Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Faut-il continuer à enseigner les tables de plongée ?


Recommended Posts

Non.

Mais tu peux remettre la saturation a zero sur certains.

Ce qui DEVRAIT être fait par defaut quand, en tant que plongeur, tu récupères u ordi en cours de calcul.

 

 

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 18 minutes, Xabi a dit :

Non.

Mais tu peux remettre la saturation a zero sur certains.

Ce qui DEVRAIT être fait par defaut quand, en tant que plongeur, tu récupères u ordi en cours de calcul.

 

 

 

pas sur que cela devrait...

imagine que tu fasses cela et que deux heures apres, le mec soit évacué au caisson...

enquete, saisie du matos, examen des des logs de plongée, lesquels sont inexploitables car remis à zero..

 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, christophe 38 a dit :

ah bon

 

tu es certain de ça ??

donc, tu es en train de nous dire que quand tu rends un ordi le matin, un encadrant le reset, et remet la bonne date et la bonne heure sur chaque ordinateur, regle les bons gaz...

 

 

Je pense que généralement, il font cela le lendemain lorsqu'il y a des nouveaux clients. Généralement le gaillard qui plonge l'AM à plongé le matin

Link to comment
Share on other sites

à l’instant, JCT1953 a dit :

Je pense que généralement, il font cela le lendemain lorsqu'il y a des nouveaux clients. Généralement le gaillard qui plonge l'AM à plongé le matin

à demander aux centres (et quels sont les marques des ordis concernés)

Link to comment
Share on other sites

Il y a 5 heures, christophe 38 a dit :

pas sur que cela devrait...

imagine que tu fasses cela et que deux heures apres, le mec soit évacué au caisson...

enquete, saisie du matos, examen des des logs de plongée, lesquels sont inexploitables car remis à zero..

 

1 - de ce que je sais, les ordinateurs ne sont pas utilisés pour les protocoles de caisson. On se "contente" des parametres de plongée (immersion, emmersion, profondeur maxi, voire palier s'il y a eu.

 

2 - la remise a zero de la saturation n'efface pas les données des plongées. Ca remet juste le compteur à zero.

 

3 - pour qu'il y ait saisie du materiel a posteriori, il faut qu'il y ait identification indiscutable du materiel. Raison pour laquelle le matos est saisie par les opj au débarquement du bateau (et encore, ca pourrait faire l'objet de discussions en cas de litige). Donc une saisie le lendemain sur un materiel non identifié qui s'est baladé dans une caisse à matériel, j'ai un doute.

  • J'aime 1
  • Merci 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, Xabi a dit :

1 - de ce que je sais, les ordinateurs ne sont pas utilisés pour les protocoles de caisson. On se "contente" des parametres de plongée (immersion, emmersion, profondeur maxi, voire palier s'il y a eu.

 

 

selon ce document

https://hal.science/hal-00925122

le choix d’un protocole de soins se fait en fonction des symptômes, et du délai entre leur apparition et la prise en charge au caisson.

pour en avoir visité plusieurs, les caissons ne disposent que de peu de moyens pour accéder aux paramètres des plongées (absence de connaissances pour se balader dans les menus des ordi de plongées, pas de logiciel de log, pas de câbles ou bluetooth …)

et en tout cas pas de la fiche d’évacuation qui ne sert strictement à rien, sinon à aider le dp a pouvoir répondre aux questions des pompiers et de la maréchaussée.

 

 

  • Merci 3
Link to comment
Share on other sites

On 3/8/2024 at 7:41 PM, JCT1953 said:

Et pourquoi pas les deux ?

 

Parce que le temps de cerveau disponible est limité ?

Parce que la formation N4 est deja très dense et que c'est plus important d'enseigner la planification (deja enseignée au N3, mais en tant que GP il faut être bien plus vigilant) ?

Parce que tout enseignement qui n'est pas répété encore en encore n'est pas assimilé définitivement, ou autrement dit il est oublié fissa (dès le lendemain de l'examen théorique) ?

Parce que quasiment plus personne n'a une table MN90 dans sa stab ?

 

Alain

Link to comment
Share on other sites

il y a 11 minutes, girominot a dit :

Parce que le temps de cerveau disponible est limité ?

En formation N4, on a le temps....

 

il y a 11 minutes, girominot a dit :

Parce que la formation N4 est deja très dense et que c'est plus important d'enseigner la planification (deja enseignée au N3, mais en tant que GP il faut être bien plus vigilant) ?

Je dirais que non.

Le concept de N4 est d'absorber l'ensemble des connaissances liées à la plongée, afin d'etre en mesure, ultérieurement, de l'enseigner.

Donc maîtrise indispensable.

 

C'est aussi une des raisons de le philosophie "noDeco" dans le RSTC non tek. Permettre à tout le monde de devenir instructeur.

 

Et si le fondement de la deco n'y est pas enseigné, okoibon ?

il y a 14 minutes, girominot a dit :

Parce que tout enseignement qui n'est pas répété encore en encore n'est pas assimilé définitivement, ou autrement dit il est oublié fissa (dès le lendemain de l'examen théorique) ?

Tout à fait d'accord.

Mais lire une table ne demande pas une pratique régulière. Comme le velo ou la conduite. On s'en sort assez facilement, même sans pratique régulière (on n'est pas sur du pilotage de F1 ou de la micro-chirurgie)

il y a 16 minutes, girominot a dit :

Parce que quasiment plus personne n'a une table MN90 dans sa stab ?

Pour ça qu'on n'y passe pas plus de temps que nécessaire.

30' sur un N2, 10 minutes sur un N3....

Link to comment
Share on other sites

13 minutes ago, Xabi said:

En formation N4, on a le temps....

 

Je dirais que non.

Le concept de N4 est d'absorber l'ensemble des connaissances liées à la plongée, afin d'etre en mesure, ultérieurement, de l'enseigner.

 

Alors un N4 n'est pas un enseignant. Un E2 oui, mais il y a plein de N4 qui ne sont pas initiateurs ou qui ne deviennent pas MF1, et ceux la doivent encadrer des palanquées, mais pas enseigner. 

 

13 minutes ago, Xabi said:

Donc maîtrise indispensable.

 

La of course, c'est l'essence du N4. 

 

13 minutes ago, Xabi said:

C'est aussi une des raisons de le philosophie "noDeco" dans le RSTC non tek. Permettre à tout le monde de devenir instructeur.

 

Et si le fondement de la deco n'y est pas enseigné, okoibon ?

Tout à fait d'accord.

Mais lire une table ne demande pas une pratique régulière. Comme le velo ou la conduite. On s'en sort assez facilement, même sans pratique régulière (on n'est pas sur du pilotage de F1 ou de la micro-chirurgie)

Pour ça qu'on n'y passe pas plus de temps que nécessaire.

30' sur un N2, 10 minutes sur un N3....

Certes ... mais c'est *toujours* au programme du N4, un des examens théoriques doit contenir un calcul sur les tables de deco (cf le MFT). Donc bien plus que 10 minutes au N4. Je dis pas que c'est anormal hein, je dis juste qu'on n'est pas sur une suite décroissante 😉 (géométrique forcément). 

 

Alain

On 3/9/2024 at 11:40 PM, Xabi said:

1 - y'a eu un sacré raté dans la formation.

2 - il replonge avec le binome de ce matin et se cale sur sa déco.

3 - il plonge avec un binome qui a fait une plongee similaire le matin, et fait une no deco + 10' à trainer à 5m en fin de plongée.

4 - il ne plonge pas !

 

Sinon, un palier à 6m ET un changement d'ordi. Ca colle pas.

Ou ça colle très bien avec le point numero 1.....

Sur le point 1 je te trouve bien dur, aussi bien avec ce plongeur qu'avec ses formateurs. 

La formation N2 inclut une formation sur la deco, les tables, les ordis. Il faut assimiler tout ca, qui est nouveau pour les élèves. Ils bachotent pour leur exam théorique, puis ils oublient, et c'est normal, c'est la memoire qui fonctionne comme ca. Il faut vraiment re-apprendre plusieurs fois pour que ca s'imprime définitivement. 

 

Ne pas critiquer non plus les N3, certains ont laisser passer des années entre N2 et N3, donc ils ont presque tout oublié. Mais c'est sur que du temps où on plongeait aux tables, on pratiquait les calculs a chaque plongée, ce qui renforçait naturellement l'apprentissage. On a perdu ca avec la generalisation des ordinateurs. On se contente de lire et on oublie meme la courbe de sécurité (j'ai pas dit que c'était bien, mais faites le test lors d'un week-end *explo* et comptez combien de N1, N2, N3 connaissent par coeur la courbe de sécurité). 

 

Sur les points 2, 3, 4 tu as raison. 

 

Alain

On 3/10/2024 at 10:25 AM, christophe 38 said:

j'y reviens un petit instant :

en me relisant, je pense que j'ai donné un bon conseil :

apres un intervalle surface d'au moins 4heures, je lui ai suggeré de faire 5 minutes en plus que ses paliers.

 

Il avait 6 minutes à 3 m en sortant de l'eau... 4 heures apres, faire le meme genre de plongée, avec un intervalle pareil, rajouter 5 minutes... c'est généreux.

 

 

 

et, sinon,

à votre avis, comment font les clients des centres de plongée qui plongent matin et apres midi en restituant les ordis à l'issue de la premiere ?

ils suivent l'ordi... du profil du précédent porteur... quand il y en a un... non ?

le DP aurait sorti le barnum, la ceinture, les bretelles...

Il est evident qu'il ***fallait impérativement*** avertir le DP parce que sa responsabilité pénale est engagée en cas d'accident. Oui il aurait peut-être limité la profondeur, oui il aurait peut-être interdit la plongée. 

Link to comment
Share on other sites

il y a 10 minutes, girominot a dit :

 

Alain

Il est evident qu'il ***fallait impérativement*** avertir le DP parce que sa responsabilité pénale est engagée en cas d'accident. Oui il aurait peut-être limité la profondeur, oui il aurait peut-être interdit la plongée. 

responsabilité pénale ?

quel article qui prévoit ça ?

quel article qui réprime ?

quelle catégorie d'infraction ?

 

tant qu'il n'est pas informé, sa responsabilité est engagée comment, puisque ce n'est pas son choix ??

heu, le plongeur en question est adulte, majeur et pas sous curatelle..

s'il a choisit de ne pas en referer au DP, d'où vois tu que la responsabilité de dieu le pere est engagée ?

 

 

enfin, concernant l'interdiction de la plongée de l'apres midi, tu respires plusieurs fois et tu te fais une plongée avec.... 6 minutes à 3 m... sur ton ordi.

 

tu refais une planification, avec 4 heures d'intervalle et, au plus méchant, tu prends les memes parametres et tu regardes ce que donnent les paliers...

tu notes ce chiffre

et tu compares s'il est inférieur ou pas aux 6 minutes + 5 minutes que je suggère....

(comme, au pire, il ne refera pas la meme que le matin en durée, profondeur, paliers, rajouter 5 minutes (arbitraires) est une solution qui lui a permis d'etre encore en vie et avec nous.

 

 

 

 

Link to comment
Share on other sites

Posted (edited)
Il y a 2 heures, Xabi a dit :

En formation N4, on a le temps....

 

C'est aussi une des raisons de le philosophie "noDeco" dans le RSTC non tek. Permettre à tout le monde de devenir instructeur.

 

 

Je suis à 100% d'accord. Et pas que dans le RSTC Quand une organisation se rétribue principalement avec la cotisation des encadrants la tentation est grande de former des moniteurs qui peuvent être de bon plongeurs mais qui ne sont que des "perroquets répétiteurs" d'une matière prémâchée sans même pas trop savoir de quoi ils parlent. Même au niveau des "trainers" et des "courses directors" 

 

Vous savez que je ne suis pas un fan inconditionnel de la 2F néanmoins je dois reconnaitre que l'idée de faire faire un mémoire a partir d'un certain niveau assure au moins que le candidat comprend ce qu'il raconte et a un niveau suffisant  

Edited by JCT1953
petite erreur
  • J'aime 1
  • Merci 2
Link to comment
Share on other sites

“Faut-il continuer d’enseigner les tables de plongée?”

Ça dépend…

Pour tout plongeur, dès L’Open Water, il est essentiel, comme l’écrivait un interlocuteur, plus haut, de “comprendre le principe de la liaison temps-profondeur et de son résultat”. Comme il est essentiel de piger la liaison pression-volume-profondeur, voire d’avoir une meilleur compréhension du concept des pressions partielles et de son impact en plongée…

Après, d’expliquer que si on “tombe” involontairement (ou non) en situation d’obligation de déco, on ne va pas nécessairement imploser dans d’atroces douleurs, mais il y a des trucs importants à respecter pour limiter les impacts délétères de cette situation et que ça passe, notamment, par une remontée à vitesse contrôlée, avec un ou plusieurs arrêts à des temps et profondeurs précis, calculés par un ordi (qui est obligatoire pour tout plongeur sérieux) et basé sur des tables spécifiques dont les détails sont superflus pour 99% des plongeurs.

Juste ça et on en a assez dit.

Après, d’outiller les plongeurs avec des protocoles simples de mitigation des omissions de déco, c’est aussi quelque chose de bien, à mon sens. (voir fichier joint: je traîne ça dans mes wetnotes…)

 

Pour les autres - la minorité de plongeurs qui veulent se lancer dans les plongées profondes avec déco obligatoire, ben, le cursus d’organisations telles PADI, TDI, GUE ou IANTD, pour ne nommer que les principales, est assez complet en matière de formations théoriques sur les différents modèles de déco et c’est bien comme ça, à mon avis.




 

IMG_7719.jpeg

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

Et pour ceux qui tiennent vraiment à approfondir le sujet et qui ne sont pas des spécialistes avec une véritable formation universitaire dans des domaines directement reliés (bref, pas les experts Facebook et autres mythomanes palmés), ben, y a ce bouquin archi éclairant:

 

IMG_7720.jpeg

  • Merci 1
Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×
×
  • Create New...

Bonjour,

 

logo.png.c7536bd9e68359a8804d246d311256bd.png

 

L'ensemble des services de Plongeur.com sont gratuits et c'est grâce à la publicité que vous pouvez en profiter. Or il semble que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

Si vous aimez le site et que vous voulez pouvoir en profiter longtemps, merci de désactiver votre bloqueur de publicités lorsque vous naviguer sur Plongeur.com.