Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Une fin de remontée mouvementée


Recommended Posts

il y a 39 minutes, whodive a dit :

avant de partir il aurait pu checker la presence ou non de bulles autour du bateau.

 

c'est une méthode qui vaut ce qu'elle vaut (tant que tu n'as pas de plongeurs en recycleurs ... sinon, il faut penser et élaborer une autre méthode... et par simplification ne mettre que cette nouvelle méthode en place (pour éviter de l'oublier)

  • J'aime 1
Link to comment
Share on other sites

C'était quoi les consignes ? Retour sur le mouillage ou remontée en pleine eau ?

 

Je n'ai pas l'habitude de plonger avec le bateau amarré mais en général dans ces conditions, c'est remontée au parachute pour être visible.

Edited by pmk
Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, pmk a dit :

C'était quoi les consignes ? Retour sur le mouillage ou remontée en pleine eau ?

Peu importe, quand ça fait 45 min que tu attends, tu te doute bien que ça ne va pas tarder à remonter, donc tu t'abstient de faire tourner l'helice.

  • J'aime 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 10 minutes, whodive a dit :

Peu importe, quand ça fait 45 min que tu attends, tu te doute bien que ça ne va pas tarder à remonter, donc tu t'abstient de faire tourner l'helice.

dans cette option, cela veut dire que tu ne pars pas et que si il y a une urgence (un signe détresse surface), la palanquée attendra la sortie de tout le monde....

Link to comment
Share on other sites

il y a 5 minutes, christophe 38 a dit :

dans cette option, cela veut dire que tu ne pars pas et que si il y a une urgence (un signe détresse surface), la palanquée attendra la sortie de tout le monde....

Je pense plus qu'il voulait dire que vu les 45 min il y avait de très forte chance qu'il y ai dejà des plongeurs autour du bateau.... et qu'il n'aurait pas du faire ce qu'il a fait...

  • J'aime 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 5 minutes, caolila a dit :

Je pense plus qu'il voulait dire que vu les 45 min il y avait de très forte chance qu'il y ai dejà des plongeurs autour du bateau.... et qu'il n'aurait pas du faire ce qu'il a fait...

j'entends bien et je titille sur ce point..

 

perso, je prefererai que les plongeurs aient le reflexe de se dire que le bateau peut partir à tout moment (pour une urgence ou pas) et qu'ils se méfient (systématiquement) en arrivant à la surface (et ne pas croire que parce que c'est notre bateau, tout se passera bien : toujours douter, surtout quand on n'a pas la visibilité...)

 

je veux (donc) dire qu'au lieu d'etre ferme sur les palmes arriere en disant que le bateau ne bougera pas...

instiller le doute en leur rappelant qu'il se peut qu'il bouge...

 

et regagner le bord en surface, au lieu de jouer à y aller par dessous (alors que le chauffeur ne voit pas dessous)

Edited by christophe 38
  • J'aime 1
  • Merci 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 5 minutes, caolila a dit :

vu les 45 min il y avait de très forte chance qu'il y ai dejà des plongeurs autour du bateau.... et qu'il n'aurait pas du faire ce qu'il a fait...

D'où l'intérêt des sorties au parachute. Une palanquée proche de la surface sera visible.

il y a 2 minutes, christophe 38 a dit :

je prefererai que les plongeurs aient le reflexe de se dire que le bateau peut partir à tout moment (pour une urgence ou pas) et qu'ils se méfient (systématiquement) en arrivant à la surface

Exactement. On m'a toujours enseigné de ne pas faire surface à proximité du bateau sans être signalé, au cas où il devrait démarrer le moteur. Ce qui ne l'empêche pas bien sûr de s'assurer qu'il n'y a personne à proximité mais 2 précautions valent mieux qu'une.

  • J'aime 3
  • Merci 1
Link to comment
Share on other sites

Y a urgence et urgence.

Qd bien même il y a des précautions a prendre.

Comme dans le cas ci, demander au mec en surface s'il y a du monde en dessous.

D'ailleurs s'ils sont en surface, autant les charger, car on ne sait pas ce qu'ils vont devenir le temps de l'absence.

Faut confondre vitesse et précipitation 

 

Et oui le mieux est d établir un protocole de sortie.

Link to comment
Share on other sites

Posted (edited)

Consigne prévue, retour au bateau.

 

Il y avait déjà 1 palanquée en surface, juste à côté du bateau qui y est restée (dont un jeune plongeur).

Une seconde avec son encadrant immergée à proximité.

Et donc nous au mouillage.

 

Il manquait une palanquée de recycleux, encadrés et une d'autonomes, les 2 à la dérive.

 

Sur le bateau, il y avait 2 moniteurs (pro), je pense qu'au vue des ressources à bord et des effectifs à l'eau, sans aucune urgence. Il fallait revoir les priorités et effectivement récupérer tous ceux qui étaient déjà là retrouver les "grands" qui étaient perdus après.

 

---xxx---

 

Une digression, le lendemain, l'un de ces 2 encadrants présent est interpellé par un plongeur expérimenté qui possède un parachute avec un spool.

Ce plongeur, n'ayant pas compris la méthode SANTI pour attacher sont double pompe (attaché dans un trou du spool) lui demande comment faire.

 

Celui-ci ne manque pas de lui dire que ce n'est pas bon, mais dès son explication, je comprends qu'il ne sait pas mieux. Il commençait à tout défaire alors qu'il ne manquait juste une boucle à faire passer dans le dévidoir et sur laquelle le mousqueton venait s'attacher en bloquant la pompe.

 

J'ai félicité ce plongeur pour avoir poser la question.

Edited by PlongeurSDF
  • Merci 1
Link to comment
Share on other sites

Là où je plonge le plus, on sort régulièrement à l'arrière du bateau où sont les échelles. C'est par exemple intéressant, avec une palanquée expérimentée, quand il y a de la houle. Mais ça nécessite la consigne pour les plongeurs d'être attentif au bruits de moteur, et pour le pilote vous en avez déjà parlé (les bulles, check visuel, accélération au point mort, ... tout cela seulement en cas d'urgence réelle).

 

Dans la famille signaux faible, le pilote qui ne voit pas le problème de manquer de découper en rondelles des plongeurs, c'est du gros niveau !

  • J'aime 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, pmk a dit :

On m'a toujours enseigné de ne pas faire surface à proximité du bateau sans être signalé, au cas où il devrait démarrer le moteur.

 

La consigne habituelle ici c'est "parachute obligatoire sauf si vous sortez au mouillage", et en dehors des plongées de formation c'est vraiment rare de voir quelqu'un sortir le parachute en étant au mouillage.

  • J'aime 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, whodive a dit :

Y a urgence et urgence.

Qd bien même il y a des précautions a prendre.

Comme dans le cas ci, demander au mec en surface s'il y a du monde en dessous.

D'ailleurs s'ils sont en surface, autant les charger, car on ne sait pas ce qu'ils vont devenir le temps de l'absence.

Faut confondre vitesse et précipitation 

 

Et oui le mieux est d établir un protocole de sortie.

certes,

 

parce que là, tu as des mecs en surface (encore faut il qu'ils t'entendent, ....)

 

 

le mieux, c'est d'élaborer un protocole...

si le bateau est amarré (à une bouée), tout le monde sort par l'avant (personne n'essaie d'aller vers les moteurs, sous l'eau)

si les moteurs sont démarrés, à la bouée (je dirai que c'est le point de repère..)

 

 

 

pour le pilote, démarrer les moteurs s'il voit un problème,

larguer,

sans embrayer, donner des coups de gaz, pour être audible dessous (ce qui pourrait se traduire par "ne remontez pas"..)

 

s'éloigner au ralenti et mettre du gaz (par exemple) 25 m plus loin

 

(la palanquée à la dérive peut etre dans un chenal de navigation, peut dériver vers des hauts fonds (où il sera difficile ou impossible d'aller les récuperer), peut deriver vers des déferlantes...)

 

bref, le pilote doit pouvoir (savoir) apprécier s'il y a une urgence vitale, une urgence relative, du confort...

 

 

et vous, comment feriez vous ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • J'aime 1
Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Dernières Discussions

  • Similar Topics

    • 6
      Bonjour, Ce matin, mon Bonex Reference RS m'a planté à 8/900m de l'entrée de St Georges. Après des tests croisés avec un autre scoot, le problème vient de la batterie. Elle date de 2016. Du coup, je cherche à en faire refaire une, éventuellement "upgradée" (indicateur de charge, connexion BT, performances,...) par rapport à l'originale. Avez-vous des adresses à m'indiquer ?
    • 11
      Bon ben voila… A force de voir passer des vidéos avec des plongeurs dont la moitié du matos pendouille lamentablement dans tous les sens. J’ai fait un petit article sur ma conception de la configuration. Conception basée sur mon expérience de la Zélande. Le matériel et la configuration que vous verrez sur les photos a été testé sur près de 3000 plongées. Donc vous n’aurez pas de belles photos avec du matériel pimpant neuf… dont le testeur à oublié d’enlever les étiquettes (note humoristi
    • 14
      Bonjours à tous,  J'aurais aimé avoir des conseils sur la recherche d'un itinéraire pour une croisière plongée en mer rouge pour fin septembre/début octobre 2024.  Nous aimerions partir à deux avec ma compagne (que j'ai réussi à convaincre de m'accompagner). Je suis AOW + nitrox élémentaire avec une 30 aine de plongée (principalement effectuées en vacances dans des pays tropicaux).  Ma compagne est novice, a effectuée un baptême de plongée l'été dernier et cela s'est plutôt bien passée
    • 74
      Bonjour à tous. Petit retex d'un incident qui m'est arrivé dimanche. Nous partons pour une plongée dans le Léman, sur le site de Locum, fort sympathique tombant rapide côté français. Mise à l'eau, descente jusqu'à 47 mètres en 4 minutes, tranquille. En arrivant vers 40, je vois des "appels de lampes" de mes suiveurs. Sans doute vais-je trop vite ? Du coup je décide de m'arrêter au-dessus d'une petite terrasse deux mètres plus bas. Je gonfle ma stab', me stabilise. Là j'entend
    • 15
      Bonjour à toutes & tous, lors de ma dernière croisière en mer rouge j'ai fais la découverte de cette montre au poignet d'un plongeur qui la doublait avec une Teric pour la comparer. Après 40 plongées, à réglage identique, aucune différence significative en matière de décompression (durée) n'a été constatée. Ma femme a eu l'occasion de l'essayer en plongée et a été emballée par la visibilité de son écran AMOLED et l'intuitivité des réglages. Moins cher que la Teric ou la Descent Mk2
×
×
  • Create New...

Bonjour,

 

logo.png.c7536bd9e68359a8804d246d311256bd.png

 

L'ensemble des services de Plongeur.com sont gratuits et c'est grâce à la publicité que vous pouvez en profiter. Or il semble que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

Si vous aimez le site et que vous voulez pouvoir en profiter longtemps, merci de désactiver votre bloqueur de publicités lorsque vous naviguer sur Plongeur.com.