MAGAZINE

News

23/09/2010
Le D.I.P. - Diving Instrument for Professionals - de Beuchat
Ce Drôle d’Instrument pour Plongeurs n’est pas un ordinateur, mais fait bien plus qu’un simple profondimètre/timer. Il est agréable à porter et facile à utiliser même si, à l’origine, il a été conçu pour un usage militaire.

SLe d.i.p. de beuchatur le descriptif du produit, il y a un mot magique : « advanced ». En anglais, cela veut dire « évolué » même si les mauvaises langues préfèrent le traduire par « compliqué ». C’est vrai que son utilisation en mode NAV (pour navigation, ou orientation en anglais) peut s’avérer compliquée si l’on n’a pas le cerveau aussi bien organisé que celui d’un jeune nageur de combat !

Le d.i.p. de beuchat

  En mode NAV, le D.i.P. indique au plongeur une direction à suivre en un temps donné. Exemple : lors d'une plongée je vois un poisson très rare sur un rocher ; je me mets en mode NAV et je retourne au bateau ou au rivage en appuyant sur un bouton à chaque fois que je change de direction. Le D.i.P va enregistrer la durée précise de mon parcours, par segments correspondant à chaque changement de cap. Pour retrouver mon poisson rare, je peux à nouveau rejoindre mon rocher en suivant les indications du D.i.P ou les télécharger sur un ordinateur pour un usage ultérieur quand je serai accompagné par un biologiste marin. Et c’est mieux de télécharger le parcours, parce qu’en appuyant plus de 20 secondes sur le bouton du mode NAV on efface toutes les données. Voilà pourquoi il faut avoir le cerveau organisé. Ce système est parfait pour un militaire qui vient de se faire prendre en posant une bombe et qui peut effacer ses traces en 20 secondes mais c’est moins bien pour une étourdie qui veut retrouver son poisson.
Le d.i.p. de beuchat - écrans
En mode NORM (pas besoin de traduction), le D.i.P fonctionne comme un profondimètre/timer électronique normal. Il est facile à lire et, pour la plongée tek, possède l’avantage de montrer le temps en heures, minutes et secondes. On apprécie beaucoup les secondes quand on veut faire une remontée parfaite ! Il y a aussi un chrono que l’on peut mettre en marche si l’on veut arbitrer une course de nudibranches ou minuter le temps qu’il faut à son binôme pour déplier son parachute.
Le d.i.p. de beuchat - interface pc
Cet instrument, qui se porte au poignet comme un ordinateur, fait absolument tout ce que fait un ordinateur, sauf calculer votre décompression. Il peut être réglé sur l’altitude et le pourcentage d’oxygène, donne la profondeur actuelle et maximum, le temps écoulé, la durée de plongée, la température de l’eau ou de l’air, la vitesse de remontée (deux choix) ; il émet des alarmes dont on peut régler le son, on peut changer les piles soi-même et il garde l’historique de ses plongées. Il a tout d'un ordinateur mais il ne calcule pas votre décompression.
Le d.i.p. de beuchat
Alors, pour les plongeurs tek, les apnéistes et les militaires, c’est l’instrument parfait, tandis que pour les individus qui préfèrent planifier leurs plongées, le D.i.P est une petite merveille qui mérite d’être plus connue. Prix public conseillé : 289 € (sans l'interface, vendue séparément) Beuchat et aussi sur cette page.

  • Matériel, équipement, infrastructures


SUR LE MÊME THÈME