Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Fiche d'identification des blocs NITROX


NTD

Recommended Posts

Après, une question me vient à l'esprit :

toutes ces questions n'ont pas été abordées au cours de la formation ? (Et qu'on ne me parle pas de Chapelle, à Bonaire y'a 10 ans ou cette année en mer rouge, c'est pareil qu'en france depuis la publication du CDS....

  • J'aime 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 52 minutes, nics a dit :

La bouteille est gonflée, l'utilisateur final en analyse le contenu, remplit la feuille et la signe (au centre ou sur le bateau ).

Après, c'est à lui de prendre soin de sa bouteille !

Ça s'appelle "être responsable de ses actes "...

Oui, mais ce n'est pas conforme aux exigences du code du sport. (et c'est un impératif pour moi).

il y a 41 minutes, Xabi a dit :

Après, une question me vient à l'esprit :

toutes ces questions n'ont pas été abordées au cours de la formation ? (Et qu'on ne me parle pas de Chapelle, à Bonaire y'a 10 ans ou cette année en mer rouge, c'est pareil qu'en france depuis la publication du CDS....

M'enfin !

Je ne pose pas de question règlementaire !!

Je cherche juste un moyen pratique et facile pour la fiche d'identification du bloc (scotch orange ou autre).

Quel rapport avec la formation ???

Link to comment
Share on other sites

Il y a 5 heures, whodive a dit :

Art. A. 322-93. – Les bouteilles sont identifiées, selon les gaz contenus. Le fabricant ou le distributeur d’un mélange respiratoire autre que l'air mentionne sur la fiche d’identification de chaque bouteille et sur le registre de l’établissement les informations suivantes : ― le pourcentage d’oxygène analysé et la composition théorique du mélange gazeux ; ― la date de l’analyse ; ― le nom du fabricant ou du distributeur. Avant la plongée, l'utilisateur final complète la fiche d’identification de chaque bouteille par les informations suivantes : ― la pression du mélange gazeux de la bouteille ; ― le pourcentage d'oxygène analysé et la composition du mélange ; ― la profondeur maximale d'utilisation du mélange ; ― la date de l'analyse ; ― son nom ou ses initiales

Si c'est bien le texte auquel on dout se référer, je vois pas où est le problème...

 

Au pire, on pourrait encore mettre un autocollant acec un n° sur la bouteille pour être sûr ...

Link to comment
Share on other sites

Il faut identifier les bouteilles. Tu es OK ?

Il faut donc remplir la fiche SUR LE BLOC (%O2, PMU, nom ou initiales). Donc, il faut bien un moyen d'identifier ce bloc et aussi un moyen d'apposer sur celui-ci les renseignements demandés.

Ton idée de signer la fiche au club (non nécessaire du reste) ne suffit donc pas.

 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, NTD a dit :

Quel rapport avec la formation ???

Te fâche pas, hein 😉

 

La formation, c'est pas que "met le truc en bouche et ventile"....

C'est aussi qu'est-ce que tu peux faire (réglementaire), et avec quoi (materiel).

Et j'estime que les bons enseignants enseignent dans leur bulle, mais expliquent AUSSI ce qu'il y a ailleurs.

 

Enseignant dans l'EFP, j'explique aussi qu'il y a un monde RSTC, qu'on peut plonger hors structure, que kes règles en Egypte sont différentes de la france, etc....

 

Après, on peut faire court, synthetique,et rapide. 

Pour ca, un tuto sur Youtube fait très bien le job.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 20 heures, NTD a dit :

Bonjour,

Dans le cas d'une utilisation Nitrox chaque bloc doit être identifié selon le gaz contenu. Le ruban orange autocollant apposé sur le culot est souvent utilisé à cette fin, mais nous recherchons une alternative plus pratique (décollage/collage à chaque fois un peu pénible). J'ai déjà vu des étiquettes plastiques fixées au col par exemple.

Auriez-vous des idées ? Comment faites vous chez vous ?

Merci beaucoup !


Méthode quasi identique que Plongée Passion à Carry le Rouet, fiche maison avec toutes les mentions obligatoires imprimées, les mentions à remplir, une case blanche en face.

 

Cette fiche est plastifiée, une ou plusieurs épaisseurs au choix. Le trou pour mettre le lien est fait au niveau du plastique, pas du papier pour éviter la diffusion d’eau à l’intérieur.

 

Pour remplir FEUTRE LUMOCOLOR NON PERMANENT 315 (corps gris) sèche assez vite contrairement au feutre pour tableau blanc.

Puis j’efface avec des spray à lunette.

 

J’utilise cette technique pour la fiche des sécurité, tableau d’organisation des secours lorsque j’ai besoin d’avoir un modèle personnalisable pour plusieurs sites de plongée, etc.

 

Puis tout ce qui doit être conservé est soit pris en photo, soit scanné directement (fonction Fichier / Scanner un document avec mon téléphone à la pomme),

 

Idem en cas de participation à un forum, je n’ai plus de flyer à distribuer, celui qui veut de l’info scanne avec son téléphone un flash code qui lui prépare un mail qu’il lui reste à remplir avec ses coordonnées et qu’il m’envoie.

 

Logique 0 papier au club.

  • J'aime 1
  • Merci 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 7 heures, Xabi a dit :

Te fâche pas, hein 😉

 

La formation, c'est pas que "met le truc en bouche et ventile"....

C'est aussi qu'est-ce que tu peux faire (réglementaire), et avec quoi (materiel).

Et j'estime que les bons enseignants enseignent dans leur bulle, mais expliquent AUSSI ce qu'il y a ailleurs.

 

Enseignant dans l'EFP, j'explique aussi qu'il y a un monde RSTC, qu'on peut plonger hors structure, que kes règles en Egypte sont différentes de la france, etc....

 

Après, on peut faire court, synthetique,et rapide. 

Pour ca, un tuto sur Youtube fait très bien le job.

 

Je suis 100% d'accord avec cela, dernièrement j'ai eu à former en même temps :

 

- Un BEES2, très ancienne génération, Plongeur Nitrox,

- Un MF1, Plongeur Nitrox Confirmé,

Formation FFESSM.

 

Comme dans la logique FSGT, on a fait une formation cascade. C'est à dire que le MF1 (formation PN-C) prenait en charge la gestion du BEES2 (PN), j'avais fourni les supports pour les 2.

Mais à l'occasion des plongées techniques, j'ai demandé au MF1 de se positionner en tant que futur moniteur et/ou DP Nitrox (définition des critères de validation pour le PN, réponse à ses questionnements, ...). En cas de besoin, je complétais.

 

Donc je suis clairement sortis du MFT pour exiger plus de recul au futur PN-C.

Je n'aurais pas fait la même chose si cela avait été un N2 ou N3.

Étant également formateur SDI/TDI, je n'hésite jamais à m'appuyer également sur ce qui se passe ailleurs.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Dernières Discussions

  • Similar Topics

    • 204
      Salut   Vous avez peut-être vu passer cette vidéo que je relaye ici.      A l'heure ou la fede se pose la question sur le rajeunissement des clubs, il est important de réfléchir sur les points soulevés dans cette video. Ya aussi beaucoup de réactions sur le site youtube de cette vidéo.    La fede a tout récemment modifié les conditions pour que les jeunes (enfants et ados) puissent passer des diplômes plus progressivement, à la mode un diplôme par an
    • 38
      Bonjour.    Je possède aujourd'hui la certification EAN40 de chez SSI (Enriched Air Nitrox 40%) Maintenant que j'ai obtenu mon niveau 3 FFESSM, je souhaiterais passer la certification Nitrox Confirmé pour faire des plongées avec une déco surox.    En lisant le MFT, je vois que la certification Plongeur Nitrox (Élémentaire) est un pré-requis, et je voulais savoir si ma certification EAN40 SSI était reconnue comme certification PN pour l'obtention de la certification Plong
    • 10
      Bonjour, je viens récemment d’acheter une mini bouteille SMACO de 1l, n’ayant que mon niveau 1 (qui commence à dater en plus) , je me demandais si il y avait des précautions particulières à prendre. Je ne sais pas si la bouteille est bridé à une certaine profondeur (je crois que c’est le cas pour les mini bouteilles oxsea qui ne peuvent pas descendre en dessous de 4m), mais de toute façon je ne compte pas descendre en dessous de 4 mètres avec celle-ci tant que je ne m’y connais pas mieux, ma que
    • 2
      Bonjour, J’ai consulté l’Atlas des courants SHOM 558 carte B. Je suis étonné de ne pas avoir vu des points de mesures ou de calcul pour le Ria d’Etel, en dehors des courant max lors du flux et du jusant. Existe t’il un Atlas spécifique des courants pour le Ria d’Etel ? Si oui comment se le procurer ? Meilleures salutations
    • 2
      Bonjour à toutes et à tous,   Je suis en train de me préparer à l’achat de mon premier matos photo en prévision d’une mission scientifique en tant que biologiste marin et étant donné que j’ai envie de démarrer la photo sous marine par de la macro (mon binôme aura de toute façon un attirail pour des plans plus larges) je pense à un TG6. Je voulais savoir ce que vous pensez d’un pack comme celui là, qui me convient plutôt bien niveau budget :      https://www.subchand
×
×
  • Create New...

Bonjour,

 

logo.png.c7536bd9e68359a8804d246d311256bd.png

 

L'ensemble des services de Plongeur.com sont gratuits et c'est grâce à la publicité que vous pouvez en profiter. Or il semble que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

Si vous aimez le site et que vous voulez pouvoir en profiter longtemps, merci de désactiver votre bloqueur de publicités lorsque vous naviguer sur Plongeur.com.