Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Accidents malgré respect des procédures : des chiffres ?


MyO

Recommended Posts

Sur un profil comme ça il n'y a pas de miracle, je ne sort jamais de la boucle et dans tout les zones ou je suis entre 0 et 7 mètres je respire l'équivalent d'un 90 %.

Je pense depuis très longtemps que dés que le profil se complique(profond/yoyo/ etc ...), la solution est d'optimiser les gaz fond et de déco et pas d'empiler les minutes de palier en plus. Capture d’écran 2024-02-22 à 21.27.04.png

  • J'aime 4
Link to comment
Share on other sites

la plongée reste un sport à risque et contraignant. Il y a tellement de facteurs qui peuvent intervenir au niveau métabolique, gazeux, etc. au cours d'une plongée qu'ordinateur ou pas, respect des procédures ou pas...
le seul chiffre intéressant c'est le ratio d'accident avec respect des procédures sur l'ensemble des plongées...

Link to comment
Share on other sites

il y a 2 minutes, la philoche a dit :

Sur un profil comme ça il n'y a pas de miracle, je ne sort jamais de la boucle et dans tout les zones ou je suis entre 0 et 7 mètres je respire l'équivalent d'un 90 %.

Je pense depuis très longtemps que dés que le profil se complique(profond/yoyo/ etc ...), la solution est d'optimiser les gaz fond et de déco et pas d'empiler les minutes de palier en plus. Capture d’écran 2024-02-22 à 21.27.04.png

je partage ton point de vue

 

 

 

mais, transposable dans la plongée loisir, il faudrait fortement conseiller aux vieux plongeurs de passer leurs qualifs nitrox et nitrox conf, de choisir des centres qui proposent ces gaz et le matériel qui va bien... et accepter de payer les formations/cartes et les suppléments gaz (et, si les mecs sont vieux et n'ont pas ces qualifs, ce n'est pas facile de leur tordre le bras pour leur faire changer d'avis)

à l’instant, jeancri25 a dit :

la plongée reste un sport à risque et contraignant. Il y a tellement de facteurs qui peuvent intervenir au niveau métabolique, gazeux, etc. au cours d'une plongée qu'ordinateur ou pas, respect des procédures ou pas...
le seul chiffre intéressant c'est le ratio d'accident avec respect des procédures sur l'ensemble des plongées...

le but étant quand meme d'éviter les cartons...

donc, d'avoir une hygiene de vie correcte, une bonne santé, sinon, on adapte les profils à sa santé (voir @CDMC ) et se donner les moyens d'avoir les bons choix

  • J'aime 3
  • Merci 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 57 minutes, bardass a dit :

, la survenance d'un ADD en respectant les procédure est estimée à 80% selon l'étude de Blatteau de 2003.

Attention a ce que tu écris.

Dans le cas présent, ca equivaut a sur 100 plongées avec respect des procedures, 80 conduisent à un ADD...

il y a 56 minutes, caolila a dit :

Wouah   cela fait une sacrée différence ... 

Ce qui montre que la précision des données utilisées (échantillon, protocole, calculs) est indispensable. Parceque ces deux valeurs se décrédibilisent mutuellement.

il y a 50 minutes, christophe 38 a dit :

l'ordinateur que je pense fiable.

Oublie pas l'homme qui l'a programmé ;)

Link to comment
Share on other sites

il y a 21 minutes, christophe 38 a dit :

le but étant quand meme d'éviter les cartons...

donc, d'avoir une hygiene de vie correcte, une bonne santé, sinon, on adapte les profils à sa santé (voir @CDMC ) et se donner les moyens d'avoir les bons choix

tout à fait

  • Merci 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 41 minutes, christophe 38 a dit :

mais, transposable dans la plongée loisir, il faudrait fortement conseiller aux vieux plongeurs de passer leurs qualifs nitrox et nitrox conf, de choisir des centres qui proposent ces gaz et le matériel qui va bien... et accepter de payer les formations/cartes et les suppléments gaz (et, si les mecs sont vieux et n'ont pas ces qualifs, ce n'est pas facile de leur tordre le bras pour leur faire changer d'avis)

On en revient aux questions :
- de la plongée à la Française
: dans beaucoup de pays, en structure, sous les 40 m on passe en plongée tech et déco surox obligatoire... comme ça pas le choix...
- mais à côté de ça, a-t-on plus d'accidents en France avec nos pratiques qu'à l'étranger en restant dans la courbe de sécu ? Encore des stats introuvables ?

Link to comment
Share on other sites

il y a 54 minutes, Xabi a dit :

Attention a ce que tu écris.

Dans le cas présent, ca equivaut a sur 100 plongées avec respect des procedures, 80 conduisent à un ADD...

Ce qui montre que la précision des données utilisées (échantillon, protocole, calculs) est indispensable. Parceque ces deux valeurs se décrédibilisent mutuellement.

Oublie pas l'homme qui l'a programmé ;)

 

tu as raison, ma phrase n'est pas correcte

il y a 15 minutes, Olivier_V a dit :

On en revient aux questions :
- de la plongée à la Française
: dans beaucoup de pays, en structure, sous les 40 m on passe en plongée tech et déco surox obligatoire... comme ça pas le choix...
- mais à côté de ça, a-t-on plus d'accidents en France avec nos pratiques qu'à l'étranger en restant dans la courbe de sécu ? Encore des stats introuvables ?

 

ça va arriver
as tout de suite, mais ça va arriver :D
cf discussion sur le BEPPA

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, bardass a dit :

ça va arriver
as tout de suite, mais ça va arriver :D
cf discussion sur le BEPPA

Ah tu crois ? Ou c'est de l'humour ?

Je n'y connais rien en formation Fédé (je en suis pas formateur et ai tout fait en dehors...) mais le nouveau MF1+ m'a plutôt l'air d'aller dans l'autre sens, non ?

Edited by Olivier_V
Link to comment
Share on other sites

@christophe 38 mon propos est qu’on ne peux pas penser sa sécurité qu’à travers un ordinateur. 

Je veux insister sur les facteurs avant plongée en différenciant ceux qu’on peux faire varier (forme physique, état d’esprit, hydratation...) ceux qu’on ne peux pas (age notemment), les plongées plus à risque (stress du au manque de visi ou à la formation, froid, courant...) et les évidences d’après plongée  (efforts physiques, apnée, altitude, hydratation...)

De manière empirique j’ai tendance à croire que beaucoup se pensent en sécurité en respectant un procédé de dessat qui va bien, et sous estiment l’importance de ce qui se joue autour. 

 

Pour forcer le trait ça me ferait penser à un gars qui va à la salle et tente de programmer au mieux les machines pour obtenir son corps de rêve,  mais qui ne remettra jamais en question son alimentation, sa consommation d’alcool ou ses 30 clopes quotidiennes.

 

Du coup j’essaie de construire mon cours autour de tout ça pour qu’ils comprennent que le corps n’est pas qu’un algorithme.

 

Mais j’ai du mal à m’appuyer sur des sources chiffrés.  Enfin bon, personne viendra me dire que c’est des conneries de dire qu’on prend moins de risque en étant en bonne santé plutôt qu’en obésité, fumeur et alcoolique.

Edited by MyO
  • J'aime 3
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Olivier_V a dit :

Ah tu crois ? Ou c'est de l'humour ?

Je n'y connais rien en formation Fédé (je en suis pas formateur et ai tout fait en dehors...) mais le nouveau MF1+ m'a plutôt l'air d'aller dans l'autre sens, non ?

 

non pas du tout

le moniteur qui souhaite passer son Beppa (mf1+) sera évalué sur sa capacité à former des plongeurs avec des blocs de déco et sera donc évalué dans cette config.

l’objectif est qu’il soit capable d’enseigner la plongée profonde avec tout ce qui est associé (planification notamment) avec ou sans déco selon le niveau d’engagement souhaité par son élève : ceux qui souhaite faire quelque petites incursions seront formés à l’air uniquement et passerons le nitrox conf plus tard. Ceux qui souhaite passer du temps profond, seront formés nitrox conf durant leur formation pa60  

  • J'aime 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 8 heures, MyO a dit :

@christophe 38 mon propos est qu’on ne peux pas penser sa sécurité qu’à travers un ordinateur. 

Je veux insister sur les facteurs avant plongée en différenciant ceux qu’on peux faire varier (forme physique, état d’esprit, hydratation...) ceux qu’on ne peux pas (age notemment), les plongées plus à risque (stress du au manque de visi ou à la formation, froid, courant...) et les évidences d’après plongée  (efforts physiques, apnée, altitude, hydratation...)

De manière empirique j’ai tendance à croire que beaucoup se pensent en sécurité en respectant un procédé de dessat qui va bien, et sous estiment l’importance de ce qui se joue autour. 

 

Pour forcer le trait ça me ferait penser à un gars qui va à la salle et tente de programmer au mieux les machines pour obtenir son corps de rêve,  mais qui ne remettra jamais en question son alimentation, sa consommation d’alcool ou ses 30 clopes quotidiennes.

 

Du coup j’essaie de construire mon cours autour de tout ça pour qu’ils comprennent que le corps n’est pas qu’un algorithme.

 

Mais j’ai du mal à m’appuyer sur des sources chiffrés.  Enfin bon, personne viendra me dire que c’est des conneries de dire qu’on prend moins de risque en étant en bonne santé plutôt qu’en obésité, fumeur et alcoolique.

Nous pensons la meme chose, mais, en l'exprimant différemment...

Si je considere que l'ordi est fiable, les cartons ont leur origine dans l'homme... (ce que certains appelaient avant, "l'accident immérité") ; tout est bien fait et ça cartonne... pourquoi ?

parce que, soit le comportement (l'effort qui fera ouvrir le FOP, l'effort dans la zone des 40, dans l'eau froide, en ayant froid qui va favoriser l'oedeme d'immersion... ), soit la "viande" (le corps, le surpoids, la déshydratation, la fatigue, le FOP (de naissance...), ou dans le mental (je suis un vieux plongeur, je peux tout faire, il ne m'arrivera jamais rien (la surestimation de soi))..

  • J'aime 3
Link to comment
Share on other sites

Salut,

 

 J'ai eu la chance de visiter le caisson de Brest la semaine dernière avec A. Henckes ( Merci à elle pour nous avoir accueillis si gentiment ! )

 

Je n'ai pas les chiffres que tu désire ( ou pas noté ) mais j'ai retenu que les principales causes des ADDs sont les facteurs humains :

    - Manque hydratation

    - méforme physique (fatigue , manque de sommeil )

    - IMC

    -  pas ou peu de sport  ( la plongée sollicite énormément le systeme cardio vasculaire ...)

    - Alcool ou autre drogue

    - Age

 

Il y a en moyenne 20 passages au caisson pour ADD par ans , chiffre stable depuis plusieurs années, la région concernée s'étant de la pointe du calvados à l'embouchure de la Loire grosso modo , soit une sacré zone de plongeurs , sachant que le caisson accueille aussi les plongeurs pro ( scaphandriers ...)

 

Autre point intéressant , le traitement hyperbare serait fait suivant l'état du patient plutot que son profil.

 

Et l'aspirine est à bannir des premiers secours ( déja pris en compte à a la fédé ), sera laisser au jugement des médecins.

 

La fiche d'évacuation sera utilisée que pour faciliter le passage d'info entre les services de prise en charges ( CROSS , SAMU , Caisson ... ) et n'est pas utiliser pour des remontées statistiques.

 

Etant au sec, une séance moyenne dure 2 heure à 2.8 bar d'O² (soit 18 m de profondeur équivalente) , avec surveillance permanente.

 

my 2 cents

 

Netgear

 

 

 

 

 

Edited by NetGear
Rajout prof equivalente
  • J'aime 1
  • Merci 6
Link to comment
Share on other sites

Merci beaucoup, je serais vraiment intéressée de savoir si le facteur déshydratation joue autant dans les autres caissons. 

Serait-ce indiscret de te demander dans quel cadre tu as pu faire cette visite ?

Link to comment
Share on other sites

il y a 24 minutes, MyO a dit :

Merci beaucoup, je serais vraiment intéressée de savoir si le facteur déshydratation joue autant dans les autres caissons. 

Serait-ce indiscret de te demander dans quel cadre tu as pu faire cette visite ?

Je t'ai envoyé un MP

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×
×
  • Create New...

Bonjour,

 

logo.png.c7536bd9e68359a8804d246d311256bd.png

 

L'ensemble des services de Plongeur.com sont gratuits et c'est grâce à la publicité que vous pouvez en profiter. Or il semble que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

Si vous aimez le site et que vous voulez pouvoir en profiter longtemps, merci de désactiver votre bloqueur de publicités lorsque vous naviguer sur Plongeur.com.