MAGAZINE

News

11/11/2010

Un escargot en forme de Vuvuzela

C’est à Cuba, qu’une équipe de chercheurs hispano-cubaine vient de découvrir une nouvelle espèce d’escargot marin bien étrange. Depuis 2006, les scientifiques ont recensé plus d’un millier d’espèces marines sur le parc national de Guanahacabibes à la pointe sud-ouest de Cuba. Située à seulement 750 km de la plateforme à l’origine de la marée noire de ce printemps 2010, c’est une zone reconnue extrêmement riche en vie grâce aux courants océaniques transportant les larves jusqu’aux côtes américaines du Golfe du Mexique et de Floride. Les chercheurs soulignent d’ailleurs l’importance de ces larves pour repeupler et restaurer l’environnement marin dévasté par la catastrophe pétrolière.
Carte /></div>
Aujourd’hui, c’est un véritable fossile vivant qu’ils viennent de découvrir au milieu du Parc Cubain. <em><strong>Un bien étrange mollusque en forme de ballon avec une vuvuzela !
</strong></em>
<div align=  Vuvuzela Vuvuzela - photo sur FLICKR
Cette particularité a inspiré les scientifiques qui l’ont baptisé Globocornus darwini. « Le ballon à trompette »... nous comprenons rapidement pourquoi, quant à darwini, c’est bien évidemment en hommage à Darwin qui a publié son « Origine des Espéces » il y a tout juste 150 ans, et cela coïncide aussi avec la célébration de l’Année de la Biodivesité.
Globocornus />
Globocornus darwini<em> - photo <a title=El Mundo
Et pour les passionnés des gastéropodes, sachez que cette même équipe de chercheurs à découvert dans un même temps un autre escargot cavernicole… le Neritilia nataliae dans une grotte de Tenerife dans les Iles Canaries. Cet escargot est la troisième espèce atlantique d'un genre présent sur les côtes de Sao tome & Principe et aux Caraïbes.
Escargot /><em>
</em>Neritilia nataliae <em>- crédit photo</em> EFE</div>
<p align=Texte : Carole Matinaud


  • Biologie sous-marine, Faune et Flore
  • Environnement


SUR LE MÊME THÈME