MAGAZINE

News

09/05/2008

L'épave du paquebot français Lamoricière

affiche de la compagnie générale transatlantiqueLuca Laudati, plongeur et journaliste de la revue italienne spécialisée SUB qui a organisé l'expédition a annoncé qu'il a retrouvé l'épave du paquebot français Lamoricière de la Compagnie Générale Transatlantique, qui a donné naissance ensuite à la Compagnie Générale Maritime (CGM). L'équipe était composée de plongeurs italiens et espagnols. L'épave a été localisée à une profondeur de 156 m, à 10 km au large du Cap Favaritx, au nord-est de Minorque  Ce bateau a fait naufrage en 1942 au large de l'île de Minorque (Baléares) et avait fait quelque 300 morts. Le Lamoricière, bateau déplaçant 4700 tonneaux de jauge assurait la liaison entre Alger et Marseille, a sombré le 9 janvier 1942 lors d'une tempête près des Baléares. Quatre-vingt treize passagers ou membres d'équipage avaient survécu au naufrage. Le 7 janvier 1942, le paquebot se porte au secours du JUMIEGES, en perdition au large de Minorque. Il ne trouvera pas le JUMIEGE, mais une mer démontée et une pression de plus en plus difficile à maintenir dans les chaudières. Après quelques heures les soutes et les machines sont noyées. Le commandant fait abandonner le navire qui part à la dérive et est soumis au gîte. Le lendemain à midi le sort du paquebot est scellé : le Lamoricière coule et seuls 89 passagers pourront être rapatriés sur Marseille. A l'origine de cette tragédie : le combustible employé,  un ersatz de charbon en quantité à peine suffisante et de surcroît humide. Il faudra attendre fin juin pour découvrir les photos de l'épave du Lamoricière et de sa découverte. Pour échanger, discuter, apporter vos commentaires sur la découverte ce cette épave ou sur ce terrible nauffrage, vous disposez aussi d'une salle sur le forum de plongeur.com. Il suffit de venir ICI et de continuer la discussion.

  • Plongée Tech, Spéleo, Epaves
  • Histoire


SUR LE MÊME THÈME