Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Paramètres ZH-L 16 C GF et plongées successives


Recommended Posts

Il y a 1 heure, Aventure Bleue a dit :

Encore une affirmation fausse, je ne perdrai pas une seule seconde à le démontrer...

Cf tableau suivant:

image.png.255a58b8e8cfad60c917aaa8a4c8fbef.png.e01b595226d832f734d613344e36b889.png

 

Il y a 1 heure, Aventure Bleue a dit :

Pareil, de plus, @Scubaphil l'a déjà fait magistralement !

Ben non en fait...

 

Il y a 1 heure, Aventure Bleue a dit :

Ben voyons !
En moins de 20 ans (et non pas plus!), Shearwater aurait vendu plus d'ordinateurs de plongée qu'Uwatec/Scubapro et Suunto réunis de 1987 à nos jours ? Cela fait plus du double, @whodive !
Et Shearwater aurait de son côté établit des "preuves opérationnelles" irréfutables grâce aux millions de plongées réalisées par leurs utilisateurs ?
Sérieusement ?

Je parle justement du groupe 1.

As tu suivi l'étude de Foret ? Car t'as l'air de mélanger les groupes...

 

Il y a 1 heure, Aventure Bleue a dit :

genre là aussi, tu devrais éviter...
Prends un café, laisse redescendre ton taux de testotesrone et relis tranquillement. Tu n'as pas l'impression que c'est l'hôpital qui se fout de la charité

C'est factuel.

Tout comme l essentiel de l étude qui porte sur le fait que P0 est équivalent a un gf 90/90.

Il n y a vraiment rien à tirer de cette étude.

 

Bref, tu peux être aussi agressif que tu veux ça ne changera rien au fait que votre conclusion disant que les ordinateurs du groupe 2 sont dangereux et que DCIEM est plus safe est non fondé.

 

Link to comment
Share on other sites

Le 12/03/2024 à 15:54, tom0tom a dit :

(Au passage et sur un autre sujet, toujours dans le préambule du site Deeply Safe Labs, je lis : « Si l’algorithme de votre ordinateur réagit à un profil “lourd”, vous pourrez peut-être lui accorder votre confiance pour des plongées réelles ».  Que faut-il comprendre ?).

Rebonjour @tom0tom
Je reviens comme promis.
Nous n'avons jamais dit que le protocole 2 x 30m 30min IS 90min était représentatif de quoi que ce soit, réalisable avec un 12L gonflé à 176 bar ou reproduit tous les week-end par des Xaines de plongeurs. C'est un protocole de test parmi d'autres. L'avant-propos que vous citez, aborde sommaire les raisons de ce choix, notamment le caractère historique du couple 30m/30min ou la nécessité de "grossir le trait" pour avoir autre chose à comparer que quelques minutes de DTR.

Ce protocole n'est pas réaliste, mais est utile pour comparer le comportement de nos ordinateurs pour deux plongées successives (et au passage pour une simple). Le fait que ce soit un profil unique ou que nous ayons choisi cette profondeur plutôt qu'une autre, n'a strictement aucune importance. L'intervalle de surface n'est pas celui que vous appliquez généralement ?

Certes, mais si nous avions utilisé un intervalle de plusieurs heures, nous n'aurions pas relevé de différences significatives et les résultats n'auraient eu aucun intérêt. J'ai déjà développé ce point.
Ce protocole de test n'a pas la prétention de couvrir l'ensemble des pratiques. Par exemple : une croisière avec plongées illimitées. La dangerosité de cette pratique que les anglo-saxons désigne comme "repetitive multiday diving" a amené tous les spécialistes à s'interroger et cela ne date pas d'hier. Cette pratique est loin d'être limitée à quelques cas isolés. Je vous invite à regarder la date et le 1er article de ce recueil :


https://repository.si.edu/handle/10088/2723
 

Instructif non ?

 

Pour répondre à votre question : Ce n'est pas parce que ce protocole de test n'est pas corrélé avec la réalité de votre pratique qu'il ne permet pas d'émettre la moindre au conclusion. L'idéal aurait été de tester plusieurs couples profondeur/temps avec plusieurs intervalles mais cela représente vite un nombre de tests astronomique !
Nous avons du faire un choix, comme d'ailleurs les pionniers qui validaient les NDL de leurs tables sur des chèvres. C'est impossible à faire pour un ordinateur par définition multi-niveaux...

 

Le 12/03/2024 à 17:24, Eric Pairif a dit :

avant d'envoyer des plongeurs, ne pourrait-on pas, comme l'a fait Chouteau à l'Estaque, bien après Haldane, envoyer des boucs à 1000m de profondeur

Tous ces pionniers l'ont fait !
Savez-vous pourquoi des caprins ?
Tout simplement parce que, contrairement aux croyances sur les porcs, ce sont les animaux les plus proches de nous, pour ce qui concerne la décompression en tout cas. Il existe un article dans "The Physiology and Medecine of Diving" qui classe les différents animaux selon leur intérêt pour ce genre d'étude...
Depuis l'avènement des études "Doopler", il n'est plus d'usage de martyriser rats, chèvres et cochons.

  • J'aime 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, whodive a dit :

 

Je parle justement du groupe 1.

As tu suivi l'étude de Foret ? Car t'as l'air de mélanger les groupes...

 

Tout comme l essentiel de l étude qui porte sur le fait que P0 est équivalent a un gf 90/90.

Il n y a vraiment rien à tirer de cette étude.

 

Bref, tu peux être aussi agressif que tu veux ça ne changera rien au fait que votre conclusion disant que les ordinateurs du groupe 2 sont dangereux et que DCIEM est plus safe est non fondé.

 

 

M'enfin. Il a dit qu'il se distancie du papier. A partir de là, le contenu est un non-sujet. 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 23 heures, JMarcB a dit :

j'ai un doute fondamental sur l'intérêt de présenter au grand public des études sans analyse et sans conclusion. La plupart des gens (moi compris) sont incapables de faire quoi que ce soit de ce genre de données brutes. Certains (je me met dedans) sont cependant capables de suivre un raisonnement et de voir des problèmes dans celui-ci mais n'ont cependant pas l'expertise nécessaire pour le remettre dans le contexte plus global et faire apparaître les contradictions avec le reste des connaissances sur le sujet, ou que les problèmes dans le raisonnement ne remettent pas en cause la conclusion.

Le 13/03/2024 à 03:56, Scubaphil a dit :

Avec ce très long post, mais oh combien intéressant, je comprends enfin clairement le pourquoi de cette suspicion de dangerosité en situation de plongée successive des ordinateurs ZHL16C "purs".

 

C'est une élément qui manquait cruellement aux publications précédentes.

Merci,
Nous allons devoir changer notre fusil d'épaule et trouver une présentation adaptée au plus grand nombre, en évitant tout catastrophisme, mais sans tomber dans un optimisme délirant...

Le 13/03/2024 à 09:33, christophe 38 a dit :

Eric F, si je me rappelle bien, m'avait dit, un jour, chez Uwatec, que l'ordi n'etait qu'une calculatrice etanche...

Belle mémoire !
C'est effectivement un langage que je tenais pour essayer de faire comprendre à certains utilisateurs qu'il était indispensable de comprendre le fonctionnement de sa machine. J'ai lâché l'affaire, il y a bien longtemps. Nous devons considérer aujourd'hui que la majorité des pratiquants ne s'intéresse absolument pas au fonctionnement de leur ordinateur ou de leur détendeur !

Link to comment
Share on other sites

il y a 19 minutes, McLean a dit :

 

M'enfin. Il a dit qu'il se distancie du papier. A partir de là, le contenu est un non-sujet. 

Pourquoi il me reprends dessus alors ? 

Mon post d'origine ne le cible nullement

Link to comment
Share on other sites

Le 13/03/2024 à 10:17, nico_40 a dit :

En ce qui concerne le peregrine, l'ordi que j'ai,  c'est quand même stipuler noir sur blanc que le réglage des GF devrait être révisé sur la deuxième plongée. C'est pas une mention inutile, sinon ce serait pas indiqué.

Bonjour,
J'ai vu que tu avais corrigé l'indication sur la notice, ce n'est pas le propos. Je rebondis juste sur le réglage de GF pour la seconde plongée. Je suppose que tu penses qu'il est nécessaire de "durcir" le calcul de ton Peregrine en cas de plongée successive ? Je n'ai pas la réponse. Peut-être que diviser les paliers par 2 est acceptable, je n'en sais rien, rien, strictement rien, ne le prouve. Vous avez tous compris que pour ma propre personne, mes amis, ma famille, mes clients et vous tous, j'appelle à la prudence...
Cependant, je n'ai aucune méthode à proposer pour déterminer le réglage de GF qui permettrait un niveau de sécurité acceptable ? suffisant ? en fonction de la profondeur max de la seconde plongée, du temps d'immersion prévu, de l'intervalle de surface, de la température de l'eau...

Link to comment
Share on other sites

il y a 13 minutes, Aventure Bleue a dit :

Je suppose que tu penses qu'il est nécessaire de "durcir" le calcul de ton Peregrine en cas de plongée successive ? Je n'ai pas la réponse. Peut-être que diviser les paliers par 2 est acceptable, je n'en sais rien, rien, strictement rien, ne le prouve. 

 

Je pense qu'il faudrait eviter ce genre de phrase ; le peregrine n'a aucunement divisé les paliers par deux. Il donne le moitié du double de ce qu'il donne, mais bon. pourquoi le double serait une référence ? Si cette reference est "la mediane de mes tests", c'est autant un commentaire sur tes tests que sur la machine en question.

 

Edited by McLean
Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, McLean a dit :

 

Je pense qu'il faudrait eviter ce genre de phrase ; le peregrine n'a aucunement divisé les paliers par deux. Il donne le moitié du double de ce qu'il donne, mais bon. pourquoi le double serait une référence ? Si cette reference est "la mediane de mes tests", c'est autant un commentaire sur tes tests que sur la machine en question.

 

C'était par opposition à l'argumentation inverse consistant à prétendre qu'un ordi ou algo qui propose deux fois plus de palier est forcément mauvais. D'un point de vue purement scientifique, rien ne permet d'affirmer qui du Peregrine ou du Suunto Vyper, par exemple, a le bon résultat à la deuxième plongée du test 2x30. Nous n'avons pas testé le Peregrine, mais nous (toi et moi) n'avons aucune raison de penser qu'il proposerait  quelque chose de différent du Perdix ou du Petrel. Le contraire aurait de quoi surprendre, non ?
Toutefois, depuis l'entre-deux guerres et même si cela concerne principalement des tables et non des ordinateurs, tous les physiologistes ayant travaillé sur les expositions multiples, ont systématiquement appliqué une majoration supplémentaire pour la seconde exposition. Quand je parle de majoration supplémentaire, j'entends autre que la simple charge de gaz inerte du compartiment directeur pour la déco de cette deuxième immersion. Avant les années 50, les méthodes étaient plutôt empiriques (ce qui ne veut pas dire "pas scientifiques", n'est-ce pas ?). L'expérimentation a toujours donné sens à cette prudence que ce soit en mettant des chèvres en saturation et en les ramenant à la pression atmosphérique pour voir combien se mettaient à bêler de douleur (c'est ainsi que nous disposons de paramètres plus précis que ceux publiés par Haldane), ou en écoutant le bruit des bulles circulantes sur un groupe de volontaires. Par la suite, de nombreux chercheurs ont tenté d'expliquer les phénomènes physiologiques rendant nécessaire une telle prudence. Tous n'étaient pas d'accord sur la méthode ou sur le critère déterminant, mais globalement un consensus s'est établi sur la nécessité de considérer une majoration plus importante que celle liée à l'azote résiduel, pour une seconde exposition.
A partir des années 2000 et même un peu avant dans la communauté Tec US, VPM d'abord, puis et surtout ZHL16C sont devenus des références pour la gestion des décompressions longues et l'utilisation de mélanges "fond" autres que l'air. A cette époque, les machines sont, dans les faits, réservées à l'usage d'un petit nombre de plongeurs, très expérimentés et pour des plongées de pointe (pas dans le sens spéléo, enfin pas uniquement).
Je vous accorde que HeinrichsWeikamp n'a pas vraiment cherché pour l'instant, à trop élargir sa cible.
Est-ce vraiment le cas pour Shearwater ?
Quelle est la cible de Garmin ?
Que pensez-vous du positionnement de la Mares Sirius avec ces multiples réglages "gadgets" ?

Le public qui, depuis quelques années seulement et non pas depuis plus de 20 ans, commence à utiliser ces marques, n'est plus celui qui réalisait ces plongées "de pointe", ce sont des mesdames et messieurs tout le monde qui ne dépassent que rarement la quarantaine (de mètres, en âge c'est plutôt l'inverse et c'est un facteur supplémentaire) et qui ne sont absolument pas intéressés par les GF, ZHL16A, B ou C, mais par le nombre de pas que leur jolie montre a comptabilisé pour eux. Ce public ne se limite pas à une seule exposition, bien au contraire, il voyage dans des zones où les 2-tanks dives sont monnaie courante, il part en croisière pendant une dizaine de jours et réalise 4 ou 5 plongées par jour en pensant qu'il sera bien suffisant de prendre le temps de désaturer 24 heures avant de prendre l'avion...
Les cartes ont été battues et si l'usage que vous faites de ZHL16C et des GF peut se justifier, je me demande si c'est toujours le cas avec ce type de public...
Vous pourriez me répondre que ces ordinateurs ne sont pas pour eux, qu'ils sont trop gros ou trop âgés, qu'ils sont 40% à avoir un FOP, qu'ils ne comprennent rien à la décompression, certes, il n'empêche que ce sont eux qui achètent ces machines aujourd'hui.
Ne me renvoyez pas, s'il vous plait, vers une énième tentative d'analyse de l'accidentologie et de l'absence de preuve de la dangerosité des machines ZHL16C, nous sommes arrivés à admettre qu'il était impossible de démontrer quoi que ce soit, ni dans un sens, ni dans l'autre.

Je ne mets pas en cause la validité de ZHL16C pour une plongée isolée ou avec un intervalle de surface de 4 heures (quoique 8h serait préférable de mon point de vue).
Je ne mets toujours pas en cause ZHL16C pour calculer la décompression d'immersions profondes impliquant l'utilisation d'hélium, pas plus que je ne mets en cause l'usage de réglage de GF induisant des paliers profonds qui sont parfaitement justifiés avec ces mélanges.

En revanche, prétendre que ZHL16C est sans risque pour un usage "loisir", avec ou sans décompression, pour plus de deux plongées, avec des intervalles courts et des itérations multiples, me semble plus que litigieux.

Prétendre que le simple fait d'utiliser fidèlement, purement, strictement ou même religieusement, l'algorithme développé par Bühlmann, justifie le choix de ne tenir compte que de la charge résiduelle d'azote pour une seconde immersion doit le faire bondir dans sa tombe !

Que pensez-vous de l'argument consistant à prétendre qu'il est impossible d'incriminer les ordinateurs Shearwater pour leur gestion des plongées répétitives au prétexte qu'une immense majorité des ADD se produisent sans qu'une plongée n'ait été réalisée dans les 48 heures précédant l'accident ?

Faire croire aux utilisateurs que je décrivais plus haut, qu'il leur suffit de changer le niveau de "conservatisme" pour les plongées suivantes, cela vous parait honnête ? Judicieux ?
 

@nico_40 c'est à ceci que tu voulais te référer sur ce point, non ?
Carefully trained and instructed divers may change the conservatism of the algorithm for repetitive diving scenarios to achieve an over-penalization of subsequent dives


Faire croire à ce même public qu'il est parfaitement possible d'utiliser ZHL16C pour plusieurs plongées par jour en appliquant une pénalité de -8 aux GF (quels qu'ils soient, sic !) et en réduisant cette pénalité de 1 tous les 1/4 d'heure me parait purement et simplement criminel...
Vu par le petit bout de ma lorgnette, ce ne peut pas être tous les scientifiques qui ont développé des tables, des procédures et des algorithmes prévoyant une majoration plus conséquente que celle induite par l'azote résiduel qui se sont lamentablement trompés !
L'état de l'art, avant que ce consensus ne soit remis en cause, consistait à majorer la décompression des plongées successives au-delà de la quantité d'azote restante au début de la seconde plongée. Remettre en cause ce concept, reviens à nier les travaux de Bühlmann, Doolette, Bennett, Hempleman, Brubakk, et bien d'autres. Pour la France, ceci contredit les travaux de Fructus, Gardette, Blatteau et du CEPHYSMER tout entier.

Ce sont ces chercheurs que j'ai tendance à considérer comme une référence et le fait d'utiliser les résultats des tests réalisés sur des machines datant d'une époque où cet état de l'art n'était pas contesté permet indiscutablement de se référer à quelque chose.
Peut-être que nous pourrions réellement remettre en cause cette référence, ce concept, ces précautions... Cela ne peut se faire qu'avec quelques arguments solides, vous ne croyez pas ?
Je veux bien admettre que Jason Leggatt soit pertinent en balayant tout ceci du revers de la main, mais il conviendrait qu'il cite d'autres études que :
https://www.researchgate.net/publication/319914895_Dive_risk_factors_Gas_Bubble_formation_and_decompression_illness_in_recreational_SCUBA_diving_Analysis_of_DAN_Europe_DSL_data_base
ou d'autres qui n'ont pas grand chose à voir avec le présent sujet.
A ma connaissance, à part celle d'Anguille-Turbo et Threadfin, il n'existe pas d'étude publiée, même farfelue, sur un tel sujet.
Je n'ai absolument pas l'intention de vous interdire quoi que ce soit ou le droit de vous imposer le moindre choix. Personnellement, je ne tiens pas à jouer les cobayes, mais vous êtes libres de la faire en toute connaissance de cause. Je tiens simplement à ce que ce soit le cas de tous les utilisateurs de ZHL16C. Si dans le futur, des études sérieuses menées par des équipes reconnues montrent que je me suis trompé, tant mieux. En attendant, me taire serait contraire à mon sens de l'honneur et à mon éthique et cela que j'entendais par "alerter".
J'espère qu'en sortant de ma réserve (toute relative puisqu'il était difficile de masquer mes convictions) et en exposant franchement ces considérations, je parviendrais à provoquer un doute chez certains, une fissure dans vos certitudes. Je ne demande qu'à remettre les miennes en question, mais pas sur des argumentations approximatives pour ne pas dire fallacieuses.

@McLean tu as compris que je ne m'adressais pas à toi, même si j'ai commencé par une citation de tes propos.


@JMarcB je n'ai pas répondu à ton dernier message, non pas parce que tu donnes trop d'importance à certains points, je ne le pense pas 😉 plutôt parce que je n'ai pas de raison de pinailler sur ce que tu as écrit et que je pense avoir répondu aux précisions que tu souhaitais. Dans le cas contraire, je reste à l'écoute.
@TousLesAutres : Pareil pour vous.

 

Je me doute que je dois en agacer certains, peut-être en offenser quelques-uns. J'imagine qu'apprendre que l'ordinateur qui vous a coûté les yeux de la tête ne soit pas aussi "amazing" que ce que vous imaginiez doit vous mettre un peu en colère. Il aurait été plus honnête d'attirer votre attention sur les limites d'utilisation plutôt que de prévoir un avertissement indiquant qu'en utilisant la machine que vous veniez d'acquérir, vous acceptiez tacitement le risque inhérent à l'activité et dégagiez par la même occasion le constructeur de toute responsabilité...

 

  • J'aime 1
  • Merci 7
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Aventure Bleue a dit :

Le public qui, depuis quelques années seulement et non pas depuis plus de 20 ans, commence à utiliser ces marques, n'est plus celui qui réalisait ces plongées "de pointe", ce sont des mesdames et messieurs tout le monde qui ne dépassent que rarement la quarantaine (de mètres, en âge c'est plutôt l'inverse et c'est un facteur supplémentaire) et qui ne sont absolument pas intéressés par les GF, ZHL16A, B ou C, mais par le nombre de pas que leur jolie montre a comptabilisé pour eux. Ce public ne se limite pas à une seule exposition, bien au contraire, il voyage dans des zones où les 2-tanks dives sont monnaie courante, il part en croisière pendant une dizaine de jours et réalise 4 ou 5 plongées par jour en pensant qu'il sera bien suffisant de prendre le temps de désaturer 24 heures avant de prendre l'avion...

 

 

il existe aussi une autre possibilité que tu n'évoques pas ces mêmes plongeurs en croisière, plongent plusieurs fois par jour certes, mais dans la courbe sans palier, en utilisant la plupart du temps un mélange nitrox et un réglage air. Ceintures et bretelles quels que soient les ordinateurs.
Depuis qlq années, avec l'arrivée massive parmi les plongeurs loisirs des ordinateurs en bubul + GF, même si l'accidentologie reste inconnue, même si la connaissance et le paramétrage des ordinateurs restent aléatoire, il n'en reste pas moins que, dans la l'entourage des plongeurs, il n'est pas remonté à quiconque une recrudescences des accidents de désat lors des séjours croisières.
Pas grand chose à se mettre sous la dent côté entourage de plongeurs, ni sur les forums et réseaux sociaux. Même si les plongeurs sont frileux à parler de leur accident, j'administre un gros groupe FB sur ce thème, les entourages parlent en cas d'add pour essayer de comprendre.
Cela vaut ce que cela vaut mais pour l'instant, on a pas mieux en termes de retour.

Quant à nos plongeurs français plus engagés (je mets la sout de côté pour d'autres raisons), je n'en connais aucun qui enchaineraient 2 plongées 30m/30min avec un IS de 90min.
Attention, je ne remets pas en cause le choix du protocole, j'ai même été le premier à le défendre ici :


Ces plongeurs utilisent quasi généralement un intervalle de surface de 4h.
Et on a pu montrer (travaux de @LGF) que l'écart entre le groupe 1 et 2 n'existaient plus.
Donc dangerosité, si dangerosité il y a ?

Pour finir, je le répète encore une fois : je ne remets pas en cause les résultats des travaux, je l'ai écrit moult fois.
Je remets en cause la forme :
- le sensationnalisme de la vidéo dont tu n'es pas responsable, le formalisme pseudo scientifique de l'étude dont tu te désolidarises, et les titres utilisés dont celui de ton site.
- les conclusions qui en sont issues. Les résultats entre ordinateurs sont différents, dont acte si certains en doutaient. Mais différent comment, selon quelle référence ? DCIEM, médiane ? pourquoi ? Quelles bases scientifique pour affirmer cela ?

Ce qui m'a vraiment intéressé dans tes tests, ce sont les comportements "surprenants" : les paliers fantôme. Parce que je les croyais disparu depuis le temps. Parce qu'ils ne m'ont jamais dérangé en plongée. Donc je n'y prêtais plus attention.
Je ne suis toujours pas d'accord avec toi sur la soit disant "dangerosité" de ce comportement.
Nus avons été quelqu'uns à signaler ce type de palier en début et milieu de plongée il y a des années de cela.
Mais je ne connais ni le moindre plongeur ni n'ai jamais lu le moindre commentaire de plongeur se plaindre d'un palier fantôme en phase de remontée et de désat. ET cela, de mon point de vue, cela aurait été grave : "ah merde, j'attaque mon palier à 9m et l'ordinateur me demande de redescendre à 12, c'est quoi ce bordel ?"

Ce que j'ai appris aussi grâce à tes tests, c'est que certains modèles (Mares Sirius, Luna 2, autres ?)  voient leur DTR diminuer avec la disparition du palier fantôme.
Cela aussi, je trouve particulièrement important et grave.
Pour les autres modèles (OSTC, Shearwater, Garmin ?), c'est une modification de la répartition des paliers, sans que la DTR soient impactées.
Alors que pour le Sirius et le Luna 2, c'est une diminution du volume de paliers. C'est plus embêtant et cela mérite explication.
De fait, il serait bien que, pour ce point, l'ensemble des tests soit relancé afin que tous les ordinateurs affichent la DTR (notamment Garmin) afin de regarder le comportement de tous les modèles en Bubul + GF.
Et le faire sur plusieurs profils. Si tu as du temps ... :D
 

il y a une heure, Aventure Bleue a dit :

A ma connaissance, à part celle d'Anguille-Turbo et Threadfin, il n'existe pas d'étude publiée, même farfelue, sur un tel sujet.

 


 elle est vachement bien cette étude !

  • J'aime 1
Link to comment
Share on other sites

Bonjour! Vous m’excuserez de ne pas avoir lu les 82 pages (j’ai quand même une vie!!!), mais je tombe sur cette affirmation: “Quant à nos plongeurs français plus engagés, je n'en connais aucun qui enchaineraient 2 plongées 30m/30min avec un IS de 90min” et c’est peut-être (probablement!!!) un truc qui m’échappe, mais enchaîner deux plongées courtes (moins d’une heure) à 100 pieds avec un intervalle de surface de 90 min, voire moins, c’est pas un scandale; c’est même plutôt la norme, non? 

Link to comment
Share on other sites

il y a 14 minutes, Nicolas Duguay a dit :

mais enchaîner deux plongées courtes (moins d’une heure) à 100 pieds avec un intervalle de surface de 90 min, voire moins, c’est pas un scandale; c’est même plutôt la norme, non? 

 

On parle ici de plongées carrées.

 

Je ne sais pas si c'est la norme quelque part, mais ce n'est pas celle autour de moi: je ne connais pas de structures proposant régulièrement deux plongées en une demi-journée, bien que certaines le font en tant qu'événement exceptionnel (quelques fois sur l'année). Les moniteurs pro font souvent des baptêmes limités à 6m très proches de plongées plus profondes, certains même parfois des plongées successives très proches (du genre 1/4 d'heure, j'espère pour eux qu'ils ne sont pas ZH-L16C 95/95), mais même alors la deuxième est me semble (c'est l'impression d'un client pas réellement concerné, plus basée sur le fait qu'il me semble que j'aurais remarqué le contraire plutôt que d'une observation) limitée à 20m et je parierais volontiers qu'aucune des deux n'est carrée.

Link to comment
Share on other sites

il y a 37 minutes, Nicolas Duguay a dit :

Bonjour! Vous m’excuserez de ne pas avoir lu les 82 pages (j’ai quand même une vie!!!), mais je tombe sur cette affirmation: “Quant à nos plongeurs français plus engagés, je n'en connais aucun qui enchaineraient 2 plongées 30m/30min avec un IS de 90min” et c’est peut-être (probablement!!!) un truc qui m’échappe, mais enchaîner deux plongées courtes (moins d’une heure) à 100 pieds avec un intervalle de surface de 90 min, voire moins, c’est pas un scandale; c’est même plutôt la norme, non? 

 

plongées carrées 30 mètres et 30 minutes fond (incluant 1 minute de descente) x 2 avec un IS de 90 minutes ?

j’en doute …

Link to comment
Share on other sites

il y a 12 minutes, bardass a dit :

 

plongées carrées 30 mètres et 30 minutes fond (incluant 1 minute de descente) x 2 avec un IS de 90 minutes ?

j’en doute …

 Ah! “plongée carrée”, un truc qui n’existe pas dans la vraie vie. D’ac! Dans ce cas, je comprends: on est dans le champs du conceptuel! :) 

Je sors de ce pas et vous laisse à votre “pertinent” et ma foi un brin longuet débat… ;) 

Edited by Nicolas Duguay
  • J'aime 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 30 minutes, JMarcB a dit :

 

On parle ici de plongées carrées.

 

Je ne sais pas si c'est la norme quelque part, mais ce n'est pas celle autour de moi: je ne connais pas de structures proposant régulièrement deux plongées en une demi-journée, bien que certaines le font en tant qu'événement exceptionnel (quelques fois sur l'année). Les moniteurs pro font souvent des baptêmes limités à 6m très proches de plongées plus profondes, certains même parfois des plongées successives très proches (du genre 1/4 d'heure, j'espère pour eux qu'ils ne sont pas ZH-L16C 95/95), mais même alors la deuxième est me semble (c'est l'impression d'un client pas réellement concerné, plus basée sur le fait qu'il me semble que j'aurais remarqué le contraire plutôt que d'une observation) limitée à 20m et je parierais volontiers qu'aucune des deux n'est carrée.

 

Bormes.PNG.4510165a21180739c75b552665506446.PNG

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Dernières Discussions

  • Similar Topics

    • 12
      Cousteau les appelait les îles oubliées, et c’est vrai que si je vous dis que j’ai plongé aux îles Andaman, peu sauront les situer sur une carte, au mieux, certains vont confondre avec les îles Similan, qui elles aussi se trouvent dans la mer d’Andaman mais sont thaïlandaises.   Les Andaman sont des îles indiennes situées au large du Bangladesh dans le golfe du Bengale. Elles sont surtout connues pour 2 choses : la prison de Port Blair. C’était là que le pouvoir colonial anglais exilai
    • 4
      Bonjour,   Je souhaite avoir votre avis. J'ai déjà été plusieurs fois aux Maldives, mais cette fois, ce sera dans un contexte particulier.   J'ai des billets d'avion déjà émis pour Malé, à dates fixes, à prendre ou à laisser....   Une partie de ce séjour sur place est déjà planifiée (avec plongées). Cependant, il me reste 4 jours complémentaires à occuper, pour être synchronisé aux dates de vols et je souhaiterais faire encore de la plongée !   Pour c
    • 0
      Plongeurs des niveau 3 et 4, mon épouse et moi avons effectué une trentaine de plongées début Mai 2024 avec Vincent de Kaina Plongée. Vincent est un passionné, cela se sent tout de suite… Présent depuis plus de 20 ans à Fakarava, il connait les passes comme sa poche avec leurs courants…. ainsi que la vie présente. Il fait le tour des pensions pour venir chercher et ramener les plongeurs. Ses moniteurs sont très sérieux et sympas. Il organise parfaitement les palanquées en
    • 39
      Bonjour à tous,   Ma compagne et moi projetons de partir 10 jrs au Yucatan début 2024, et aimerions avoir des conseils sur la plongée en cénote (club, tarifs, site à faire...). nous sommes tout les deux TDI into to cave, avec une pratique régulière.  nous projetons de partir le plus léger possible donc louer du matos sur place.   merci d'avance pour vos retours 
    • 2
      CR Plongées au Brunei   Comme chaque année je pars au moins un mois plonger en asie (vivant en Thaïlande c’est plus facile !) et après avoir épuisé tous les spots existants aux Philippines et en Indonésie (ou presque) j’ai décidé d’essayer la Malaisie… (Ce n’est pas le pays le plus réputé, mais ça mérite quand même d’aller y tremper mes palmes… Après quelques recherches sur les clubs qui proposent le Nitrox (je suis obligé suite à un accident en 2018 de ne plus plonger qu’au Nitrox)
×
×
  • Create New...

Bonjour,

 

logo.png.c7536bd9e68359a8804d246d311256bd.png

 

L'ensemble des services de Plongeur.com sont gratuits et c'est grâce à la publicité que vous pouvez en profiter. Or il semble que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

Si vous aimez le site et que vous voulez pouvoir en profiter longtemps, merci de désactiver votre bloqueur de publicités lorsque vous naviguer sur Plongeur.com.