MAGAZINE

News

12/12/2011

Requins : le balisage, la solution mise en oeuvre à la Réunion !

Balisage des requins à la réunion
Longtemps évoquée, l’opération de balisage des requins est bel et bien menée à la Réunion. C’est une solution préférable et plus réaliste que les prélèvements mis en œuvre dans l’urgence et pour calmer les esprits !Après les différentes attaques de requins constatées, nous avons eu droit à des propositions de toutes sortes et plus ou moins réalistes. Parmi celles qui semblent avoir le plus de succès, émerge la décision de balisage des requins baignant les eaux réunionnaises. Deux actions sont proposées : l’une conduite par la Préfecture, l’autre par des particuliers. Guy Gazzo, ancien moniteur de plongée est aujourd'hui formateur de moniteurs. Il avait promis le balisage prochain des requins baignant sur le littoral. L'initiative, "une première qui fédère toutes les personnes qui aiment la mer est prête" selon Jérémy Raimbauld de l'association Abyss. Contrairement au procédé chirurgical d'implantation d'une balise sous la peau du squale choisi par les membres de l'Institut de recherche et de développement, les plongeurs du privé fixeront leurs balises sur l'aileron du requin. "On ne nous donnait l'autorisation d'effectuer nos marquages que si la méthode changeait", affirme Guy Gazzo.
Requin gris frogmansub
Les bénévoles de la FFESSM ont donc changé leur fusil d'épaule : "Nos émetteurs seront flottants. De telle sorte que si jamais ils en venaient à être arrachés de l'aileron du requin, ils finissent par remonter à la surface pour y être récupérés". La technique d'approche, elle, reste la même. "Nos plongeurs devront s'approcher du squale pour pouvoir viser au mieux l'aileron", explique-t-on.
Requins Taureau Philippe Durand
Le signal émis est capté par un réseau de bouées réceptrices disposé en mer. Selon Guy Gazzo "C'est sûrement la première fois que pêcheurs, surfeurs et commerçants se retrouvent autour d'un même projet. L'important pour nous est de le faire intelligemment". La volonté est donc bien présente. Toutefois, comme souvent, les inquiétudes reposent sur des moyens financiers nécessaires pour mener à bien le projet. Les regards se tournent alors vers l’Etat et les collectivités locales. L’Etat semble t il veut garder la main sur cette opération et donne tous les moyens à l’IRD (Institut de recherche sur le développement) pour mener cette campagne de balisage. Un arrêté préfectorale est pris en ce sens : "Afin de préserver la sécurité des usagers de la mer dans la zone de marquage prévue, le mouillage, le stationnement, la circulation de tout navire ainsi que les activités de pêche et de plongée sous-marine sont interdits dans un rayon de 0,5 milles autour des navires désignés ».
Requin Citron Albert Kok
L’opération de marquage décrite par le sous-préfet de Saint-Paul, Thomas Campeaux se réalise grâce à des balises acoustiques qui sont installées dans le ventre d'une dizaine - puis 80 - de requins tigres et bouledogues jugés responsables des attaques. Il s'agit là de la première étape d'une campagne de recherches qui cherchera plus largement la « corrélation entre la présence et le comportement des requins et les facteurs du milieu ». Courant, pollution, turbidité - eau trouble ou non -, différents facteurs seront étudiés. L'enquête durera 30 mois et devrait permettre à terme de mettre en place une échelle de risque comme pour les avalanches en montagne. La première phase menée par l'IRD durera quatre mois, à raison de deux sorties en mer par semaine. Le coordonateur de l'opération, Marc Soria, a expliqué que cette campagne constitue la première phase d'une grande étude scientifique, baptisée CHARC (Connaissance de l'habitat des requins côtiers de la Réunion), financée par l’État et la région.
Requin Tigre Albert Kok
Tout le monde souhaite agir dans l’intérêt des requins, mais aussi des acteurs économiques et sportifs locaux. Ce projet intéressant et prometteur pourrait être un échec si le secteur public et privé, ne s’entendent pas. La Préfecture précise qu'un "premier bilan sera communiqué avant les vacances scolaires", soit aux alentours du 20 décembre. [youtube hIyeExlcJEQ nolink] Crédits Photo : les illustrations de cet article sont issues des Galeries Plongeur.com de Philippe DurandFrogmansub, Albert Kok et Sylvain Tahiti.

  • Biologie sous-marine, Faune et Flore


SUR LE MÊME THÈME