Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Nouvelle victime du ressel! 😔


Recommended Posts

Posted (edited)
Il y a 1 heure, flychris a dit :

 

Je confirme, le plongeur n'Ă©tait pas du genre Ă  faire n'importe quoi.

C'Ă©tait (et il le restera Ă  jamais) un ami !

 

Nous attendons (cĂŽtĂ© plongeurs et spĂ©lĂ©os) la sortie du corps et les rĂ©sultats de l'enquĂȘte afin d'en savoir plus.

 

 

 

C'est trÚs traumatisant. Quand on sait pas qui c'est, on a envie de savoir pour vérifier qui. Quand on sait, ça fout juste les boules. Courage a vous. 

Edited by stef75
Pas envie de partager des trucs avec des smileys...
  • J'aime 2
  • Merci 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 14 heures, Norman76 a dit :

Une pure hypothĂšse car je n'ai  jamais fait de plongĂ©e sout, mais est ce que autant des eaux troubles ont (ou peuvent) avoir un effet stressant, que des eaux cristallines peuvent avoir un effet relaxant, apaisant et par consĂ©quent faisant oublier que l'on reste tout de mĂȘme dans un milieu trĂšs hostile

 

CélÚbre exemple de Francois de Roubaix mort aux Canaries dans une grotte sous marine, ou il était rentrée avec son binome, et ils ont tellement touillé qu'il n'ont plus retrouvé la sortie...

Link to comment
Share on other sites

il y a 24 minutes, autrichon gris a dit :

 

CélÚbre exemple de Francois de Roubaix mort aux Canaries dans une grotte sous marine, ou il était rentrée avec son binome, et ils ont tellement touillé qu'il n'ont plus retrouvé la sortie...

Je ne vois pas là une démonstration du stress occasionné par l'eau trouble mais plutÎt

1/ de la nécessité de tirer une ligne quand on s'aventure sous plafond

2/ de la nécessité d'avoir un palmage propre pour ne pas soulever la touille

3/ de la nécessité d'avoir un minimum de foation pour s'aventurer sous plafond.

 

C'est sûr que quand ils se sont rendu compte qu'il ne pouvaient pas retrouver la sortie, ils ont dû stresser et touiller encore plus. Mais c'était déjà trop tard.

  • J'aime 1
  • Merci 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 55 minutes, pmk a dit :

Je ne vois pas là une démonstration du stress occasionné par l'eau trouble mais plutÎt

1/ de la nécessité de tirer une ligne quand on s'aventure sous plafond

2/ de la nécessité d'avoir un palmage propre pour ne pas soulever la touille

3/ de la nécessité d'avoir un minimum de foation pour s'aventurer sous plafond.

 

 

 

la derniĂšre au Ressel, j’ai voulu tirer une ligne contre mon grĂ©, tu m’as engueulĂ© !

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

Le 09/05/2023 à 13:56, autrichon gris a dit :

 

Un non sens t'y vas fort, non ? ...  Les deux partagent par nature le risque essentiel: l'hostilité naturelle de l'eau pour l'homme et un matériel identique pour contrer le point précédent. Reste en effet ce plafond qui aggrave potentiellement tout c'est absolument évident, et les procédures strictes qui vont avec.

 

Tiens si je compare avec l'accidentologue rando vs montagne  cet article est instructif:

https://www.montagnes-magazine.com/actus-accidentologie-sports-montagne-analyse-donnees-secours

 

Ajoutons que de nombreux problÚmes dans l'accidentologie plongée, sont souvent indépendants du plafond: cardiaque, ADD malgré respect des paliers de l'ordi...

 

Je cite Plongée Plaisir d' @Alain Foret

  • 1 sur 10000 : taux de risque d’accident grave (ADD essentiellement).
  • 50% des accidents graves (mortels, fort heureusement peu nombreux, de 15 Ă  20 par an en France) se produisent en dĂ©but de saison lors de la reprise d’activitĂ©, lorsque les plongeurs veulent plonger profonds sans rĂ©adaptation (typiquement : 50 ans, 50 m). Voir bilan CROSSMED. Nature du risque : cardiaque et ADD essentiellement.
  • 70 Ă  90% des ADD se produisent dĂ©sormais avec respect des consignes des ordinateurs de plongĂ©e, ce qui signifie que les procĂ©dures sont grandement respectĂ©es et qu’elles permettent de prĂ©venir la plupart des accidents, mais que les d’ADD qui persistent Ă©chappent aux modĂšles de dĂ©saturation (ordinateurs). En voir plus : VidĂ©o sur les capacitĂ©s et limites des ordinateurs et PrĂ©vention des ADD.
  • 70% des accidents graves en plongĂ©e de loisir sont des ADD (essentiellement : systĂšme nerveux et oreille interne).
  • 10% sont des OedĂšmes Pulmonaires d’Immersion (OPI).
  • 10% sont des Barotraumatismes (environ 1% pour les surpressions pulmonaires).
  • 10% sont d’autres types d’accidents.

Bref, je sais que tu sais tout ça, mais "non sens" je trouve ça fort.😉

 

 

Bonjour,

 

Je confirme que ce qui est cité concerne la plongée "classique" : avec possibilité de rejoindre la surface immédiatement (éventuellement avec paliers, mais pas d'impossibilité physique de rejoindre la surface).

 

La plongée souterraine est une discipline spécifique, non soumise, en France, au code du sport (Art. A322-71), pour laquelle les plongeurs "classiques" ne sont pas formés ... et ne peuvent donc pas pratiquer en relative sécurité sans une formation spécifique.

Le niveau de risque est bien supérieur à celui de la plongée en mer, en lac ou en riviÚre.

 

Je rejoins le fait qu'a priori il n'est pas possible de comparer, en termes de risques, les deux types de plongées.

 

En fait, on peut dire qu'il y a, hors domaines professionnel ou militaire :

- La plongée circuit ouvert "récréative" (anglicisme pour dire "Loisir") : pas de paliers obligatoires, faibles profondeurs.

- La plongĂ©e circuit ouvert "sportive" : paliers obligatoires possibles, intĂ©grĂ©s dans la formation, de mĂȘme que l'accĂšs aux plongĂ©es profondes de type 50 ou 60 m (avec dĂ©saturation air, nitrox ou oxygĂšne).

- La plongée "technique" désormais le plus souvent en recycleur jusqu'à 100 ou 120 m (mélanges autres que l'air, PpO2 constante, désaturation nitrox ou oxygÚne).

- La plongée souterraine, qui est une plongée "technique" particuliÚre.

 

Quand on cite un risque de 1 Ă  5 pour 10 000 (chiffre acceptĂ© dans le monde entier*), on parle des deux premiers types de plongĂ©es ("rĂ©crĂ©atives" et "sportives" : mĂȘme niveau de risque constatĂ©, le fait d'exiger un certificat mĂ©dical pour les plongĂ©es "sportives" Ă©tant un facteur de rĂ©duction des risques de l'ordre de 2,5 - divisĂ© par 2,5**).

 

Les plongées "techniques" ont un niveau de risque supérieur.

Les plongées souterraines cumulent les risques des plongées "techniques" avec les risques de la plongée sous plafond (impossibilité physique de rejoindre rapidement la surface), des profils particuliers (parcours yo-yo), des risques liés à l'eau trouble, une seule sortie à retrouver, etc.

 

Je ne connais pas d'études sur le niveau de risque spécifique pour les plongée techniques et souterraines ... qui représentent un petit nombre de plongeur par rapport aux deux premiÚres catégories.

 

*  a) Peter B. Bennett, Epidemiology of decompression illness and fatalities in recreational divers, in Proceeding of the 1st European Consensus Conference on Hyperbaric Medicine, Lille, septembre 1994 ; 28 - 34.

b) EnquĂȘte CROSSMED, 2003.

c) Blatteau J.-E., Guigues J.-M., Hugon M., Galland -F.-M., Bilan de 12 annĂ©es d’utilisation de la table MN90 par la Marine nationale. Analyse rĂ©trospective de 61 accidents de dĂ©saturation, MedSubHyp ; communication prĂ©sentĂ©e lors de la rĂ©union scientifique d’automne de septembre 2004.

d) B. Grandjean, ÉpidĂ©miologie des accidents de la plongĂ©e sous-marine autonome de loisir, in TraitĂ© de mĂ©decine hyperbare, Ellipse Ă©ditions 2002 ; 153 - 159.

e) Jean-Louis Méliet, coordinateur, Prise en charge en santé au travail des salariés intervenant en conditions hyperbares, MedSubHyp et SFMT, 2018, p.28.

 

** PrĂ©sentĂ©e lors de la 6e confĂ©rence de consensus de l’ECHM (European Committee for Hyperbaric Medicine) Ă  GenĂšve en 2003, l’étude de R. Cali-Carleo a montrĂ© que le risque d’accident de dĂ©saturation Ă©tait de 1 sur 6 400 sans restriction mĂ©dicale contre 1 sur 16 420 aprĂšs Ă©valuation mĂ©dicale. Soit un risque divisĂ© par 2,5.

Dans les zones oĂč aucun certificat mĂ©dical n'est exigĂ© (=simple questionnaire), le risque thĂ©orique d'accident augmente, d'oĂč "l'invention" de la plongĂ©e "rĂ©crĂ©ative" : restriction du niveau de saturation Ă  titre de compensation du niveau de risque (faible profondeur, pas de paliers obligatoires).

 

Cordialement,

Alain Foret

Auteur des livres et supports pédagogiques Plongée Plaisir

 

 

 

  • J'aime 1
  • Merci 4
Link to comment
Share on other sites

Il y a 10 heures, Alain Foret a dit :

La plongée souterraine est une discipline spécifique, non soumise, en France, au code du sport (Art. A322-71)

 

La plongĂ©e souterraine en France n'est pas soumise Ă  l’arrĂȘtĂ© de 2012. Pour le reste, le code du sport, si...  :)

 

Par exemple, formateur TDI français sans BE/DE, nous ne pouvons pas enseigner en France contre rémunération. Partout ailleurs si (ou presque). 

 

La niche de formation assurée par des "pros" ici est donc le fait de formateurs étrangers. Je n'ai rien contre ça, je suis plutÎt un libéral de gauche, donc bon. Rien contre le fait que des étrangers viennent bosser dans nos cavités. 

 

AprĂšs, il y a aussi, une demande de formation en dehors des cadres fĂ©dĂ©raux, il est dommage que les personnes ici ne puissent pas pratiquer 😕

 

Je précise que je me refuse à faire  des formations gratuites (ça pourrait donner lieu à problÚme) donc je ne délivre de cartes qu'à mes potes quand ils viennent  faire des trucs avec  moi. Bon, c'est une situation un peu ubuesque... 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 10 heures, stef75 a dit :

 

La plongĂ©e souterraine en France n'est pas soumise Ă  l’arrĂȘtĂ© de 2012. Pour le reste, le code du sport, si...  :)

 

Par exemple, formateur TDI français sans BE/DE, nous ne pouvons pas enseigner en France contre rémunération. Partout ailleurs si (ou presque). 

 

La niche de formation assurée par des "pros" ici est donc le fait de formateurs étrangers. Je n'ai rien contre ça, je suis plutÎt un libéral de gauche, donc bon. Rien contre le fait que des étrangers viennent bosser dans nos cavités. 

 

AprĂšs, il y a aussi, une demande de formation en dehors des cadres fĂ©dĂ©raux, il est dommage que les personnes ici ne puissent pas pratiquer 😕

 

Je précise que je me refuse à faire  des formations gratuites (ça pourrait donner lieu à problÚme) donc je ne délivre de cartes qu'à mes potes quand ils viennent  faire des trucs avec  moi. Bon, c'est une situation un peu ubuesque... 

Bonjour,

 

Tu as raison, il faut préciser.

La plongée souterraine n'est pas soumise à la section 3 du code du sport : Section 3 : Etablissements qui organisent et dispensent l'enseignement de la plongée subaquatique. (Articles A322-71 à A322-115), hormis en ce qui concerne les qualifications requises pour l'utilisation de mélanges en plongée (art A322-115).

Donc la pratique de la plongée souterraine n'est pas soumise aux rÚgles techniques et de sécurité définies dans le code du sport.

 

Pour ce que tu indiques, il ne s'agit pas de la pratique de la plongée souterraine mais de l'enseignement du sport contre rémunération, de maniÚre générale en France. Ce n'est pas spécifique à la plongée.

 

 

Bien cordialement,

Alain Foret

Auteur des livres et supports pédagogiques Plongée Plaisir

Link to comment
Share on other sites

Il y a 12 heures, stef75 a dit :

 

La plongĂ©e souterraine en France n'est pas soumise Ă  l’arrĂȘtĂ© de 2012. Pour le reste, le code du sport, si...  :)

 

Par exemple, formateur TDI français sans BE/DE, nous ne pouvons pas enseigner en France contre rémunération. Partout ailleurs si (ou presque). 

 

La niche de formation assurée par des "pros" ici est donc le fait de formateurs étrangers. Je n'ai rien contre ça, je suis plutÎt un libéral de gauche, donc bon. Rien contre le fait que des étrangers viennent bosser dans nos cavités. 

 

AprĂšs, il y a aussi, une demande de formation en dehors des cadres fĂ©dĂ©raux, il est dommage que les personnes ici ne puissent pas pratiquer 😕

 

Je précise que je me refuse à faire  des formations gratuites (ça pourrait donner lieu à problÚme) donc je ne délivre de cartes qu'à mes potes quand ils viennent  faire des trucs avec  moi. Bon, c'est une situation un peu ubuesque... 

 

 

pour le cas de l'enseignement de la pratique sout :


Enseignement général de la pratique sportive en France en milieu professionnel

Instructeur de nationalité française

Le ministĂšre des sports dĂ©livrent des diplĂŽmes d’état (CQP, BPJEPS, DEJEPS, DESJEPS).

Seuls ces diplĂŽmes, enregistrĂ©s au rĂ©pertoire national des certifications professionnelles (RNCP), permettent l’obtention d’une carte professionnelle d’éducateur sportif (Art. L212-1) et ouvrent droit Ă  rĂ©munĂ©ration pour l’enseignement et l’encadrement de l’activitĂ©.

Instructeur de nationalité étrangÚre

Les diplĂŽmes Ă©trangers peuvent ĂȘtre admis en Ă©quivalence (Art. L212-1) mais doivent faire l’objet d’une demande de reconnaissance auprĂšs du prĂ©fet dĂ©partemental qui pourra procĂ©der Ă  des Ă©preuves d’aptitude avant de dĂ©livrer ou non (Art.L212-193 Ă  198 et R212-88) une carte professionnelle d’éducateur sportif.

Les ressortissants des Etats membres de l’Union EuropĂ©enne peuvent exercer en France contre rĂ©munĂ©ration dĂšs lors qu’ils sont qualifiĂ©s pour exercer dans l’Etat dont ils sont ressortissants (Art. L212-7) et aprĂšs dĂ©claration au prĂ©fet compĂ©tent.

 

Cas de la plongée souterraine en France

Considérée comme environnement spécifique par le code du sport (Art. R212-7) :

‱ PlongĂ©e scaphandre en tout lieu

‱ SpĂ©lĂ©ologie

 

Milieu professionnel

Pour les ressortissants français, cela suppose :

‱ Une formation dispensĂ©e par un Ă©tablissement sous tutelle (CREPS) dĂ©livrant brevet (BEJEPS) ou diplĂŽme d’état (DEJEPS ou DESJEPS)

‱ Une dĂ©claration au prĂ©fet du dĂ©partement dans lequel s’exerce l’activitĂ© afin d’obtenir la carte professionnelle d’éducateur sportif

‱ DĂ©claration Ă  renouveler tous les 5 ans

‱ Un recyclage obligatoire tous les 5 ans

Pour les ressortissants Ă©trangers, cela suppose :

‱ Une demande d’admission en Ă©quivalence (ressortissant hors Union EuropĂ©enne) ou simple dĂ©claration (ressortissant de l’Union europĂ©enne) auprĂšs du prĂ©fet de la rĂ©gion PACA, seule autoritĂ© compĂ©tente, qui pourra procĂ©der, s’il y a lieu, Ă  des Ă©preuves d’aptitude avant de dĂ©livrer ou non (Art. L212-193 Ă  198 et R212-88) une carte professionnelle d’éducateur sportif.

‱ Demande à renouveler tous les 5 ans

 

  • PaumĂ© 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, Alain Foret a dit :

hormis en ce qui concerne les qualifications requises pour l'utilisation de mélanges en plongée (art A322-115).

 

Attention Alain, cet article a Ă©tĂ© abrogĂ© par l'arrĂȘtĂ© de 2012 et n'est plus en vigueur.

 

image.png.7985209b89f4098cd6b1d25dc80a6b5a.png

  • J'aime 1
Link to comment
Share on other sites

Posted (edited)
Il y a 9 heures, LGF a dit :

 

Attention Alain, cet article a Ă©tĂ© abrogĂ© par l'arrĂȘtĂ© de 2012 et n'est plus en vigueur.

 

image.png.7985209b89f4098cd6b1d25dc80a6b5a.png

La version Ă  ce jour :

https://www.legifrance.gouv.fr/codes/section_lc/LEGITEXT000006071318/LEGISCTA000018751673/2023-05-13/

 

Sur le fond, rien de modifié, si ce n'est qu'en souterraine, les conditions concernant les brevets ont été supprimées ... (ça me revient entre 2010 et 2012 ... la spéléo avait émis des réserves !!!).

 

La plongée souterraine est encore moins (pas du tout) concernée par ce texte.

 

 

Edited by Alain Foret
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, val74700 a dit :

....pour ça qu'y'a qu'des Belges dans le Lot đŸ€Ș

y a aussi des allemands, des hollandais,...

Link to comment
Share on other sites

Il y a 22 heures, Alain Foret a dit :

La version Ă  ce jour :

https://www.legifrance.gouv.fr/codes/section_lc/LEGITEXT000006071318/LEGISCTA000018751673/2023-05-13/

 

Sur le fond, rien de modifié, si ce n'est qu'en souterraine, les conditions concernant les brevets ont été supprimées ... (ça me revient entre 2010 et 2012 ... la spéléo avait émis des réserves !!!).

 

La plongée souterraine est encore moins (pas du tout) concernée par ce texte.

 

 

Oui ça fait au moins 50 ans qu’on se bat pour une libertĂ© totale de pratique et d’accĂšs aux sites. Chacun doit prendre ses responsabilitĂ©s. Les français n’ont pas l’habitude mais c’est notre vision du monde et quand il y a accident nous assurons nous mĂȘmes les secours. Pour ce qui est de l’accĂšs aux sites je ne vous cache pas que j’aimerais un peu de rĂ©ciprocitĂ© de la part des Ă©trangers qui viennent plonger chez nous. Il y a des jours oĂč je ne supporte pas de les voir squatter chez nous alors que chez eux tout est interdit (sauf pour eux)

  • J'aime 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 8 heures, la philoche a dit :

Il y a des jours oĂč je ne supporte pas de les voir squatter chez nous alors que chez eux tout est interdit (sauf pour eux)

 

Le "sauf pour eux"   comment dire... :tetedure:

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×
×
  • Create New...

Bonjour,

 

logo.png.c7536bd9e68359a8804d246d311256bd.png

 

L'ensemble des services de Plongeur.com sont gratuits et c'est grùce à la publicité que vous pouvez en profiter. Or il semble que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

Si vous aimez le site et que vous voulez pouvoir en profiter longtemps, merci de désactiver votre bloqueur de publicités lorsque vous naviguer sur Plongeur.com.