puis, ils nous demande de les suivre pour remonter au bateau, chouette pour une fois, on n'a pas à se faire ch*** pour retrouver le bateau.

    Ils remontent directement à la surface, sans palier de sécu.

    Mon ordi étant réglé sur 5 min de sécu, je refuse de remonter (déjà qu'ils me bouffent mon temps de plongée).

    De retour en surface, nous avons droit au reste de l'équipe qui est sur le bateau, 1 en civil avec sa plaquette (pour ne rien oublier) les 2 autres en uniforme armés, etc.

    Nous sommes interrogé sur nos aptitudes, paramètres prévus, réels.

    En fait la fiche de sécu sur le bateau était une feuille blanche, avec quasiment tous les renseignement, mais en recto-verso, sauf le nom des encadrants et pas d'heure de départ.

    Le bloc de sécu non monté, le bloc de sécu nitrox dernière vérification 08/2022.

    Ils vérifient la trousse de secours, les dates de péremption, les médicaments qui n'ont rien à y faire, etc.

    Contrôle des requalification et TIV des blocs en service et de l'oxygène. Ils comptent le nombre de litre qu'il y a dans l'oxy, pourquoi ?

    Exige d'avoir les documents prévus dans l'affichage obligatoire sur le bateau, question pas à au club ? "Non", il faut que les clients puissent y avoir accès, mais l'EAPS, ce n'est pas le local ? Grosse hésitation de leur part du coup.

    L'équipe nautique refait surface et monte à bord et à nouveau, souhaitent re-vérifier ou avoir des prévisions sur ce qu'ils avaient notés sous l'eau.

     

    La 2ème palanquée (1 E3 + 1 élève 1 N1), arrive à bord, ils sont vexés de ne pas les avoir trouvées sous l'eau. pourtant, elles étaient à 10 m de nous lorsqu'ils nous ont abordés.

    Et là cela recommence, en tête à tête, la monitrice ...., puis la client ... ah zut elle ne parle qu'anglais.

     

    Ils promettent d'envoyer un courrier avec les anomalies et de terminer leur contrôle au local pour avoir accès aux preuves de reqaulification des blocs pour lesquels ils ont relever la référence (A, B, ou C, sur chaque bouteille). Ils insistent pur préciser qu'il faut impérativement que les clubs référencent leur bouteilles par un système personnel et non le n° constructeur, je m'étonne à nouveau.

     

    Clairement, une équipe qui pousse le contrôle à fond, de vrais proctologues. Mais à force de gratter un peu, cela ne sens pas toujours pas très bon.

    Le club n'était pas parfait, mais ils n'étaient pas les seuls. En tout 1 heure d'immobilisation.

     

    Message à fin de vous prévenir de ce qui peut arriver. Il n'est peut-être pas inutile de vérifier vos embarcations, leur armement, et équipement de sécurité.

    Je pense que s'il avait déjà utilisé une fiche de sécu digne de ce nom, un bloc de sécu prêt à l'utilisation, cela aurait peut-être moins dégénéré.

     

    Mais il faut se souvenir qu'ils le font pour notre sécurité.

    • Merci 3
    Link to comment
    Share on other sites

    Oui. Ok pour ta conclusion.

    Mais quand on veut reprocher qque chose aux autres, il faut savoir etre irréprochable.

    Or si on s'appuie sur ton témoignage, on est gentiment sur des contrôleurs d'esbroufe 🙄

     

    Bref. A part la peur du gendarme, ca me parait peu productif.

    • J'aime 4
    • Merci 1
    Link to comment
    Share on other sites

    @Scubaphil

     

    Je suis bien d’accord sur la façon d’opérer, mais sur le fonds, on est plus dans la prévention, car in fine ce sera éventuellement juste un rappel à la loi et c’est tout. C’est bien comme cela que l’ont prit les patrons du club.

     

    Il y avait tout de même 2 points d’amélioration évident très faciles à mettre en place fiche et bloc de sécu. La première quasi inexistante, le second non préparé. Pour revenir sur la FDS, ils ont insisté pour demander que figure la présence de l’heure de début de plongée, de sorte à pouvoir déclencher les secours en l’absence de non retour (à 10 min après l’heure prévue par exemple).

     

    J’ai cru comprendre que cela servait aussi à la formation de « leurs équipes ».

    On a déjà vu cela avec le gendarmes stagiaires qui contrôle au bord des routes.

    Link to comment
    Share on other sites

    Il y a 6 heures, PlongeurSDF a dit :

    Bonjour,

     

    Aujourd'hui je décide de tester un nouveau club de plongée dans lequel j'ai toujours refusé de plongé (au vue de ce qui m'y était rapporté).

    Lorsque je demande à mon binôme qui est en cours de formation Nitrox confirmé dans le même club sa PpO2, en précisant que je souhaitais prendre 1,5, il me dit que non c'est 1.6. À la question pourquoi auprès de la responsable de la structure, elle répond  "parce que c'est la norme pour le Nitrox en France !".

     

    Avant mise à l'eau, je constate que le bloc de sécu 10 L air, reste à bord "non gréé", la consigne du DP "en cas de besoin vous secouez le parachute, j'arrive et vous l'envoie".

     

    On plonge 40 m max, enfant on s'arrête à 32 (bien la peine de faire le cirque pour les 1.6).

    En remontant, à 20 m, nous avons la visite de 2 plongeurs en gilets fluo orange : les plongeurs de la DRAJES !

    Ils demande si chef de palanquée, en fait nous sommes en autonomie, ce que je lui confirme.

    Contrôle des ordis, vérification des plaquettes % Nitrox, Initiales, MOD, date, etc.

    Puis, ils nous demande de les suivre pour remonter au bateau, chouette pour une fois, on n'a pas à se faire ch*** pour retrouver le bateau.

    Ils remontent directement à la surface, sans palier de sécu.

    Mon ordi étant réglé sur 5 min de sécu, je refuse de remonter (déjà qu'ils me bouffent mon temps de plongée).

    De retour en surface, nous avons droit au reste de l'équipe qui est sur le bateau, 1 en civil avec sa plaquette (pour ne rien oublier) les 2 autres en uniforme armés, etc.

    Nous sommes interrogé sur nos aptitudes, paramètres prévus, réels.

    En fait la fiche de sécu sur le bateau était une feuille blanche, avec quasiment tous les renseignement, mais en recto-verso, sauf le nom des encadrants et pas d'heure de départ.

    Le bloc de sécu non monté, le bloc de sécu nitrox dernière vérification 08/2022.

    Ils vérifient la trousse de secours, les dates de péremption, les médicaments qui n'ont rien à y faire, etc.

    Contrôle des requalification et TIV des blocs en service et de l'oxygène. Ils comptent le nombre de litre qu'il y a dans l'oxy, pourquoi ?

    Exige d'avoir les documents prévus dans l'affichage obligatoire sur le bateau, question pas à au club ? "Non", il faut que les clients puissent y avoir accès, mais l'EAPS, ce n'est pas le local ? Grosse hésitation de leur part du coup.

    L'équipe nautique refait surface et monte à bord et à nouveau, souhaitent re-vérifier ou avoir des prévisions sur ce qu'ils avaient notés sous l'eau.

     

    La 2ème palanquée (1 E3 + 1 élève 1 N1), arrive à bord, ils sont vexés de ne pas les avoir trouvées sous l'eau. pourtant, elles étaient à 10 m de nous lorsqu'ils nous ont abordés.

    Et là cela recommence, en tête à tête, la monitrice ...., puis la client ... ah zut elle ne parle qu'anglais.

     

    Ils promettent d'envoyer un courrier avec les anomalies et de terminer leur contrôle au local pour avoir accès aux preuves de reqaulification des blocs pour lesquels ils ont relever la référence (A, B, ou C, sur chaque bouteille). Ils insistent pur préciser qu'il faut impérativement que les clubs référencent leur bouteilles par un système personnel et non le n° constructeur, je m'étonne à nouveau.

     

    Clairement, une équipe qui pousse le contrôle à fond, de vrais proctologues. Mais à force de gratter un peu, cela ne sens pas toujours pas très bon.

    Le club n'était pas parfait, mais ils n'étaient pas les seuls. En tout 1 heure d'immobilisation.

     

    Message à fin de vous prévenir de ce qui peut arriver. Il n'est peut-être pas inutile de vérifier vos embarcations, leur armement, et équipement de sécurité.

    Je pense que s'il avait déjà utilisé une fiche de sécu digne de ce nom, un bloc de sécu prêt à l'utilisation, cela aurait peut-être moins dégénéré.

     

    Mais il faut se souvenir qu'ils le font pour notre sécurité.

    Nous avons eu un controle des Aff Mar et de Jeunesse et Sport, il y a un mois, sur Mayotte ;

    un bateau de plongée.... n'a pas plongé et a du etre raccompagné sur sa plage, avec ses clients ; pas de bloc de sécu et les masques haute concentration bouffés par le soleil et manque le masque enfant...

     

    Ici, nous avons déjà eu des palanquées perdues en dérive en mer (avec recherche hélico), des plongées hors des eaux territoriales (lire et comprendre avec des navires armés en plaisance et ne pouvant s'éloigner d'un abri), au moins un pilote employé au black (qui a perdu une palanquée, pas celle dont je parle plus haut)..

    bref, vu le turn over, le maintien des controles est important.

    Edited by christophe 38
    • Merci 2
    Link to comment
    Share on other sites

    Il y a 10 heures, Scubaphil a dit :

    Quand on y rajoute le fait d'interrompre l'activité des clients sans scrupule (le ferait-il lors d'un match de foot amateur du dimanche matin ?) et l'invention d'obligations qui n'existe pas, on peut légitimement s'interroger sur les capacités cognitives des responsables.

     

    :+1: avec @Scubaphil

     

    Autant avoir des contrôles histoire de voir que tout le monde respecte les règles (même si on peut se poser parfois la question du bien-fondé de certaines), pas de problème, c'est le jeu.

    Mais là, aller enquiquiner des gens qui viennent se détendre sous l'eau n'a vraiment aucun intérêt.

    Se mettre sur le bateau et attendre les palanquées à la sortie de l'eau revient au même, et dénote un tout petit peu de respect envers les plongeurs et leurs encadrants.

     

    Par ailleurs, l'invention d'obligation légales par certains contrôleurs, qui pensent sans doute en faisant cela donner l'impression de « s'y connaitre », leur fait perdre à mes yeux toute crédibilité.

    Que chacun reste à sa place et les mérous seront bien gardés.

     

    Dans le même genre, cela me fait penser à un contrôleur qui avait reproché à un club d'avoir le 12 L qui servait comme bloc de sécu de n'être gonflé qu'à 160 bars. Par contre, un 6 L gonflé à 200 bars lui aurait convenu... 🙄

     

    • J'aime 1
    • Merci 1
    Link to comment
    Share on other sites

    il y a 12 minutes, Pp_y a dit :

    Par ailleurs, l'invention d'obligation légales par certains contrôleurs, qui pensent sans doute en faisant cela donner l'impression de « s'y connaitre », leur fait perdre à mes yeux toute crédibilité.

    Que chacun reste à sa place et les mérous seront bien gardés.

     

    Dans le même genre, cela me fait penser à un contrôleur qui avait reproché à un club d'avoir le 12 L qui servait comme bloc de sécu de n'être gonflé qu'à 160 bars. Par contre, un 6 L gonflé à 200 bars lui aurait convenu... 🙄

     

     

    C'est comme le contrôle à la GdF rapporté par le MF1 qui était DP, il me disait qu'il leur était reproché  de ne pas avoir immergé le bloc de sécu sous le ponton... il était posé gréé au bord de l'eau et dispo immédiatement. 

    • J'aime 1
    Link to comment
    Share on other sites

    C'est un grand classique, a Marseille ils le font une fois par an en début de saison histoire marquer les esprits, ça fait chier tout le monde et 9 fois sur 10 en effet ils inventent des obligations qui n'existent pas...

     

    Cela étant dit, si ça peut éviter des dérives c'est pas plus mal non plus mais il faudrait qu'ils se concentrent un peu plus sur les trucs important et moins sur des détails réglementaires...

    • Merci 1
    Link to comment
    Share on other sites

    Il y a 22 heures, PlongeurSDF a dit :

    Bonjour,

     

    Aujourd'hui je décide de tester un nouveau club de plongée dans lequel j'ai toujours refusé de plongé (au vue de ce qui m'y était rapporté).

     

    Sans citer le Club, ton profil te localise en "Arc méditerranéen & Martinique ", tu étais de quel côté de l'Atlantique ?

     

     

    Il y a 7 heures, caolila a dit :

    C'est comme le contrôle à la GdF rapporté par le MF1 qui était DP, il me disait qu'il leur était reproché  de ne pas avoir immergé le bloc de sécu sous le ponton... il était posé gréé au bord de l'eau et dispo immédiatement. 

    Le bloc n'a pas à être dans l'eau. Par contre, il doit être équipé PRÊT à être mis à l'eau (CdS).

     

    Après, les contrôles, pourquoi pas, mais sur la base d'informations ou de constatations flagrantes de manquements. Bon,le bloc de sécu et la Fiche de Sécu foirés, ça ne fait pas sérieux...

    Comme souligné, aucune nécessité d'interrompre la plongée d'une palanquée, tout pouvant facilement se vérifier une fois de retour sur le bateau.

    Ici, on semble effectivement dans un contrôle "en fin de formation" de l'apprenti contrôleur...

     

    Link to comment
    Share on other sites

    il y a 21 minutes, emmanuelC a dit :

    Sans citer le Club, ton profil te localise en "Arc méditerranéen & Martinique ", tu étais de quel côté de l'Atlantique ?

     

    Antilles

     

    il y a 21 minutes, emmanuelC a dit :

    Bon,le bloc de sécu et la Fiche de Sécu foirés, ça ne fait pas sérieux...

     

    En sus, dans la pharmacie, des médicaments non prévus au CDS étaient périmés, le désinfectant aussi. La bouteille d'oxygène était également périmée.

     

    --

     

    Il s'agissait bien d'un contrôle mixte DRAJES / Gendarmerie. Et surtout que l'un des gendarmes présents, titulaire du BPJEPS Plongée, avait demandé à ce même club s'il pouvait venir avec des "clients à lui" pour les encadrer, sans avoir à payer sa plongée. Il avait du essuyer un refus.

    Edited by PlongeurSDF
    • Merci 1
    Link to comment
    Share on other sites

    Il y a 6 heures, PlongeurSDF a dit :

    Et surtout que l'un des gendarmes présents, titulaire du BPJEPS Plongée, avait demandé à ce même club s'il pouvait venir avec des "clients à lui" pour les encadrer, sans avoir à payer sa plongée. Il avait du essuyer un refus.

     

    Ah ben il fallait commencer par cela .... :D

     

    • J'aime 1
    • Haha 2
    Link to comment
    Share on other sites

    Il y a 6 heures, PlongeurSDF a dit :

    l'un des gendarmes présents, titulaire du BPJEPS Plongée, avait demandé à ce même club s'il pouvait venir avec des "clients à lui" pour les encadrer, sans avoir à payer sa plongée

    Je ne sais pas si l'on se trouve dans ce cas de figure mais il existe une pratique, à savoir : Gratuité pour le professionnel, en revanche activité payante pour les clients de celui ci ...

    • J'aime 1
    Link to comment
    Share on other sites

    Create an account or sign in to comment

    You need to be a member in order to leave a comment

    Create an account

    Sign up for a new account in our community. It's easy!

    Register a new account

    Sign in

    Already have an account? Sign in here.

    Sign In Now
     Share


    • Dernières Discussions

    • Similar Topics

      • 74
        Bonjour amis bulleurs et bulleuses !   Je recherche un parachute de plongée simple, avec lest intégré si possible (tout en un), un peu comme celui de décathlon https://www.decathlon.fr/p/parachute-de-plongee-scd-avec-lest-140-grammes/_/R-p-325337?mc=8586434&c=ORANGE   Il est très bien mais il n'y a plus de dispo en ce moment et peut être encore longtemps.   J'utilise ce type de parachute en consommable jetable, mais je souhaite quand même qu'il remplisse correct
      • 18
        Bonsoir.  Je cherche à acquérir une caméra sous-marine, si possible pour moins de 200€. Je ne sais que penser des très nombreux modèles chinois sur Amazon. Trop de choix et les avis Amazon, ma confiance est très limitée depuis que je sais comment ça (peut) marcher...  Quoique finalement, AKASO et Apexcam ont l'air pas mal mais aucun avis ici sur Apexcam, svp.  Les AEE et PNJ ont l'air pas trop mal mais le fait de devoir ouvrir le boîtier sous peine de ne pas avoir de souvenir
      • 32
        bonjour à tous . Après des années d arrêt je me remets  à la plongée bouteille , entre deux juste un peu d apnée .  Comment être sur de ne pas prendre de risque en faisant  des plongées peu profondes exemple : maxi 10/12m et en combinant balades et rando alors que le relief du site et qui va m entourer  tous les jours varie de 0 à 300m voire 500m d altitude et que je vais utiliser une voiture pour sillonner le secteur et d aller d une crique à une autre . Il y a un point "haut" si l on
      • 15
        Bonjour,  Mon ordinateur de plongée viens de rendre l'ame. J'avais un Mares Nemo Wide. Je recherche donc un nouvel ordinateur, moins emcombrant que celui ci qui à l'usage ne me convenait pas trop car un peu gros pour mon petit poignet de femme. ^^   J'en ai vu 3, mais je ne sais pas trop lequel prendre.  - Le Cressi Leonardo : je sais que beaucoup de personnes l'ont mais peut être un peu vieux maintenant non?  - Le Smart de Mares, mais je sais que beaucoup de personnes n
      • 170
        Bonjour. Je suis Français mais je n’ai jamais plongé en France et toutes mes certifications (Master Diver et près de 200 plongées en deux ans) sont anglo-saxonnes. Je prévois de plonger à Marseille dans les mois à venir mais j’avoue avoir certaines appréhensions. J’ai entendu dire que dans le système français, je serais considéré Niveau 1, autant dire que je ne pourrais pas plonger juste avec ma femme qui est Advanced. Ensuite, je ne comprends pas vraiment le concept de palanquée. Quand je plong
    ×
    ×
    • Create New...

    Bonjour,

     

    logo.png.c7536bd9e68359a8804d246d311256bd.png

     

    L'ensemble des services de Plongeur.com sont gratuits et c'est grâce à la publicité que vous pouvez en profiter. Or il semble que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

    Si vous aimez le site et que vous voulez pouvoir en profiter longtemps, merci de désactiver votre bloqueur de publicités lorsque vous naviguer sur Plongeur.com.