Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Ouvrir manifold pendant plongée


steph06
 Share

    Recommended Posts

    Bonjour

     

    Cas de deux blocs dans le dos reliés par un manifold, fermé en début de plongé. Les Le plongeur respire alternativement sur un bloc puis sur l'autre.

     

    Scénario : 

    Un bloc est à 140b restants, l'autre est à 110b restant.

    Il y a une fuite du côté du bloc à 110b (donc sa pression diminue, diminue diminue).

    Le plongeur ferme le robinet du bloc qui fuit.

    Il n'y a donc plus de fuite à cet instant.

    D'un côté il y a 140b et de l'autre 90b.

     

    Question : Quel est le niveau de risque à ouvrir le manifold durant la plongée ?

     

    Suggestions de réponses :

    - aucun risque

    - risque quasi inexistant

    - faible risque

    - risque moyen

    etc

    - autre : précisez 😂

    Edited by steph06
    Link to comment
    Share on other sites

    il y a 1 minute, steph06 a dit :

    Bonjour

     

    Cas de deux blocs dans le dos reliés par un manifold, fermé en début de plongé. Les Le plongeur respire alternativement sur un bloc puis sur l'autre.

     

    Scénario : 

    Un bloc est à 140b restants, l'autre est à 110b restant.

     

    Oui et ???? 

    • Haha 1
    Link to comment
    Share on other sites

    il y a 26 minutes, steph06 a dit :

    Question : Quel est le niveau de risque à ouvrir le manifold durant la plongée ?

     

    Plusieurs réponses:

    1) si tu t'es assuré que la fuite initiale ne fuit plus, aucun risque (à moins qu'il y ait une fuite sur le manifold...). ça n'a d'intérêt que quand le bloc sur lequel tu respires passera nettement en dessous des 90b de l'autre, sinon c'est plutôt contre-productif.

    2) tu n'es pas obligé de le laisser ouvert en permanence, tu peux juste l'ouvrir de temps en temps pour équilibrer les pressions, ce qui diminue encore le risque.

    3) si ta planification était correcte tu as assez d'air dans le bloc restant pour sortir, donc la manipulation est superflue.

    • J'aime 1
    Link to comment
    Share on other sites

    il y a une heure, LGF a dit :

     

     

    2) tu n'es pas obligé de le laisser ouvert en permanence, tu peux juste l'ouvrir de temps en temps pour équilibrer les pressions, ce qui diminue encore le risque.

     

     

    Le but était de récupérer l'air de l'autre bloc. Pour moi il est là l'intérêt, sinon autant avoir deux blocs distincts non-reliés.

     

    Je me suis souvent interrogé sur "commencer la plongée avec manifold ouvert et le fermer en cas de pépin" ou "commencer la plongée avec manifold fermé et l'ouvrir en cas de pépin (après avoir circonscrit le pépin évidemment)" : je penche aujourd'hui pour la deuxième idée ... sauf si on me dit qu'il y a un risque à rééquilibrer les deux blocs durant la plongée.

     

    Je ne vois pas un scénario réaliste où un bloc serait à 300b et l'autre à 10b, mais est-ce qu'un ré-équilibrage de ces pressions-là durant la plongée serait risqué ?

     

    Peut-être je devrais poser la question à Nautec ...

    Link to comment
    Share on other sites

    Le seul risque, c'est que ton manifold fuit lorsqu'il est ouvert alors qu'il est étanche quand il est fermé.

    Je resterais sur le bloc à 140 bar jusqu'à  ce qu'il passe à 90 bar moins le différentiel max fixé (soit environ 60 bar ?) et j'ouvrirais le manifold pour équilibrer et, si c'est etanche, conserver tout le gaz disponible.

    Mais dans une config blocs séparés, tu dois normalement pouvoir rentrer sur cebqu'il te reste dans ton bloc non fuyard.

    Link to comment
    Share on other sites

    il y a 1 minute, pmk a dit :

    Je resterais sur le bloc à 140 bar jusqu'à  ce qu'il passe à 90 bar moins le différentiel max fixé (soit environ 60 bar ?) et j'ouvrirais le manifold pour équilibrer et, si c'est etanche, conserver tout le gaz disponible.

     

     

    Ta réponse me plait _SI_ la fuite est du côté de celui à 90b et qu'on peut continuer à respirer sur celui de 140b. Là, en effet, sage réponse, lorsque celui qui est à 140b arrive à 90b, ça a la même pression des deux côtés alors il y a moins de risque à ouvrir le manifold.

     

    Quid si c'est l'inverse ? Si on se retrouve à respirer sur un seul bloc qui, manque de pot c'est celui où il y en a le moins.... Certes la planification a dû anticiper ça, ok. Mais ça serait bien de pouvoir récupérer le gaz du bloc qui a 140b (le manifold est fait pour ça, non ?)

    Link to comment
    Share on other sites

    il y a 7 minutes, steph06 a dit :

     sauf si on me dit qu'il y a un risque à rééquilibrer les deux blocs durant la plongée.

     

    Je ne vois pas un scénario réaliste où un bloc serait à 300b et l'autre à 10b, mais est-ce qu'un ré-équilibrage de ces pressions-là durant la plongée serait risqué ?

     

    donc ta question c'est plutôt de savoir s'il y a un risque "physique" à équilibrer les deux blocs, du genre faire exploser l'un des deux?

    Dans ce cas la réponse est "pas plus qu'en surface", c'est à dire à peu près aucun risque.

     

     

    Mais ce n'est pas la bonne démarche en planification de plongée...

    Link to comment
    Share on other sites

    La fuite n'est pas d'un côté ou l'autre du manifold sinon la fuite serait presente. Le risque c'est que ça ne fuit qu'en position ouverte, par exemple par l'axe de commande.

    Ouvrir à l'equilibre des 2 blocs ne change rien puisque c'est par rapport à la pression exterieure.

    il y a 1 minute, LGF a dit :

    donc ta question c'est plutôt de savoir s'il y a un risque "physique" à équilibrer les deux blocs, du genre faire exploser l'un des deux?

    Je ne voyais pas la question sous cet angle.

     

    Effectivement, ce n'est pas plus risqué qu'en surface.  Il vaut mieux éviter d'ouvrir le roniet en grand d'un coup. Juste une ouverture légère pour permettre aux pressions de s'équilibrer doucement avant d'ouvrir un peu plus (pas la peine d'ouvrir en grand).

    Link to comment
    Share on other sites

    il y a 6 minutes, LGF a dit :

     

    donc ta question c'est plutôt de savoir s'il y a un risque "physique" à équilibrer les deux blocs, du genre faire exploser l'un des deux?

    Dans ce cas la réponse est "pas plus qu'en surface", c'est à dire à peu près aucun risque.

     

     

    Mais ce n'est pas la bonne démarche en planification de plongée...

     

    Peut-être j'ai manqué de précision dans le post initial. Je rectifie :

    1) il y a une fuite sur le détendeur A

    2) le plongeur ferme le robinet A et respire sur le détendeur B

    3) le manomètre A indique 140b, le manomètre B indique 90b

     

    (je pense rectifier le post de départ pour clarifier)

     

    Donc si je comprends bien, toi tu dis que la planif devrait être de sorte qu'on peut regagner la surface (et palier de sécu etc) avec les 90b. C'est bien ça ?

    Sur le principe ça me va mais dans ce cas : quelle est la fonction du manifold ?

     

    Le manifold c'est soit pour "isoler en cas de pépin", soit pour "ouvrir après avoir réglé le pépin".

     

    "isoler en cas de pépin" ça signifie (je détaille) : le détendeur A fuit, la pression dans les deux blocs baisse, je ferme le manifold, la pression dans le bloc A baisse, j'identifie que c'est le détendeur A qui a une fuite, la pression dans bloc A baisse, je ferme le bloc A, je respire sur le détendeur B, je remonte sur le bloc B.

     

    "ouvrir après avoir résolu le pépin" ça signifie : je respire alternativement sur détendeur A et B, le détendeur A a une fuite, je ferme le robinet A, je respire sur B, et (dans cette hypothèse) j'ouvre le manifold pour récupérer A + B.

     

    Je ne pense pas que le manifold ait été créé dans l'unique but de simplifier le gonflage des blocs 😉

    Link to comment
    Share on other sites

    il y a 30 minutes, steph06 a dit :

    Donc si je comprends bien, toi tu dis que la planif devrait être de sorte qu'on peut regagner la surface (et palier de sécu etc) avec les 90b. C'est bien ça ?

     

    Il existe plusieurs méthodes de planification selon la marge de sécurité que l'on veut prendre, selon l'engagement de la plongée.

    On ne raisonnera pas de la même façon pour une plongée sans palier obligatoire, avec paliers obligatoires plus ou moins longs ou pour une plongée souterraine lointaine.

     

    Mais le principe de base de la redondance avec ton exemple d'un bi-bouteille est bien celui-là : on doit pouvoir sortir de l'eau en perdant le contenu de l'un des deux blocs au plus mauvais moment de la plongée.

    Le gaz qu'on pourra récupérer en (r)ouvrant le manifold n'est que du bonus, que ce soit en partant manifold ouvert ou fermé.

     

    En plongée souterraine on sera même beaucoup plus conservateur en planifiant souvent avec la méthode des sixièmes: on ne consomme qu'un sixième du gaz disponible avant de faire demi-tour: ce qui veut dire qu'en perdant un bloc au plus mauvais moment, il reste les 2/3 de l'autre, soit deux fois ce qu'on a consommé à l'aller pour tenir compte de la surconsommation liée au stress et aux problèmes qui y ont conduit.

     

    • J'aime 1
    Link to comment
    Share on other sites

    Il y a 3 heures, steph06 a dit :

    Suggestions de réponses :

    - aucun risque

    - risque quasi inexistant

    - faible risque

    - risque moyen

    etc

    - autre : précisez 😂

    Aucun intérêt...

     

    Si dès le début on était parti sur l'idée d'avoir 2 bouteilles séparées, pourquoi changer parce qu'on a perdu une partie du gaz ?

    Link to comment
    Share on other sites

    Create an account or sign in to comment

    You need to be a member in order to leave a comment

    Create an account

    Sign up for a new account in our community. It's easy!

    Register a new account

    Sign in

    Already have an account? Sign in here.

    Sign In Now
     Share


    • Dernières Discussions

    • Similar Topics

      • 125
        Bonjour. Je suis Français mais je n’ai jamais plongé en France et toutes mes certifications (Master Diver et près de 200 plongées en deux ans) sont anglo-saxonnes. Je prévois de plonger à Marseille dans les mois à venir mais j’avoue avoir certaines appréhensions. J’ai entendu dire que dans le système français, je serais considéré Niveau 1, autant dire que je ne pourrais pas plonger juste avec ma femme qui est Advanced. Ensuite, je ne comprends pas vraiment le concept de palanquée. Quand je plong
      • 5
        Bonjour à tous ! Je vous souhaite déjà une bonne année 2023 !  Je suis de Savoie, je viens de passer mon Intro To Cave dans les grottes de Thaïs. Je cherche maintenant à trouver du monde pour faire de la sout dans la région (ce qui est le plus difficile j'ai l'impression ). Pour me présenter : J'ai 24 ans, je suis en sidemount, j'ai tous mon matos (lampes, dévidoirs...), en étanche et je plonge entre 1 à 3x semaine au lac. Je n'ai pas de stage "fédéral" en sout, car
      • 44
        bonsoir,    Je me demandais si l’impossibilité de prendre l’avion après une plongée (dans un délai de 24h) s’appliquais pour l’aviation légère : on est tous d’accord que cela s’applique pour les avions de lignes volant à 34000 ft avec cabine pressurisée mais dans le cas d’un petit Cessna sans cabine pressurisée qui vole autour des 9000ft en nav cela s’applique aussi ?  La baisse de pression a se niveau d’altitude me paraît trop insignifiante pour toucher mon organisme mais je préfère
      • 13
        Bonjour, Je passe le N3 cette année et je recherche le livre "Plongée plaisir Niveau 3" a pas cher, sur LBC pas trouvé la dernière édition à moins de 20€ port compris.. Si quelqu'un est vendeur.. Merci de vos retours. 
      • 7
        Bonjour à tous.   J'aurai besoin d'informations pour un séjour en Thaïlande d'ici 15 jours. Je souhaiterai plonger sur les sites de Richelieu rock départ Khao Lak et Sail Rock départ Koh samui. J'ai trouvé sur le net des clubs qui font des sorties à la journée 2 plongées, cependant je trouve les prix excessifs (environ 75€ la plongée). Pouvez-vus me conseiller des clubs moins gourmand ? En vous remerciant.  
    ×
    ×
    • Create New...

    Bonjour,

     

    logo.png.c7536bd9e68359a8804d246d311256bd.png

     

    L'ensemble des services de Plongeur.com sont gratuits et c'est grâce à la publicité que vous pouvez en profiter. Or il semble que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

    Si vous aimez le site et que vous voulez pouvoir en profiter longtemps, merci de désactiver votre bloqueur de publicités lorsque vous naviguer sur Plongeur.com.