Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine
gastoon

homogénéité nitrox 300Bbar ?

    Messages recommandés

    C'est ce que je pensais faire mais pour avoir quelque chose de fiable il faudrait que je répète l'opération à plusieurs reprise.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Invité invite
    Scubapro MK25/S600 givre avec l'air du poseidon à 300 bars et que cela ne givre pas avec la bouteille gonflée depuis le Baeur 200 bars.

    T'as déjà de la chance que scubapro ne givre pas à 200 bars... depuis qq années, scubapro est devenu catastrophique dans ce domaine... va faire une plongée sous glace, ceux qui givrent sont les scubapro...

    Pour ce qui concerne l'homogénéisation du mélange à 300 bars, j'ai pas testé, mais je ne vois pas physiquement pourquoi cela serait plus long??? A 200 bars, j'ai une mesure stable dès qu'il est à température ambiante.

    Par contre, il y a plusieurs bruits qui disent que gonfler en mélange continu 300 bar à 40% est risqué, à voir? Les constructeurs ne se mouillent pas, impossible d'avoir des réponses...

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Et par rapport au risque de givrage que pensé vous du 300b

    Captain a raison, le risque de givrage en 300b est plus important puisque tu vas passer dans le 1er étage de 300b à 10b au lieu de passer de 200b à 10b (si on tient compte d'une MP à 10b).

     

    Les détendeur 300b sont prévus pour il me semble et les Mp finales sont les mêmes donc je pense pas qu'un 300b ait plus de chance de givrer qu'un 200b

    Ben si, pour la raison évoquée au-dessus (à savoir la variation de pression + importante pour un bloc 300b par rapport à la moyenne pression du dét). En aucun cas le fait que le détendeur soit en 300b au lieu de 200b ne joue un rôle: il y a que la fixation (au bloc) qui change :hehe: ou la longueur du filet qui augmente :hehe: , ben sinon à quoi ca servirait à quoi les kit DIN :tromaran: ?

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    T'as déjà de la chance que scubapro ne givre pas à 200 bars... depuis qq années, scubapro est devenu catastrophique dans ce domaine...

    Je sais bien que c'est la période des fêtes, donc du champagne et des bulles, mais il n'est pas pour autant indispensable d'adopter sur ce forum le principe du "N'importe quoi, pourvu que ça mousse"

     

    va faire une plongée sous glace, ceux qui givrent sont les scubapro...

    Bizarre ... les miens n'ont jamais givré (quelque soit la temperature et la profondeur). C'est vrai qu'ils sont entretenus

     

    Pour ce qui concerne l'homogénéisation du mélange à 300 bars, j'ai pas testé, mais je ne vois pas physiquement pourquoi cela serait plus long???

    Physiquement parlant, je m'étonne que personne n'ait relevé que cela devrait être au contraire plus court .... comme pour un mélange plus chaud au demeurant ....

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Invité invite
    Bizarre ... les miens n'ont jamais givré (quelque soit la temperature et la profondeur). C'est vrai qu'ils sont entretenus

    J'ai pas dit que tous les Scubapro givraient, mais que ceux qui givraient sont en général des scubapro... nuance de nouvel an?

     

    Physiquement parlant, je m'étonne que personne n'ait relevé que cela devrait être au contraire plus court .... comme pour un mélange plus chaud au demeurant ....

    La différence est minime... vu que la chaleur massique de l'O2 et N2 sont proches, quasi aucune différence entre l'air (Cp=1000) et Nx40 (Cp=992)

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    J'ai pas dit que tous les Scubapro givraient, mais que ceux qui givraient sont en général des scubapro... nuance de nouvel an?

    Non.

    Miguel Castro (un plongeur speleo espagnol assez connu et de competence reconnue) a fait une serie de test de givrage sur détendeur (on peut discuter la métodologie employée, mais elle a le merite d'être unique pour tous les détendeurs testés) , et ce que tu dis est faux.

    C'est tout et correspond a ce que j'ai constaté.

     

    je crois que j'ai déjà posté le lien du test sur ce forum.

     

    (bien sur, on peut toujours s'amuser à jouer avec des températures de point de rosée extremement elevées et variées pour essayer de prouver le contraire, etc ...)

     

    La différence est minime... vu que la chaleur massique de l'O2 et N2 sont proches, quasi aucune différence entre l'air (Cp=1000) et Nx40 (Cp=992)

    Certes, mais la différence, aussi minime soit elle, jouera toujours dans le sens d'une homogénéisation plus rapide à 300 Bars qu'a 200. C'est de la physique élémentaire.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Bizarre ... les miens n'ont jamais givré (quelque soit la temperature et la profondeur). C'est vrai qu'ils sont entretenus

    Pareil pour moi et pourtant j'ai été profond et froid (j'ai l'impression d'avoir écrit cela déjà) avec des mélanges secs.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Pareil pour moi et pourtant j'ai été profond et froid (j'ai l'impression d'avoir écrit cela déjà) avec des mélanges secs.

    Samedi prochain, on devrait pas avoir de problèmes de givrage de toute manière :D

     

    A+

     

    :cool:

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Samedi prochain, on devrait pas avoir de problèmes de givrage de toute manière :D

     

    A+

     

    :cool:

     

    YEP :tromaran:

    Tiens, ils sont sous la neige mes potes des Grands Lacs ...

     

    Ils me disaient à l'époque d'éviter de respirer dans le détendeur en surface pour éviter le givrage. Le pire que j'aie vu, c'est mes potes qui ont laissé leur matos mouillé :fou: dans la bagnole ... le lendemain tout avait pris dans un bloc de glace ... Là c'est sûr que même l'Apeks est de glace :tromaran:

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Certes, mais la différence, aussi minime soit elle, jouera toujours dans le sens d'une homogénéisation plus rapide à 300 Bars qu'a 200. C'est de la physique élémentaire.

    Voilà là, il y a quelque chose que je ne comprends pas. Je croyais justement que plus la pression était élevée plus le mélange mettrait du temps à être homogène.

    Je ne comprends pas non plus le lien entre l'homogénéisation et la chaleur massique?

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Voilà là, il y a quelque chose que je ne comprends pas. Je croyais justement que plus la pression était élevée plus le mélange mettrait du temps à être homogène.

    Je pense le contraire mais je reconnais que je peux me tromper.

     

    Tu peux faire le calcul (une approche possible est peut etre de commencer par la loi de distributon des vitesses de Maxwell - attention, elle ne depend que de la temperature, pas de la pression : ici le parametre pression n'intervient que sur le libre parcours moyen)

     

    Je ne comprends pas non plus le lien entre l'homogénéisation et la chaleur massique?

    Tout a fait d'accord avec toi : je ne pense pas qu'il y ait un lien direct entre les deux ici. Les seules paramètres qui interviennent sont température, pression(sous forme de densité de particules par unité de volume), masse moléculaire et surface de contact.

     

    Trop fainéant pour faire le calcul, je te laisse la main :hehe:

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Bon, je suis sorti du mode "comerzkafé" pour passer en mode "ingeneering" hier soir.

    Moralité : Selon la norme EN12021, le point de rosée est au maximum de -71°C (50mg d'eau par m3 d'air à 200 bars) ; un air à 20°C détendu de 200 à 10 bars ressort à une T° de -81°C ; un air à 20°C détendu de 300 à 10 bars ressort aproximativement à une T° de -115°C ; la chaleur massique des différents nitrox est excessivement voisine (et celle de l'eau est bien sur fixe, comme ses latentes de vaporisation et de solidification à 10 bars)

     

    => en théorie, les deux gaz doivent "givrer".

    => En pratique, l'eau dans laquelle on plonge réchauffe assez le gaz dans le détendeur pour ne pas givrer à 200 bars, ce qui n'est pas le cas d'un air froid (et c'est pour ça qu'il vaut mieux éviter de respirer sur son dét' avant de se mettre à l'eau)

    => En pratique toujours, Pascal a dû jouer avec les limites de la norme EN12021 avec son compresseur 300 bars

     

     

    Pour faire un calcul précis, il faudrait analyser les échanges thermiques en fonction des circulations de gaz et des pressions locales (variation des chaleurs massiques et des latentes en fonction de la pression) mais je penses que les mouches ont le rectum assez abimé comme ça pour le pas en rajouter.

     

    D'autre part, il ne sert à rien de flipper, puisqu'un mélange fait convenablement est homogèneisé bien avant que tu ne te mette à l'eau (sauf psychopathe qui dose son gaz par gradient de densité en écoulement laminaire, mais c'est pas le genre de personnage que je fréquente...)

     

    My 2 cents.........

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Samedi prochain, on devrait pas avoir de problèmes de givrage de toute manière :D

     

    A+

     

    :cool:

    Plus ça va, plus je me dis que je dervrais passer le reveillon sur la côte d'Azur... :rougi:

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    • Dernières Discussions

    • Discussions similaires

      • 88
        Salut à tous.   Un petit question au pro de la deco : Y a t'il un réel intérêt en plongeant au nitrox de laisser son ordinateur à l'air ? Ok, on augmente le dégazage mais dans des zones à forts courants, je trouve limite de passer du temps sous le parachute, alors que l'on aurait pu l’éviter, surtout si la brume tombe. Sachant qu'en plus du fait des marées, tu ne plonges jamais 2 fois dans la journée.   Souvent on se prend 5 à 10 mn de paliers alors qu'on a soit rie
      • 13
        Bonsoir a tous   ceci est mon 1er post ( il n'y a pas de section présentation ??? )   je suis tous nouveau dans le monde de la plongée, je viens d’être certifié PADI Advanced   mon objectif est de faire des croisières plongée ( fin 2019 ) et pour ça j'ai encore besoin de pratique je manque de stabilisation, ludion.... d’ailleurs je cherche un club de plongée dans le 78 (st germain ou environs) mais vu que nous somme fin mars personne ne veut de moi sniff donc je vais me rabattre
      • 51
        Bonjour,   Nous sommes CMAS2 avec peu de plongés encore (35) mais on pense à faire un safari en Egypte l'été prochaine. Donc pour se preparer je pensais faire le PADI Nitrox et le PADI night dive prochainement. (on habite en Afrique, pays enclave, quelle idée! - donc pas de possiblité de joinder in club et faire des formations en continue...) Pensez vous que cela sera utile? Normalement je ne suis pas trop PADI mais ces deux formations, qu'on peut faire in peu partout, m
      • 21
        Hello,   Je n'ai pas trouvé la réponse ailleurs sur le forum, donc je me permets de créer le sujet   Partant d'ici 2 semaines pour ma première BDE, je me demandais si je devais ou non durant celle-ci plonger au Nitrox ? N'ayant pour l'instant plongé que sur Elphinstone durant de précédentes vacances, et donc ne connaissant pas les autres sites, je me demande si le MOD ne me limitera pas sur certaines plongées...   Ou simplement, est-ce que le gain en terme de f
      • 129
        Bonsoir. Est-ce possible d'utiliser un Nitrox 32/68 pour faire ma formation pratique N3 ?
    ×
    ×
    • Créer...