Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Baptème, votre pire expérience


    Messages recommandés

    je trouve que c'est grave de faire plongée 3 baptèmes en même temps pour 1 moniteur, en plus il t'a laissé seul pour remonter chercher les autres : au secours!!!! il est vraiment grave j'éspère que tu lui a soufflé dans les bronches, dis moi c'est quel club ou si tu ne veut pas d'ennui kel département précisément?

    Salut

    aplus

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    • Réponses 147
    • Created
    • Dernière réponse

    Top Posters In This Topic

    Ben mon baptême à moi, c'était pas mal...

    Septembre 2000, mon chien en train de mourir, sauf que je ne le savais pas, bon il a quand même attendu deux semaines de plus ! Mais entre opérations perfusions et stress (ben oui...), j'étais un peu crevée ! Mais j'avais RV avec mon futur club pour un baptême en piscine, alors j'y vais.

    Pendant que le moniteur prépare tout, je me mouille. Anne, une monitrice m'avise en maillot, me dit "l'eau est froide, mets ma combinaison !"

    Speech et tout bien par Vincent puis il m'emmène à l'eau.

    Et là le bide complet ! Je ne suis pas assez lestée (et y'a pas assez de plombs sur site....) donc il ne parvient pas à me faire descendre. En plus le masque fuit ++++, j'ai de l'eau plein le nez et je vérifie ce jour-là que je ne maîtrise pas du tout du tout la dissociation bucco-nasale.

    Je sors de là avec un odieux mal de crâne (pause déchargement d'estomac un peu plus tard.... :() et pas têtue signe mon chèque d'inscription.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    • 4 weeks later...

    Pendant mon cours OWD, c'etait peut etre la 9 plongée qu'on faisait, toutes les plongées en lac, peut être 2m de visi. En fin, on se trouvait a 30pieds de profondeur en train de se promener trés tranquilement a quelques cm du fond quand soudainement j'entends *clock* *clock* et voila que je me sens trés leger. Je regarde le fond, je viens de perdre ma ceinture de plombs, je la pogne et j'essaie de ne pas remonter, je regarde mon binome, elle est a 1m de distance de moi et ne me regardait pas. Elle se tourne et me fais un face dans le genre "QU'EST CE QUE TU FAIS NIECEUX?!, ARRÊTE CA TOUTE SUITE!" (ne prenez jamais votre blonde comme binome)

     

    Alors elle se rend compte que mes jambes essayaient de remonter sans moi, elle cherche l'instructeur et ne le trouve pas, alors elle degonfle sa veste et la miene (moi je tenais mes plombs de mes deux mains) et essaie de me tenir au fond. L'instructeur arrive au but d'un minute et prend mes plombs, mauvaise idée. J'essaie d'utiliser la roche la plus grosse que je trouve comme poids, mais elle commence a remonter avec moi, alors je regarde partout... MIRACLE, une epave de canot a quelques 5m... je palme le plus vite possible avec ma roche pour arriver au canot et je le tiens.

     

    Ca a pris 10 minutes a l'instructeur pour remetre mes plombs. Ca a l'air que c'est le coté qui tenait la boucle qui s'etait defait, pas le coté avec lequel on large.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    J'ai fait 5 baptemes avant de passer le N1 (oui j'etais pas plus pressee que ca...) 1 en Guadeloupe, 3 en Corse et 1 a Marseille.

     

    Ca a toujours ete le bonheur, briefing tres complet, instructeurs super pros, les classiques ennuyeux (oreilles qui ne passent pas notamment) ont toujours ete super bien geres, une fois j'ai un peu panique a 4 metres et le moniteur m'a remontee a la surface et on est redescendu juste apres.

     

    Je pense qu'il faut discuter avec l'instructeur avant et voir si on le sent ou pas, s'il repond a nos questions (meme les plus stupides !), s'il a l'air patient et a l'ecoute. C'est pour ca que je conseille d'arriver bien en avance quand on veut faire un bapteme (quand ils ont encore le temps et qu'ils ne sont pas dans le rush a devoir gerer les bouteilles, matos, clients,...) et aussi de verifier combien il y a d'autres baptemes (si il y en a un peu beaucoup, ca risque d'etre un peu l'usine)

     

    Moi j'ai toujours eu un bon feeling, sinon je pense que je ne serais pas descendu.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    mon bapteme a été une catastrophe mais au final j ai quand meme continuer la plongée. alors voila, deja aux niveaux explications du moniteur tres peu, heureusement qu un ami plongeur m avait expliqué pour les oreilles, donc pour commencer un saut droit un peu flippant au départ, puis voila qu'il me fait descendre tete en bas du coup mes oreilles passent pas on remonte, je saigne du nez super. bon on redescend le mono perd ses propres plombs, je perds mes palmes beaucoup trop grandes. une crampe arrive pour finir . De quoi couper l envie pour une premiere fois depuis je suis allé dans un autre club ou tout se passe bien, il faut jamais rester sur une mauvaise impression car c super!!:)

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    • 4 weeks later...

    Pour ma part, pas de baptême et direct formation Open water en mer. J'étais très stréssé sous l'eau et le moniteur m'a presque laissé a l'abandon tellement il palmait vite alors j'étais obliger de faire plus d'effort pour le suivre. De retour au bateau, :malade: sensation mal de mer alors que je ne le suis pas du tout et pour courroner le tout, j'ai vomi dans le bateau devant tout le monde (la honte). Heureusement que les jours suivant, tout s'est bien passé et j'adore :diver:

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Le premier baptême.....le pire !

     

    Cela c' est passé du côté de Bonifacio (Corse du sud), lors d' un camp d' ados en juillet 1991.

     

    Le centre qui nous accueillait avait organisé des baptêmes pour nous...

    D' abord un brief bref en collectivité puis le départ des baptêmes à la chaîne....

    je passe après mes collègues de vacances et vais rejoindre le moniteur dans l' eau.Pas de stab, mais du lest !!!!

    Je me suis retrouvé, 2min après, scotché au fond sableux et de l' eau à moitié du masque !!!

     

    Bref , gros stress....

    Le moniteur me remonte et me relâche ; et je coule puisque même en palmant, je n' arrive pas à me maintenir.

    Baptême signé, que de frustration pour une expérience minable de 2 ou 3min !!!!!!!

     

     

    Mais ceci étant, ma curiosité fut , je suppose, piquée puisque j' ai réessayé ( heureusement !) et je suis moniteur maintenant pour devenir le cauchemar des futurs baptisés :devil:

     

     

    lolololololololololololololol !!!!!!!!!!!!!!! :diver:

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    • 4 weeks later...

    Baptème dans les Iles

     

    J'ai été très souvent attiré par la plongée mais par manque d'amis ou connaissances intéressés et aussi d'opportunité j'ai quand même attendu mes 27 ans :rougi:. Ben oui comme m'a dit un buddy en Californie "SCUBA diving must be fun, so if you don’t feel good to make it, don’t" donc je n'avait pas envie de me lancer à tout prix et surtout n'importe où. D'ailleurs par la suite j'ai attendu de faire une semaine à Marseille pour l'OWD, c'est mieux que le Léman :malade: (désolé).

    Donc quand je suis allé avec mon copain en république dominicaine, il y avait une structure commerciale dans l'hôtel, même si c'est pauvre question faune pour les caraïbes. Bien sur ils organisaient des essais pour respirer dans un détendu dans une des piscines de 1m50 de profondeur. J'ai donc essayé 2 fois avec l'exercice du vidage de masque en prime et puis signé pour un baptême le lendemain... déjà le prix 65$ ça calme surtout que l'euro été pas aussi fort à l'époque :biere: m'enfin

    Tout d'abord le matériel était bien en piteux état, mais ça je me suis rendu compte avec le temps sauf pour les combies avec supplément toutes lacérées. Le moniteur ne m'avait parlé que vaguement de l'équilibrage des oreilles, mon point faible en fait et après être arrivé sur le site où le bateau est amarré sur 20m de fond, saut à l'eau par l'arrière avec mon copain (OWD ~30 plongées à l'époque) en même temps (pirogue oblige), donc déjà pas rigolo quand jamais même si ça fait comme à la télé :bravo:puis après avoir abandonné un comparse qui n'arrivait pas à compenser est qui est remonté de 3m après avoir essayé 5 minutes, je continue à descendre avec mon copain suivant le moniteur mais sans compenser, c'était trop tard. Mon copain lui compense sans même s'en rendre compte :nananere:(quoi que la dernière fois aux Maldives ça l'a calmé un peu...). Donc le moniteur ne c'était pas occupé de moi sauf au stop à 3m, puis nous somment descendus à 18m et commencé une petite exploration et finalement c'est mon copain qui a fait mon baptême et tenu la main pour me mettre en confiance alors que le moniteur s'efforçais de draguer la fille brevetée qui nous accompagnées en lui montrant la faune inexistante (Marseille c'était 10 fois plus beau !!). Question sécurité, j’aurai pu me noyer que mon copain n’était certainement pas capable de m’aider, d’ailleurs le moniteur peut être pas non plus mais à 10m encore moins.

     

     

    Tiens on en revient à la discussion de plongée autonome et dans quelle mesure on est seuls en plongée.

     

     

    En conclusion : intérêt de la plongé nul, perforation totale du tympan droit ! (maintenant, je maîtrise), aucune prise en main par le moniteur et matériel défoncé.

     

    Avec le recul je pense que le baptême ne s’imposait pas mais j’avais peur de me lancer dans l’OWD surtout là bas… du genre on vous fait ça en 4 jours. J’aurai plutôt du prendre une semaine de vacance à Marseille avant ces vacances !!! :diver:

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Alors moi, mon baptême s'est plutôt bien passé, par contre le baptême de ma moitié, c'était un peu la croix et la bannière.

     

    La demande étant venue d'elle-même, j'ai bien entendu voulu tout faire pour que cela se passe bien. Nous étions en Rép. Dominicaine, il s'agissait d'un club avec lequel j'avais déjà plongé pas mal de fois, j'avais même négocié les conditions: tel instructeur, et pas tel autre, j'avais demandé à voir la stab avant, et m'étais assuré que le matos était en bon état, elle le faisait avec mon détendeur et c'est moi qui prenait le détendeur de loc', et en plus, je les accompagnais pour la plongée histoire de voir si tout se passait bien, et de prendre quelques photos par la même occasion.

     

    Le DSD de PADI, Discover Scuba Diving pour les intimes, est conçu comme une introduction à l'OWD. Elle a donc droit au premier chapitre du DVD, avec les traditionnels "plonger c'est sympa!", "tu vas te faire plein de nouveaux amis", les monos musclés et bronzés aux dents bien blanches, tout ça.

     

    Après la théorie, la pratique.

     

    On embarque le matos sur l'arrière d'un mini pick-up, il l'emmène sur la plage, il revient nous chercher, on monte à l'arrière, on arrive sur la plage, et là, premier hic: trop de houle, on ne va pas pouvoir plonger là.

     

    Re pick-up, retour au club, les moniteurs ont décidé de faire ça en deux temps: premières sensations par 1m de fond, puis bateau, et plongée par 4-5m de fond sur un récif pas trop loin et pluôt abrité.

     

    Deuxième hic: les 1m de fond plutôt abrités, c'est au milieu de la petite crique qui sert de port à l'ensemble des bateaux du coin. On se retrouve donc à patauger entre un catamaran et deux bateaux à moteur à l'arrêt, pendant qu'à quelques mètres de là, des bateaux passent et repassent. L'un des monos gonfle carrément son parachute pour signaler notre présence, au cas où.

     

    Jusque là, tout se passe bien pour ma chérie, qui se débrouille très bien, malgré une petite appréhension envers le vidage de masque, elle fait tous les exos comme une chef.

     

    Là, on monte sur le bateau, et on fait à peu près 200m vers le large.

     

    Ca devait être mon 4e séjour à cet endroit, et jamais, je dis bien jamais je n'avais vu la mer des Caraïbes aussi agitée. C'est vraiment ce qu'on appelle avoir la poisse. :mad:

     

    Sur le chemin, ma chérie a l'air d'aller bien. Quand on s'arrête, et qu'on commence à s'équiper, elle commence à changer de couleur.

     

    Le baptême n'étant pas prévu, à la base, depuis un bateau, les moniteurs passent encore une minute à expliquer aux 3 baptisés comment faire une bascule arrière.

     

    Ma copine, entre-temps, est devenue gris foncé. L'un des moniteurs, croyant faire preuve d'humour, lui dit "y'a pas de problème, t'en fais pas; essaye juste de ne pas vomir dans le bateau !" Elle ne demande pas mieux que de descendre de ce ##### de bateau. Elle exécute la plus belle bascule arrière jamais effectuée par une débutante. Tout le monde est à l'eau, dernier check, et on descend.

     

    Purée de pois. Du sable partout, jamais vu une visi pareille en Rep Dom. Manifestement, les moniteurs non plus, car après quelques minutes de ballade, ils ne trouvent toujours pas le récif. Trois poissons minuscules se battent en duel autour d'un amas de ferraille.

     

    A un moment, l'un des monos décide de s'arrêter, et nous demande d'attendre pendant qu'il remonte en surface pour voir où est ce f... récif.

     

    On est à 3m, et même là, la mer nous ballote en avant, en arrière. En avant, en arrière. En avant, en arrière. Là, ma chérie a pris un teint verdatre, et fait signe à qui veut bien la voir que ça ne va pas, et invente au pied levé un signe pour "je vais vomir". L'un des moniteurs n'est pas loin, il l'attrape et la remonte sur le champ. Arrivés en surface, hop, elle crache son détendeur et restitue son petit déj. :malade: Bon appétit, les poissons !

     

    Fin de la plongée, fin du baptême, le bateau nous ramène à terre pendant que les autres finissent de visiter le nuage de sable.

     

     

    Epilogue: après une expérience pareille, je pensais que c'était fichu, elle ne replongerait jamais. Eh ben même pas mal ! En novembre dernier, en mer Rouge, elle a retenté l'expérience, cette fois-ci dans des conditions de visibilité au top, et ça s'est super bien passé. Elle fait son N1 l'été prochain ! :top:

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    un peu surpris de voir autent de vidage de masque en préparation de Baptemes :eek::confused::rolleyes:

     

    Pourquoi ? Ce n'est pas très orthodoxe ?

     

    Perso, si mon baptême s'est bien passé, c'est bien parce qu'on m'avait montré comment faire ! Mon masque n'arrêtait pas de se remplir d'eau... pas l'habitude, je ne l'avais pas assez serré...

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    je ne l'avais pas assez serré...

     

    ça doit surement être ça ... plus tu le serres et moins t'as d'eau :rolleyes:

     

    plus serieusement, plus l'habitude qu'on le présente en brieffing ... mais pas forcément un passage obligé en pratique avant le baptème ... mais bon, ça engage que moi :vexe:

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    ça doit surement être ça ... plus tu le serres et moins t'as d'eau :rolleyes:

     

    Ouais, ouais, ajusté, la sangle, quoi. :nananere:

     

    En tout cas, le vidage de masque, c'est quelque chose que j'ai vu faire pratiquement pour tous les baptêmes auquels j'ai assisté depuis.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    En tout cas, le vidage de masque, c'est quelque chose que j'ai vu faire pratiquement pour tous les baptêmes auquels j'ai assisté depuis.

     

    en espérant que ça en ait pas trop refouler !

    pas sur que ça est rassuré tout le monde :rolleyes:

    surtout, j'espère qu'il n'ont pas oublié de leur préciser que leurs poumons risquaient d'éclater si il remontait sans souffler comme une brute :fumeur:

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    • Dernières Discussions

    • Discussions similaires

      • 57
        Bonjour à tous ! Je vais vous raconter une petite mésaventure qui m'est arrivée, à mon père et moi lors d'une plongée.   Nous étions alors jeunes niveaux 2, que nous avions obtenu le mois d'avant il me semble.    Les ennuis ont commencés au briefing de la plongée, notre encadrant ( on va l'appeler Bob ) nous indiquant ce que nous allions découvrir sous l'eau. En effet, sans grande expérience dans la plongée, nous nous demandions déjà comment est-ce qu'on allais pouvoir voir a
      • 3
        Hello,    Ma compagne à eu l idée saugrenue d acheter un flash pas cher sur le net, un seafrog st 100.  Résultat c est pas cher, mais pour un flash qui ne marche pas c est encore trop cher 😕 Si quelqu'un en à un et à réussi à le faire fonctionner il aura toute ma reconnaissance 😁 et aura le droit de faire un tuto 😊 Visiblement sur le net d autres ont essayés sans plus de succès que moi.
      • 11
        Bonjour à tous,   la question est dans le titre; pour celles & ceux qui plongent avec une GoPro, comment l'installez-vous? Utilisez-vous tout simplement une poignée? Est-elle fixée? Au masque, à la stab, au poignet?   Merci & excellent Dimanche!
      • 19
        Bonjour à tous J'envisage d’acquérir un 6.8x2 carbone pour remplacer mon vieux 10X2 que je ne peux plus porter. Je plonge en méditerranée et le problème du lestage entre autre me questionne. Avec une 7mm 2 pièces humide je portais deja 5kg de plomb....... Pouvez vous m’éclairer par vos expériences : confort, lest, ré épreuve etc Merci d'avance
      • 47
        Franchement on voit de tout sur les bateaux. J'ai déjà entendu que la "claque" que le matériel photo recevait à la surface avait déjà créé des inondations de caisson. D'autre part se faire "donner" l'appareil de photo par un membre de l'équipage avec un fond insondable, je n'aime pas trop. La plongée en passe où l'on demande d'entrer en négatif est un cas également délicat. J'ai eu une fois, un mec en Egypte, me lancer l'appareil à 4/5 m parce que le bateau s'éloignait de moi . AMHA pas une bonn
    ×
    ×
    • Créer...