Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

    Messages recommandés

    la saison de chasse aux dauphins dans les iles japonaises est enfin terminée (pour cette année uniquement), elle s'acheve sur un triste constat de nouveaux "pecheurs" ont ete formés et les delphinariums etaient toujours là pour capturer les plus beaux specimens ceci afin de promouvoir la beauté de la nature et des mammiferes marins en particulier( :nonnon: )

    plus d'infos ici :

     

    http://www.onevoice-ear.org/campagnes/cetaces/campagne_04_05.html

    amicalement,

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Un espoir ?

     

    Une action déterminante

     

    Par leur patient travail de terrain, par leurs descriptions des massacres, Helene et Ric O’Barry, les envoyés de One Voice sont en passe de faire cesser les tueries de dauphins au Japon. Un travail qui n’aurait pas été aussi abouti sans l’aide de l’Earth Island Institute (EII), une association américaine et l’Elsa Nature Conservancy, une organisation japonaise courageuse et efficace. C’est d’ailleurs la première fois qu’une association japonaise accepte d’œuvrer conjointement avec des homologues occidentaux. En effet, au Japon, les actions « coup d’éclat » sont extrêmement mal vues. Il s’agissait donc de les assurer que notre mission n’avait pas pour but de faire parler de nous, mais d’agir pour que les massacres disparaissent définitivement.

     

    Crimes contre la nature

     

    Et cela porte ses fruits. Les pêcheurs se sentent maintenant menacés. Un reportage diffusé récemment sur la BBC, qui reprenait nos images, a une fois de plus montré dans le reste du monde ce qui se passe dans les ports japonais. L’indignation est telle face à ces crimes contre la nature que les autorités japonaises ne pourront plus guère longtemps continuer de cautionner la chasse aux dauphins. Les pêcheurs le savent si bien, que la rage au cœur, ils en sont à envisager une reconversion.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Je suis triste quand je vois des dauphins se faire crever pour X raison.

     

    Mais... et au risque de ne pas être politiquement correct, je suis surpris quand je vois le nombre de forums et actions pour dénoncer cela...alors que ces espèces (dauphins) ne sont pas en voie de disparition... Ok, c'est vraiment regrettable. Mais bon, les sardines sont en voie de dispartition. Les thons aussi. Et même les morues. 80% des gros poissons ont disparu depuis 20 ans. On pêche aujourd'hui les poissons abyssaux tellement le reste est visde. Un poisson a peu de chance de ne pas croiser un chalut dans sa vie.

     

    Je m'étonne toujours de ce don de balayer devant la porte de son voisin. Tien, j'ai vu un phoque qui avait pris un coup de chevrotine, l'hiver dernier, en Bretagne. Pas vu de téloch japonnaise tourner autour.

     

    Ménnerve uh peu, les dauphinerie niaiaseuse, mais bon, je l'ai déjà dit.

     

    Sinon j'aime bien les Dauphins, j'en n'ai jamais vu en captivité, tjrs en liberté. Je ferais aussi tout pour les préserver.

     

    Je trouve juste que c'est l'arbre qui cache la foret.

     

    A+

    Bert

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    ces reportages diffusés a l'etranger montrent aussi combien sont frileuses les chaines francaises! elles avaient jugés ces images pas assez "propres". 8(

    Il est toujours difficile de juger sans savoir, pas vrai orcinus ;)

     

    hs total pour Orcinus: as tu reçu la derniere petition de one voice(qui n'a rien a voir avec les cetacés)?

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    alors que ces espèces (dauphins) ne sont pas en voie de disparition...

     

    Bert

    Ces carnages sont perpétrés pour que l'industrie de la captivité puisse se remplir les poches.

    Un exemple au Canada une communauté d'orques dites "résidents" est en crise.

    Plusieurs de ses membres ont été capturés (dans les mêmes conditions que les dauphins) dans les années 70 pour la captivité, et leur nombre a diminué de façon significative durant la dernière décennie. Cette population est désormais classée "en danger" .

    Si pour avoir un dauphin, une orque, une otarie ou un requin dans un delphinarium ils en massacrent le double ou le triple et vu le prix auquel ils se vendent ces espèces ne vont pas tarder si elles ne le sont pas déjà a être en voie d'extinction.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Avec toutes mes excuses à Tryton

     

    Ce thread est exactement le même que celui proposé par Tryton.

    Je le ferme et si vous voulez y répondre rendez vous sur le threas "Fin de chasse" dans "défense de l'environnement".

    Merci

     

    les deux sujet ont été rassembler vous pouvez continuer à répondre ici

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    15/11/2004 La pseudo-science commerciale japonaise en marche ! 4ème Trim 2004

    Reprenant ses études pseudo scientifiques à but très lucratif, le Japon vient d'envoyer une flottille de 5 baleiniers dans l'Antarctique. Partie ce 12 novembre du port de Shimonoseki (800 km au Sud-Ouest de Tokyo), elle devrait revenir d'ici 6 mois avec la viande de 440 petits rorquals dans ses cales.

     

    Un total de 700 baleine sera ainsi sacrifié sur l'autel de la science lucrativo-gastronomique cette année, le pays du soleil levant envisageant de monter ce chiffre à 800 l'an prochain.

     

    Une fois de plus, la justification nipponne est le besoin de mieux connaître l'alimentation de ces cétacés alors que des techniques douces et non traumatisantes pour les animaux existent.

     

    N.D.L.R.: Quand les gros sous mènent le monde ... la vie animale n'est plus rien.

     

    D'après TV5 du 12/11/04

     

    Baleine libre

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant
    • Dernières Discussions

    • Discussions similaires

      • 17
        Bijour les plongeurs. ça fait un bail dites-donc ;o)   Petite question, Est-ce que quelqu'un sait me dire la température de l'eau aux Galapagos fin juin.   Tout ça pour savoir si moi, frileuse de la mort qui tue doit prendre une étanche avec elle(mais nan, quand même pas, je rigole)   nous partons pour une croisière Wolf et Darwin.   Merci pour votre aide Bisous à tous,
      • 37
        Hello les bulleurs(euses) des "braves" qui partent pour les derniers mois de l'année assouvir notre passion hors de France ?   perso Egypte / croisière BDE / Exocet sur octobre en espérant avoir un test covid dans les temps avant mon départ 🙄 impact du covid pour le moment : perte de mon binôme Belge on attentait cela depuis plus d'un an 🤧 reste qq places en croisières plongées.... en vol airmaster reprends ses rotations début octobre paris/hurghada/marsa en plus des autres ( é
      • 183
        bonsoir . je post rarement...je serais pas étonné que mon post soit supprimé ...pas grave . ce soir je post car je suis triste parce que j'ai la haine malgré moi malgré moi car plongeur , amoureux et respectueux  de ce et ceux qui m'entoure , les gens ,  les poissons , les oiseaux ,la foret..je suis loin d'être parfois mais je me soigne ..en plongeant d'ailleurs . mon bulletin de vote est vert et mon coeur de toute les couleurs ..   il y a quelques années , j'ai modestem
      • 21
        Parce que finalement, les plongées sur les coulées de lave de La Réunion ne seront pas le sujet de la prochaine expédition Gombessa, et qu'un scoop (pour moi en tout cas) a été lâché hier soir :   Il y aura bien un Gombessa IV. Il se fera en Polynésie Française, dans les Tuamotus, à Fakarava, en juin 2017 pour être plus précis. Il fait suite au "Mystère Mérou" (Gombessa II), pendant lequel l'équipe a été très impressionnée de la curée nocturne quotidienne des requins. Il sera consacré à
      • 61
        Bonjour,   Une petite question pour avoir votre avis.   En fin de plongées (max 30/40m) je me suis retrouvé plusieurs fois le gilet vide et sur la réserve (donc plus léger) en remontant à partir de 6/4m ?  J'ai bien compris que cela est plutôt bien car il n'est pas souhaitable d'être sur-lesté. J'arrive à controller ma remonté / pallier mais comme le gilet est vide, sur les derniers mètres, je dois quand même faire des effort afin de m'assurer de ne pas remonter en surfa
    ×
    ×
    • Créer...