Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Plongée avec un FOP


auurélien

Recommended Posts

Il y a 5 heures, Scubaphil a dit :

commercialement, c'est curieux quand même d'écarter potentiellement 25% des clients

 

Si ça t'augmente assez ton CA (par la vente de 2 plongées plutôt qu'une) ou ta marge (par la réduction des frais de carburant), l'aspect commercial peut être rempli. Comprendre qu'il y a des clients qu'il vaut mieux ne pas servir est une étape importante dans la gestion saine d'une entreprise.

 

On a une relation complexe entre évaluation des risques personnels (le FOP est un cas extrême, mais poids, cigarettes,  manque de pratique et de condition physique,  âge, ... sont aussi là) ou non (profil, froid, ...), la correspondance entre la perception de ces risques et leur réalité (*),  les effets de la réalisation ces risques sur ceux qui les prennent et les autres (administrativement et au pdv réputation), la nécessité pour une structure commerciale d'être viable, l'appât du gain (je déconseille les activités autour de la plongée pour ceux chez qui c'est un facteur important).

 

---

 

(*) J'ai l'impression, et j'adorerais être démenti, que si on a des statistiques d'accitentoligie indiquant des facteurs corrélés avec les accidents, on en a peu (il y a les FOP justement dont on connaît la prévalence dans la population) indiquant leur prévalence dans les plongées sans accidents, sans même parler des précautions prises par certains qui savent qu'ils ont ces facteurs présents). Mais c'est un tout autre sujet.

 

  • J'aime 1
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, PlongeurSDF a dit :

Je connais cela aussi en Martinique. Pire encore lorsque des plongeurs indiquent ne pas pouvoir faire de double tank y compris au Nitrox, ils sont critiqués par le centre et accusés de ne rien connaitre à la décompression. Pas de chance, il s'agissait d'un couple de médecins, dont l'un officier en chef du service de santé des armées et médecin hyperbare.

Cela s'appelle un retour de baton 😃

Link to comment
Share on other sites

Il y a 9 heures, PlongeurSDF a dit :

Pire encore lorsque des plongeurs indiquent ne pas pouvoir faire de double tank y compris au Nitrox, ils sont critiqués par le centre et accusés de ne rien connaitre à la décompression. Pas de chance, il s'agissait d'un couple de médecins, dont l'un officier en chef du service de santé des armées et médecin hyperbare.

J'aurais tant aimé assister à la scène ! :D

  • Haha 5
Link to comment
Share on other sites

Il y a 15 heures, Scubaphil a dit :

Ne serait-on pas dans le cas de plongées relativement saturantes et à intervalle rapproché ? 

 

Il y a 12 heures, caolila a dit :

Je pense que c'est exactement cela oui.

 

Il y a 10 heures, nics a dit :

À intervalle TROP rapproché...

 

Il y a 9 heures, PlongeurSDF a dit :

Pire encore lorsque des plongeurs indiquent ne pas pouvoir faire de double tank y compris au Nitrox, ils sont critiqués par le centre et accusés de ne rien connaitre à la décompression.

C'est un vrai problème.

 

J'avais fait un résumé de la problématique dans une autre fil l'an dernier :

 

 

Ces plongées à intervalle court (de l'ordre de 1h, parfois moins), entre 2 immersions  relativement saturantes est une pratique dangereuse en contexte de population "loisir", avec son cortège d'autres facteurs de risques, tels qu'évoqués plus haut par @JMarcB.

 

Quant à stigmatiser les clients qui disent non ou hésitent devant ces profils, c'est à pleurer . Quand on pense que ce "professionnels" peuvent tripoter les GF et jouer avec les modèles pour faire plus ou moins de paliers, sans comprendre que se réimmerger au moment du pic de bulles circulantes est une mauvaise idée ... Bref, une vision globale de risque lié à la désaturation complètement défaillante.

 

Et je suis persuadé qu'en plus, les mêmes pros seront les premiers à argumenter pour les doubles tanks en disant "si c'était dangereux, avec les milliers qui sont pratiquées tous les jours, on le saurait" ...

Réponse : non pas forcément. A fortiori si on "omet" de déclarer les accidents sous prétexte que "ça n'a rien à voir, c'est parce qu'il était vieux" ou "il avait un FOP" ...

 

  • J'aime 2
  • Merci 3
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Scubaphil a dit :

J'aurais tant aimé assister à la scène ! :D

Moi aussi, mais cela c'est fait par échange de SMS que j'ai eu l'occasion lire.

 

Peu de temps après ce même club a été contrôlé par la DRAJES et gendarmerie maritime à 20 m de fond. Je faisais partie des plongeurs contrôlés.

Un sketch tant il y avait à dire (O2 périmé, des médicaments dans la trousse de secours périmés, 1 seul détendeur non monté pour 2 bloc de sécu Air vs Nitrox, pas de fiche de sécu, etc.).

Des pros ... de la boulette.

 

J'étais venu pour tester le club en vue d'un séjour avec un club de métropole, devinez .... Ils nous ont pas vus.

Link to comment
Share on other sites

Oui.

Ca paraît con, mais l'oxygène médical, comme tout médicament, a une date de péremption.

 

La loi et l'esprit de la loi 🙄

 

Après, des médicaments dans la trousse de secours.... Vu les conditions, ils seront toujours périmés. Soit tu fais un contrôle/remplacement très rapproché et un retour systématique au frigo après la sortie, soit tu assumes que "c'est toujours mieux que rien".

 

Mais on ne va pas demander à un gendarme lambda d'avoir un avis éclairé sur la pharmacocinétique et la gestion du risque. Chacun son métier.

  • Merci 1
  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

L'explication la plus rationnelle pour Fakarava est dans la chaîne de secours.

Même si les clubs disposent d'oxygène, le caisson est à Tahiti.

 

Le fait de dépêcher l'hélicoptère/avion pour un rapatriement coûte excessivement cher (je vous invite à voir la carte et les distances de la Polynésie Française).

 

Le fait que la CPS (la sécurité sociale locale) n'ai plus d'argent n'arrange rien.

 

Pour couronner le tout, les plongées à Fakarava et Rangiroa peuvent amené à faire des yoyos involontaire (courant ascendant, par exemple).

 

Les clubs vont miser la sécurité +++ bien que certains clubs peuvent rester ouvert aux personnes disposant d'un fop.

 

Quoi qu'il arrive, si tu déclare le fop, tu dois fournir le justificatif médical autorisant la plongée. Le libre arbitre ne sera pas accepté...

 

A noter que le justificatif médical n'est pas exigé, seul la signature d'un formulaire indiquant que tu déclarés sur l'honneur ne pas avoir eu d'accidents et quelques autres questions de santé. Il y est indiqué l'obligation du certificat médical si une des réponses est "oui".

 

Je te souhaite d'arriver à faire ton séjours plongée en Polynésie !

Link to comment
Share on other sites

@nico_40

 

Ton explication pas n'explique pour autant pourquoi, ils insistent sur le double tank qui plus est avec dés intervalles de  surface d'une heure max (club à Moorea notamment).

 

En PF en juin dernier, sur un bateau de croisière qui dispose d'un club de plongée.

Il fallait compter 81 à 109 $US la plongée. Apprendre en arrivant que le compresseur nitrox était en panne depuis ... plus 2 ans m'a fait un peu réagir.

 

Lorsque j'en ai parlé au médecin du bord, il a mieux compris l'intérêt de peser de tout son poids pour organiser sa réparation ; pour les clients (CSP+, âgé ++++) mais également les moniteurs qui pouvaient faire 3 tours / j.

 

Donc pas convaincu par le souci du bien être du plongeur qui reste un client. En revanche s'il peut m'apporter un maximum de cash avec un minimum d'effort ...

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, PlongeurSDF a dit :

pourquoi, ils insistent sur le double tank qui plus est avec dés intervalles de  surface d'une heure max (club à Moorea notamment).

Parceque c'est extrêmement rentable.

Et que si accident il y a, cela ne te coûte qu'une reservation non assurée et deux plongées (plus un peu d'O2 si l'accident est juste en sortie de seconde).

 

Ce ne sont pas des organisations caritatives

  • J'aime 1
Link to comment
Share on other sites

Je peux me tromper mais j'y vois aussi la nécessité de s'arroger les bonnes grâces d'une certaine clientèle outre atlantique habituée à ce mode de fonctionnement ;)

Et pourquoi pas y inclure plus généralement  la réglementation spécifique à la plongée en Polynésie.

 

Link to comment
Share on other sites

@PlongeurSDF, malheureusement, certaines structures (croisière, clubs et autres) ne sont pas très regardante et se soucie plus de leur bénéfice que de la qualité du service.

 

J'ai eu affaire avec une structure avec qui nous avons abandonné l'idée de plongée, en mini-croisiere. J'imagine la déception quand tu viens en vacances et que tu es confronté à cela.

 

Cela n'excuse en rien une panne de 2 ans, mais il faut savoir qu'ici, dans des clubs et malgré de nombreux efforts, des compresseurs/bateaux passent plus de 6 mois facilement sans être réparé par manque de pièces de réparation... elles ne sont pas dispo localement, très chère à importer, et nécessite parfois des compétences pointue en la matière pour realiser l'intervention. Mais 2 ans, c'est de leur volonté de ne pas le changer.

 

Pour les 1h d'intervalles surface ... c'est assez répandu malheureusement. Je n'apprécie pas vraiment, c'est l'une des raisons que j'evites les doubles tanks si le nitrox n'est pas dispo et suivant la profondeur des sites.

 

  • J'aime 1
Link to comment
Share on other sites

C'est aussi vrai que les plongeurs consommateurs qui font des plongées courtes (ca consomme beaucoup un occasionnel) et peu profonde (20 m max) n'ont ni envie, ni besoin de faire un retour à la base pour repartir après et "perdre" deux heures. 

Quand à passer 3 heures sur une coque ronde en plein soleil, peu sont amateurs.

 

Les deux mondes y trouvent leur interêt.

 

Le notre (regular deep dive deco prodedure) non. C'est ainsi ... 😁

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×
×
  • Create New...

Bonjour,

 

logo.png.c7536bd9e68359a8804d246d311256bd.png

 

L'ensemble des services de Plongeur.com sont gratuits et c'est grâce à la publicité que vous pouvez en profiter. Or il semble que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

Si vous aimez le site et que vous voulez pouvoir en profiter longtemps, merci de désactiver votre bloqueur de publicités lorsque vous naviguer sur Plongeur.com.