MAGAZINE

News

11/01/2013   par Plongeur.com

Les animaux aussi font de l

conference vincent maran
Si l’homme est fier de ses records en apnée sous-marine, il lui reste encore bien des êtres à défier. Les mammifères marins sont les grands champions de l’océan. Car l’apnée, ce n’est pas une histoire de gros poumons. Au contraire ! Proportionnellement, les poumons des mammifères marins sont plus petits que les nôtres mais ils sont surtout plus efficaces ! Et bon sang ! Chez les mammifères marins les globules rouges sont deux fois plus nombreux que les nôtres et ils possèdent beaucoup plus d’hémoglobine ! Ceci leur permet de capter et de stocker beaucoup plus d’oxygène. Ces apnéistes sont aussi de fins stratèges : quand ils plongent ils sont capables d’abandonner quelques organes inutiles. A quoi bon irriguer les intestins, le foie ou encore l’estomac ? Quelle dépense d’énergie, quel gaspillage d’oxygène ! L’important c’est d’apporter l’oxygène au cerveau et au cœur. Avec un ralentissement de la fréquence cardiaque afin de moins consommer d’oxygène, une cage thoracique déformable sous la pression, une bonne couche de graisse pour ne pas prendre froid dans les profondeurs et « réseau merveilleux » piégeant l’azote, il va falloir que l’homme s’entraîne encore ! Le cachalot reste son plus grand concurrent avec des records de plongée à 2250 m et d’1h30.

Texte et photo : Anne-Kristell Jouan d'aprés la conférence de Vincent Maran de la FFESSM


  • Biologie sous-marine, Faune et Flore
  • Apnée


SUR LE MÊME THÈME