Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Tables O2 / CO2 débutant


Tonio31

Recommended Posts

Bonjour, 

Débutant en apnée (entraînement hebdo en piscine) , est-il "recommandé" de commencer à s’entraîner à sec avec les tables O2/CO2 dès maintenant ou il vaut mieux attendre encore un peu ? 
J’ai un modeste record perso de 3min20 et j’ai commencé une fois à tester les tables via l’appli Stamina mais je sais pas du tout si c’est la bonne démarche au début..je veux pas faire n’importe quoi non plus…🤔

 

Merci d’avance pour vos réponses 

Link to comment
Share on other sites

  • 4 weeks later...

Bonjour,

 

Je vois pas mal de vidéos sur le net déconseillant fortement de pratiquer les tables co2 chez les débutants (mon cas) car jugées contre productives…

En gros, ces tables n’auraient d’intérêt que pour les apnéistes confirmés et le meilleur moyen de progresser en tant que débutant serait plutôt de travailler toute la technique et le relâchement des différentes parties du corps…

Quel est votre avis à ce sujet ?

Link to comment
Share on other sites

3'20'' en statique, je ne sais pas en dynamique mais tu n'es plus tout à fait débutant maintenant.

 

Personnellement j'en pense que l'un n'empêche pas l'autre: oui la décontraction et le relâchement sont particulièrement importants et tu gagneras à les travailler tout au long de ta "carrière" d'apnéiste, pas que en débutant.

Mais je ne vois pas en quoi travailler des tables CO2 serait contre-productif, à condition évidemment de ne pas prendre l’habitude de faire des apnées en te contractant de partout avec les muscles tétanisés. Même en phase de lutte, il faut continuer à travailler la décontraction d'un maximum de muscles, c'est peut-être ça le sens de l'avertissement.

Link to comment
Share on other sites

Merci pour ta réponse LGF 😉

 

3’20 min c’est à sec (3’45 min pour le dernier) mais je suis pas certain de faire autant en statique piscine…

 

Je suis assez d’accord avec tes explications. J’avoue que j’ai pas parfaitement compris tout le raisonnement de la (les) vidéo car en englais mais ce serait visiblement par rapport à la survenue et "l’adaptation" aux premières contractions…

Si tu taquines un peu l’englais, je te mets un lien si ça t’intéresse 😉

 

 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, Tonio31 a dit :

Je suis assez d’accord avec tes explications. J’avoue que j’ai pas parfaitement compris tout le raisonnement de la (les) vidéo car en englais mais ce serait visiblement par rapport à la survenue et "l’adaptation" aux premières contractions…

Si tu taquines un peu l’englais, je te mets un lien si ça t’intéresse 😉

 

J'ai écouté ça vidéo: rien de très neuf ni révolutionnaire, j'ai l’impression qu'il cherche juste le buzz pour faire de l'audience.

 

En gros il déconseille l'usage exclusif de tables CO2 "à l'ancienne" fixes et figées pour tous en débutant, on va être facilement d'accord avec ça (par exemple 2' d'apnée, 2' de récup et on diminue la récup de 15" à chaque fois ensuite).

 

Il dit qu'il n'est pas prouvé que l'organisme s'adapte au CO2 et que le travail est plus une adaptation psychologique à tolérer le CO2: c'est probablement vrai en grande partie, en tout cas ça me convient. ça ne change rien à l'usage des tables.

Il déconseille aux débutants l'usage de "tables" CO2 pour l'entraînement en profondeur et en dynamique parce qu'ils n'en sont pas capables... obvious?

Il dit que ça peut s'utiliser en statique quand même et passe rapidement sur le fait qu'il faut beaucoup travailler la décontraction du corps (et je rajoute de l'esprit)... obvious?

Il dit que d'aller au carton pour avoir un maximum de contractions est une mauvaise méthode d'entraînement et que ça décourage les débutants... obvious?

 

A la fin il propose des tables "alternatives" qui sont en fait des variantes de tables CO2 qui s'adaptent à chacun: répéter des apnées jusqu'à la première contraction, puis jusqu'à la deuxième, etc.

 

Bref, il fait de l'entraînement à la "tolérance" au CO2 (ou aux contractions, ce qui revient au même) comme tout le monde.

 

Donc on en revient aux bases: on travailler la méthode, la détente et c'est là qu'on progresse le plus vite au début. Et on peut travailler la tolérance au CO2 par ailleurs, avec une table ou une autre mais il ne faut pas faire que ça comme entraînement et penser à prendre du plaisir et à ne pas faire des entraînements uniquement dans la souffrance.

Link to comment
Share on other sites

il y a 51 minutes, LGF a dit :

 

J'ai écouté ça vidéo: rien de très neuf ni révolutionnaire, j'ai l’impression qu'il cherche juste le buzz pour faire de l'audience.

 

En gros il déconseille l'usage exclusif de tables CO2 "à l'ancienne" fixes et figées pour tous en débutant, on va être facilement d'accord avec ça (par exemple 2' d'apnée, 2' de récup et on diminue la récup de 15" à chaque fois ensuite).

 

Il dit qu'il n'est pas prouvé que l'organisme s'adapte au CO2 et que le travail est plus une adaptation psychologique à tolérer le CO2: c'est probablement vrai en grande partie, en tout cas ça me convient. ça ne change rien à l'usage des tables.

Il déconseille aux débutants l'usage de "tables" CO2 pour l'entraînement en profondeur et en dynamique parce qu'ils n'en sont pas capables... obvious?

Il dit que ça peut s'utiliser en statique quand même et passe rapidement sur le fait qu'il faut beaucoup travailler la décontraction du corps (et je rajoute de l'esprit)... obvious?

Il dit que d'aller au carton pour avoir un maximum de contractions est une mauvaise méthode d'entraînement et que ça décourage les débutants... obvious?

 

A la fin il propose des tables "alternatives" qui sont en fait des variantes de tables CO2 qui s'adaptent à chacun: répéter des apnées jusqu'à la première contraction, puis jusqu'à la deuxième, etc.

 

Bref, il fait de l'entraînement à la "tolérance" au CO2 (ou aux contractions, ce qui revient au même) comme tout le monde.

 

Donc on en revient aux bases: on travailler la méthode, la détente et c'est là qu'on progresse le plus vite au début. Et on peut travailler la tolérance au CO2 par ailleurs, avec une table ou une autre mais il ne faut pas faire que ça comme entraînement et penser à prendre du plaisir et à ne pas faire des entraînements uniquement dans la souffrance.

Merci pour cette transcription/traduction détaillée 😉👍

Oui, je pense aussi qu’il y a une certaine recherche du buzz derrière tout ça…

 

Du coup, je suis un peu perdu et je sais pas trop comment travailler mon apnée en dehors de l’heure et demie d’entraînement hebdomadaire en piscine.
Je me considère comme débutant (puisque je n’ai commencé que début octobre) et j’avoue que j’avais un peu précipitamment commencé à faire des tables O2/CO2 à l’ancienne, fixes comme on en voit un peu partout sur le net mais, à priori, et tu le confirmes, ça n’est pas du tout recommandé ?…

 

Du coup, quels types "d’exercices" (parce que, oui, il faut que ça reste un plaisir !) à sec seraient recommandés pour progresser ?…

Je veux bien aussi travailler l’aspect "détente" (physique /psychologique) mais concrètement ça consiste en quoi en gros ? Exercices de "body scan", méditation pleine conscience etc…ou ce genre de choses ??? Parce que j’ai beaucoup de mal avec ça, le lâcher prise, vider l’esprit 😉

Link to comment
Share on other sites

Il y a 16 heures, Tonio31 a dit :

Je me considère comme débutant (puisque je n’ai commencé que début octobre) et j’avoue que j’avais un peu précipitamment commencé à faire des tables O2/CO2 à l’ancienne, fixes comme on en voit un peu partout sur le net mais, à priori, et tu le confirmes, ça n’est pas du tout recommandé ?…

 

Je n'ai aucun problème avec ces tables, tu peux les utiliser sans problème dans ton canapé du moment que tu fais ça avec envie et plaisir. Tu peux varier les "plaisirs" en faisant des séries d'apnées jusqu'à la première contraction, puis un peu plus, en faisant des apnées en musique, des apnées en regardant une photo qui te plaît...

 

Le message c'est plutôt de dire que ce qui va te faire le plus progresser actuellement c'est de travailler la technique de déplacement pour être le plus hydrodynamique et efficace dans tes mouvements, ainsi que la détente de tous les muscles non utilisés pour consommer moins d'oxygène.

 

Je te conseille d'en discuter avec les moniteurs de ton club, ce sont eux les mieux placés pour te donner des pistes d'amélioration et de travail entre les séances, ils ont pu observer et identifier tes axes d'amélioration.

 

Il y a 17 heures, Tonio31 a dit :

Je veux bien aussi travailler l’aspect "détente" (physique /psychologique) mais concrètement ça consiste en quoi en gros ? Exercices de "body scan", méditation pleine conscience etc…ou ce genre de choses ??? Parce que j’ai beaucoup de mal avec ça, le lâcher prise, vider l’esprit 😉

 

Oui, appelle ça sophrologie, relaxation, méditation, cohérence cardiaque, relâchement, etc. dans l'optique de l'apnée le but va être de décontracter aussi longtemps et profondément que possible les muscles pour qu'ils consomment moins d'oxygène, de laisser passer les contractions aussi sereinement et rapidement que possible, de ralentir la tête aussi et de penser à des choses agréables et distrayantes...

Peu importe la "méthode" du moment que tu trouves la solution qui te convient pour te relâcher le plus possible.

Personnellement je fais beaucoup de "scan corporel" pendant les apnées statiques: penser à chaque groupe de muscles à tour de rôle et essayer de les relâcher encore plus, de la tête aux pieds et on recommence pendant toute la phase de détente, la même chose en essayant de détendre le diaphragme et le thorax pendant la phase de lutte.

Link to comment
Share on other sites

il y a 16 minutes, LGF a dit :

 

Je n'ai aucun problème avec ces tables, tu peux les utiliser sans problème dans ton canapé du moment que tu fais ça avec envie et plaisir. Tu peux varier les "plaisirs" en faisant des séries d'apnées jusqu'à la première contraction, puis un peu plus, en faisant des apnées en musique, des apnées en regardant une photo qui te plaît...

 

Le message c'est plutôt de dire que ce qui va te faire le plus progresser actuellement c'est de travailler la technique de déplacement pour être le plus hydrodynamique et efficace dans tes mouvements, ainsi que la détente de tous les muscles non utilisés pour consommer moins d'oxygène.

 

Je te conseille d'en discuter avec les moniteurs de ton club, ce sont eux les mieux placés pour te donner des pistes d'amélioration et de travail entre les séances, ils ont pu observer et identifier tes axes d'amélioration.

 

 

Oui, appelle ça sophrologie, relaxation, méditation, cohérence cardiaque, relâchement, etc. dans l'optique de l'apnée le but va être de décontracter aussi longtemps et profondément que possible les muscles pour qu'ils consomment moins d'oxygène, de laisser passer les contractions aussi sereinement et rapidement que possible, de ralentir la tête aussi et de penser à des choses agréables et distrayantes...

Peu importe la "méthode" du moment que tu trouves la solution qui te convient pour te relâcher le plus possible.

Personnellement je fais beaucoup de "scan corporel" pendant les apnées statiques: penser à chaque groupe de muscles à tour de rôle et essayer de les relâcher encore plus, de la tête aux pieds et on recommence pendant toute la phase de détente, la même chose en essayant de détendre le diaphragme et le thorax pendant la phase de lutte.

Merci encore pour ta réponse détaillée et instructive !👍

Une toute petite dernière question au passage et je te laisse tranquille 😉: quand on parle de première « contraction » , est-ce que c’est complètement à différencier de l’envie de déglutir qu’on ressent aussi ? Parce que pour moi, c’est vraiment cette envie de déglutition qui arrive assez rapidement beaucoup plus qu’une sensation de contraction…c’est parfois même 2 besoins de déglutir qui arrivent avant de ressentir un "sursaut", une contraction du diaphragme…

Merci

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Tonio31 a dit :

Merci encore pour ta réponse détaillée et instructive !👍

Une toute petite dernière question au passage et je te laisse tranquille 😉: quand on parle de première « contraction » , est-ce que c’est complètement à différencier de l’envie de déglutir qu’on ressent aussi ? Parce que pour moi, c’est vraiment cette envie de déglutition qui arrive assez rapidement beaucoup plus qu’une sensation de contraction…c’est parfois même 2 besoins de déglutir qui arrivent avant de ressentir un "sursaut", une contraction du diaphragme…

Merci

 

C'est progressif, cette envie de "déglutir" correspond en général aux premiers signes de l'envie de "respirer", de l'hypercapnie, ce sont les prémisses des contractions, qui ne sont d'ailleurs pas toujours de vraies contractions pour tout le monde.

Ça fait partie des réactions corporelles qu'il faut "apprivoiser": les accepter, les laisser passer en douceur physiquement et psychologiquement et se détendre à nouveau ensuite.

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, LGF a dit :

 

C'est progressif, cette envie de "déglutir" correspond en général aux premiers signes de l'envie de "respirer", de l'hypercapnie, ce sont les prémisses des contractions, qui ne sont d'ailleurs pas toujours de vraies contractions pour tout le monde.

Ça fait partie des réactions corporelles qu'il faut "apprivoiser": les accepter, les laisser passer en douceur physiquement et psychologiquement et se détendre à nouveau ensuite.

Super merci . Je vais tenter d’apprivoiser tout ça en douceur !😉

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...

Bonjour,

 

logo.png.c7536bd9e68359a8804d246d311256bd.png

 

L'ensemble des services de Plongeur.com sont gratuits et c'est grâce à la publicité que vous pouvez en profiter. Or il semble que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

Si vous aimez le site et que vous voulez pouvoir en profiter longtemps, merci de désactiver votre bloqueur de publicités lorsque vous naviguer sur Plongeur.com.