Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

detection du FOP


Invité Invité

    Messages recommandés

    • Réponses 66
    • Créé
    • Dernière réponse

    Meilleurs contributeurs dans ce sujet

    J'avais converti, je n'ai que du kardegic donc cool. Je plonge à l'air et comme avant. Je me suis obligée à ne faire qu'une plongée par jour les 6 premiers jours et le septième j'ai craqué, j'en ai fait deux. Comme je rentrais en normandie après et que je n'avais pas trop de facilité pour plonger (un zod mais pas de crochet d'attelage..) j'ai plongé une dernière fois à Marseille le huitième jour. Depuis je n'ai refait qu'une plongée ce matin (toujours à l'air car même si je suis certifiée nitrox va en trouver à Caen !) et c'est génial. Quand aux courbes de plongées..Je suis E2 fédérale et IDC staff instructor chez PADI mais je plonge fédéral. Depuis mon intervention maxi 45m mais je ne me limite pas puisqu'on ne m'a pas limitée. Et comme je disais je suis sur Caen et à Caen pour trouver de la profondeur il faut creuser.

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Aucun lien à avouer. Et si ça te gave va voir ailleurs. J'ai été TRES heureuse de savoir qu'enfin une intervention était possible sans quoi je ne pouvais plus faire ma profession de la plongée et je n'avais même plus l'autorisation de plonger. Donc si ça peut servir à d'autres plongeurs de savoir qu'il y a un moyen de continuer de plonger malgré un ADD et un FOP c'est déja utile. Et oui je sais que je suis "un cobaye à pattes" mais pour que la médecine progresse il faut des cobayes. J'ai déja participé à une étude sur la plongée et les femmes (2 ans) pour l'Angleterre et je ne m'en porte pas plus mal.

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Les études prouvent que si le sang passe directement d'une oreillette à l'autre sans être "dégazé" par les poumons, ton azote se retrouve dans la circulation remontant au cerveau et "bingo!" pas à tout les coups bien sûr (mon 1er ADD je l'ai fait après 200 plongées environ) mais tu as nécessairement plus de risque que quelqu'un dont le sang passe d'abord par les poumons. Je ne suis pas médecin mais tu apprends un minimum de choses en passant le N4 et je bosse dans le paramédical en hôpital alors forcément entre plongeur on parle plongée.

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Perche, ta méthode n'est pas terrible, on va revoir ça:

     

    Il nous faut 100 plongeurs pour chacune des catégories ci-après:

     

    1. porteurs de FOP qui connaissent leur état: on ne ferme pas le FOP et on leur dit

    2. porteurs de FOP qui connaissent leur état: on fait semblant de fermer le FOP

    3. porteurs de FOP qui connaissent leur état: on ferme le FOP mais on ne leur dit pas

    4. porteurs de FOP qui conaissent leur état: on ferme le FOP et on leur dit

    5. plongeurs sans FOP mais on leur dit qu'ils en ont un et que l'on l'a fermé

    6. plongeurs sans FOP mais on leur dit qu'ils en ont un et qu'il n'a pas été fermé

    7. plongeurs sans FOP, on leur dit qu'ils en ont pas

    8. plongeurs sans FOP, on ne leur dit rien du tout

    9. un groupe de contrôle de 900 plongeurs pris au hasard

     

    (en cherchant, on trouvera d'autres catégories je suppose..)

     

    Pour le test. on fait d'abord 10 minutes de reconnaissances de signes à -35, puis une remontée en bouchon (bien contrôler que l'ordinateur se met en SOS!!, puis immédaitement un ex. de sauvetage complet. J'ai testé ce type de plongée, elle est parfaite pour provoquer un ADD chez les FOP'istes ..

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Perche, tes appels à la prudence sont très bien, j'ai envie de te demander d'écire un papier sur ce suejt et je me ferais un plaisir de le publier sur www.scubaccro.ch.

     

    Pour le/la plongeur/euse qui a subit un ADD + détection d'un FOP, il n'y a malheursement selon les doctrines actuelels que trois choix: plonger sans cert. médical, arrêter la plongée ou faire fermer le FOP. On doit exclure la première solution et les deux autres sont des choix très personnels.

    La raison ne l'emporte pas toujours :-), certains veulent continuer à plonger.

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Perche, moi j'ai choisi de plonger. Si tu te moques de devoir arrêter libre à toi mais ne prend pas les autres pour des demeurés parce qu'ils font le choix de continuer la plongée.. Au fait tu vas penser que je suis vraiment nulle car je ne parle pas anglais donc tes sites sont certainement très bien mais pas pour moi et là tu vas rire: je bosse en pharmacie hospitalière dans un CHU donc je relativise les risques..

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    • 2 mois après...

    de retour...

     

    Un an sans plonger après une MDD suivie de la détection d'un FOP, pose d'une ombrelle Amplatzer, attente de quatre mois en avalant du Plavix et de l'aspirine..

     

    ... mais cela valait la peine.

     

    J'ai mon certificat médical en poche et j'ai été plonger !

     

    Caramba, ça fait du bien ....

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    • 3 semaines après...

    Hello

    C'est vrai que ça doit être génial de replonger !!:D

    Perso, je viens de me faire opérer du FOP (pose du "parapluie") et je pense replonger fin janvier 2006 (il faut 6 mois d'attente)

    A combien as tu plongé pour la première reprise? (profondeur !!!)

    As tu décidé d'un comportement spécial pour tes futures plongées ?

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Hello

    C'est vrai que ça doit être génial de replonger !!:D

    Perso, je viens de me faire opérer du FOP (pose du "parapluie") et je pense replonger fin janvier 2006 (il faut 6 mois d'attente)

    A combien as tu plongé pour la première reprise? (profondeur !!!)

    As tu décidé d'un comportement spécial pour tes futures plongées ?

     

    Courage, les 6 mois passent vite !

    (C'est bien sûr un mensonge, car 6 mois sans plonger c'est loooong..)

     

    Ben la première, c'était à 20 mètres et bien escorté de binômes que je connais depuis fort longtemps. (C'était bon de les retrouver...). Faudra aussi surveiller les oreilles et équilibrer à temps et en douceur pour ne pas trop les maltraiter.:-)

     

    Sinon: je m'oriente vers la plongée Nitrox et/ou plongées air + déco à l'O2 100% ou Nitrox 80/20. C'est pas mal de sniffer qq minutes de l'O2 en fin de plongée, même si on n'a fait "que" 35-40 mètres :-).

     

    Pour le reste: vu mon âge, vu mon ADD (MDD), vu que mon FOP est fermé mais que cela ne garantit rien du tout, j'essaye de ne pas déconner :-).

     

    Le conseil officiel, c'est de plonger "PADI" (sauf pour la vitesse de remontée :-), dans la courbe, si possible Nitrox, une plongée par jour, etc etc.. - C'est plein de bon sens, n'est-ce pas ?

     

    Maintenant, chacun est libre de plonger comme il veut..:-)

     

    En tout cas, je te souhaite patience pour les 6 mois, n'oublies pas de prendre tous les jours tes médics (!) et surtout donnes moi de tes nouvelles après ta première plongée fin janvier 06:-)

     

    Amitiés

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    • 2 semaines après...
    • 2 semaines après...

    Bonjour à tous

    Dans mon cas ADD "immérité" + détection de FOP, et donc plus de plongée ...

    Ma cardiologue (commission médicale fédé) me déconseille la pose d'un parapluie parce que pas assez de recul (comme expliqué + haut)

    J'ai entendu parler d'un médecin hyperbare sur Marseille qui (parraît-il) étudie la possibilité de replonger en fonction de chaque cas particulier... En avez-vous entendu parler ?

    Si oui, merci de partager ses coordonnées en message privé !

    Sinon pour moi (BEES1 + instructeur Padi), pas de plongée depuis 3 ans. Oui c'est dur, surtout que mon mari plonge régulièrement ... Mais mon ADD était traumatisant ("paraplégie", mais plus de séquelles à ce jour), et pour l'instant je ne veux pas prendre de risques et j'ai besoin de recul, bien que ça me démange pas mal et que c'est parfois super dur à encaisser !

    Comme quoi on ne réagit pas tous de la même façon ...

    Merci et à plus

    Cathy

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Prêt de 50 plongées depuis ma reprise après la pose de bouton de amplatz en novembre 2004. Aucun problème même à 56m. Je suis étanche!A toi de voir si tu veux replonger ou pas. Perso j'avais fait 4 accidents dont 2 graves avant la détection du FOP. Et je désire toujours me lancer dans le BEES1. C'est juste un choix personnel à faire.

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    • Dernières Discussions

    • Discussions similaires

      • 95
        Bonjour,   J'ai été interrogé par un moniteur pro sur une nouvelle théorie relative à la prévention du FOP lors de la remontée à l'échelle. Selon mon interlocuteur, il me demandait la "justification" de la remontée à l'échelle détendeur en bouche en prévention de l'apparition d'un FOP (et non en prévention de la noyade).   Interrogeant des médecins plongeurs ce matin, il m'ont fait état de nouveaux travaux dirigés par un médecin MF ou IR prônant une nouvelle théorie.
      • 12
        Bonjour   Je souhaite me faire operer pour fermer mon FOP (découvert suite à un ADD vestibulaire en 2016). J'ai trois questions précises : - quel parcours médical suivre (généraliste => Cardiologue ; Médecin Hyperbare / Médecin Fédéral => Cardiologue, ...?) - quelle est la prise en charge de la sécurité sociale de ce type d’opération (pas de maladie cardiaque déclarée mais souhait de sécuriser la plongée) ? - quels délais entre opération => retour au sport (jogging, natation,vé
      • 38
        Bonsoir a tous   tout d'abord merci de vos message sur "plonger avec un FOP".   On m'a autorisé ( par un medecin fédéral) de plonger avec quelques contraintes mais c'est mieux que de ne pas plonger du tout.   1 plongée par jour Nitrox conseillé dans la courbe de sécurité.   La question que je me pose: Quand on plonge avec un ordi c'est quoi la courbe de sécurité.   Avec une table c'est asses simple 40mn à 20 m ,10mn à 30m etc..   Mais un ordi c'est comment ? l'ordi sui
      • 18
        Bonjour a tous je suis tout nouveau dans la plongee depuis 1 an et une dizaine de plongee et obtenu mon n1 . Cette annee logique je me suis inscrit en formation n2 . Mais voila j ai une peur terrible du fop . J aibvu que 25 a 30 % de la population etait porteuse . Et que ca craint pour la plongee . J ai 2 enfants et je ne veux pas quil marruve des soucis . C est bete mais c est comme ca bonnes bulles a tous
      • 20
        Bonsoir   En me proposant de vouloir faire un test d'effort, on m'a diagnostiqué en faisant un echo cardiaque que j'avais un FOP. J'ai été voir des cardio plongeur qui n'ont pas signer le fameux certificat de non contre indication. Je suis a la recherche de temoignage. Je sais que je ne pourrais plus plonger comme avant (3 a 4 plongées par jour en egypte et des 40 metres) mais il n'existe pas des alternatives ? 1 a 2 plongées avec un intervalle plus long ? limite de profondeur 30 m ? etc
    ×
    ×
    • Créer...