Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Différences de procédures de décompression Plongée Loisir vs Professionnelle


Recommended Posts

Bonjour à tous,

 

J'aurais aimé savoir quelles étaient les différences, dans les procédures de décompression au sens large, entre la plongée loisir et la plongée professionnelle (au sens Travaux en milieu hyperbare) ?

 

Notamment en ce qui concerne :

- Les outils (Tables MN90 et ordi loisirs vs ???)

- Les procédures : profondeur max, nb de plongées successives, etc.

 

En discutant autour de moi avec des professionnels, il semblerait que les procédures ne soient pas du tout les mêmes. La différence s'expliquerait par le fait qu'en cas de travail hyperbare, la concentration et l'effort physique n'est pas comparable avec la plongée loisir ; et donc toutes les procédures ont dû êtres adaptées en conséquences.

 

Avez vous un avis / retex sur la question ?

 

Link to comment
Share on other sites

Tu peux rajouter : ça fait des années qu'on nous dit que les moniteurs de plongée loisir professionnels devraient plonger selon les procédures des pros. Mais pas eu de news depuis ?

  • J'aime 1
Link to comment
Share on other sites

Posted (edited)
Il y a 2 heures, DivideByZero a dit :

Bonjour à tous,

 

J'aurais aimé savoir quelles étaient les différences, dans les procédures de décompression au sens large, entre la plongée loisir et la plongée professionnelle (au sens Travaux en milieu hyperbare) ?

 

Notamment en ce qui concerne :

- Les outils (Tables MN90 et ordi loisirs vs ???)

- Les procédures : profondeur max, nb de plongées successives, etc.

 

En discutant autour de moi avec des professionnels, il semblerait que les procédures ne soient pas du tout les mêmes. La différence s'expliquerait par le fait qu'en cas de travail hyperbare, la concentration et l'effort physique n'est pas comparable avec la plongée loisir ; et donc toutes les procédures ont dû êtres adaptées en conséquences.

 

Avez vous un avis / retex sur la question ?

 

coté boulot, ce sont les tables du ministere du travail, les MT92

https://sneti.eu/wp-content/uploads/2020/06/5-Annexes-Arrêté-Mention-A-2019-TABLES-dae_20190524_0003_0001.pdf

 

la profondeur maxi atteinte est prise comme élement de profondeur,

le début de l'immersion signe le début de la plongée

la fin de la plongée, c'est le début de la remontée

 

on considere que tu travailles, donc que tu fournis des watts, d'où une décompression plus longue ; parfois, tu coules du béton, tu soudes, tu joues du marteau piqueur...

 

 

enfin, à mon tres faible niveau, le chef des operation hyperbares (le DP chez le pro) te fixe les limites : 20 m, 70 minutes, 20 minutes de palier à 3m,

vitesse de remontée entre 9 et 15 m/min et 1 minute pour passer du palier de 6 à celui de 3, ou pour remonter de 3 à la surface...

Edited by christophe 38
Link to comment
Share on other sites

Il y a 12 heures, DivideByZero a dit :

Bonjour à tous,

 

J'aurais aimé savoir quelles étaient les différences, dans les procédures de décompression au sens large, entre la plongée loisir et la plongée professionnelle (au sens Travaux en milieu hyperbare) ?

 

La différence s'expliquerait par le fait qu'en cas de travail hyperbare, la concentration et l'effort physique n'est pas comparable avec la plongée loisir ; et donc toutes les procédures ont dû êtres adaptées en conséquences.

 

Avez vous un avis / retex sur la question ?

 

Bonjour,

 

Tu répond effectivement à ta question...

J'ai un proche qui souhaite devenir plongeur "militaire": le niveau physique demandé, que ce soit en terme de VMA, de musculation, de capacité de palmage.... ainsi que le travail demandé au fond nécessitant la capacité de repousser les limites du début de  l'essoufflement tout comme celle de "travailler" sous narcose, expliquent effectivement tout cela. Les tables MN 90 ne sont effectivement pas spécialement  conçues pour le "tout public".

Link to comment
Share on other sites

il y a 4 minutes, brochet a dit :

Et pourtant se sont les tables de la marine nationale qu'on utilise en loisir ?????

T'en connais beaucoup qui plongent aux tables ?

 

Et les table MN90-FFESSM diffèrent des tables de la MN :

"Les tables MN90 de plongée à l'air, conçues par la Marine nationale, ont été publiées initialement en 1990 puis actualisées en 1993 (allongement de 8h30 à 12h00 du tableau de calcul de l’azote résiduel en surface) et en 1996 (vitesse de remontée entre les paliers de 6 m/min ; suppression de la colonne « durée totale de remontée » ; délai minimum de 5 min pour les paliers à l’oxygène pur). En 1998, la FFESSM a adapté certains éléments du protocole d’utilisation, d’où la dénomination « Tables MN90-FFESSM » : ajout d’une colonne DTR (durée totale de remontée) calculée avec une vitesse de remontée de 15 m/min ; ajout d’un tableau de calcul de la durée de remontée ; en cas d’interruption de palier, refaire le palier interrompu (et non pas recommencer l’ensemble des paliers comme dans le mode d’emploi de la Marine nationale)"

  • J'aime 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 32 minutes, pmk a dit :

T'en connais beaucoup qui plongent aux tables ?

 

Plus maintenant il est vrai. Mais quand j'ai commencé à plonger, il y a bieeeeeen longtemps, ce n'était pas rare du tout.

  • J'aime 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 7 minutes, gKatarn a dit :

 

Plus maintenant il est vrai. Mais quand j'ai commencé à plonger, il y a bieeeeeen longtemps, ce n'était pas rare du tout.

Il y avait que ça à l'époque les Gers 65 et après les MN 90 qui n'avait pas la même procédure et beaucoup de monde se prenait les pieds dans le tapis au examen , car les encadrants s'y perdaient aussi.

  • J'aime 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 9 minutes, gKatarn a dit :

Mais quand j'ai commencé à plonger, il y a bieeeeeen longtemps, ce n'était pas rare du tout.

Mais c'était bieeeeeeeen avant les MN90 😄

 

 

il y a 3 minutes, brochet a dit :

Il y avait que ça à l'époque les Gers 65 et après les MN 90

Oui mais depuis déjà quelques années maintenant, on a des ordinateurs et les tables ne sont plus utilisées (à l'exception de quelques "anciens").

 

 

Extrait de Les ordinateurs de plongées de S.Jacquet (2004)

ordi.png.42d70d49b8c9451ca73128281caf1826.png

 

 

 

  • J'aime 1
  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

Merci pour vos réponses.

 

Les procédures sont donc légèrement différentes, mais qu'en est-il de l'ordinateur ? Un pro va-t-il plonger avec un ordi "loisir" ou bien doivent ils avoir du matériel spécifique ?

En feuilletant le MT92 j'ai l'impression à vue d'oeil qu'on retrouve à peu près la même courbe de sécurité qu'en loisir. Je n'ai pas fait l'exercice sur les temps de palier pour voir les éventuelles différences.

 

 

Link to comment
Share on other sites

Posted (edited)
Le 03/05/2023 à 10:01, pmk a dit :

Mais c'était bieeeeeeeen avant les MN90 😄

 

 

Oui mais depuis déjà quelques années maintenant, on a des ordinateurs et les tables ne sont plus utilisées (à l'exception de quelques "anciens").

 

 

Extrait de Les ordinateurs de plongées de S.Jacquet (2004)

ordi.png.42d70d49b8c9451ca73128281caf1826.png

 

 

 

Oui, alors là, il faut actualiser tout çà..

1993 : des ordinateurs qui tiennent compte de l'effort : à oui ? comment ?

1995 : des ordinateurs "adaptatifs" : à oui ? comment ?

Malheureusement, tout cela est largement dépassé et non sourcé, ...

Le 10/05/2023 à 10:03, DivideByZero a dit :

Merci pour vos réponses.

 

Les procédures sont donc légèrement différentes, mais qu'en est-il de l'ordinateur ? Un pro va-t-il plonger avec un ordi "loisir" ou bien doivent ils avoir du matériel spécifique ?

En feuilletant le MT92 j'ai l'impression à vue d'oeil qu'on retrouve à peu près la même courbe de sécurité qu'en loisir. Je n'ai pas fait l'exercice sur les temps de palier pour voir les éventuelles différences.

 

 

Bonsoir,

 

En mode "Pro", ça ne veut pas dire grand chose :

- moniteur de plongée "pro" ?

- Scaph A ?

- Plongeur scientifique B  ?

- Militaire ?

Bref, il y a une multitude de pros qui n'ont pas les mêmes contraintes/objectifs.

 

Le principal problème avec les pros A ... la consommation d'air qui, en loisir est une hypothèse de 20 l/min et qui, au casque, est de 30 l/min ... donc désat différente !!!!

 

Bien cordialement,

Alain Foret

Edited by Alain Foret
  • J'aime 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 10 heures, Alain Foret a dit :

Le principal problème avec les pros A ... la consommation d'air qui, en loisir est une hypothèse de 20 l/min et qui, au casque, est de 30 l/min ... donc désat différente !!!!

 

Tiens ça ça m'intéresse beaucoup: @Alain Foret as-tu des références fiables sur cette notion d'augmentation de la saturation (et désaturation en remontant) en azote avec une ventilation/débit d'air plus important?

  • J'aime 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 12 heures, Alain Foret a dit :

Oui, alors là, il faut actualiser tout çà..

1993 : des ordinateurs qui tiennent compte de l'effort : à oui ? comment ?

1995 : des ordinateurs "adaptatifs" : à oui ? comment ?

Malheureusement, tout cela est largement dépassé et non sourcé, ...

Bonsoir,

 

En mode "Pro", ça ne veut pas dire grand chose :

- moniteur de plongée "pro" ?

- Scaph A ?

- Plongeur scientifique B  ?

- Militaire ?

Bref, il y a une multitude de pros qui n'ont pas les mêmes contraintes/objectifs.

 

Le principal problème avec les pros A ... la consommation d'air qui, en loisir est une hypothèse de 20 l/min et qui, au casque, est de 30 l/min ... donc désat différente !!!!

 

Bien cordialement,

Alain Foret

 

Bonjour,

 

Merci.

 

Pour le contexte, je travaille dans une entreprise de construction navale, qui emploie notamment des plongeurs pour réaliser des opérations (manutention et entretien) sous-marines. Il y a à la fois des scaphandriers et des plongeurs bouteille.

C'est en discutant avec eux que j'ai réalisé que les procédures n'étaient pas les mêmes qu'en loisir (ce qui n'est pas étonnant) ; d'où mes interrogations.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, LGF a dit :

 

Tiens ça ça m'intéresse beaucoup: @Alain Foret as-tu des références fiables sur cette notion d'augmentation de la saturation (et désaturation en remontant) en azote avec une ventilation/débit d'air plus important?

disons qu'un scaph pro qui coule du beton ou utilise un marteau piqueur, qui fait un effort consomme (je crois) plus qu'un plongeur lambda... (l'effort n'est pas le meme)

 

d'où une déco différente (et des séjours de plusieurs heures sous l'eau, ça sort aussi des tables loisir)

Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, christophe 38 a dit :

disons qu'un scaph pro qui coule du beton ou utilise un marteau piqueur, qui fait un effort consomme (je crois) plus qu'un plongeur lambda... (l'effort n'est pas le meme)

 

tout à fait Christophe, c'est pour ça que je ne parlais pas de l'effet d'un effort physique (qui entraîne effectivement une augmentation de la ventilation mais plein d'autres choses aussi) mais bien de l'effet d'une augmentation isolée du débit d'air ou de la ventilation sur la saturation de l'organisme en gaz neutres.

 

Je me demande, par exemple, quel est l'effet de la simple modification du débit d'air dans un casque de scaph ou le simple fait d'augmenter la fréquence et/ou l'amplitude de la ventilation durant certaines phases de la plongée (paliers par exemple)?

 

Je n'ai pas trouvé d'informations fiables sur ce sujet, seulement des assertions invérifiables.

  • J'aime 2
Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×
×
  • Create New...

Bonjour,

 

logo.png.c7536bd9e68359a8804d246d311256bd.png

 

L'ensemble des services de Plongeur.com sont gratuits et c'est grâce à la publicité que vous pouvez en profiter. Or il semble que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

Si vous aimez le site et que vous voulez pouvoir en profiter longtemps, merci de désactiver votre bloqueur de publicités lorsque vous naviguer sur Plongeur.com.