MAGAZINE

News

23/04/2008

Le naufrage Lapérouse : Une exposition exceptionnelle au Musée de la Marine

affiche de l’expositionLe musée national de la Marine vous invite à une plongée exceptionnelle dans le mythe et l'émotion maritimes à travers l'exposition « Le mystère Lapérouse, enquête dans le Pacifique sud ». Objets d'échanges, outils variés, instruments emportés par l'expédition Lapérouse ont été récemment mis au jour sur le site du naufrage grâce au travail des archéologues sous-marins. Après un voyage exceptionnel de découvertes autour du monde, ils ont sombré dans le silence de l'océan. Ces émouvants vestiges sont aujourd'hui les témoins du véritable destin de Lapérouse et de ses compagnons. Alors que l'Opération Lapérouse 2008 vient d'être lancée, le Musée national de la Marine propose jusqu'en octobre une superbe exposition consacrée à la disparition, en 1788, des 220 marins français conduits par le commandant Jean-François de Galaup Au XVIIIe siècle, un voyage de découvertes comme celui de Lapérouse est non seulement une grande aventure scientifique, mais aussi une périlleuse aventure humaine. La vie quotidienne des 220 hommes embarqués dans une promiscuité permanente - marins, savants, officiers - leur relation du voyage, les problèmes d'alimentation, de santé et d'hygiène, tous ces aspects sont évoqués grâce aux pièces archéologiques provenant du site du naufrage, à leurs objets de comparaison et aux témoignages envoyés en France de différentes escales et parvenus jusqu'à nous. 40 ans passent avant qu'un coin du voile mystérieux qui recouvre la disparition de l'expédition Lapérouse en 1788 soit soulevé. En 1827, Peter Dillon localise avec certitude le lieu du naufrage, l'île de Vanikoro, et rapporte les premiers objets en France. Le 26 février 1828, Dumont d'Urville repère à son tour une des épaves. Il collecte quelques vestiges dans les fonds sous-marins mais doit écourter sa mission en raison de l'état sanitaire désastreux d'une grande partie de son équipage. Il faudra ensuite attendre plus d'un siècle pour que l'on s'intéresse à nouveau à Vanikoro. Plusieurs expéditions de fouilles ont eu lieu jusqu'en 2005. Une nouvelle est en préparation pour avril-mai 2008. Sur 1000 m², la scénographie de l'exposition est rythmée par des étapes spectaculaires, faisant appel aux images virtuelles ou réelles, au son, ainsi qu'à quelques reconstitutions frappantes, telle celle de la faille dans laquelle La Boussole a sombré. Le public y plongera fictivement à son tour.

Une exposition pour tous

Audioguide en quatre langues (adultes et enfants à partir de 7 ans), animations pour les familles, visites commentées pour les adultes, conférences en auditorium, concerts et colloques...

Partenaires

Exposition réalisée en collaboration avec l'association Salomon et le Département des Recherches archéologiques subaquatiques et sous-marines (DRASSM), ministère de la Culture et de la Communication, grâce au concours exceptionnel du musée de l'histoire maritime de Nouvelle Calédonie, avec la participation des Archives nationales, site de Paris.

En savoir plus

Commissariat

Marjolaine Mourot, Hélène Tromparent de Seynes, Alain Conan, Michel L'Hour, Elisabeth Veyrat comité scientifique : Catherine Gaziello, Hélène Richard, François Bellec, Etienne Taillemite collaboration scientifique : Valérie Vattier, Véronique Proner

Activités

Autour de l'exposition

Informations pratiques

Horaires exposition Lapérouse Lundi, mercredi, jeudi, vendredi de 10h à 18h, dernier billet délivré à 16h40. samedi et dimanche ouverture exceptionnelle de 10h à 19h, dernier billet délivré à 17h40

Adresse

affiche de l’expoMusée national de la Marine Palais de Chaillot 17 place du Trocadéro 75116 PARIS - Téléphone : 33 (0)1 53 65 69 69 - Télécopie  : 33 (0)1 53 65 69 65 Métro : Trocadéro Bus : 22, 30, 32, 63, 72, 82 Batobus : Tour Eiffel    
source musée de la marine à Paris
   

  • La Une
  • Evénements
  • Histoire


SUR LE MÊME THÈME