MAGAZINE

News

07/03/2008   par Plongeur.com

L'Afrique vient au secours des tortues marines

Tortue verte chélonia mydas (photo j orempüller ird)Pour plus d'infos sur ces 6 espèces D'après Ndèye Sène Thiam, ‘Cette décroissance est en partie due essentiellement à une exploitation excessive directe et occasionnelle, des prises accidentelles d'engins de pêche, ainsi que la dégradation des habitats et des plages de nidification des tortues par le tourisme'. Mais, grâce à la sensibilisation des défenseurs de l'environnement et la collaboration des populations, cela n'est devient progressivement  vieux souvenir. Ouvrant la rencontre hier, le directeur de cabinet du ministre de l'Environnement, de la Protection de la nature, des Bassins de rétention et des Lacs artificiels au Sénégal, Sidy Gaye, a indiqué que ‘la survie des tortues marines et de tous les mammifères marins en général : dauphins, requins, baleines, lamantins et autres, est un défi du millénaire qui nous interpelle tous'. Et de révéler que ‘devant la rareté des ressources de la pêche et la diminution des tonnages de poissons débarqués, nous assistons à certains endroits à une pêche ciblée de ces espèces'. Aussi lance-t-il un appel au Programme des Nations unies pour l'environnement, au Secrétariat de la convention pour les mesures de conservation des espèces migratrices appartenant à la faune sauvage (Cms) et à l'Unité régionale des tortues marines de la côte atlantique de l'Afrique (Urtoma) pour qu'ils coordonnent leurs efforts pour la mise en place d'actions concertées de conservation et d'exploitation des tortues marines le long de la façade atlantique. Dans ce sens d'ailleurs, des programmes régionaux et sous-régionaux se mettent progressivement en place pour dynamiser les actions en faveur des tortues marines. Le plan de conservation des tortues marines annexé au Mémorandum d'Abidjan et finalisé en 2002 prévoit une meilleure connaissance des espèces en matière de recherche scientifique.

  • Biologie sous-marine, Faune et Flore


SUR LE MÊME THÈME