Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Qui a écrit : « Le mode par défaut utilisé par la plupart des ordinateurs de plongée correspond à un réglage en GF 90/90. » ?


bardass

Recommended Posts

Il y a 23 heures, Chon13 a dit :

vu qu'avec nos ordi on enregistre à un pas de temps +/- fin, ne pourrait t'on pas sommer l'aire entre la tension de chaque compartiment et la pression ambiante à l'aide de  formes élémentaires simples comme des trapèzes ?

Capture d'écran 2024-01-13 114834.png

cela demanderait certainement plus de ''calculs'' mais serait plus simple à conceptualiser que des intégrales. 
j'applique cela dans des phénomènes bien plus rapides, et c'est une bonne première approche avant d'arriver à tout mettre en équation.

 

Ce que tu décris là est presque la définition dictionnaire de l'intégration par méthode des trapèzes appliqué, dans ton exemple, à la sursaturation pour donner une évaluation numérique de l'intégral sursaturation.

 

Le problème ici n'est pas tellement d'évaluer l'intégrale mais de trouver quoi intégrer puis de démontrer que ça a le moindre signification physiologique.

Edited by McLean
  • J'aime 5
  • Merci 2
Link to comment
Share on other sites

Et il y a un problème supplémentaire :  même si l'ISS permet de trouver le meilleur profil de desat pour une durée de desat fixée (*),  il reste à trouver cette durée.  On peut avoir une ISS de 0, mais on mets bien plus longtemps à sortir de l'eau que c'est acceptable.

 

(*) ce qui reste à prouver et dont la preuve nécessite de mettre volontairement des gens en situation d'ADD, est-ce qu'éthiquement ça en vaut la peine? On peut essayer de s'en sortir avec des études rétrospectives, avec leurs propres problèmes (de biais dans la collecte entre autres)

 

  • J'aime 1
Link to comment
Share on other sites

Supposons que minimiser l'iss soit une heuristique fiable. Supposons aussi que les algorithmes actuels ne sont "pas trop mauvais".

 

Trouver une durée de desat est simple : in prend un algorithme "pas trop mauvais". Si on optimise l'iss sur la même durée, à supposer que les heuristiques ci-dessus sont valides, on ne devrait qu'améliorer la décompression.

 

Ça ne permet pas encore de trouver un profil sûr encore plus court, mais ça devrait déjà être un net positif.

  • J'aime 1
Link to comment
Share on other sites

Merci @bardass pour les modifications.
Je me rends compte que le G2 n'est finalement pas très durci en L0 en comparaison des autres...

Mais il tient compte de l'engagement des plongées  comme les autres de ton étude.



 

  • Merci 1
Link to comment
Share on other sites

Le 14/01/2024 à 11:01, McLean a dit :

 

Le problème ici n'est pas tellement d'évaluer l'intégrale mais de trouver quoi intégrer puis de démontrer que ça a le moindre signification physiologique.

 

Pour ceux qui n'auraient pas compris pourquoi la question de "trouver quoi intégrer" est compliquée, une remarque simple : si on se contente d'intégrer la courbe de profondeur (donc de calculer l'aire sous la courbe), sur une plongée carrée, on ne trouve pas P*t^(1/2)...

 

L'aire que l'on doit calculer est donc un truc plus complexe que juste l'évolution de la profondeur en fonction du temps.

 

Les plus matheux remarquerons que l'intégrale de (1/2) * P(t) / t^(1/2) donne le bon résultat sur une plongée carrée 😛.

De là à savoir si cela est transposable sur les plongées non-carrées...

  • Triste 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, caolila a dit :

Merci @bardass pour les modifications.
Je me rends compte que le G2 n'est finalement pas très durci en L0 en comparaison des autres...

Mais il tient compte de l'engagement des plongées  comme les autres de ton étude.



 

Je ne sais pas si quelque chose m'échappe mais je ne retrouve pas les mêmes valeurs que toi sur mon G2.

Il est réglé sur 21% O2 et  L0.

 Je relève les valeurs TAT et les compare aux valeurs de la colonne ZH-L16 ADT

Par exemple:

21m/45mn je trouve 10mn versus 16mn

30m/30mn .................12mn .............19mn

Etc...

Link to comment
Share on other sites

il y a 10 minutes, rogerm326 a dit :

Je ne sais pas si quelque chose m'échappe mais je ne retrouve pas les mêmes valeurs que toi sur mon G2.

Il est réglé sur 21% O2 et  L0.

 Je relève les valeurs TAT et les compare aux valeurs de la colonne ZH-L16 ADT

Par exemple:

21m/45mn je trouve 10mn versus 16mn

30m/30mn .................12mn .............19mn

Etc...

 

ce ne sont pas des TAT mais des volumes de paliers.
Je me suis aligné sur le choix de Foret, j'aurai préféré utiliser des DTR (TAT)

Link to comment
Share on other sites

il y a 2 minutes, rogerm326 a dit :

Pour mon information personnelle qu'appelle tu volume de paliers? si c'est le total des paliers obligatoires la différence serait encore plus importante.

C'est l'addition des durées de palier a faire aux différentes profondeurs

Donc VP + Durées de remontée = TAT

DuréeS avec S du fond au 1er palier puis entre chaque palier ou la surface.

 

Les durées de remontées sont celles calculées en fonction du tableau de la doc du G2

 

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, DivideByZero a dit :

Les plus matheux remarquerons que l'intégrale de (1/2) * P(t) / t^(1/2) donne le bon résultat sur une plongée carrée

 

Mon problème est qu'elle n'est pas invariante avec le temps du début de la plongée, ce qui me fait douter que ce soit facilement transposable.

 

Il faut quelque chose qui:

- soit invariant quand on fait une translation temporelle (l'ISS l'est),

- dépend du degré de supersaturation de manière à ce que les compartiments aient plus ou moins le même poids,

- aie une mémoire pour pénaliser les yoyos et les successives (l'ISS l'a),

- n'aie pas une mémoire infinie pour qu'on puisse replonger un jour... (l'ISS ne l'a pas)

 

Si on veut jouer à jeter des équations sur la table du café du port, j'ai une ou deux idées qui ont les caractéristiques que je trouve désirables, mais je ne suis pas sûr que ce soit le bon fil et je n'ai absolument aucune compétence en physiologie pour affirmer qu'ils n'y a pas de caractéristiques autres, plus importantes, qui leur manqueraient.

Link to comment
Share on other sites

il y a 3 minutes, caolila a dit :

C'est l'addition des durées de palier a faire aux différentes profondeurs

Donc VP + Durées de remontée = TAT

DuréeS avec S du fond au 1er palier puis entre chaque palier ou la surface.

 

C'est bien ce que je dit, donc si VP inf. à TAT nos résultats divergent encore plus.

Link to comment
Share on other sites

il y a 16 minutes, rogerm326 a dit :

C'est bien ce que je dit, donc si VP inf. à TAT nos résultats divergent encore plus.

euhhhh

 

extrait des donnée envoyées à Laurent

 

profondeur      21 m

Durée      45 min

TAT   13 min

prof 1er Palier 3m

Durée 1er palier

durée remontée 3.5 (d'après la doc du G2)

total palier 9 min 

 

donc Volume Palier = 9 min

TAT -  durée remontée = volume palier

13 - 3.5(4) = 9 min

 

en gras données lisibles directement sur l'ordi lors de la planif 

 

J'ai volontairement pris un cas avec tous les palier lissibles sur l'ordi donc max 3 m

Edited by caolila
Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×
×
  • Create New...

Bonjour,

 

logo.png.c7536bd9e68359a8804d246d311256bd.png

 

L'ensemble des services de Plongeur.com sont gratuits et c'est grâce à la publicité que vous pouvez en profiter. Or il semble que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

Si vous aimez le site et que vous voulez pouvoir en profiter longtemps, merci de désactiver votre bloqueur de publicités lorsque vous naviguer sur Plongeur.com.