MAGAZINE

News

15/11/2008

Photo sous-marine : Compétition Epson Red Sea 2008 - jour 1

Premier jour du concours Epson Red Sea 2008 qui se tient pour la 4ème année consécutive sur la côte de Eilat, en Israel. Les prix cette année sont estimés à plus de 80.000$ incluant chèques, excursions plongée vers des contrés de rêve, des sortie plongées de grande valeur, du matériel photo sub, et bien plus encore.

 

epson-red-sea-2008.jpg

L'événement Epson Red Sea est divisé en 2 catégories principales. Dans la 1ere, « Images of the world », les participants peuvent soumettre leurs clichés quelque soit le lieu de prise de vue, partout dans le monde, sans forcément cibler le concours.

La seconde catégorie « Eilat Shoot Out », permet aux participants de soumettre des clichés pris sur les 3 jours de la compétition d'Eilat. A ce jour, plus de 100 photographes du monde entier sont venus expressément à Eilat pour concourir. Sans doute est-ce aussi lié au 1er prix attribué à la catégorie « Eilat Shoot Out » qui s'élèvent à au moins 25.000$, même si les autres lauréats de la catégorie sont aussi très bien récompensés.

 

yonatan-nir-uw-photographer.JPG

uw-photographers.JPG uw-photographer.JPG uw-epson-2-by-sharon-rainis.JPG helping-out-eachother.JPG

 

Des évolutions ont été apportées par rapport à l'an passé. Le Manta Diving Center, où l'événement Epson Red Sea se déroule, a été incroyablement rénové, et la salle pour les ordinateurs, spécialement conçue pour cet événement, était équipée par du matériel haut de gamme Apple. Des catégories innovantes faisaient du coup leur apparition cette année.

Etant donné que le « Eilat Shoot Out » se déroule sur 3 jours, les participants photographes n'ont aucune minute à perdre. Les plus motivés étaient déjà équipé la veille au soir, et se sont mis  à l'eau à minuit, heure officielle à laquelle ils sont autorisés à prendre leurs clichés de la victoire. Par expérience des compétitions précédentes, je pense que les compétiteurs vont passer plus de temps sous l'eau, chacun sera à même de dresser une cartographie très précise de la zone autorisée, de sa vie marine, sans doute plus fine que n'importe quel moniteur plongée de la région serait capable de produire.

 

 uw-photographers-in-action.JPG

 

Le Manta Diving Center où se tient l'événement était en pleine effervescence aujourd'hui, tandis que l'ensemble des équipements photographiques, tous les modèles, toutes les tailles, toutes les marques, étaient éparpillés sur l'espace disponible. Il n'aura pas fallu beaucoup de temps pour que les 1ers photographes satisfaits sortent de l'eau, exhibant fièrement leurs clichés des rares et difficiles à dégotter créatures vivantes. Bien que la question soit incongrue, s'il vous arrive de demander à un photographe à quel endroit il a pu prendre en photo son frog fish, dans le meilleur des cas, vous aurez droit à un sourire poli en guise de réponse. En dépit de cela, une ambiance très amicale se ressent entre les photographes, qui s'entraident pour s'équiper, s'habituer aux spots et rectifier quelques erreurs au niveau de l'équipement.

 

happy-hour.JPG

 

L'après-midi on nous annonçait un Happy Hour, avec bière et apéritifs offerts à tous les participants, dont certains étaient encore en combinaison... C'est l'un des meilleurs moments de la journée pour la plupart des photographes, opportunité pour eux de se poser, se restaurer, et papoter avec les autres photographes. Quoi qu'il en soit, personne ne pouvait oublier le thème majeur de cet événement, en voyant tous ces appareils photo pointer dans toutes les directions, même pendant le Happy Hour !

 

noam-kortler-uw-photographer.JPG

 

Encouragés par le (légitime) espoir que la bière les aidera dans la créativité, après quelques verres, la plupart des photographes se sont remis à l'eau. Tard dans la nuit, il y a encore beaucoup d'activité au centre, et si je ne peux pas apporter mon aide, je reste amusée à penser que pendant que j'écris ces lignes, quelqu'un a peut-être pris une photo à 25.000$

 

©Crédits texte & photo : Sharon Rainis / Fantasea Remerciements à Howard Rosenstein Fantasea Fantasea

©Traduction : Fabrice CHARLEUX - Plongeur.com®

 

photographers-getting-ready.JPG


  • Photo et Video sous-marines
  • La Une


SUR LE MÊME THÈME