MAGAZINE

News

18/09/2012

François Sarano, un orateur né !

François Sarano, rencontres sauvages
Les journées du Patrimoine à Paris nous ont offert l’occasion de rencontrer François Sarano lors de deux conférences au Palais de La Porte Dorée. Le plongeur océanologue a partagé avec nous ses 40 ans de rencontres et passions. François Sarano a une vie de plongeur qui en fait rêver plus d’un … membre de l’équipe Cousteau sur la Calypso, participation au superbe film Océans de Jacques Perrin ou bien fondateur de Longitude 181 il a su remplir ses 40 années et donner un sens à cette succession d’expériences. C’est tout cela qu’il partage lors de ses conférences, avec un engouement qui laisse son auditoire conquis ! “Qu’y a t il sous la peau de l’Océan ? Qu’est ce que cela nous apporte” … c’est l’accroche d’un discours qui durera presque deux heures ! « L’Océan est notre DERNIER grand territoire sauvage… » nous déclare François Sarano, en nous démontrant qu’effectivement c’est le dernier endroit où l’on trouve des animaux libres, indomptés, sauvages et qui pourtant ne fuient pas devant l’homme… le dernier endroit où l’on rencontre des êtres vivants gigantesques … le dernier endroit où l’on partage l’espace avec de grands prédateurs sauvages. François Sarano, rencontres sauvagesLe ton est lancé… et la transition aisée, et nous bifurquons vers LE sujet d’actualité, les requins ! Depuis plus de 20 ans François se bat contre l’image forte qui a été savamment immiscée dans l’inconscient collectif, j’ai cité « le requin sanguinaire mangeur d’hommes » ! François Sarano nous parle alors de sa première rencontre avec le Grand Blanc dans les années 1990 avec Jean-Michel Cousteau. Cela se passait en Afrique du Sud, aux côtés d’André Hartman. Pour la première fois les plongeurs se mettent à l'eau sans cage, le requin arrive et ... il ne se passe rien ! Rien de rien ! Pas de carnage, pas d'attaque, pas de morsures... les plongeurs semblent juste aussi curieux que le requin ! A ce moment là une faille s'est ouverte, tout devient possible… le requin n’est pas un monstre, le message est lancé : « Il faut aller à la rencontre. Faire la différence entre le danger et la peur. Ne pas se laisser mener par cette dernière ».
François Sarano, rencontres sauvages
Nous y voilà, au cœur de l’actualité, que faut-il faire des requins de la Réunion ? La réponse arrive, sous forme de question « Faut-il éliminer le nuisible pour ne conserver que l’utile ? Chacun ne devrait il pas avoir sa place… avec ses différences ? Quel monde voulons nous ? ». Les réponses sont en chacun d'entre nous ...
François Sarano, rencontres sauvages et plongeur.com François Sarano entouré des parisiens plongeur.comiens !
[nice_link]Pour aller plus loin ... Océans de Jacques Perrin et Jacques Cluzaud Rencontres Sauvages, réflexion sur 40 ans d'observations sous-marines, le livre de François Sarano Rencontres Sauvages, l'exposition du Palais de la Porte Dorée à Paris, jusq'au 11 novembre 2012 Lettre ouverte aux surfeurs et à ceux qui veulent éliminer les requins, de François Sarano sur Libération[/nice_link]
Exposition Francois sarano requin

Merci à Anne-So, BlueFish et Skylandbay pour les photos !


  • Environnement


SUR LE MÊME THÈME