Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine
Invité loop

Questions melanges

    Messages recommandés

    Invité loop

    Hello

     

    Je m'interroge sur les melanges.

    Comment s'est deroulée votre arrivée vers la plongée aux mélanges.

    Quelles etaient vos motivations ?

    A quelle stade de votre cursus de plongée classique cela a commencé ?

    Vous avez pu mettre en pratique tout de suite apres votre formation, vous aviez commencé avant ??

     

    Suis N3, et bien interessé par le trimix et je viens de faire une formation TDI Nitrox confirmé, mais j'ai l'impression que cela s'approche beaucoup d'un chemin iniatique.

     

    Merci pour vos retours d'expérience.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Cheminement Tres tres simple:

    Apres avoir bute sur l'obstacle narcose --> melanges.

    voila voila

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Comment s'est deroulée votre arrivée vers la plongée aux mélanges. Quelles etaient vos motivations ?

    Aller plus bas, dans de meilleures conditions et y rester plus longtemps.

     

    A quelle stade de votre cursus de plongée classique cela a commencé ?

    Après une bonne quinzaine d'années de plongée.

     

    Vous avez pu mettre en pratique tout de suite apres votre formation, vous aviez commencé avant ??

    Ni avant ni après, jamais fait de fôôrmation. Ou disons que la pratique progressive en a tenu lieu.

     

    mais j'ai l'impression que cela s'approche beaucoup d'un chemin iniatique.

    Un grand principe de commerce, et de gouvernement, consiste à rendre les choses très compliquées afin de vendre des solutions chères.

    Amitié.

    Jacques

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Salut,

     

    Ca a commencé par le nitrox, car en Belgique la fédération interdit de faire des plongées avec paliers en Mer du Nord, et vu la préparation et le matos pour faire ce genre de plongée, autant en profiter un max : donc nitrox pour plonger plus longtemps mais en restant au dessus de la courbe de plongée sans palier.

     

    Et le trimix pour aller voire des épaves que peu peuvent voir, et par défi technique.

     

     

    Raph

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Mélange

     

    Salut,

    Comme le dit Jacques, ca peut avoir un goût d´arnaque mais en même temps, Le plongeur prend un certain plaisir a se "rouler dans l´élitisme" donc sponsorise le système. Il y a dix ans le plongeur nitrox était trés téki et plutôt rare. Aujourd´hui il est devenu un "vulgaire plongeur"et par conséquence la barre "IN" :hehe: est maintenant au trimix et ccr. Bref, rien que pour cela(malgré ceux qui boudent :hehe: ), y´en a toujours un paquet qui déboursse, pour les cursus(chers), et le matos(double en trimix) "tout ca" sans réelle rentabilité en terme de plongées! :hehe::hehe:

    Plonger aux mélanges c´est une porte ouverte, mais pas forcément a -"150m". Rester longtemps aux nitrox lá ou il y a des choses a voir, c´est peut être mieux que 10 minutes a -120m (sans parler de la décompression) avec une lampe comme reconfort! Qu´en penses tu?

    Le ccr quand a lui, c´est l´avenir, mais ca demande: de l´argent :hehe::hehe::hehe: , du doigté :hehe: et une certaine forme de recul(comme le dit Jacques, on doit se "sentir prêt" pour cela) .

    Conclusion:Fait les plongées qui feront de toi un meilleur plongeur, pas le plus beau!

    Amitiés

    lucos ;)

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Je plonge Nitrox depuis 1 an réellement. J'y suis arrivé par attrait sur un plan sécuritaire, et par mode, ne serait ce que dans la possibilité d'y avoir accès.

    Depuis, j'ai la chance de pouvoir plonger uniquement au nitrox une bonne partie de l'année, quand je ne suis pas en France (où les clubs s'équipent doucement).

     

    Comme d'habitude en plongée, je prends mon temps. Loin de moi l'idée de l'enseigner. D'abord bien tout capter, tester le maximum d'utilisations ensuite je verrai.

     

    Le trimix viendra bientôt, dans le but de pouvoir apprécier de belles épaves ou de beaux tombants, je sais que cela restera exceptionnel pour moi.

     

    Quand au CCR et à l'avenir... peut être... à condition que l'image du CCR ne reste pas :"tu es débutant jusqu'à 100 heures de plongée en CCR"... donc pas avant de nettes évolutions au niveau du matos.

     

    A+ :zzz:

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Bref, rien que pour cela(malgré ceux qui boudent :hehe: ), y´en a toujours un paquet qui déboursse, pour les cursus(chers), et le matos(double en trimix) "tout ca" sans réelle rentabilité en terme de plongées! :hehe:

    C'est quoi la "rentabilité en terme de plongées" ? J'aimerai qu'on m'explique.

    Pour moi y'a pas de rentabilité possible, on fait que payer. La seule question c'est de choisir pour quoi.

    Si tu parles du plaisir et de la sécurité, moi je préfère payer pour les augmenter. Enfin chacun sa vie comme on dit.

    Et quand il s'agit d'aller voir une belle épave à des profondeurs sérieuses, y'a des économies qu'on peut pas faire (enfin on peut toujours, mais quand y'a un rattrapage il est douloureux).

    C'est comme pas mettre les chaînes en montagne ... personne ne se moque de ceux qui les mettent ... ben les mélanges c'est pareil.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Hello

    Je m'interroge sur les melanges.

    Comment s'est deroulée votre arrivée vers la plongée aux mélanges.

    Quelles etaient vos motivations ?

    Le but premier était de plonger en augmentant la sécurité lors de plongées successives.

    Puis pour plonger plus profond ou plus longtemps mais tout cela en ayant à l'esprit la sécurité.

     

    A quelle stade de votre cursus de plongée classique cela a commencé ?

    Après une dixaine d'années de plongée.

     

    Vous avez pu mettre en pratique tout de suite apres votre formation, vous aviez commencé avant ??

    Quelques plongées nitrox avec des amis avant puis formation et tout de suite mise en application.

    Pour le trimix, d'abord formation puis plongées :top:

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Comment s'est deroulée votre arrivée vers la plongée aux mélanges.

    Quelles etaient vos motivations ?

    A quelle stade de votre cursus de plongée classique cela a commencé ?

     

    je ne me rappelle plus très bien, mais cela c'est fait par curiosité et par envie, un jour, de goûter aux recycleurs. Les recycleurs étaient une idée qui me trottait dans la tête depuis quelques temps. La formation nitrox en était le début.

    J'étais déjà moniteur (PADI+FFESSM) quand j'ai débuté cette formation.

    Le nitrox en soit n'a jamais été une finalité. Aujourd'hui je suis plongeur recycleur (j'ai donc réalisé mon rêve) et je commence à cogiter pour entamer une formation trimix (de base) pour pouvoir utiliser mon recycleur jusque dans la zone des 60 en toute sécurité. Le trimix hypoxique n'est pas encore à l'ordre du jour. De plus je tiens à avoir une expérience recycleur sérieuse avant d'attaquer le trimix hypo.

    Bref, les choses se font lentement en fonction de mes disponibilités et des mes envies du moment.

    Tout est un savant mélange entre : envie de progresser, de rester au goût du jour, de connaître de nouvelles sensations, d'améliorer ma sécurité, de transmettre de nouvelles choses (moniteur oblige !!!), etc.

    Personnellement, j'ai du mal à toujours rester au même niveau, à toujours faire les mêmes choses alors que le monde progresse, que de nouvelles technologies apparaissent.

    Je ne suis pas un fou de la mode (bien au contraire) mais je crois qu'il faut savoir évoluer en fonction de son temps et surtout de ses envies. La plongée est un monde à part, ou chaque moment est vécu intensément.

     

    Bon, j'arrête là car je risque de partir dans des questions philosophiques et métaphysiques un peu trop tordu.

     

    Pour avoir un aperçu des raisons de mon passage au nitrox :

    http://recycleur.free.fr

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Hello

     

    Je m'interroge sur les melanges.

    Comment s'est deroulée votre arrivée vers la plongée aux mélanges.

    Quelles etaient vos motivations ?

    A quelle stade de votre cursus de plongée classique cela a commencé ?

    Vous avez pu mettre en pratique tout de suite apres votre formation, vous aviez commencé avant ??

    Pour ma part j'ai commencé "tard" et "graduellement". J'étais déjà N4. Je suis partie dans la région des Grands Lacs où l'eau est très froide. Inconcevable pour moi de ne pas plonger. Mais voilà avec l'eau aussi froide, il faut limiter le sejour dans l'eau ... Donc j'ai passé le Nitrox et le Nitrox avancé et procédures de déco. Mais bon j'étais limitée. On me parlait de belles épaves profondes, anciennes et intactes. Pas envisageable de faire du 60 à l'air, dans des conditions de visibilité limite des fois et dans le froid. Voilà tout naturellement j'ai viré vers le Trimix. De plus avec une grande facilité pour se procurer les mélanges et avoir une formation de qualité.

     

     

    Suis N3, et bien interessé par le trimix et je viens de faire une formation TDI Nitrox confirmé, mais j'ai l'impression que cela s'approche beaucoup d'un chemin iniatique.

    Tout depend de ce que sont tes objectifs ... En vérité dès que tu goûtes au Trimix, c'est presque impossible de faire machine arrière ! C'est tellement plus confortable. Alors que certains me disent que je suis une "tapette" parce que je ne câle plus à l'air ... Mais je m'en tape !!! Pourquoi se faire du mal, quand on peut se faire tellement de bien ? :tromaran:

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Hello

     

     

    Vous avez pu mettre en pratique tout de suite apres votre formation, vous aviez commencé avant ??

     

    Avant! On faisait de la plongée technique avant mais ça n'en avait pas le nom..c'était très confidentiel. On avait fait une plongée trimix en 90. Le gars qui avait organisé ça était un des meilleur spéléos au monde (il est toujours vivant, ça m'étonne vu les plongées qu'il faisait), il avait amené une dizaine de bi 2x20l d'héliox (!), les run time, 2-3 explications sommaires. Après quelques plongées d'entrainement on est descendu sur un bout en groupe à 100m dans un lac. Rien de bien exitant à vrai dire. Les blocs de déco étaient sur des pendeurs aux différentes profondeurs.

     

    On n'avait pas de logiciel pour planifier sur PC, d'ordinateurs à mélanges commutables, de gilets tek....

    Après ça, plus respiré d'He pendant 10 ans....maintenant une plongée dur 2 c'est avec une giclette de He.

     

    :D

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Rentabilité

     

    Salut,

    Rentabilité( de nos jours)... ben c´est simple:d´abord tous les cursus( y´en a jamais eu autant) jusqu´au

    trimix ,ensuite trouver les structures(sécurité) pour plonger,acheter le matos en double(ouyouyouille) et l´entretenir(redondance) ,remplir les bouteilles a l´hélium cher..i,trouver un endroit "profond" :hehe::hehe: AVEC de bonnes conditions,enfin de BONS camarades qui ont et font la même chose que toi!...Moralité: ca fait cher la minute passée au fond pour des plongées se contant sur les doigts d´une main! :hehe:ca ne reste que mon opinion!

    Ce Nitrox(encore une fois) :hehe: est un parfait exemple:Hier,c´était dangereux(certains ils étaient les ptits gars mais cool :aga: ),quasi inaccessible,eclectique (encore cool :aga: ),cher(rare,pas de marché potentiel).Aujourd´hui c´est au prix de l´air et sur. Ceux qui "slajouaient" hier ne rigolent pas aujourd´hui et je les comprends!

    Oh miracle! padi propose le trimix normoxique(mieux que l´air et le nitrox) pour la sécurité jusquá -50m pour le "plongeur sportif ou récréatif"cela bientot a des prix imbattables.Je plonge depuis les années quatre vingt et rien que pour cela j´ai encore de la patiente et mon petit cochon intacte bien rempli sur mon étagèeeere!

    Comme tu le dis chacun sa vie!

    Amicalement

    Lucos ;)

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Invité invite

    J'utilise et fabrique du Nitrox depuis 1983, principalement du Nx32 pour réduire la fatigue des plongées en Zélande à cette époque j'ai même du prendre une assurance perso car les assurances fédérales (NOB et LIFRAS) ne me couvrait pas la plongée avec des gaz autre que l'air ( je pense que le Trimix n'est toujours pas couvert par les assurances fédérales contrairement au Nitrox)

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Bonjour,

     

    j'ai commencé le nitrox durant des saisons d'encadrement.

    A force de faire des yoyos, de voir l'aladin en "Atn", un peu de marge de sécu avec un nitrox dans le dos cela rassure.

     

    Nitrox confirmé ensuite, juste comme cela. Je me suis rendu compte ensuite que cela me permet de faire des épaves profondes et d'être moins "cassé" à la sortie (et de faire moins de palier aussi).

     

    Le Trimix est en cours, il y a des épaves bien au delà de 60m qui ne demande qu'une petite visite.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    aller plus profond et plus longtemps en secu

    etre plus clair au fond et j'aime bien le coté d"etre toujour a la recherche d'infos ds ce domaine et en plus on y rencontre des gens interessant qui ont toujoursd un truc a explorer ds un endroit pas possible autre que la mer rouge ;)

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    ×
    ×
    • Créer...